Le blasphème est-il admissible aujourd'hui ?

Vous souhaitez parler des problèmes de religion dans notre pays ou parler de philosophie c'est içi
Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Re: Le blasphème est-il admissible aujourd'hui ?

Message non lu par racaille » 25 mai 2021, 22:49:07

El Fredo je ne sais pas si c'est à moi que tu répondais.

J'ai pris la forme crue du blasphème. Mais quand Darmanin porte plainte contre Pulvar lorsqu'elle dit juste trouver glaçante cette manifestation Alliance, ça marche aussi.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Camille
Messages : 1198
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Le blasphème est-il admissible aujourd'hui ?

Message non lu par Camille » 26 mai 2021, 11:33:42

racaille a écrit :
25 mai 2021, 16:02:00
Le blasphème en 2021 c'est de taguer ACAB sur un mur :)
Oui, et critiquer l'agriculture intensive aussi. Pas touche aux mains qui nous nourrissent et celles qui tiennent le gourdin. :tombe:

pierre30
Messages : 9064
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Le blasphème est-il admissible aujourd'hui ?

Message non lu par pierre30 » 26 mai 2021, 14:45:24

Acab c'est quoi ?
L'expression de la mauvaise humeur du moment ?
Le souhait de supprimer la police (réforme de la constitution) ?
Un slogan un peu puéril ?
N'importe quoi ? (Un graphe sur un mur)
Juste un cri de ralliement pour les BB ?

Pour moi la réponse ne va pas de soit.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Re: Le blasphème est-il admissible aujourd'hui ?

Message non lu par racaille » 28 mai 2021, 18:40:21

Camille a écrit :
26 mai 2021, 11:33:42
Oui, et critiquer l'agriculture intensive aussi. Pas touche aux mains qui nous nourrissent et celles qui tiennent le gourdin. :tombe:
Oui c'est vrai, et j'ajoute à la liste la critique du nucléaire pour faire bonne mesure :)
Disons que vu sous cet angle, le blasphème s'assimile à faire la critique de ce qui est supposé aller de soi. "Faut bien qu'on bouffe", "faut bien qu'on s'éclaire", "faut bien qu'on travaille", etc.
Avec le blasphème traditionnel, on se fait une réputation d'amoral ou de suppôt de Satan. Avec le blasphème politique, on tombe vite dans la catégorie du dérangé mental. Cela dit on y gagne au change : au lieux du bûcher, on prescrira plus volontiers quelques cours de yoga ou une petite thérapie new-age.
pierre30 a écrit :
26 mai 2021, 14:45:24
Acab c'est quoi ?
L'expression de la mauvaise humeur du moment ?
Le souhait de supprimer la police (réforme de la constitution) ?
Un slogan un peu puéril ?
N'importe quoi ? (Un graphe sur un mur)
Juste un cri de ralliement pour les BB ?

Pour moi la réponse ne va pas de soit.
J'ai pris ACAB en exemple parce que, après cette manif anti-justice organisée par un syndicat policier d'extrême-droite, c'est vraiment d'actualité. Modestement, j'ai vraiment eu l'impression d'avoir mis dans le mille lorsque Darmanin a voulu aller en justice contre Pulvar.
De manière générale, ce que je trouve hypocrite, c'est que la "bien-pensance" (comme on dit) trouve tout-à-fait normal d'autoriser le blasphème d'ordre strictement religieux, mais pète un câble dès qu'on s'en prend à la sacralité de l'état, de la république et à tous ceux qui sont censés les incarner.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Papibilou
Messages : 10083
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Le blasphème est-il admissible aujourd'hui ?

Message non lu par Papibilou » 28 mai 2021, 19:01:42

J'ai l'impression que je n'ai pas tout à fait la même définition du blasphème. Inclure dedans la culture intensive ou le nucléaire me trouble. Je dois me faire encore plus vieux que je le croyais.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Re: Le blasphème est-il admissible aujourd'hui ?

Message non lu par racaille » 28 mai 2021, 19:12:53

Le blasphème c'est aussi - et surtout - s'en prendre au(x) dogme(s), à ce qui est admis comme allant de soi et ne devant pas être questionné.

(Vu le contexte en ce moment, je précise que je n'écris pas ça dans une optique conspirationniste comme pourrait le faire un anti-vax ou un Qtard. Quand je parle de dogmes il s'agit plutôt de l'économie, de la république, de la citoyenneté, de la croissance, etc.)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

pierre30
Messages : 9064
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Le blasphème est-il admissible aujourd'hui ?

Message non lu par pierre30 » 29 mai 2021, 07:30:45

Blasphèmer est mettre en danger le mode de vie ou les équilibres mentaux des congénères . La religion bien sûr, mais aussi la consommation d'électricité et de nourriture.
La bienpensance serait seulement une affaire de valeurs morales ou politiques partagées par le plus grand nombre.

Avatar du membre
fan2machiavel
Messages : 1599
Enregistré le : 23 mai 2011, 00:00:00

Re: Le blasphème est-il admissible aujourd'hui ?

Message non lu par fan2machiavel » 29 mai 2021, 10:33:40

@racaille Je ne vois pas où tu as vu que critiquer l'agriculture intensive et le nucléaire était vu comme un blasphème. Même en prenant ta définition, c'est devenu des lieux commun de le faire. Tu auras plus de mal à exprimer publiquement un soutient à l'agriculture intensive qu'à la critiquer pour le nucléaire je dirais que c'est kif kif, les propos pro et anti nucléaires sont autant acceptés sur la place publique.
Alors oui tu vas avoir des gens qui vont critiquer des propos contre l'agriculture intensive mais cela fait parti du débat d'idée. Tout propos peut être critiqué. Les arguments peuvent être plus ou moins valable mais il est normal qu'on puisse remettre en cause une critique contre quoi que ce soit.
Là c'est toi qui fait de la "bien pensance" en faisant un tel parallèle.
Si on prend ta définition large dans le contexte français les critiques contre la laïcité, la démocratie et dans une moindre mesure l'héritage et la propriété privé me semble beaucoup plus coller. Je ne dis pas forcément que c'est à tord (même si pour la laïcité j'ai déjà exprimé des critiques) mais force est de constater que critiquer c'est points semblent nettement plus difficiles
Pour ACAB c'est autre chose on est littéralement dans le domaine de l'insulte de toute une profession. Et je trouve normal et même sain que cela choque surtout quand derrière cela conduit à des violence contre la dite profession. Mettre çà sur le même plan que le blasphème est profondément malsain. Je vais taper dans le Godwin mais on est pas loin de dire que c'est du blasphème de dire que tous les juifs sont des voleurs.

Camille
Messages : 1198
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Le blasphème est-il admissible aujourd'hui ?

Message non lu par Camille » 29 mai 2021, 18:52:03

Ne pas pouvoir dénigrer une profession, c'est déjà instituer un droit de blasphème, de la même manière qu'on ne pouvait pas dire de mal des prêtres.

Et force est de constater que toutes les professions ne sont pas logées à la même enseigne, on attend le pendant de la cellule Déméter pour chaque corps de métier.

Avatar du membre
fan2machiavel
Messages : 1599
Enregistré le : 23 mai 2011, 00:00:00

Re: Le blasphème est-il admissible aujourd'hui ?

Message non lu par fan2machiavel » 29 mai 2021, 19:12:10

Là on ne parle pas de simple dénigrements on parle d'agressions.
Et si toutes les professions ne sont pas logées à la même enseigne sur la protection c'est surtout parce que elles ne sont pas toutes autant exposées aux agressions liées directement à leurs métiers. Alors certes il y a des points à améliorer sur ce point (je pense notamment aux professions médicales) mais un manque de protection des certaines professions, quand bien même ce manque de protection est anormal, n'excuse en rien les agressions de professions qui ont un certains degré de protection.
Entendons nous bien je ne dis pas qu'on ne peut pas critiquer la police mais il y a une différence très nette entre la critique et l'insulte. ACAB c'est clairement de l'insulte qui en plus débouche sur de la violence physique.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Re: Le blasphème est-il admissible aujourd'hui ?

Message non lu par racaille » 31 mai 2021, 23:40:49

fan2machiavel a écrit :
29 mai 2021, 10:33:40
@racaille Je ne vois pas où tu as vu que critiquer l'agriculture intensive et le nucléaire était vu comme un blasphème. Même en prenant ta définition, c'est devenu des lieux commun de le faire. Tu auras plus de mal à exprimer publiquement un soutient à l'agriculture intensive qu'à la critiquer pour le nucléaire je dirais que c'est kif kif, les propos pro et anti nucléaires sont autant acceptés sur la place publique.
Alors oui tu vas avoir des gens qui vont critiquer des propos contre l'agriculture intensive mais cela fait parti du débat d'idée. Tout propos peut être critiqué. Les arguments peuvent être plus ou moins valable mais il est normal qu'on puisse remettre en cause une critique contre quoi que ce soit.
Là c'est toi qui fait de la "bien pensance" en faisant un tel parallèle.
Si on prend ta définition large dans le contexte français les critiques contre la laïcité, la démocratie et dans une moindre mesure l'héritage et la propriété privé me semble beaucoup plus coller. Je ne dis pas forcément que c'est à tord (même si pour la laïcité j'ai déjà exprimé des critiques) mais force est de constater que critiquer c'est points semblent nettement plus difficiles
Pour ACAB c'est autre chose on est littéralement dans le domaine de l'insulte de toute une profession. Et je trouve normal et même sain que cela choque surtout quand derrière cela conduit à des violence contre la dite profession. Mettre çà sur le même plan que le blasphème est profondément malsain. Je vais taper dans le Godwin mais on est pas loin de dire que c'est du blasphème de dire que tous les juifs sont des voleurs.
On ne peut pas vraiment dire que j'ai proposé une définition. J'ai surtout noté une caractéristique du blasphème.

Evidemment, personne n'ira au bûcher pour avoir daubé sur l'agriculture intensive ou sur le nucléaire. A la place, on aura juste doit à un haussement d'épaules de la part des "réalistes", enfin de ceux qui disent être au courant des réalités de ce monde. Un "cause toujours" quoi. Tout du moins tant qu'on ne joint pas l'acte à la parole, en arrachant des plants transgéniques ou en se menottant à un train bourré de déchets radioactifs à destination de La Hague.
Mais tu as raison : selon cette caractéristique du blasphème, on peut facilement accumuler les critiques du dogme de la religion économique. Et de celle de la république. Et de celle de la citoyenneté. Etc.
ACAB moi j'aime bien parce que c'est assez juste en fait. Il parait que les bons flics sont ceux qui démissionnent ;)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12099
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Le blasphème est-il admissible aujourd'hui ?

Message non lu par Yakiv » 03 juin 2021, 20:58:39

C'est une discrimination basée sur l'uniforme, c'est quand même pas glorieux.

Répondre

Retourner vers « Philo / Religion »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré