Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Vous souhaitez parler des Français, de leurs origines (régions françaises, de leur cultures... ), et ceux dont on ne parle pas (SDF, sans papiers...) c'est ici
Caberlin
Messages : 893
Enregistré le : 19 nov. 2011, 06:36:37

Re: Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Message non lu par Caberlin » 07 févr. 2018, 21:43:29

Nolimits a écrit :
06 févr. 2018, 19:48:39
Les "peuples" de France ? je n'en reconnais qu'un : les français. La Corse est française : Liberté-Egalité-Fraternité : ça, c'est la France !
Non Liberté-Egalité-Fraternité, c'est la République !

Caberlin
Messages : 893
Enregistré le : 19 nov. 2011, 06:36:37

Re: Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Message non lu par Caberlin » 07 févr. 2018, 21:46:12

Nolimits a écrit :
24 janv. 2018, 17:56:48
LEs "roitelets" avides de pouvoir (et donc d'argent...)...
Ils ne seraient pas les seuls ! Etat ou collectivités locales, ça existe ! Et c'est facile !

Avatar du membre
Logos
Messages : 787
Enregistré le : 08 déc. 2015, 22:40:59

Re: Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Message non lu par Logos » 08 févr. 2018, 07:59:48

Narbonne a écrit :
07 févr. 2018, 19:34:41
Je l'ai écouté et il a été ferme. Les nationalistes, enfants des célèbres pleureuses corses, en sont pour leur argent
Je reste opposé à Macron. Je ne lui donnerai pas plus aujourd'hui qu'hier mon suffrage.
Mais je dois reconnaître que sur cette affaire corse, il m'a agréablement surpris.

Il a témoigné ce qu'il fallait de fermeté sur les points non négociables (amnistie, co-officialité, autonomie législative..)
Tout en montrant que l'Etat français n'est pas l'ennemi de la langue ou de la culture corses.
Contrairement à ce que disent les natios qui se croient encore sous Jules Ferry, quand c'est pas Louis XV.
Ce n'est pas car une langue régionale n'est pas officielle au sens administratif qu'elle est forcément combattue
ou vouée à disparaître.

Aujourd'hui en corse des tas d'écoles publiques proposent des cours de langue corse dès le plus âge.
Des médias publics font des émissions en corse, chacun peut s'exprimer comme il veut en corse.
On tolère même des actes inacceptables : discours d'investiture en Corse et serment sur une "constitution corse"
dans l'assemblée d'une collectivité territoriale. Donc une institution de la République française.

Depuis leur victoire électorale, personne n'ose aller contre le sens du vent sur l'Ile. Même les autres partis se sentent obligés
de donner des gages aux natios. Et comme sur le continent ça a suscité peu de réactions, ils se sont faits des films.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14131
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Message non lu par Narbonne » 08 févr. 2018, 08:28:45

Je ne voterai pas pour Macron mais il nous change, un peu, de tous les présidents mous que nous avons eu (Chirac, Sarkozy (bla bla) et Hollande). Ils étaient tous à la recherche d'un consensus mou sur plein de sujets et cela n'a produit que de la mélasse ( laïcité, enseignement, déserts médicaux, copains-coquins etc etc )
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
johanono
Messages : 21831
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Message non lu par johanono » 12 févr. 2018, 21:14:58

Corse : des étudiants nationalistes débutent une grève de la faim contre "le déni de démocratie" de l'Etat

Déçus par la visite d'Emmanuel Macron dans l'île, la semaine dernière, onze étudiants nationalistes de l'université de Corte ont décidé, dimanche, d'arrêter de s'alimenter. Parmi leurs revendications : la co-officialité de la langue corse et le rapprochement des détenus.

Image

Article complet sur https://www.msn.com/fr-fr/actualite/fra ... ar-BBJ26DD
Les nationalistes corses ne se sentent plus pisser. J'ai l'impression qu'ils sont partis pour nous faire chier pendant longtemps. :mur:

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6352
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Message non lu par Nolimits » 12 févr. 2018, 23:22:23

Une petite perte de poids avant les beaux jours c'est toujours bon !

Avatar du membre
Logos
Messages : 787
Enregistré le : 08 déc. 2015, 22:40:59

Re: Corse : cinq questions pour comprendre les élections territoriales

Message non lu par Logos » 14 févr. 2018, 20:28:55

Le nationalisme corse est omniprésent à la Fac de Corte.
Les syndicats étudiants par exemple sont natios.

La question est de savoir si cette action est incitée ou concertée avec les partis.
Histoire de mettre la pression sur le gouvernement sans se mouiller.
Je suis pas sûr, car d'une certaine façon ces étudiants mettent aussi la pression sur les élus natios.

Répondre

Retourner vers « La France sa diversité et ses oubliés »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré