Des clandestins logés à la campagne, aux frais de l'Etat

Vous souhaitez parler des Français, de leurs origines (régions françaises, de leur cultures... ), et ceux dont on ne parle pas (SDF, sans papiers...) c'est ici
Avatar du membre
johanono
Messages : 20866
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Des clandestins logés à la campagne, aux frais de l'Etat

Message non lu par johanono » 06 nov. 2015, 12:49:37

El Fredo » Lun 15 Juin 2015 - 18:25 a écrit :Déjà ce ne sont pas des clandestins mais des demandeurs d'asile, qui par définition sont dûment recensés.
En tout cas, ils n'ont pas de titre de séjour.
El Fredo » Ven 6 Nov 2015 - 12:14 a écrit :Tu n'es jamais allé au Centre Alma ? :star5:
Le Blosne (situé juste à côté) passe pour être le quartier de chaud de Rennes. Si toutes les cités HLM de France étaient aussi peu chaudes et aussi peu diversifiées que le Blosne, alors la France se porterait beaucoup mieux.

Par ailleurs, on notera que même l'INSEE est d'accord avec moi : http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=19075.

Image

Il y a beaucoup moins d'immigrés en Bretagne que dans d'autres régions, c'est une évidence, et c'est lié à un passé industriel moins fort et plus tardif.

Avatar du membre
johanono
Messages : 20866
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Des clandestins logés à la campagne, aux frais de l'Etat

Message non lu par johanono » 06 nov. 2015, 12:55:53

Nantes aussi va être concernée par un nouvel arrivage :
La France accueille ses premiers demandeurs d'asile «relocalisés»

Ils sont dix-neuf et sont attendus ce vendredi près de Nantes (Loire-Atlantique). Ces demandeurs d'asile érythréens sont transférés d'Italie et accueillis en France conformément au programme de «relocalisation» décidé par l'Union européenne fin septembre et portant sur 160000 personnes au total.

suite

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Des clandestins logés à la campagne, aux frais de l'Etat

Message non lu par Ramdams » 06 nov. 2015, 13:01:22

johanono » 06 Nov 2015, 12:49:37 a écrit :Il y a beaucoup moins d'immigrés en Bretagne que dans d'autres régions, c'est une évidence, et c'est lié à un passé industriel moins fort et plus tardif.
C'est aussi parce que la Bretagne est la région la plus éloignée des frontières européennes. Elle n'a aucune frontière terrestre ou maritime avec un autre pays.

Avatar du membre
johanono
Messages : 20866
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Des clandestins logés à la campagne, aux frais de l'Etat

Message non lu par johanono » 06 nov. 2015, 13:21:14

Par rapport à l'Afrique, le Nord et l'Alsace sont tout aussi éloignés que la Bretagne, et accueillent bien davantage d'immigrés. L'Angleterre est encore plus éloignée, et elle accueille bien davantage d'immigrés. Les immigrés, par définition, se déplacent, et parfois beaucoup. Je ne suis pas convaincu par ton argument géographique.

Historiquement, les régions qui ont le plus d'immigrés sont celles qui ont le passé industriel le plus ancien. A partir de la Révolution industrielle, il a fallu beaucoup de main d’œuvre pour alimenter les usines de ces régions industrielles. Ces usines ont donc recruté, soit de la main d’œuvre venant d'autres régions rurales françaises peu industrialisée (par exemple la Bretagne, qui a perdu beaucoup de population), soit de la main d’œuvre étrangère, d'abord en provenance de pays européens (Italie, Pologne, Portugal, Espagne), plus récemment en provenance d'Afrique. Pendant toute cette période (c'est-à-dire de la fin du 19e siècle jusque dans les années 60 et 70), la Bretagne et les autres régions du Nord-Ouest de la France sont restées plutôt rurales, à dominante agricole, assez pauvre, sans beaucoup d'usines, bref, des régions que l'on quittait pour aller chercher du travail ailleurs, pas des régions où l'on s'installait.

On retrouve le même phénomène à l'échelle de l'Europe. Les pays qui comptent le plus d'immigrés en proportion de leur population (Allemagne, France, Royaume-Uni, Pays-Bas, Belgique) sont des pays au passé industriel plus ancien. Inversement, les pays d'Europe du Sud (Espagne, Italie, Portugal) ont une tradition industrielle moins marquée, beaucoup plus tardive, ce sont des pays qui comptent peu d'immigrés (c'étaient même jadis des pays d'émigration, c'est-à-dire des pays que l'on quittait).

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Des clandestins logés à la campagne, aux frais de l'Etat

Message non lu par Ramdams » 06 nov. 2015, 13:32:17

johanono » 06 Nov 2015, 13:21:14 a écrit :Par rapport à l'Afrique, le Nord et l'Alsace sont tout aussi éloignés que la Bretagne, et accueillent bien davantage d'immigrés. L'Angleterre est encore plus éloignée, et elle accueille bien davantage d'immigrés. Les immigrés, par définition, se déplacent, et parfois beaucoup. Je ne suis pas convaincu par ton argument géographique.
Je n'ai pas dit qu'il s'agissait de la principale raison. Mais un immigré clandestin a plus de chances de se stationner près des frontières car au moins, s'il est reconduit à la frontière pour un motif quelconque, il n'aura pas beaucoup de chemin à parcourir pour revenir au lieu où il était. Le cas de Calais le montre bien.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23288
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Des clandestins logés à la campagne, aux frais de l'Etat

Message non lu par El Fredo » 06 nov. 2015, 13:50:33

Merci pour ce cours de démographie très intéressant, malheureusement la consultation de statistiques sur l'Internet ne remplacera jamais l'expérience quotidienne.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
johanono
Messages : 20866
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Des clandestins logés à la campagne, aux frais de l'Etat

Message non lu par johanono » 11 nov. 2015, 20:23:44

Ramdams » Ven 6 Nov 2015 - 14:32 a écrit :
johanono » 06 Nov 2015, 13:21:14 a écrit :Par rapport à l'Afrique, le Nord et l'Alsace sont tout aussi éloignés que la Bretagne, et accueillent bien davantage d'immigrés. L'Angleterre est encore plus éloignée, et elle accueille bien davantage d'immigrés. Les immigrés, par définition, se déplacent, et parfois beaucoup. Je ne suis pas convaincu par ton argument géographique.
Je n'ai pas dit qu'il s'agissait de la principale raison. Mais un immigré clandestin a plus de chances de se stationner près des frontières car au moins, s'il est reconduit à la frontière pour un motif quelconque, il n'aura pas beaucoup de chemin à parcourir pour revenir au lieu où il était. Le cas de Calais le montre bien.
Au contraire : par rapport au pays d'origine, Calais est plus éloignée que n'importe quelle ville du littoral méditerranéen...

Les clandestins veulent aller en Angleterre, parce qu'ils pensent qu'ils y trouveront du travail.
El Fredo » Ven 6 Nov 2015 - 14:50 a écrit :Merci pour ce cours de démographie très intéressant, malheureusement la consultation de statistiques sur l'Internet ne remplacera jamais l'expérience quotidienne.


Peut-être. Mais ta référence à l'expérience quotidienne est assez commode : elle dispense de toute argumentation, et elle permet de justifier tout et n'importe quoi.

Le fait est qu'il y a moins d'immigrés en Bretagne que dans les autres régions françaises. Cela changera peut-être dans les décennies à venir, mais en attendant, c'est comme ça.

Avatar du membre
johanono
Messages : 20866
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Des clandestins logés à la campagne, aux frais de l'Etat

Message non lu par johanono » 11 nov. 2015, 20:24:43

«C'est sûr que ça fait bizarre de croiser des Africains à Varennes-sur-Allier»

Dans une petite ville du centre de la France, 160 migrants venus en majorité du Soudan ont été installés dans une base aérienne désaffectée.

Nous sommes à trente kilomètres de Vichy, en plein centre de la France. Fin octobre, la commune de Varennes-sur-Allier a reçu de nouveaux habitants. 200 migrants expulsés du lycée Jean Quarré dans le XIXe arrondissement de Paris ont été installés sur l'ancienne base aérienne de la ville, reconvertie pour l'occasion en centre d'hébergement d'urgence.

suite

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Des clandestins logés à la campagne, aux frais de l'Etat

Message non lu par Ramdams » 11 nov. 2015, 20:28:17

johanono » 11 Nov 2015, 20:23:44 a écrit :
Ramdams » Ven 6 Nov 2015 - 14:32 a écrit :
johanono » 06 Nov 2015, 13:21:14 a écrit :Par rapport à l'Afrique, le Nord et l'Alsace sont tout aussi éloignés que la Bretagne, et accueillent bien davantage d'immigrés. L'Angleterre est encore plus éloignée, et elle accueille bien davantage d'immigrés. Les immigrés, par définition, se déplacent, et parfois beaucoup. Je ne suis pas convaincu par ton argument géographique.
Je n'ai pas dit qu'il s'agissait de la principale raison. Mais un immigré clandestin a plus de chances de se stationner près des frontières car au moins, s'il est reconduit à la frontière pour un motif quelconque, il n'aura pas beaucoup de chemin à parcourir pour revenir au lieu où il était. Le cas de Calais le montre bien.
Au contraire : par rapport au pays d'origine, Calais est plus éloignée que n'importe quelle ville du littoral méditerranéen...

Les clandestins veulent aller en Angleterre, parce qu'ils pensent qu'ils y trouveront du travail.
Une reconduite à la frontière, c'est différent d'un retour au pays.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 5741
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Des clandestins logés à la campagne, aux frais de l'Etat

Message non lu par Nolimits » 11 nov. 2015, 20:30:36

3600 habitants...pile poil comme chez moi... :shock: :triste:
@johanono : pour la sérénité de mes nuits, je te demande, je te supplie, de ne plus poster de genre de sujet... :respect:

Avatar du membre
johanono
Messages : 20866
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Des clandestins logés à la campagne, aux frais de l'Etat

Message non lu par johanono » 11 nov. 2015, 20:34:01

Nolimits » Mer 11 Nov 2015 - 21:30 a écrit :3600 habitants...pile poil comme chez moi... :shock: :triste:
@johanono : pour la sérénité de mes nuits, je te demande, je te supplie, de ne plus poster de genre de sujet... :respect:
Pourquoi, certaines vérités te dérangent ?
Ramdams » Mer 11 Nov 2015 - 21:28 a écrit :
johanono » 11 Nov 2015, 20:23:44 a écrit :
Ramdams » Ven 6 Nov 2015 - 14:32 a écrit :
johanono » 06 Nov 2015, 13:21:14 a écrit :Par rapport à l'Afrique, le Nord et l'Alsace sont tout aussi éloignés que la Bretagne, et accueillent bien davantage d'immigrés. L'Angleterre est encore plus éloignée, et elle accueille bien davantage d'immigrés. Les immigrés, par définition, se déplacent, et parfois beaucoup. Je ne suis pas convaincu par ton argument géographique.
Je n'ai pas dit qu'il s'agissait de la principale raison. Mais un immigré clandestin a plus de chances de se stationner près des frontières car au moins, s'il est reconduit à la frontière pour un motif quelconque, il n'aura pas beaucoup de chemin à parcourir pour revenir au lieu où il était. Le cas de Calais le montre bien.
Au contraire : par rapport au pays d'origine, Calais est plus éloignée que n'importe quelle ville du littoral méditerranéen...

Les clandestins veulent aller en Angleterre, parce qu'ils pensent qu'ils y trouveront du travail.
Une reconduite à la frontière, c'est différent d'un retour au pays.
Cela revient au même : la reconduite à la frontière se fera, soit vers le pays d'origine, soit vers le pays européen par lequel ils sont arrivés en France, c'est-à-dire probablement l'Italie.

Avatar du membre
johanono
Messages : 20866
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Des clandestins logés à la campagne, aux frais de l'Etat

Message non lu par johanono » 12 nov. 2015, 10:43:12

Deux communes de Lorraine ne veulent pas des migrants de Calais

Les maires d'Etival-Clairefontaine dans les Vosges et Pexonne en Meurthe-et-Moselle s'opposent à l'accueil sur leurs communes de réfugiés venus de la jungle de Calais.

La réponse est non. Deux communes de Lorraine contactées par l'Etat refusent d'accueillir des migrants. A Etival-Clairefontaine (Vosges), c'est le préfet qui envisageait d'héberger une quinzaine de réfugiés venus de la "jungle de Calais" dans une colonie de vacances privée. Mais l'idée ne passe pas pour Christian Fegli, maire divers droite de cette commune de 2600 habitants. "C'est une inquiétude d'un maire qui doit gérer de potentiels heurts entre des gens", explique-t-il à France Inter pour justifier le vote cette semaine en conseil municipal d'une motion contre ce projet.

suite

Avatar du membre
johanono
Messages : 20866
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Des clandestins logés à la campagne, aux frais de l'Etat

Message non lu par johanono » 02 déc. 2015, 11:31:41

Migrants : l'Etat épinglé pour les déplacements des réfugiés de Calais

Dans un rapport publié aujourd'hui, le contrôleur général des lieux de privation de liberté critique le recours aux placements de migrants de Calais un peu partout en France pour vider temporairement la « jungle ».

En théorie, les 200 agents qui la composent sont spécialisés dans les expulsions de sans-papiers vers des pays tiers. Ponctuellement, ils peuvent aussi effectuer des transferts sur le territoire national entre différents centres de rétention administrative (CRA). Mais, depuis le 21 octobre, cette dernière tâche occupe l'essentiel de leur activité.

L'objectif est clair : il faut désengorger Calais (Pas-de-Calais) et sa « jungle » où s'entassent toujours près de 6 000 candidats au passage vers l'Angleterre. Un désengorgement impératif pour le ministère de l'Intérieur, fut-ce au prix « d'une utilisation détournée de la procédure », et « d'atteintes graves aux droits fondamentaux des personnes ». C'est Adeline Hazan, contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL), qui le dit dans des « recommandations » publiées ce matin au « Journal officiel ». A deux reprises, fin octobre et début novembre, ses enquêteurs se sont rendus à Calais, pour se pencher sur les éloignements quotidiens d'étrangers en situation irrégulière vers sept CRA à travers la France, dont ceux de Metz, Marseille, Nîmes ou Perpignan.

suite
Donc si on comprend bien les droits-de-l'hommistes, les clandestins sont arrivés à Calais, il faut donc que l'Etat français leur offre le gite et le couvert à Calais...

D'ici peu, le gouvernement sera accusé de déportations... :mrgreen:

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 5741
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Des clandestins logés à la campagne, aux frais de l'Etat

Message non lu par Nolimits » 02 déc. 2015, 11:33:28

Hallucinant, c'est la 4ème dimension... :zinzin:

Avatar du membre
Vincent_L
Messages : 460
Enregistré le : 17 juin 2015, 08:06:23
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)
Localisation : Toulouse

Re: Des clandestins logés à la campagne, aux frais de l'Etat

Message non lu par Vincent_L » 09 déc. 2015, 06:53:37

Près de chez moi, il y a un domaine où jusque maintenant les élèves y venaient pour faire un séjour "sécurité routière". Le mois dernier, ce domaine a accueilli 16 migrants. Depuis ce jour-là, les séjours "Sécurité routière" sont annulés, les chambres sont toutes occupées par les migrants.
C'est inadmissible.
La politique est la science qui consiste à faire dire ses idées à son adversaire.

Répondre

Retourner vers « La France sa diversité et ses oubliés »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré