Passoires thermiques : quels sont les logements désormais interdits à la location ?

Vous souhaitez parler des problèmes d'écologie, c'est ici
Avatar du membre
johanono
Messages : 37428
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Passoires thermiques : quels sont les logements désormais interdits à la location ?

Message non lu par johanono » 24 janv. 2023, 00:03:44

Passoires thermiques : quels sont les logements désormais interdits à la location ?

Depuis le 1er janvier 2023, certaines passoires thermiques sont interdites à la location.

Une mesure prévue par la loi Climat et résilience, qui comprend plusieurs phases dans le chantier de la rénovation énergétique.

À partir de 2025, tous les logements classés G seront concernés par cette interdiction de location. On vous explique.

suite
L'interdiction de la mise en location des passoires thermiques à compter du 1er janvier 2023 suscite beaucoup d'émotion :
- chez les représentants des propriétaires immobiliers,
- chez certains hommes politiques, par exemple Edouard Philippe.

Pourtant, cette mesure est nécessaire. Il n'est pas acceptable que des logements à peine décents et très mal isolés soient loués à des locataires qui, en plus de devoir payer un loyer exorbitant, vont devoir se ruiner pour se chauffer. Les propriétaires qui gagnent ainsi du fric en louant des taudis sont des exploiteurs de misère. Cette pratique doit cesser. Quand on veut gagner de l'argent avec du locatif, la moindre des choses est d'offrir un logement correct. Cette loi est certes contraignante, mais elle arrive à point nommé pour faire cesser certaines pratiques scandaleuses. Les propriétaires qui ne veulent pas réaliser les investissements nécessaires seront bien obligés de vendre, et ce sera très bien.

Seule réserve cependant : les critères du DPE semblent encore assez flous, ils gagneraient à être précisés.

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 1983
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Passoires thermiques : quels sont les logements désormais interdits à la location ?

Message non lu par Kadavre » 24 janv. 2023, 09:11:36

Parler de logements ''à peine décents'' est exagéré, ces logements sont souvent parfaitement confortables et étaient considérés comme tels il y a peu, mais ils ne sont plus conformes aux nouvelles normes et passent maintenant pour des taudis ! Des petits propriétaires qui ont investi dans le locatif se retrouvent avec des logements sur les bras qui ne seront plus louables d'ici quelques années, sauf s'ils se lancent dans des travaux qui peuvent se chiffrer à plusieurs dizaines de milliers d'euros. Quelle en sera la conséquence ? Les investisseurs vont se retirer du marché immobilier et il va devenir encore + difficile de se loger.
Comme tu le fais remarquer, ce DPE n'est pas très au point et va certainement évoluer encore, il y a donc un manque de visibilité. Et tout ça arrive au moment où les taux remontent et où la menace d'un krach immobilier se précise.

Avatar du membre
johanono
Messages : 37428
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Passoires thermiques : quels sont les logements désormais interdits à la location ?

Message non lu par johanono » 24 janv. 2023, 09:22:47

Je n'ai aucune compassion particulière pour les "petits propriétaires". Ils ont probablement acheté à bas prix (et si ça n'est pas le cas, tant pis pour eux). Donc s'ils veulent faire des affaires, la moindre des choses est d'offrir à leurs locataires des logements pas trop mal isolés.

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 1983
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Passoires thermiques : quels sont les logements désormais interdits à la location ?

Message non lu par Kadavre » 24 janv. 2023, 09:32:17

johanono a écrit :
24 janv. 2023, 09:22:47
Donc s'ils veulent faire des affaires, la moindre des choses est d'offrir à leurs locataires des logements pas trop mal isolés.
S'ils veulent faire des affaires, ils ont intérêt à sortir de l'immobilier et à placer leur argent ailleurs. Faudra pas se plaindre après de la crise du logement.

Avatar du membre
johanono
Messages : 37428
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Passoires thermiques : quels sont les logements désormais interdits à la location ?

Message non lu par johanono » 24 janv. 2023, 09:38:32

Effectif, le dispositif actuel incitera probablement beaucoup d'investisseurs à vendre (pour l'instant, nous ne savons pas encore, nous manquons de recul). Si tel est le cas, il en résultera une baisse des prix, et ce sera très bien.

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 1983
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Passoires thermiques : quels sont les logements désormais interdits à la location ?

Message non lu par Kadavre » 24 janv. 2023, 09:47:21

johanono a écrit :
24 janv. 2023, 09:38:32
Effectif, le dispositif actuel incitera probablement beaucoup d'investisseurs à vendre (pour l'instant, nous ne savons pas encore, nous manquons de recul). Si tel est le cas, il en résultera une baisse des prix, et ce sera très bien.
Oui, il y aura une baisse des prix à la vente, mais comme les acquéreurs devront faire des travaux de conformité au DPE et que les taux d'intérêt seront plus élevés, cette baisse des prix sera en trompe-l'œil. Quant aux locataires qui n'ont pas les moyens d'acheter, ils auront + de mal à trouver un logement et ils paieront un loyer + cher.

Avatar du membre
merlin
Messages : 4214
Enregistré le : 31 juil. 2012, 21:01:54
Localisation : BREIZH

Re: Passoires thermiques : quels sont les logements désormais interdits à la location ?

Message non lu par merlin » 24 janv. 2023, 19:09:31

Ben non, si les acquéreurs habitent et ne louent pas, ils n'ont pas d'obligation de travaux. En revanche, ils ne pourront pas louer et leur bien se depréciera au lieu de prendre de la valeur.
Bref, on va dans le mur, une fois de plus.
On va assister a une razzia des investisseurs qui vont rafler la mise vu la chute annoncée des prix. les investisseurs on en général leur réseau pour faire des travaux a bas cout, contrairement au petit proprio qui va se voir offrir des devis de rénov a des prix bien plus élevés que 20 ou 30 000€ ....

pierre30
Messages : 11595
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Passoires thermiques : quels sont les logements désormais interdits à la location ?

Message non lu par pierre30 » 24 janv. 2023, 22:04:05

Oui c'est probable. La raréfaction des biens à louer fera monter les loyers et les investisseurs qui sont capables d'attendre puis de rénover tireront les marrons du feu.
Les biens seront rénovés. N'est ce pas le but ? :bravo:

Avatar du membre
johanono
Messages : 37428
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Passoires thermiques : quels sont les logements désormais interdits à la location ?

Message non lu par johanono » 25 janv. 2023, 09:13:13

Il y aura probablement une razzia des investisseurs, mais à la fin, les logements seront rénovés, et c'est effectivement le but recherché.

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 1983
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Passoires thermiques : quels sont les logements désormais interdits à la location ?

Message non lu par Kadavre » 25 janv. 2023, 09:29:33

Je ne crois pas à une razzia des investisseurs : en tout cas, ils seront plus nombreux à quitter l'immobilier qu'à y entrer.

En France, on souffre depuis longtemps d'un manque criant de logements à cause d'une réglementation trop défavorable aux propriétaires et très favorable aux mauvais payeurs et aux squatteurs. S'ajoute à ça depuis quelques temps une prolifération de diagnostics et de normes nouvelles qui font de l'immobilier un secteur à risques avec un manque de visibilité sur la rentabilité future d'un bien. Sans compter que l'avantage fiscal Pinel se réduit et disparaîtra dans 2 ans. Tout ça n'incite pas à investir dans l'immobilier locatif, surtout en ce moment où les prix vont baisser.

Oui, le but est de rénover les logements, mais à quel prix ? Si le marché est bloqué et que les loyers flambent, quelle sera la réaction du gouvernement ? Une nouvelle loi pour obliger les propriétaires à louer à perte, ce qui les fera fuir encore plus ? La construction de logements sociaux pour pallier la faiblesse de l'offre dans le privé ? alors qu'il faudra aussi financer la rénovation des passoires énergétiques dans le parc HLM.

Avatar du membre
johanono
Messages : 37428
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Passoires thermiques : quels sont les logements désormais interdits à la location ?

Message non lu par johanono » 25 janv. 2023, 10:23:53

Effectivement, la règlementation est plutôt favorable aux mauvais payeurs et aux squatteurs. C'est regrettable. Mais ce n'est pas ça qui explique le manque de logements. Les causes du manque de logements (et donc la cherté des prix de l'immobilier) sont multiples :

1° Demande accrue du fait de l'augmentation de la population et la diminution de la taille des foyers. Il faudrait y répondre par une politique de construction massive, mais c'est compliqué, parce qu'un tel objectif se heurte aussi à la nécessité de préserver les terres agricoles et de lutter contre l'étalement urbain.

2° Raréfaction de l'offre du fait d'un nombre croissant de résidences secondaires et de locations saisonnières. Je pense qu'il faut clairement lutter contre cette pratique, soit en interdisant purement et simplement les ventes de résidences secondaires (on en a parlé par ailleurs), soit en surtaxant les propriétaires de logements à un usage autre que la résidence principale du propriétaire ou d'un locataire.

En tout état de cause, le manque de logements ne saurait constituer une excuse pour tolérer les pratiques consistant à louer des taudis à prix d'or.

Avatar du membre
merlin
Messages : 4214
Enregistré le : 31 juil. 2012, 21:01:54
Localisation : BREIZH

Re: Passoires thermiques : quels sont les logements désormais interdits à la location ?

Message non lu par merlin » 25 janv. 2023, 11:53:13

pierre30 a écrit :
24 janv. 2023, 22:04:05
Oui c'est probable. La raréfaction des biens à louer fera monter les loyers et les investisseurs qui sont capables d'attendre puis de rénover tireront les marrons du feu.
Les biens seront rénovés. N'est ce pas le but ? :bravo:
Ici à Rennes, le numéro 1 de l'immobilier local se targuait il y a peu d'avoir constitué et de continuer à constituer un stock qui avoisine d'après son dirigeant 50 ans de transactions ...
Donc il y a bien achat a bas prix et stockage en attendant des jours meilleurs.
C'est pas ça qui va créer des offres de locations de logements rénovés.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 5574
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Passoires thermiques : quels sont les logements désormais interdits à la location ?

Message non lu par les orteils » 25 janv. 2023, 20:29:01

Il faut différencier les petits logements des autres : les T1 T2 sont souvent loués et peu habités par les propriétaires : les vendre ne sera pas facile, les gros investisseurs vont les rénover. En revanche le petit propriétaire qui a placé ses économies dans un petit logement afin de compléter ses revenus va y regarder à deux fois. Quant aux logements plus vastes, ils trouveront preneur à bon prix, à charge pour l'acquéreur occupant de rénover ou pas.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

pierre30
Messages : 11595
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Passoires thermiques : quels sont les logements désormais interdits à la location ?

Message non lu par pierre30 » 25 janv. 2023, 20:41:05

merlin a écrit :
25 janv. 2023, 11:53:13
pierre30 a écrit :
24 janv. 2023, 22:04:05
Oui c'est probable. La raréfaction des biens à louer fera monter les loyers et les investisseurs qui sont capables d'attendre puis de rénover tireront les marrons du feu.
Les biens seront rénovés. N'est ce pas le but ? :bravo:
Ici à Rennes, le numéro 1 de l'immobilier local se targuait il y a peu d'avoir constitué et de continuer à constituer un stock qui avoisine d'après son dirigeant 50 ans de transactions ...
Donc il y a bien achat a bas prix et stockage en attendant des jours meilleurs.
C'est pas ça qui va créer des offres de locations de logements rénovés.
Oui je suis d'accord. Certains seront rénovés et d'autres resteront vides jusqu'au jour où ils se vendront à un promoteur pour faire du neuf trop cher.

Avatar du membre
Camille
Messages : 4150
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Passoires thermiques : quels sont les logements désormais interdits à la location ?

Message non lu par Camille » 04 mars 2023, 08:50:35

Macron avait promis de financer 700 000 logements par an en France. Elément de langage entendu par sa ministre Agnès Pannier-Runacher, qui affirme qu'on rénove en France 10 fois plus de logements qu'il y a 5 ans (70 000/an).

C'est évidemment une fake news.
Energie : 700 000 logements rénovés par an ? La réalité derrière les chiffres du gouvernement

Environ 12 millions de Français qui vivent dans des passoires thermiques ou sont contraints de se priver de chauffage. C'est aussi une urgence écologique, puisque le secteur du bâtiment représente près de la moitié de l'énergie consommée en France. Face à cette situation, l'Etat s'y est engagé : d'ici à 2050, tout le parc de bâtiments devra atteindre la "basse consommation" en moyenne, soit la classe énergétique A ou B. Cet objectif est gravé dans le Code de l'énergie depuis 2015.

Le chantier s'avère gigantesque : actuellement, les logements classés A ou B ne représentent que 5% du parc. Au total, il reste 35 millions de logements à rénover en 27 ans. Ainsi, le rythme à tenir est de plus d'un million de chantiers chaque année. (...)

Nous avons vérifié ce chiffre auprès de l'Agence nationale de l'habitat (Anah), l'organisme chargé de la rénovation auprès du gouvernement. En 2022, il n'y a pas eu 700 000 logements rénovés, mais "669 890 dossiers payés à travers MaPrimeRenov'". Surtout, sur ces 669 890 dossiers, seules 65 939 rénovations "globales" ont été menées, soit moins de 10%. L'immense majorité concerne seulement des "gestes de travaux", comme un changement de fenêtre ou de chauffage. Or, selon Vincent Legrand, directeur général de l'entreprise de l'économie sociale et solidaire Dorémi et spécialiste de l'efficacité énergétique, "la France ne pourra atteindre l'objectif 2050 qu'en finançant de véritables rénovations globales. C'est-à-dire, selon le Code de la construction, qui atteignent le niveau énergétique A ou B. En traitant à la fois l'isolation de toute l'enveloppe du bâtiment, puis le remplacement de la ventilation et du chauffage".

Alors, combien, parmi les rénovations "globales" avancées par le gouvernement, atteignent véritablement la classe A ou B ? Ce chiffre n'apparaît nulle part dans les communications officielles de l'Anah. Mais après de nombreux échanges, nous avons fini par l'obtenir : "Sur les 65 939 rénovations globales, près de 13 400 logements sont arrivés en classe Bâtiment basse consommation". Autrement dit : près de 80% de ces rénovations "globales" financées par l'Etat n'atteignent pas l'objectif de départ…

En une année, ce ne sont donc pas 700 000 logements mais plutôt 13 400 qui auraient été mis aux normes. A ce rythme, il faudrait plus de 2 600 ans pour que la France s'occupe des 35 millions à rénover.

https://www.francetvinfo.fr/economie/im ... 88599.html

Répondre

Retourner vers « Ecologie / Environnement / Agriculture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré