Des péages urbains pourraient être instaurés aux portes des grandes villes françaises

Vous souhaitez parler des problèmes d'écologie, c'est ici
En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 24262
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Des péages urbains pourraient être instaurés aux portes des grandes villes françaises

Message non lu par johanono » 17 oct. 2018, 22:16:43

Des péages urbains pourraient être instaurés aux portes des grandes villes françaises

Selon le projet de loi d'orientation des mobilités dévoilé ce mercredi par le média en ligne «Contexte», il s'agira d'un «tarif de congestion» afin de lutter contre la pollution notamment.

Image

Article complet sur http://www.lefigaro.fr/conso/2018/10/17 ... rbains.php
Bonne mesure, mais qui sera impopulaire. Pour s'en convaincre, il suffit de lire les commentaires, globalement négatifs, sur le site du Figaro. Ce qui prouve, une fois de plus, la difficulté à mener une politique vraiment écologique dans un pays comme la France.

En ligne
Avatar du membre
Spartiate
Messages : 723
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Des péages urbains pourraient être instaurés aux portes des grandes villes françaises

Message non lu par Spartiate » 17 oct. 2018, 22:23:21

Mais une fois encore, les commentaires du Figaro sont un ramassis de propos de comptoir sans intérêt, ils ne sont représentatifs que d'une population qui n'a rien de mieux à faire que de gémir pour le plaisir de gémir.

Pour le reste, je soutiens cette mesure si elle est assortie d'une réelle politique en faveur des transports en commun. Sinon, on est juste dans la vache à lait.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 7042
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Des péages urbains pourraient être instaurés aux portes des grandes villes françaises

Message non lu par Nolimits » 18 oct. 2018, 19:41:13

C'est une très bonne idée, on doit pouvoir encore mettre quelques pauvres si les pauvres du fond se tassent encore un peu...
Image

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32220
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Des péages urbains pourraient être instaurés aux portes des grandes villes françaises

Message non lu par politicien » 18 oct. 2018, 22:07:09

Péage urbain: «A Londres et Stockholm, les résultats sont probants»

La sénatrice Fabienne Keller est allée voir comment le sujet, sensible en France, des péages urbains fonctionnait à Londres et Stockholm. Et il y a du positif...

Image


A Londres, les tarifs de congestion s'appliquent sur une zone restreinte de 21 km2. L'hypercentre. — JOHN D MCHUGH / AFP
  • La sénatrice Fabienne Keller, ancienne maire de Strasbourg, a remis ce jeudi au Sénat un rapport sur les dispositifs de péages urbains en place à Londres et Stockholm depuis respectivement 2003 et 2006.
  • En France, le sujet est sensible mais revient sur le tapis avec le projet d’orientation des mobilités qui doit être présenté au conseil des ministres à l’automne.
  • Moins d’embouteillages, baisse de la pollution de l’air, des émissions de CO2 et même des accidents… Les dispositifs ne sont guère plus remis en question dans les deux villes européennes, assure Fabienne Keller.


Les villes auront des « possibilités » pour mettre en place des péages urbains. François de Rugy, ministre de la Transition écologique, l’a indiqué encore ce jeudi sur le plateau de BFMTV. Ce sera l’une des mesures contenues dans le projet d’orientation des mobilités qui doit être présenté au conseil des ministres à l’automne.
Péages urbains: "Ce n'est pas l'État qui décidera ou l'imposera", insiste François de Rugy https://t.co/Fc77zgNMcw pic.twitter.com/cMdsMEjNFU

— BFMTV (@BFMTV) October 18, 2018

Un dispositif juridique permettant aux collectivités territoriales qui souhaitaient les expérimenter, était déjà inscrit dans la loi Grenelle II de 2010, mais ces dispositifs n’ont jamais été testés en France. A l’inverse, cet outil de gestion des flux de transports est déjà en place à Londres et Stockholm, respectivement depuis quinze et douze ans. La sénatrice Fabienne Keller (Agir) a enquêté sur ces deux exemples, qui présentent selon elle « des résultats probants », et vient de remettre son rapport au Sénat.

Que faudrait-il faire en premier lieu pour apaiser les tensions autour des péages urbains ?


Déjà, la dénomination n’est pas adaptée. Le terme « tarif de congestion », choisi par le gouvernement, me semble plus approprié. L’idée n’est en effet pas de punir mais de faire évoluer les comportements. Le constat est qu’une voiture en plus dans l’hypercentre a de nombreuses externalités négatives : elle aggrave les embouteillages et l’accidentologie, dégrade la qualité de l’air, et engendre aussi des émissions de gaz à effet de serre. Le coût de ces externalités ne pèse pas seulement sur les automobilistes mais sur la collectivité dans son ensemble.


Et puis, un péage, si on se réfère à ceux des autoroutes, c’est quelque chose qu’on paie par habitude. Le montant est fixe, quel que soit le jour de l’année, quelle que soit l’heure. Les dispositifs en place à Londres et Stockholm en sont très loin.

Comment fonctionnent justement ?


Dans les deux villes, les péages fonctionnent aux mêmes horaires. C’est-à-dire en journée, du lundi en vendredi. Il s’agit bien de cibler uniquement les moments où la circulation automobile est spontanément trop importante mais de garantir la gratuité la nuit, les week-ends et les jours fériés. En revanche, Londres a choisi un champ d’application restreint : son hypercentre, soit une zone de 21 km². A Stockholm, bien que l’agglomération soit moins peuplée, le périmètre est deux fois plus large - 47 km² - en s’étalant largement sur la banlieue.


La logique des tarifs est aussi différente entre les deux villes. Londres a fait le choix d’un tarif relativement élevé [11,50 livres soit plus de 12 euros], mais forfaitaire : l’automobiliste ne s’acquitte du péage qu’une seule fois par jour, qu’il n’entre dans la zone protégée qu’une fois dans la journée ou qu’il y pénètre à plusieurs reprises. Le tarif à Stockholm est nettement plus bas : il varie de 1,6 euro en heures creuses à 2,7 euros en heures pleines. En revanche, l’automobiliste doit payer à chaque fois qu’il entre dans la zone protégée, même si c’est plusieurs fois dans la même journée. Il y a tout de même un plafond fixé à 11 euros.

Quel a été l’impact de ces tarifs de congestion dans les deux villes ?


A Londres, le nombre total de véhicules accédant au centre-ville les jours de semaine est passé de 185.000 au début des années 2000 à 125.000 aujourd’hui, soit une diminution du trafic de 60.000 véhicules. En conséquence, les embouteillages ont diminué de 30 % et le nombre d’accidents de 40 % par rapport à 2003. Toujours à Londres, dans la zone soumise au péage, les émissions de CO2 ont diminué de 16 % entre 2003 et 2018, celles de dioxyde d’azote de 8 % et celles des particules fines PM10 de 7 %.


(...)



Article complet sur https://www.20minutes.fr/planete/235702 ... s-probants
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50947
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Des péages urbains pourraient être instaurés aux portes des grandes villes françaises

Message non lu par Nombrilist » 18 oct. 2018, 22:55:01

33% de véhicules en moins, mais seulement 7% de particules fines et de NO2 en moins. ça signifie que les voitures n'émettent que 20% des particules fines et NO2 totaux. D'où viennent les 80% restants sur lesquels il faudrait aussi se focaliser ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24143
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Des péages urbains pourraient être instaurés aux portes des grandes villes françaises

Message non lu par El Fredo » 18 oct. 2018, 23:25:51

Ou alors que les émissions moyennes ont augmenté de 40% durant cette période, ce qui ne m'étonnerait guère.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50947
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Des péages urbains pourraient être instaurés aux portes des grandes villes françaises

Message non lu par Nombrilist » 19 oct. 2018, 07:30:35

Ah oui, c'est aussi une autre possibilité. Mais ce serait aberrant, je croyais que les véhicules étaient de plus en plus propres ? Les constructeurs font le contraire ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 24262
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Des péages urbains pourraient être instaurés aux portes des grandes villes françaises

Message non lu par johanono » 19 oct. 2018, 08:43:46

Nombrilist a écrit :
18 oct. 2018, 22:55:01
33% de véhicules en moins, mais seulement 7% de particules fines et de NO2 en moins. ça signifie que les voitures n'émettent que 20% des particules fines et NO2 totaux. D'où viennent les 80% restants sur lesquels il faudrait aussi se focaliser ?
Les moteurs récents, notamment ceux à essence, émettent beaucoup de particules fines. Ils émettent également davantage de CO² que les voitures diesels. Il y a aussi davantage de bouchons. Et n'oublions pas le chauffage urbain au bois, très polluant.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24143
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Des péages urbains pourraient être instaurés aux portes des grandes villes françaises

Message non lu par El Fredo » 19 oct. 2018, 10:55:14

Nombrilist a écrit :
19 oct. 2018, 07:30:35
Ah oui, c'est aussi une autre possibilité. Mais ce serait aberrant, je croyais que les véhicules étaient de plus en plus propres ? Les constructeurs font le contraire ?
Parce que sous le label "propre" on a confondu pendant des années émissions de gaz à effet de serre et pollution atmosphérique. Le CO2 n'est pas un polluant atmosphérique mais les particules et les NOX si. Le parc roulant diesel émet en moyenne moins de CO2 que le parc essence mais pollue beaucoup plus à cause de l'explosion des émissions polluantes des moteurs diesels "modernes" sans dispositif de dépollution, qui ne sont obligatoires que depuis une dizaine d'années pour les particules et quelques années pour les NOx. Pendant la période évoquée dans l'article, la motorisation diesel s'est fortement développée avec des normes bien moins avancées qu'aujourd'hui, et beaucoup de ces véhicules sont toujours sur les routes. Je pense qu'il faudra encore une bonne dizaine d'années avant de voir les effets des nouvelles normes, le temps que le parc soit renouvelé (en France l'âge moyen d'une voiture est de 9 ans si ma mémoire est bonne).

Depuis 2017 tous les types de motorisations sont soumis aux mêmes normes antipollution. Auparavant les diesels polluaient beaucoup plus que les essences, puis les normes se sont durcies et ont brièvement dépassé celles qui s'appliquaient aux essences avant qu'on uniformise tout ça. Certes certains modèles de motorisation essence à injection directe ont dans l'intervalle été plus polluants que les plus vertueux des diesels, mais ça représente peanuts sur l'ensemble du parc roulant (et puis un véhicule essence à injection directe est toujours moins polluant qu'un vieux diesel). En effet toutes ces normes s'appliques aux véhicules neufs et pas aux anciens qui représentent la majorité du parc roulant. D'où la mise en place de mesures d'interdiction du type vignette Crit'Air lors des pics de pollution.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 24262
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Des péages urbains pourraient être instaurés aux portes des grandes villes françaises

Message non lu par johanono » 19 oct. 2018, 11:16:38

Donc les émissions de CO², on s'en fout ?

sandy
Messages : 1383
Enregistré le : 02 août 2015, 20:51:11

Re: Des péages urbains pourraient être instaurés aux portes des grandes villes françaises

Message non lu par sandy » 24 oct. 2018, 07:26:57

Une mesure concrète contre la voiture en ville...
Enfin!
En effet, si il y a des transport correct, qu'est ce qu'on a besoin d'une voiture en ville?
Le plaisir de klaxonner dans les bouchons?
C'est un petit poney blanc, dans les monts d'émeraude et il emporte mon cœur!

En ligne
Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14452
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Des péages urbains pourraient être instaurés aux portes des grandes villes françaises

Message non lu par Narbonne » 24 oct. 2018, 08:37:43

En banlieue parisienne, il n'y a pas de transport en commun correct. Il n'y a pas assez de RER, pas assez de trains/trams, pas assez de bus. En plus, ils sont bondés.
Dès qu'il faut faire un changement, on gagne du temps en voiture.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

sandy
Messages : 1383
Enregistré le : 02 août 2015, 20:51:11

Re: Des péages urbains pourraient être instaurés aux portes des grandes villes françaises

Message non lu par sandy » 24 oct. 2018, 08:56:40

Oh mais arrêtez avec ça j'habite un petit patelin 900 habitants avec un bus par semaine qui part le lundi et reviens vendredi !
Donc osé dire il y a pas de transport en commun en banlieue parisienne c'est juste drôle très drôle ou triste...
C'est un petit poney blanc, dans les monts d'émeraude et il emporte mon cœur!

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 24262
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Des péages urbains pourraient être instaurés aux portes des grandes villes françaises

Message non lu par johanono » 24 oct. 2018, 09:15:20

Nolimits a écrit :
18 oct. 2018, 19:41:13
C'est une très bonne idée, on doit pouvoir encore mettre quelques pauvres si les pauvres du fond se tassent encore un peu...
Image
voici le genre de photos qui fait que je me réjouis chaque jour un peu plus d'avoir quitté Paris pour habiter en campagne ! :star1:
sandy a écrit :
24 oct. 2018, 08:56:40
Oh mais arrêtez avec ça j'habite un petit patelin 900 habitants avec un bus par semaine qui part le lundi et reviens vendredi !
Donc osé dire il y a pas de transport en commun en banlieue parisienne c'est juste drôle très drôle ou triste...
Pour avoir vécu à Paris, je me permettrai de formuler un jugement plus nuancé.

Pour qui habite à Paris ou en proche banlieue, le réseau de transports en commun est quand même globalement assez dense et d'assez bonne qualité, quoiqu'on en dise. Beaucoup de Parisiens ou habitants de la proche banlieue utilisent leur voiture alors qu'ils pourraient utiliser les transports en commun.

En revanche, pour qui habite en plus grande banlieue, c'est plus compliqué. Les déplacements de banlieue à banlieue en transports en commun sont assez délicats. Avec un peu de chance, si on a une ligne de bus qui fait le trajet, ça peut aller. Sinon, si on veut vraiment utiliser les transports en commun pour faire un déplacement de banlieue à banlieue, c'est la croix et la bannière, il faut multiplier les changements, et c'est beaucoup plus rapide d'utiliser la voiture.

sandy
Messages : 1383
Enregistré le : 02 août 2015, 20:51:11

Re: Des péages urbains pourraient être instaurés aux portes des grandes villes françaises

Message non lu par sandy » 24 oct. 2018, 09:22:47

De banlieue a banlieue, peut être, oui!
Et c'est sur, que certaines villes ont des transport en communs très mal conçus, je pense a Marseille...
Mais, a elle de prendre exemple sur des villes ou ca marche!
C'est un petit poney blanc, dans les monts d'émeraude et il emporte mon cœur!

Répondre

Retourner vers « Ecologie / Environnement / Agriculture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré