Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Vous souhaitez parler des Français, de leurs origines (régions françaises, de leur cultures... ), et ceux dont on ne parle pas (SDF, sans papiers...) c'est ici
Avatar du membre
johanono
Messages : 21375
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Message non lu par johanono » 01 déc. 2017, 09:07:07

Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Ce dimanche aura lieu le premier tour des élections territoriales en Corse. Le Figaro vous explique en cinq points ce qu'il faut savoir.

Image

Pourquoi les Corses doivent-ils voter?

La population de l'île est amenée à voter les 3 et 10 décembre à l'occasion des élections territoriales. Cette année, ces élections ont un enjeu particulier: la naissance d'une collectivité unique le 1er janvier 2018, qui va résulter de la fusion des deux Conseils départementaux et de la collectivité territoriale. En février 2017, les députés de l'Assemblée nationale avaient en effet adopté le projet de loi «NOTre» (Nouvelle organisation territoriale de la République) ratifiant les trois ordonnances permettant cette fusion: institutionnelle, financière et électorale. Alors que les électeurs avaient déjà été appelés aux urnes en 2015, la mandature, qui doit en principe durer six ans , a été interrompue pour permettre la mise en place de cette nouvelle collectivité.

Article complet sur http://www.lefigaro.fr/politique/2017/1 ... riales.php
La création de cette collectivité territoriale unique va dans le sens de la simplification administrative, et c'est très bien. Il conviendrait que cette réforme entreprise pour la Corse le soit également ailleurs en France.

Bien sûr, s'agissant de la Corse, il y a le risque que les nationalistes prennent davantage de pouvoir encore s'ils remportent les élections à venir. Tôt ou tard, il conviendra de placer les Corses face à leurs responsabilités. S'ils veulent l'indépendance, très bien, mais ils ne pourront alors plus bénéficier des subsides de la France. Ils ne pourront pas avoir le beurre et l'argent du beurre.

En ligne
sandy
Messages : 1075
Enregistré le : 02 août 2015, 20:51:11

Re: Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Message non lu par sandy » 01 déc. 2017, 09:57:35

Eh, bien soit c'est un risque...
Mais le "risque" inverse existe aussi!
Un moment, bon, s'ils veulent leurs independance, qu'il l'a prenne!
C'est un petit poney blanc, dans les monts d'émeraude et il emporte mon cœur!

Avatar du membre
johanono
Messages : 21375
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Message non lu par johanono » 01 déc. 2017, 10:57:44

Jean-Guy Talamoni: pas de majorité en Corse pour « voter pour l'indépendance »

Jean-Guy Talamoni, dirigeant du parti indépendantiste Corsica Libera et candidat aux élections territoriales, estime qu'"il n'y aurait pas une majorité de Corses pour voter pour l'indépendance" si le scrutin avait lieu avant 10 ans, a-t-il déclaré sur RTL aujourd'hui.

"Si nous procédions à un vote dans les années qui viennent, nous savons qu'il n'y aurait pas une majorité de Corses pour voter pour l'indépendance parce que les Corses aujourd'hui ne sont pas assurés sur le plan matériel", a indiqué le président sortant de l'Assemblée de Corse.

Article complet sur http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/ ... ndance.php
M. Talamoni vient d'avoir un éclair de lucidité.

Avatar du membre
johanono
Messages : 21375
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Message non lu par johanono » 04 déc. 2017, 10:58:50

Les nationalistes ont donc gagné les élections, et même assez largement. Et ils demandent déjà des discussions sur une réforme institutionnelle.
Territoriales: Simeoni et Talamoni demandent à Paris "d'ouvrir des discussions"

Les deux leaders nationalistes corses, Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni, dont la liste est arrivée largement en tête du 1er tour des élections territoriales dimanche, ont demandé lundi à Paris "d'ouvrir des discussions" en excluant l'indépendance de l'île dans l'immédiat.

"C'est un raz de marée démocratique", a réagi Gilles Simeoni sur Europe 1 en souhaitant que "Paris accepte enfin d'ouvrir le dialogue". "La question de l'indépendance n'est pas posée aujourd'hui. Nous le disons ensemble avec d'autres corses qui ne sont pas autonomistes. Nous voulons un statut d'autonomie", a-t-il dit.

Article complet sur http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/ ... ssions.php
Il convient de noter qu'en effet, ils ont joué le jeu de la démocratie. Comme les Catalans en Espagne.

Je ne serais donc pas choqué si le gouvernement français acceptait d'ouvrir des discussions sur une réforme institutionnelle. Mais à condition de bien rappeler un principe important : si la Corse obtient un jour davantage d'autonomie juridique et institutionnelle, ce devra être en contrepartie d'une plus grande autonomie financière.

Avatar du membre
Logos
Messages : 734
Enregistré le : 08 déc. 2015, 22:40:59

Re: Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Message non lu par Logos » 04 déc. 2017, 21:14:33

48% d'abstention, drôle de raz de marée..
Cela étant la France (et tous les partis attachés à son unité) ont trop laissé de terrain aux nationalistes corses.
Au nom de je ne sais quel "respect démocratique". La démocratie, ce n'est pas laisser l'adversaire dominer le terrain.
C'est se battre pour défendre ses idées.

Donc au lieu d'aller vers toujours plus de "concessions" c'est tout l'inverse qu'il faut faire :
montrer que la propagande natio est mensongère.

Avatar du membre
Hector
Messages : 5173
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Message non lu par Hector » 04 déc. 2017, 23:41:09

Ces lascars auraient du être fusillés, les voilà seigneurs de le la Corse. La Vième Réublique est faiblissime.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
johanono
Messages : 21375
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Message non lu par johanono » 05 déc. 2017, 09:16:45

@Logos et @Hector : je serais un peu moins sévère que vous. Autant j'estime que la République n'a pas à discuter avec des terroristes encagoulés, autant je pense qu'à partir du moment où les autonomistes/indépendantistes jouent le jeu de la démocratie et obtiennent de francs succès électoraux, cela oblige le gouvernement.

Avatar du membre
johanono
Messages : 21375
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Message non lu par johanono » 05 déc. 2017, 21:29:41

Jean-Guy Talamoni défend à nouveau l'amnistie d'Yvan Colonna

Image

Après la victoire de sa coalition nationaliste au premier tour des territoriales, Jean-Guy Talamoni a plaidé pour l'amnistie des prisonniers politiques corses, dont Yvan Colonna, condamné pour le meurtre du préfet Claude Erignac.

Article complet sur https://www.msn.com/fr-fr/actualite/fra ... ar-BBGfAUb
Là, il va clairement trop loin : il doit bien savoir que le gouvernement n'accèdera jamais à cette revendication.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6035
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Message non lu par Nolimits » 06 déc. 2017, 13:40:43

J'adore l'expression "prisonnier politique Corse".... :mrgreen:

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16241
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Message non lu par Jeff Van Planet » 06 déc. 2017, 18:43:40

L'expression est pourtant justifiée.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6035
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Message non lu par Nolimits » 06 déc. 2017, 20:12:15

Jeff Van Planet a écrit :
06 déc. 2017, 18:43:40
L'expression est pourtant justifiée.
??? Yvan Colonna, qui a tué un Préfet est un..."prisonnier politique" ? :gne:
Peux-tu développer ta pensée STP, j'ai peur de ne pas te suivre !

Avatar du membre
Logos
Messages : 734
Enregistré le : 08 déc. 2015, 22:40:59

Re: Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Message non lu par Logos » 07 déc. 2017, 01:24:44

johanono a écrit :
05 déc. 2017, 21:29:41
Là, il va clairement trop loin : il doit bien savoir que le gouvernement n'accèdera jamais à cette revendication.
C'est justement pour ça qu'il le fait. Tout comme avec son discours en corse.
Il incarne la frange la plus "indépendantiste", donc son but ça n'est pas d'apaiser les choses.
Mais au contraire de créer des sujets de conflits, des polémiques, etc.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 13959
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Message non lu par Narbonne » 07 déc. 2017, 08:53:48

Ils veulent encore plus de subventions, le reste c'est du folklore
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Logos
Messages : 734
Enregistré le : 08 déc. 2015, 22:40:59

Re: Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Message non lu par Logos » 07 déc. 2017, 15:37:54

Non à mon avis beaucoup d'entre eux veulent l'autonomie et ensuite l'indépendance (pour se réserver ou pas du pouvoir / de l'argent).
Mais c'est pas juste un coup de pression pour que l'Etat lâche des thunes.

Avatar du membre
Hector
Messages : 5173
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Message non lu par Hector » 07 déc. 2017, 21:40:39

Jeff Van Planet a écrit :
06 déc. 2017, 18:43:40
L'expression est pourtant justifiée.
Tu es fou à lier.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Répondre

Retourner vers « La France sa diversité et ses oubliés »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré