Sécurité nucléaire : le grand mensonge

Vous souhaitez parler des problèmes d'écologie, c'est ici
Dianthus
Messages : 200
Enregistré le : 27 févr. 2017, 13:50:46

Sécurité nucléaire : le grand mensonge

Message non lu par Dianthus » 05 déc. 2017, 23:50:33

Vous voulez vous faire peur ? Regardez l'émission "Sécurité nucléaire : le grand mensonge" sur Arte, à propos de la sécurité du nucléaire vis-à-vis du terrorisme... Edifiant.
Avec le scénario d'un attentat sur les piscines de La Hague, piscines absolument pas protégées, c'est l'horreur: les rejets dans l'atmosphère seraient 10 fois ceux de Fukushima... des millions d'habitants à déplacer...
Protéger ces piscines: une urgence absolue quoiqu'il en coûtera !

https://www.arte.tv/fr/videos/067856-00 ... -mensonge/
(Disponible : 05/12/2017 au 03/02/2018)

"Un rapport d’experts indépendants du nucléaire, récemment remis aux autorités, dénonce la vulnérabilité des centrales nucléaires en France : les piscines d’entreposage du combustible usé sont très mal protégées en cas d’attaque extérieure. Il s’agit pourtant des installations qui contiennent le plus de radioactivité dans les centrales nucléaires. En cas d’attaque extérieure, si une piscine est endommagée et qu’elle perd son eau, le combustible n’est plus refroidi et c’est le début d’un accident nucléaire : de la radioactivité s’échappe massivement dans l’atmosphère, avec des conséquences radiologiques très graves. ()"

https://www.greenpeace.fr/direct-docume ... -mensonge/
Et pendant ce temps, les déchets nucléaires sont stockés dans les piscines...

Avatar du membre
mordred
Messages : 7215
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Sécurité nucléaire : le grand mensonge

Message non lu par mordred » 06 déc. 2017, 11:37:58

Il n'y a pas de sécurité possible dans le Nucléaire. Existe-t-il une sécurité dans l'Espace pour un astronaute qui n'a plus de réserve d'air ?
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Dianthus
Messages : 200
Enregistré le : 27 févr. 2017, 13:50:46

Re: Sécurité nucléaire : le grand mensonge

Message non lu par Dianthus » 07 déc. 2017, 11:10:00

Le stockage des déchets dans les piscines non protégées des attentats augmente considérablement le risque nucléaire. C'est un problème à traiter en priorité et très rapidement. On ne pourra pas dire qu'on ne savait pas...
Et pendant ce temps, les déchets nucléaires sont stockés dans les piscines...

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 8136
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Europe Ecologie – Les Verts (EELV)

Re: Sécurité nucléaire : le grand mensonge

Message non lu par Yakiv » 07 févr. 2020, 22:31:07

Alors qu'on se comprenne bien, des inconscients, y compris sur ce forum, et sans doute par idéologie scientiste, viennent nous expliquer sans sourciller qu'il faut miser sur le nucléaire pour sauver la planète et qu'on maîtrise cette technologie, même s'il faut garantir pour ça une maîtrise totale du stockage pendant des centaines de milliers d'années.

Et à peine quelques années plus tard, on découvre que les contenants qu'on avait prévu pour envoyer sous la terre, ben non ça va pas en fait, ils pourraient se dégrader.

Y a pas à dire, c'est totale maîtrise du sujet...
Ouest France a écrit :
Déchets nucléaires. Une étude met en lumière des risques liés à l’enfouissement

Selon des chercheurs américains, le verre et la céramique utilisés pour confiner les déchets radioactifs se détériorent de façon significative. À terme, des radiations risquent de s’échapper des contenants.

Le conditionnement des déchets nucléaires que certains États comme la France prévoient d’enfouir profondément sous terre ne prend pas en compte une interaction entre certains composés qui pourrait accélérer leur dégradation, met en garde une étude publiée lundi 27 janvier.

Dans plusieurs pays, dont la France qui dispose du deuxième parc de réacteurs au monde, les déchets ultimes les plus radioactifs sont conditionnés dans des blocs de verre cristallisés coulés dans des cylindres d’acier inoxydable, une vitrification destinée à assurer le confinement de la radioactivité sur le très long terme pour des matières qui peuvent être radioactives pendant des dizaines de milliers d’années.

Mais une étude pilotée par l’université américaine de l’Ohio, publiée dans la revue Nature Materials, met en lumière le fait que la corrosion du verre ou de la céramique utilisés pour confiner ces déchets est « accélérée de façon significative » dans certaines conditions.

Risque de libération des radiations

« C’est inattendu. Jusqu’à présent, on considérait que l’acier inoxydable était inerte, qu’il finirait par s’oxyder malgré son nom, mais que vis-à-vis du verre qui contient les radioéléments il ne jouait aucun rôle », a expliqué un des auteurs de l’étude Stéphane Gin, chercheur au Commissariat à l’énergie atomique (CEA) en France.

Sur un temps long, quel que soit le lieu de stockage profond, l’eau finit toujours par remplir les vides, notent les chercheurs. Dans ces conditions, la corrosion de l’acier est accélérée, accélérant elle-même la dégradation du verre et le risque de libération des éléments radioactifs.

Et cette accélération est « importante », a commenté dans un communiqué Xiaolei Guo, auteur principal de l’étude. « Cela indique que les modèles actuels ne sont peut-être pas suffisants pour garantir la sûreté du stockage de ces déchets », a-t-il ajouté.

Mais l’étude ne donne pas d’éléments chiffrés sur le temps à partir duquel les colis pourraient devenir problématiques.

Des conclusions à relativiser

D’autre part, l’étude se base sur les conditions environnementales du site de Yucca Mountain dans le Nevada, un temps envisagé par les Américains comme site de stockage en couche géologique profonde.

« La durée de vie et la stabilité du verre qui encapsule les radionucléides (sont) très dépendants de l’environnement, des conditions chimiques autour du colis, donc du site de stockage dans lequel on va les mettre », a souligné Stéphane Gin, assurant que les résultats « ne sont pas transposables directement » à d’autres projets comme celui de Cigéo en France.

Les conditions chimiques sur le site du Nevada « sont plus agressives » que celles du site choisi par la France pour stocker les déchets à 500 mètres sous terre à Bure (Est de la France), a-t-il assuré. Même si les conclusions pourraient ainsi être « moins défavorables », il a toutefois jugé opportun de se poser la question pour ce projet controversé dont les antinucléaires réclament l’abandon.
https://www.ouest-france.fr/environneme ... nt-6709237

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 54070
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Sécurité nucléaire : le grand mensonge

Message non lu par Nombrilist » 08 févr. 2020, 08:46:38

Il est quand même rassurant que le CEA (puisqu'il est auteur de l'étude) se soit posé la question avant qu'on n'ait enfoui le premier bidon. Mais bon, contrairement à S. Gin, je ne suis nullement étonné par le résultat. Il est évident que les conditions à 500 mètres de profondeur sont très astringeantes et que les bidons ne tiendront que le temps qu'ils tiendront. Je mise sur quelques décennies dans le pire des cas si vraiment les mecs n'ont pas prévu les imprévus.

Alors oui, il y a des risques nucléaires que jusqu'à il n'y pas longtemps j'estimais comme inacceptable. Ensuite, j'ai compris qu'on ne pouvait pas lutter contre le réchauffement climatique sans nucléariser la planète à mort. Entre un évènement mondial certain (le réchauffement climatique) et un évènement localisé possible (un risque nucléaire localisé), je choisis l'évènement localisé possible sans plus trop d'hésitation. C'est un choix éclairé.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 8136
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Europe Ecologie – Les Verts (EELV)

Re: Sécurité nucléaire : le grand mensonge

Message non lu par Yakiv » 08 févr. 2020, 10:15:05

C'est à mon avis un leurre de croire que de telles conséquences nucléaires seront "localisées".
Je dirais plutôt que tu nous prédis l'anéantissement de la planète dans tous les cas de figure sous quelques siècles.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 54070
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Sécurité nucléaire : le grand mensonge

Message non lu par Nombrilist » 08 févr. 2020, 12:57:23

Yakiv a écrit :
08 févr. 2020, 10:15:05
C'est à mon avis un leurre de croire que de telles conséquences nucléaires seront "localisées".
Je dirais plutôt que tu nous prédis l'anéantissement de la planète dans tous les cas de figure sous quelques siècles.
Trois accidents nucléaires en 40 ans, surface devenue inhabitable extrêmement faible. Quelques centaines de morts. Le réchauffement climatique, ce seront des centaines de millions de morts sur la même période. De toute façon, il faut choisir. Donc, il faut que tu sois toi aussi clair sur la question. Tu préfères le nucléaire ou le réchauffement climatique ? Il n'y a pas d'autre option.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 8136
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Europe Ecologie – Les Verts (EELV)

Re: Sécurité nucléaire : le grand mensonge

Message non lu par Yakiv » 08 févr. 2020, 17:00:19

Nombrilist a écrit :
08 févr. 2020, 12:57:23
Trois accidents nucléaires en 40 ans, surface devenue inhabitable extrêmement faible. Quelques centaines de morts. Le réchauffement climatique, ce seront des centaines de millions de morts sur la même période. De toute façon, il faut choisir. Donc, il faut que tu sois toi aussi clair sur la question. Tu préfères le nucléaire ou le réchauffement climatique ? Il n'y a pas d'autre option.
Ben justement, je pense qu'il existe d'autres options. Il n'y a pas de raison que ce qui est investi dans le nucléaire et qui coûte extrêmement cher en coût réel ne puisse pas être investi en énergie renouvelable.
Pour le moment, on a encore jamais vraiment essayé une catastrophe que serait un déversement non contrôlé de radioactivité par les sous-sol à plus ou moins grande profondeur. Je me garderais de certitude sur le sujet.
Et enfin, ton chiffre de mortalité liée au nucléaire paraît largement sous-estimé. Tu as dû comptabiliser le nombre de morts "directs" liés aux catastrophes nucléaires qui se sont produites, mais tu n'as sans doute pas compter les nombreux cancers sous-jacents.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 54070
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Sécurité nucléaire : le grand mensonge

Message non lu par Nombrilist » 08 févr. 2020, 17:07:17

Yakiv a écrit :
08 févr. 2020, 17:00:19
Nombrilist a écrit :
08 févr. 2020, 12:57:23
Trois accidents nucléaires en 40 ans, surface devenue inhabitable extrêmement faible. Quelques centaines de morts. Le réchauffement climatique, ce seront des centaines de millions de morts sur la même période. De toute façon, il faut choisir. Donc, il faut que tu sois toi aussi clair sur la question. Tu préfères le nucléaire ou le réchauffement climatique ? Il n'y a pas d'autre option.
Ben justement, je pense qu'il existe d'autres options. Il n'y a pas de raison que ce qui est investi dans le nucléaire et qui coûte extrêmement cher en coût réel ne puisse pas être investi en énergie renouvelable.
Pour le moment, on a encore jamais vraiment essayé une catastrophe que serait un déversement non contrôlé de radioactivité par les sous-sol à plus ou moins grande profondeur. Je me garderais de certitude sur le sujet.
Et enfin, ton chiffre de mortalité liée au nucléaire paraît très largement sous-estimé. Tu as dû comptabiliser le nombre de morts "directs" liés aux catastrophes nucléaires qui se sont produites, mais tu n'as sans doute pas compter les nombreux cancers sous-jacents.
Je t'invite à nous procurer des sources chiffrées. Je croyais aussi comme toi auparavant que le nucléaire était responsable de centaines de milliers de morts par cancer. A moins qu'il n'y ait un complot mondial sur la question, il semble qu'il n'en soit rien. Et même il faudrait comparer avec les centaines de millions de morts mentionnés ci-dessus.
Je t'invite aussi à me démontrer que j'ai tort quand je dis que le renouvelable n'a aucune chance de régler la question du réchauffement climatique. Ni de près, ni de loin. J'ai étayé mes dires de façon chiffrée à travers de nombreux posts sur ce forum ces derniers mois. Le renouvelable, c'est le miroir aux alouettes. C'est de la religion.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 8136
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Europe Ecologie – Les Verts (EELV)

Re: Sécurité nucléaire : le grand mensonge

Message non lu par Yakiv » 08 févr. 2020, 17:16:29

Nombrilist a écrit :
08 févr. 2020, 17:07:17
Je t'invite à nous procurer des sources chiffrées. Je croyais aussi comme toi auparavant que le nucléaire était responsable de centaines de milliers de morts par cancer. A moins qu'il n'y ait un complot mondial sur la question, il semble qu'il n'en soit rien. Et même il faudrait comparer avec les centaines de millions de morts mentionnés ci-dessus.
Je t'invite aussi à me démontrer que j'ai tort quand je dis que le renouvelable n'a aucune chance de régler la question du réchauffement climatique. Ni de près, ni de loin. J'ai étayé mes dires de façon chiffrée à travers de nombreux posts sur ce forum ces derniers mois. Le renouvelable, c'est le miroir aux alouettes. C'est de la religion.
Pour Fukushima.
"Pour ce qui est de l'ensemble de la population au Japon, elle a été exposée à des doses accrues de radiations provenant de retombées radioactives mineures ainsi qu'à de l'eau et des aliments contaminés, estiment les auteurs. Ils ont calculé que cela se traduisait par un risque accru de cancers sur l'ensemble du Japon allant de 9 600 à 66 000 cas selon les doses de radioactivité."
www.lepoint.fr/sante/fukushima-10-000-c ... 293_40.php

Pour les énergies renouvelables.
"La part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d’énergie de la France a progressé de près de 7 points sur les dix dernières années, passant de 9,3 % en 2006 à 16,0 % en 2016."
Donc le fait est qu'on ait réussi, avec relativement peu de volonté politique, a presque doubler la part de production d'EnR en 10 ans.
J'imagine que ces chiffres pourraient être encore bien meilleurs avec une réelle volonté politique.
"La France a, quant à elle, inscrit dans la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte l’objectif de porter cette part à 32 % en 2030."
https://www.ecologique-solidaire.gouv.f ... -cles-2018

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 54070
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Sécurité nucléaire : le grand mensonge

Message non lu par Nombrilist » 08 févr. 2020, 17:34:43

C'est là que je me rends compte que je pisse dans des violons depuis des mois. Je te dis que les énergies renouvelables ne permettent pas de lutter contre le réchauffement climatique, et toi tu me réponds que "regarde, la part des énergies renouvelables augmente, donc on est en train de réussir".

Avatar du membre
artragis
Messages : 7384
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Re: Sécurité nucléaire : le grand mensonge

Message non lu par artragis » 08 févr. 2020, 17:50:29

Alors qu'on se comprenne bien, des inconscients, y compris sur ce forum, et sans doute par idéologie scientiste, viennent nous expliquer sans sourciller qu'il faut miser sur le nucléaire pour sauver la planète et qu'on maîtrise cette technologie
rien que cette phrase me laisse un gros goût amer et n'engage pas à donner de crédit au reste de tes propos.

- "des inconscients" => même pas commencé à discuter du fond que ça insulte déjà, génial, ça donne envie de débattre... et dire qu'on est sur un forum de débat...
- "par idéologie scientiste" => allez balançons des mots négatifs comme ça on est sûr que ça va ridiculiser l'adversaire sans qu'on ait besoin de donner des arguments. Par ce que ça serait quoi du coup l'inverse de "l'idéologie scientiste" dans ton monde? "l'idéologie crétiniste"? Parce que sur le forum, justement, j'ai surtout vu des gens parler de techniques (pilotabilité, entreposage, facteur de charge, maturité technologique...) pas annoncer "la science est la solution à tout" (qui est la base du scientisme, car à la base la science n'est pas une solution mais une description, c'est la description la plus fiable qu'on possède d'ailleurs)
- "pour sauver la planète" => l'expression fourre-tout par excellence : il s'agit uniquement de sauver l'écosystème actuel, la planète, la vie, et même les humains survivront au réchauffement climatique, t'inquiète. Par contre c'est beaucoup moins confortable si on doit tous se prendre 3 cyclones catégorie 5 par an dans la g......
- "et qu'on maîtrise cette technologie" => comme s'il n'y avait qu'une seule technologie nucléaire et qu'aucune n'était maîtrisée.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 8136
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Europe Ecologie – Les Verts (EELV)

Re: Sécurité nucléaire : le grand mensonge

Message non lu par Yakiv » 09 févr. 2020, 08:50:05

Nombrilist a écrit :
08 févr. 2020, 17:34:43
C'est là que je me rends compte que je pisse dans des violons depuis des mois. Je te dis que les énergies renouvelables ne permettent pas de lutter contre le réchauffement climatique, et toi tu me réponds que "regarde, la part des énergies renouvelables augmente, donc on est en train de réussir".
Je ne suis pas certain de comprendre le fonds de ta pensée.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 8136
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Europe Ecologie – Les Verts (EELV)

Re: Sécurité nucléaire : le grand mensonge

Message non lu par Yakiv » 09 févr. 2020, 09:02:18

artragis a écrit :
08 févr. 2020, 17:50:29
Alors qu'on se comprenne bien, des inconscients, y compris sur ce forum, et sans doute par idéologie scientiste, viennent nous expliquer sans sourciller qu'il faut miser sur le nucléaire pour sauver la planète et qu'on maîtrise cette technologie
rien que cette phrase me laisse un gros goût amer et n'engage pas à donner de crédit au reste de tes propos.
Ce n'est pas mon propos qui est le plus intéressant finalement, mais l'article qui suit provenant d'une presse plutôt sérieuse et qui a été publié ailleurs également.
Donc si mon propos est si consternant que ça, soit, passez à l'article.
artragis a écrit :
08 févr. 2020, 17:50:29
- "par idéologie scientiste" => allez balançons des mots négatifs comme ça on est sûr que ça va ridiculiser l'adversaire sans qu'on ait besoin de donner des arguments. Par ce que ça serait quoi du coup l'inverse de "l'idéologie scientiste" dans ton monde? "l'idéologie crétiniste"? Parce que sur le forum, justement, j'ai surtout vu des gens parler de techniques (pilotabilité, entreposage, facteur de charge, maturité technologique...) pas annoncer "la science est la solution à tout" (qui est la base du scientisme, car à la base la science n'est pas une solution mais une description, c'est la description la plus fiable qu'on possède d'ailleurs)
Effectivement, j'ai compris ce qu'était le scientisme en discutant avec des gens qui partaient du principe qu'on pouvait polluer un maximum puisqu'ils étaient absolument convaincus que les brillants scientifiques allaient sous peu trouver une solution permettant de capter le CO2 dans l'air et les autres GES (et qu'au cas où ils n'y arriveraient pas, ce serait de la faute des politiques).
Ça relève effectivement d'une certaine "foi".
artragis a écrit :
08 févr. 2020, 17:50:29
- "pour sauver la planète" => l'expression fourre-tout par excellence : il s'agit uniquement de sauver l'écosystème actuel, la planète, la vie, et même les humains survivront au réchauffement climatique, t'inquiète. Par contre c'est beaucoup moins confortable si on doit tous se prendre 3 cyclones catégorie 5 par an dans la g......
Oui.
artragis a écrit :
08 févr. 2020, 17:50:29
- "et qu'on maîtrise cette technologie" => comme s'il n'y avait qu'une seule technologie nucléaire et qu'aucune n'était maîtrisée.
Toutes les technologies nucléaires actuelles produisent des déchets nucléaires radioactifs avec des périodes de radio-activité immensément grandes à l'échelle humaine.
La seule solution nucléaire qui semble vraiment propre (et sûre) en matière de production est la fusion nucléaire, sauf qu'à ce stade, on ne la maîtrise encore pas du tout à l’échelle industrielle.

Mais tout ça n'est franchement pas important.
Ce qui était intéressant à souligner ici, c'était que les contenants des déchets radioactifs enfuis ne tiendront probablement pas le temps qu'il faut qu'ils tiennent.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7384
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Re: Sécurité nucléaire : le grand mensonge

Message non lu par artragis » 09 févr. 2020, 09:17:23

Toutes les technologies nucléaires actuelles produisent des déchets nucléaires radioactifs avec des périodes de radio-activité immensément grandes à l'échelle humaine.
cette phrase est incomplète sur deux points:
- certains pays ont déjà créé des réacteurs à neutrons rapides (ceux-là même que GreenPeace a "réussi" à faire arrêter en France) et d'autres surgénérateurs qui n'avaient pas ce désavantage
- la durée de radioactivité n'est pas la seule chose qui importe, il y a aussi la nature, la capacité de pénétration des rayons et... l'intensité.

Les déchets pour lesquels ont imagine un entreposage en profondeur (la Hague n'étant qu'un site de recherche à ce propos) sont faiblement intense et pénétrant.

ENsuite le nucléaire produit finalement assez peu de déchets.
et tout ça , ça ne remet en aucun cas en cause notre maîtrise de plusieurs technologie de fission nucléaire.
Ce qui était intéressant à souligner ici, c'était que les contenants des déchets radioactifs enfuis ne tiendront probablement pas le temps qu'il faut qu'ils tiennent.
Plus précisément, ce que dit l'étude c'est que les conteneurs tels qu'ils étaient imaginés avant qu'on ne commence l'étude à la Hague ne seraient pas aussi bon que prévu. Ça fait longtemps que cette conception est en attente d'étude. Maintenant on va donc améliorer ça, car on a plus de connaissances. Et on améliorera en fonction des besoins réels, pas d'un fantasme de Green peace
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Répondre

Retourner vers « Ecologie / Environnement / Agriculture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré