Nucléaire français, un effondrement qui vient de loin

Vous souhaitez parler des problèmes d'écologie, c'est ici
Répondre
En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 37648
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Nucléaire français, un effondrement qui vient de loin

Message non lu par johanono » 02 juin 2022, 16:12:56

Voici un article intéressant, concernant la dégradation de notre parc nucléaire :
Nucléaire français, un effondrement qui vient de loin

Pannes en série, retards, manque de compétences… Le nucléaire français est à la peine, écrit dans cette tribune le directeur de l’Observatoire du nucléaire.

suite
Les perspectives décrites par l'article sont très inquiétantes...

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 63371
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Nucléaire français, un effondrement qui vient de loin

Message non lu par Nombrilist » 02 juin 2022, 17:02:44

Oui, je lisais aussi une manchette dans le Canard Enchaîné. Macron a bombé le torse pendant la crise en Ukraine, mais ce qui nous pend au nez, c'est l'arrêt de presque toutes nos centrales nucléaires tellement rien n'a été fait durant ces 15 dernières années pour les entretenir. C'est très très inquiétant. L'hiver prochain, certains vont avoir très froid et très faim.

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 37648
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Nucléaire français, un effondrement qui vient de loin

Message non lu par johanono » 02 juin 2022, 17:06:24

Ce qui m'inquiète le plus, au sujet de notre parc nucléaire, au-delà même du sous-investissement qui date de plusieurs années, c'est le manque de compétences. Avons-nous encore les compétences, le savoir-faire, pour entretenir nos réacteurs et en construire de nouveaux ? Rien n'est moins sûr, au vu des difficultés rencontrées sur le chantier EPR.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 63371
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Nucléaire français, un effondrement qui vient de loin

Message non lu par Nombrilist » 02 juin 2022, 17:22:20

Oui, il y a un gros problème soit de manque de compétence, soit de volonté de la part de Bouygues et consorts d'avoir voulu payer ces compétences à leur juste prix. Bouygues doit deux millions au fisc pour avoir fait illégalement travailler des Polonais (au lieu de Français) de 2009 à 2011. Polonais qui comme chacun sait ont une grande expérience dans l'atome. Scandale dénoncé par le Canard Enchaîné à l'époque.

https://actu.fr/normandie/flamanville_5 ... 93418.html

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 37648
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Nucléaire français, un effondrement qui vient de loin

Message non lu par johanono » 02 juin 2022, 17:28:57

En résumé :
- la France n'a plus d'industrie (puisqu'elle affiche des déficits commerciaux très importants depuis une vingtaine d'années),
- la France n'a bientôt plus d'agriculture (d'ici deux ou trois ans, la balance commerciale sera déficitaire),
- la France n'a bientôt plus de centrales nucléaires (puisqu'elles sont toutes rouillées, et ne pourront être remplacées).

Y a-t-il encore quelque chose que nous savons produire dans ce pays ?

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 63371
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Nucléaire français, un effondrement qui vient de loin

Message non lu par Nombrilist » 02 juin 2022, 17:37:36

johanono a écrit :
02 juin 2022, 17:28:57
En résumé :
- la France n'a plus d'industrie (puisqu'elle affiche des déficits commerciaux très importants depuis une vingtaine d'années),
- la France n'a bientôt plus d'agriculture (d'ici deux ou trois ans, la balance commerciale sera déficitaire),
- la France n'a bientôt plus de centrales nucléaires (puisqu'elles sont toutes rouillées, et ne pourront être remplacées).

Y a-t-il encore quelque chose que nous savons produire dans ce pays ?
:star3: :star3: :star3: :star3: :star3:

Des gens instruits ? Ah non, même plus.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 12439
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Nucléaire français, un effondrement qui vient de loin

Message non lu par Nolimits » 02 juin 2022, 17:44:40

Mélenchon a raison avec sa 6ème semaine de CP: vu qu'on ne fabrique plus rien pour personne, qu'on ne vend plus rien à personne... on peut largement se reposer 1 petite semaine de plus : l'impact devrait être très réduit !

Avatar du membre
merlin
Messages : 4266
Enregistré le : 31 juil. 2012, 21:01:54
Localisation : BREIZH

Re: Nucléaire français, un effondrement qui vient de loin

Message non lu par merlin » 02 juin 2022, 17:51:37

Le sujet est intéressant mais pas du tout nouveau.
L'EPR ne vous avait pas alerté ?
Les centrales a l'arrêt actuellement (50%) le sont pour 25% dans le cadre de la maintenance normale et l'autre 25% pour des problèmes de corrosion sur les centrales les plus récentes ... Oups !
On a plus le savoir faire, c'est clair.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 12439
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Nucléaire français, un effondrement qui vient de loin

Message non lu par Nolimits » 02 juin 2022, 17:59:11

Je me demandais sur quoi on était bon en fait...
Je suis tombé sur ça...c'est pas forcément pour me rassurer sur notre avenir...le vin, les voiliers, le fois gras, le foot... :triste:
ICI
et ICI

Avatar du membre
merlin
Messages : 4266
Enregistré le : 31 juil. 2012, 21:01:54
Localisation : BREIZH

Re: Nucléaire français, un effondrement qui vient de loin

Message non lu par merlin » 02 juin 2022, 19:36:47

Oui je comprends, on ne sait plus faire grand chose. (ou on a pas envie). Mais c'est comme cela, c'est l'évolution.
Le système capitaliste atteint progressivement ses limites. On s'en tire encore, mais en vendant des voiliers et des footeux. Pour le vin, dans 15 ans ce sera fini (climat oblige), sauf en bretagne. Ce sera le moment de prendre notre indépendance ....

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 37648
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Nucléaire français, un effondrement qui vient de loin

Message non lu par johanono » 01 sept. 2022, 22:47:34

On ne m'empêchera pas de penser que ceux qui ont gouverné la France ces dix ou quinze dernières années ont commis une grave erreur en s'abstenant d'entretenir le parc nucléaire.

Si on y réfléchit bien, la France, avec son important parc nucléaire, avait tous les atouts pour affronter la crise actuelle. Ce parc nucléaire offrait jadis une électricité abondante, qui pouvait même être exportée. Si le parc nucléaire avait entretenu, cette électricité abondante aurait permis à la France de se passer beaucoup plus facilement de pétrole et de gaz, elle aurait également permis à la France d'échapper à l'augmentation du prix de l'électricité sur le marché européen.

De Gaulle, Pompidou et à un degré moindre Giscard, avant su anticiper, préparer l'avenir, en développant le parc nucléaire, pour diminuer notre dépendance aux énergies fossiles et assurer notre souveraineté énergétique.

Leurs successeurs (de Jospin qui arrête Superphénix à Macron qui ferme Fessenheim et promet de fermer 14 réacteurs nucléaires, en passant par Sarkozy et Hollande qui ont mis en place le marché européen de l'électricité) ont dilapidé cet héritage. Par un enchaînement de décisions court-termistes (plaire aux écolos, plaire aux Allemands...), ils ont sacrifié l'indépendance énergétique du pays, si bien qu'aujourd'hui, le gouvernement en est réduit à préparer les esprits à un rationnement et à des coupures...

Et le fait que Macron en soit réduit, aujourd'hui, à organiser des Conseils de défense sur le sujet, montre qu'il n'a rien anticipé. Depuis son élection, il n'a pas anticipé grand-chose, d'ailleurs...

Il y a quelques jours, je discutais avec un très macroniste membre de ma famille. J'expliquais que je reprochais, notamment, à Macron, d'avoir fermé Fessenheim et de ne pas avoir investi suffisamment tôt dans l'entretien et le renouvellement de notre parc nucléaire. Réponse : oui, mais s'il avait gardé Fessenheim, on l'aurait critiqué, il aurait eu les écologistes sur le dos, il aurait fâché l'Allemagne, et puis ce n'est pas de sa faute s'il y a la guerre en Ukraine... Mais gouverner, c'est choisir, et préparer l'avenir : Macron, comme ses prédécesseurs, a donc sacrifié l'intérêt et l'avenir de la France pour plaire aux écolos et aux Allemands. Et si la moitié de nos réacteurs se trouve hors service, ce n'est pas à cause de la guerre en Ukraine...

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 16686
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Nucléaire français, un effondrement qui vient de loin

Message non lu par Yakiv » 02 sept. 2022, 08:03:21

J'ai la conviction que chez beaucoup à droite, comme chez toi, le nucléaire est devenu une idéologie.
Vous voulez coûte que coûte l'inscrire dans le roman national avec des lettres de noblesse.
La France est le deuxième pays le plus nucléarisé du monde mais vous arrivez encore à pourrir les politiques parce que pour vous, c'est pas assez et qu'il ne faudrait surtout pas fermer nos plus vieux sites de production.

Mais pour moi, le nucléaire doit être un sujet technique et scientifique avant d'être un sujet idéologique.
Et à ce propos, je note une contradiction majeure chez ces partisans :
on nous dit dans le même temps, qu'il n'y avait pas lieu de fermer Fessenheim, que les rapports de l'ASN étaient bons et qu'il n'y avait globalement aucun problème dans la parc nucléaire français et maintenant qu'on rencontre quelques problèmes techniques, on vient dire que les politiques ont laissé le nucléaire à l'abandon, qu'ils n'ont pas assuré la maintenance, etc. :zinzin:

Mais si les rapports de l'ASN étaient si bons, alors il n'y avait pas de gros problèmes de maintenance des centrales.
La réalité semble plutôt être une découverte inattendue et donc peu prévisible de corrosion des circuits de secours. Ça fait partie des incertitudes liées au nucléaire et c'est ça qui le rend globalement plus dangereux que des éoliennes.

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 37648
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Nucléaire français, un effondrement qui vient de loin

Message non lu par johanono » 02 sept. 2022, 08:47:32

Moi, je constate l'évolution de mon pays. Je sais que, jusque dans les années 90/2000, nous avions une électricité abondante, tellement abondante que nous pouvions l'exporter. Le tout, sans émettre de gaz à effet de serre. Et ça, que tu le veuilles ou non, c'était grâce à notre parc nucléaire, pas grâce aux éoliennes. Et je constate qu'aujourd'hui, la perspective qui s'offre à nous est celle d'une pénurie, avec des coupures, des délestages, et des prix très élevés... Que penses-tu de cette évolution ? Par quel cheminement sommes-tu passés de l'abondance à la pénurie ? Cela interpelle, non ? :gratte:

Si nous sommes encore le deuxième pays le plus nucléarisé du monde, c'est grâce à de Gaulle et Pompidou, et un peu Giscard, pas grâce à leurs successeurs.

Et il n'y a pas de contradiction entre, d'une part, la dénonciation d'un abandon aboutissant aux problèmes techniques actuels, et d'autre part, la critique de la fermeture de Fessenheim. Oui, les problèmes techniques actuels sont la conséquence d'un défaut de maintenance. Mais pour autant, rien ne justifiait de fermer Fessenheim, d'autant plus, semble-t-il, que les réacteurs actuellement touchés par la rouille sont les plus récents, pas les plus anciens.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 12439
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Nucléaire français, un effondrement qui vient de loin

Message non lu par Nolimits » 02 sept. 2022, 09:08:01

Réouverture de la centrale à charbon de Saint-Avold : un défi technique et humain
Après des mois de suspens, le gouvernement a confirmé le 26 juin dernier que la centrale à charbon de Saint-Avold reprendra du service cet automne. Mais dans quelles conditions ? Il s’agira de relever un véritable défi en faisant revenir l’ancien personnel, mais aussi de remettre les installations en état en peu de temps.
ICI
On vivait dans le monde merveilleux de Mickey :le vent, le soleil...c'est merveilleux. Le nucléaire : pouarkkkk...Poutine nous a remis dans la vraie vie avec ce qu'est l'homme dans toute sa splendeur. Je mets au pari que les voitures en tout électrique s'avèrera un choix catastrophique. L'environnement : seule une action mondiale peut-être efficace. Celle-ci est juste impossible. (Doit-on remercier Poutine de nous avoir ramené dans le vraie vie ?)

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 16686
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Nucléaire français, un effondrement qui vient de loin

Message non lu par Yakiv » 02 sept. 2022, 09:08:24

johanono a écrit :
02 sept. 2022, 08:47:32
Moi, je constate l'évolution de mon pays. Je sais que, jusque dans les années 90/2000, nous avions une électricité abondante, tellement abondante que nous pouvions l'exporter. Le tout, sans émettre de gaz à effet de serre. Et ça, que tu le veuilles ou non, c'était grâce à notre parc nucléaire, pas grâce aux éoliennes. Et je constate qu'aujourd'hui, la perspective qui s'offre à nous est celle d'une pénurie, avec des coupures, des délestages, et des prix très élevés... Que penses-tu de cette évolution ? Par quel cheminement sommes-tu passés de l'abondance à la pénurie ? Cela interpelle, non ? :gratte:

Si nous sommes encore le deuxième pays le plus nucléarisé du monde, c'est grâce à de Gaulle et Pompidou, et un peu Giscard, pas grâce à leurs successeurs.

Et il n'y a pas de contradiction entre, d'une part, la dénonciation d'un abandon aboutissant aux problèmes techniques actuels, et d'autre part, la critique de la fermeture de Fessenheim. Oui, les problèmes techniques actuels sont la conséquence d'un défaut de maintenance. Mais pour autant, rien ne justifiait de fermer Fessenheim, d'autant plus, semble-t-il, que les réacteurs actuellement touchés par la rouille sont les plus récents, pas les plus anciens.
Si il y a une contradiction.
Vous vous fiez aux rapports de l'ASN pour prétendre que Fessenheim avait un excellent niveau de sécurité, aussi satisfaisant que les centrales nucléaires modernes, or les rapports de l'ASN n'ont jamais mis le doigt sur de quelconques sous-investissements en matière de maintenance des sites.

Vous ne pouvez pas à la fois prendre les rapports de l'ASN quand ça vous arrange pour ne pas fermer Fessenheim et les rejeter quand on est en train de parler de sous-investissements en maintenance parce que vous avez envie de dire que les gouvernants ont "abandonné" le nucléaire.

Nous allons probablement aller vers une pénurie cet hiver, mais pas celle que tu crois, ce sera essentiellement une pénurie de gaz parce que beaucoup de chauffages fonctionnent au gaz. EDF semble dire que le nombre de réacteurs en fonctionnement va augmenter d'ici cet hiver, par contre je n'ai pas compris si les problèmes de corrosion, eux, allaient être solutionnés. En tout cas, je ne crois pas que la mise en carafe de la moitié des réacteurs va s'inscrire dans la durée, bref beaucoup de bruit pour rien, ou pour faire parler les opposants politiques.
Modifié en dernier par Yakiv le 02 sept. 2022, 09:32:53, modifié 1 fois.

Répondre

Retourner vers « Ecologie / Environnement / Agriculture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré