«Nous mettons en péril notre avenir» : 15.000 scientifiques alertent sur l'état de la planète

Vous souhaitez parler des problèmes d'écologie, c'est ici
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31754
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

«Nous mettons en péril notre avenir» : 15.000 scientifiques alertent sur l'état de la planète

Message non lu par politicien » 13 nov. 2017, 20:23:18

«Nous mettons en péril notre avenir» : 15.000 scientifiques alertent sur l'état de la planète

13 nov. 2017, 15:11:09

Dans un appel publié par la revue Bioscience et relayé en français par Le Monde, 15.000 scientifiques de 184 pays soulignent l'état alarmant des..

Image



Image De la fumée s'échappe d'une centrale thermique à lignite (l'un des charbons les plus polluants) basée près de Bergheim, à l'ouest de l'Allemagne, en septembre 2009. OLIVER BERG/AFP


Dans un appel publié par la revue Bioscience et relayé en français par Le Monde, 15.000 scientifiques de 184 pays soulignent l'état alarmant des indicateurs de l'état de la planète et appellent à agir concrètement contre «une souffrance généralisée et une perte catastrophique de biodiversité».



Nous avons un «impératif moral» à agir sans tarder contre le «péril» qui menace l'avenir de notre planète sur le plan écologique. Ce constat alarmiste est celui de 15.000 scientifiques indépendants, signataires d'un «Avertissement à l'humanité» publié lundi dans la revue scientifique Bioscence .


» LIRE AUSSI - Les émissions mondiales de CO2 repartent à la hausse en 2017


Les scientifiques, originaires de 184 pays différents, entendent interpeller spécialistes, décideurs et grand public. Il s'inscrivent pour cela dans la lignée d'un premier appel, publié en 1992 et signé par plus de 1700 scientifiques. Ces personnalités reconnues alertaient alors sur le «changement profond dans notre gestion de la Terre» qu'il était «indispensable d'opérer» pour la préserver.


Vingt-cinq ans plus tard, les 15.000 signataires de ce nouvel état des lieux, publié en français dans Le Monde , jugent qu'il est temps de «se remémorer» les mises en garde de leurs aînés et «d'évaluer les réponses que l'humanité a apportées» à cet appel. Depuis 1992, «non seulement l'humanité a échoué à accomplir des progrès suffisants pour résoudre ces défis environnementaux annoncés, mais il est très inquiétant de constater que la plupart d'entre eux se sont considérablement aggravés», regrettent les scientifiques, parmi lesquels figurent des biologistes, physiciens, chimistes ou encore spécialistes du climat. Ils s'appuient, pour ce constat, sur les indicateurs utilisés en 1992 -ressources en eau, déforestation, hausse des températures...- et mis à jour avec les données récentes.


Pointant les conséquences de l'augmentation du volume des gaz à effet de serre, de la déforestation et de la production agricole, les signataires soulignent par ailleurs qu'un «phénomène d'extinction de masse» est en cours, qui pourrait déboucher sur la disparition de plusieurs formes de vie. «L'humanité se voit aujourd'hui adresser une seconde mise en garde», résume le texte. «Nous mettons en péril notre avenir» en ne prenant pas conscience de certaines problématiques, à commencer par «notre consommation matérielle intense» et la croissance démographique mondiale «rapide et continue», ou encore l'échec à enrayer la pollution et à protéger les habitats naturels. «L'humanité omet de prendre les mesures urgentes indispensables pour préserver notre biosphère en danger», résume le texte.

Mêler les actions individuelles à une pression sur les pouvoirs politiques


(...)



Article complet sur http://www.lefigaro.fr/sciences/2017/11 ... lanete.php
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50119
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: «Nous mettons en péril notre avenir» : 15.000 scientifiques alertent sur l'état de la planète

Message non lu par Nombrilist » 13 nov. 2017, 20:25:20

J'en pense que cette petite analyse rétrospective démontre qu'il n'y aura aucun infléchissement. On cramera tout le charbon et tout le gaz de schiste et on polluera toutes les sources d'eau qui auront le malheur de se tenir à un endroit où il est rentable de mener une activité polluante.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3078
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: «Nous mettons en péril notre avenir» : 15.000 scientifiques alertent sur l'état de la planète

Message non lu par Cheshire cat » 13 nov. 2017, 20:36:50

La photo est impressionnante mais trompeuse: Il semble qu'on voie surtout un panache de vapeur d'eau issu de tours de refroidissement.
Non que je nie la réalité de la pollution, mais il faut utiliser des arguments rigoureux.
Les pollutions les plus graves ne se voient en fait guère, du moins chez nous.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
johanono
Messages : 22830
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: «Nous mettons en péril notre avenir» : 15.000 scientifiques alertent sur l'état de la planète

Message non lu par johanono » 13 nov. 2017, 20:54:24

Sur la photo, la fumée est quand même bien noire. La vapeur d'eau est blanche, pas noire.

Pour ce qui est du fond du sujet, on n'apprend hélas rien de plus que ce qu'on sait déjà : à savoir que la planète va très mal, à cause de l'activité humaine.

Papibilou
Messages : 5296
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: «Nous mettons en péril notre avenir» : 15.000 scientifiques alertent sur l'état de la planète

Message non lu par Papibilou » 26 déc. 2017, 11:22:35

Nous aurons beau faire des efforts considérables, et ce n'est pas le cas aujourd'hui, nous épuiserons notre planète tant que nous n'aurons pas compris qu'il faut, à côté de la politique de réduction de la pollution, de la réduction des gas à effets de serre , etc .. d'abord stopper la démographie planétaire puis la réduire:
https://www.populationdata.net/2016/11/ ... lhistoire/
On comprend que la courbe des ressources planétaires, peu extensible, et qui est probablement en légère baisse (climat, épuisement des sols, assèchement etc..) va, tôt ou tard rencontrer la courbe de la démographie.
Je suis, contrairement à N.Hulot, partisan d'une politique planétaire de planification des naissances, soutenue par une aide aux pays en voie de développement qui sera conditionnée à des résultats effectifs en matière de réduction ou, dans un premier temps, de limitation de la croissance de la population.
Qu'en pensez vous ?

Avatar du membre
mordred
Messages : 7215
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: «Nous mettons en péril notre avenir» : 15.000 scientifiques alertent sur l'état de la planète

Message non lu par mordred » 26 déc. 2017, 15:09:35

J'ai proposé une idée sur un ou deux forums pour l'abaissement des naissances. Stérilité temporaire "à l'insu de mon plein gré". J'en reparlerai pas.
Si les forums sont explorés par les pouvoirs politiques; elle a du retenir l'attention. Mais pouvoir baisser les populations de certains pays seulement et en toute discrétion est une arme politiquement redoutable !
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3078
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: «Nous mettons en péril notre avenir» : 15.000 scientifiques alertent sur l'état de la planète

Message non lu par Cheshire cat » 29 déc. 2017, 18:04:27

johanono a écrit :
13 nov. 2017, 20:54:24
Sur la photo, la fumée est quand même bien noire. La vapeur d'eau est blanche, pas noire.
Un nuage en contrejour parait noir.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

sandy
Messages : 1215
Enregistré le : 02 août 2015, 20:51:11

Re: «Nous mettons en péril notre avenir» : 15.000 scientifiques alertent sur l'état de la planète

Message non lu par sandy » 29 déc. 2017, 18:07:35

Je suis surpris qu'aucun n'ai encore songé a mettre un agent blanchissant dans la fumée...
(Oui, c'est tout ce que ca m'inspire les discours alarmistes!)
C'est un petit poney blanc, dans les monts d'émeraude et il emporte mon cœur!

Avatar du membre
Jean
Messages : 4372
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: «Nous mettons en péril notre avenir» : 15.000 scientifiques alertent sur l'état de la planète

Message non lu par Jean » 29 déc. 2017, 18:31:26

Papibilou a écrit :
26 déc. 2017, 11:22:35
Nous aurons beau faire des efforts considérables, et ce n'est pas le cas aujourd'hui, nous épuiserons notre planète tant que nous n'aurons pas compris qu'il faut, à côté de la politique de réduction de la pollution, de la réduction des gas à effets de serre , etc .. d'abord stopper la démographie planétaire puis la réduire:
https://www.populationdata.net/2016/11/ ... lhistoire/
On comprend que la courbe des ressources planétaires, peu extensible, et qui est probablement en légère baisse (climat, épuisement des sols, assèchement etc..) va, tôt ou tard rencontrer la courbe de la démographie.
Je suis, contrairement à N.Hulot, partisan d'une politique planétaire de planification des naissances, soutenue par une aide aux pays en voie de développement qui sera conditionnée à des résultats effectifs en matière de réduction ou, dans un premier temps, de limitation de la croissance de la population.
Qu'en pensez vous ?
Tout à fait d'accord.

la véritable cause de la pollution qui menace l'humanité (et non la planète) est l'explosion démographique et la montée très rapide du niveau de vie de centaines de millions d'hommes.

J'en suis arrivé à penser que la pollution sera l'élément régulateur du processus en cours (explosion démographique et montée du niveau de vie et donc de la consommation/pollution)

Je ne pense pas que l'humanité soit assez organisée pour prendre en charge ces deux problèmes à court terme (un siècle)

Nous allons vers une catastrophe à l'échelle de l'humanité.

Mais rassurons nous, la Terre survivra et probablement quelques centaines de millions d'hommes aussi...

Avatar du membre
Francis_15
Messages : 3593
Enregistré le : 04 oct. 2016, 12:29:58

Re: «Nous mettons en péril notre avenir» : 15.000 scientifiques alertent sur l'état de la planète

Message non lu par Francis_15 » 29 déc. 2017, 22:11:14

Jean a écrit :
29 déc. 2017, 18:31:26
J'en suis arrivé à penser que la pollution sera l'élément régulateur du processus en cours (explosion démographique et montée du niveau de vie et donc de la consommation/pollution)
Donc si je te suis polluer c'est bien ça permettra de réduire la population ? C'est bien ça ?

OK promis demain j'arrête le tri des déchets, et je tacherais de prendre plus souvent la bagnole ! :ok:

Avatar du membre
mordred
Messages : 7215
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: «Nous mettons en péril notre avenir» : 15.000 scientifiques alertent sur l'état de la planète

Message non lu par mordred » 30 déc. 2017, 11:08:27

Trop de religions; trop de conflits externes et internes au niveau des pays. trop de fric. Il est pour moi trop tard. A moins qu'on aligne quelques centaines de fauteurs de troubles contre un mur. Et ce n'est pas l'ONU qui va le faire ! :triste: (au fait; combien ça coûte ce truc; l'ONU ?).

Jean-Paul Marat; journaliste, médecin et politicien français d'origine sarde disait en 1789-1793 : "Coupez quelques centaines de têtes; cela évitera d'en couper des centaines de milliers".
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
Jean
Messages : 4372
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: «Nous mettons en péril notre avenir» : 15.000 scientifiques alertent sur l'état de la planète

Message non lu par Jean » 30 déc. 2017, 19:17:46

Francis_15 a écrit :
29 déc. 2017, 22:11:14
Jean a écrit :
29 déc. 2017, 18:31:26
J'en suis arrivé à penser que la pollution sera l'élément régulateur du processus en cours (explosion démographique et montée du niveau de vie et donc de la consommation/pollution)
Donc si je te suis polluer c'est bien ça permettra de réduire la population ? C'est bien ça ?

OK promis demain j'arrête le tri des déchets, et je tacherais de prendre plus souvent la bagnole ! :ok:
C'est un peu cela.

A ce jour, il semble que rien ne puisse maîtriser l'évolution de la démographie.

Les écologistes ont annoncés qui si l'ensemble de la population mondiale avait le même niveau de consommation qu'un français nous consommerions les ressources de 4 Terres.

Ce qui veut dire que lorsque 1/4 de la population mondiale aura notre niveau de vie, ce sera la limite fatidique. 1/4 ça fait 2 milliards hors nous avons 500 millions d'européens 350 millions de nord américains, 120 millions de japonais soit presque 1 milliard qui ont déjà ce niveau de vie voire supérieur. Si on imagine que 1/4 des chinois, des brésiliens, des russes et des indiens parviennent à notre niveau de vie on arrive à 325+75+35+325 on a 760 millions de plus... on frôle alors les 2 milliards...

Hors je ne vois pas de quel droit on pourrait contraindre les pays qui n'ont pas encore notre niveau de vie de ne pas chercher à l'obtenir.

Et puis il y a tous les autres pays...

Inexorablement notre croissance démographique et le progrès nous conduisent à la catastrophe...

Je ne vois pas beaucoup de processus capables d'enrayer cette course en avant.
- une pandémie... mais la médecine actuelle semble en situation de répondre à ce problème
- une guerre atomique (peu probable avec l'équilibre des forces qui est en place)
- une pollution très forte conduisant à des phénomènes climatiques exceptionnels (migration/guerre; pollution/maladie, catastrophes naturelles...)

Oui peut-être la pollution dans un siècle...

Répondre

Retourner vers « Ecologie / Environnement / Agriculture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré