"À louer: ensemble scolaire fermé par l’Éducation nationale, disponible à compter du 1er juillet 2016."

Vous souhaitez parler des Français, de leurs origines (régions françaises, de leur cultures... ), et ceux dont on ne parle pas (SDF, sans papiers...) c'est ici
Répondre
Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 15671
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

"À louer: ensemble scolaire fermé par l’Éducation nationale, disponible à compter du 1er juillet 2016."

Message non lu par Jeff Van Planet » 14 juin 2016, 17:33:35

Bonjour,

Image
Le maire Michel Desafit ne veut pas voir les locaux de l’école sans vie: «Pourquoi pas une auto-école...»
Photo Renaud Joubert


VERRIÈRES MET EN LOCATION SON ÉCOLE SUR LE BON COIN: LOYER 1 EURO!

Pour sauver son école des toiles d’araignées, la commune de Verrières a passé une annonce sur internet. Le maire espère un projet pour lui «redonner vie».

"À louer: ensemble scolaire fermé par l’Éducation nationale, disponible à compter du 1er juillet 2016." L’annonce a été mise en ligne jeudi dernier sur le site Le Bon Coin sous le titre «Ensemble scolaire en quête d’une nouvelle vie». La commune de Verrières, 372 habitants, au cœur de la Grande-Champagne, met en location son école qui va fermer à la fin de l’année scolaire sur décision de l’inspection académique.

«Par tous les moyens, on veut sauver notre école. On a cherché des idées et l’équipe municipale a décidé de passer cette annonce. Aussi pour faire parler de nous», reconnaissent Michel Desafit, le maire et Laurent Bineaud, conseiller municipal.
Cette annonce c’est un «cri du cœur» lancé depuis une cour d’école qui sonnera bientôt vide. La décision de l’Éducation nationale de supprimer le regroupement pédagogique intercommunal (RPI) Verrières (23 élèves) et Saint-Fort-sur-le-Né (26 élèves, deux classes) au profit de la création d’un RPI plus grand avec Angeac et Salles-d’Angles pour un total de six classes (147 élèves) est entériné depuis le début du printemps.
Pour le maire, Michel Desafit, qui a remué ciel et vignes pour «sauver» son école, la décision ne passe toujours pas: «C’est très dur à accepter. L’école c’est le cœur du village, elle existe depuis toujours. On y a investi plus de 20.000 euros pour un tableau numérique, la mise aux normes de la cuisine, la peinture…»
Des atouts mis en avant dans l’annonce : «Deux salles de classe en parfait état, un tableau numérique, une cantine équipée et aux normes, des WC, un préau, une cour de récréation.» La commune propose de louer à un «prix avantageux»: «Les modalités financières de la location ainsi que l’accompagnement que pourrait fournir la commune seront étudiées en fonction de la qualité des projets présentés.»

Loyer annoncé à 1 euro !
suite et source sur la Charentes libre
Qu'en dites vous?
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: "À louer: ensemble scolaire fermé par l’Éducation nationale, disponible à compter du 1er juillet 2016."

Message non lu par Ramdams » 15 juin 2016, 01:05:21

La volonté de sanctuariser tous les bâtiments risque bien un jour de nous porter préjudice. Sous prétexte de préserver l'intégrité de tel ou tel édifice, on se retrouve avec des biens non exploités, qu'il faut entretenir à la charge des contribuables. Néanmoins, cela montre qu'à l'instar des entreprises, les collectivités sont soumises à des normes énormes et coûteuses et que cette mise aux normes, non seulement dépend de la dictature kafkaïenne des députés mais aussi des lubies du gouvernement.

Je ne sais pas si une auto-école trouverait un quelconque avantage à investir dans une commune de 300 habitants, elle-même entourée par d'autres villages. À mon avis, la municipalité ne devra pas se montrer très exigeante sur la nature des projets proposés. Le loyer symbolique d'un euro montre bien la détresse du maire.

Si l'Education avait été décentralisée, on n'aurait pas fait subir aux communes les erreurs de l'Etat.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 15671
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: "À louer: ensemble scolaire fermé par l’Éducation nationale, disponible à compter du 1er juillet 2016."

Message non lu par Jeff Van Planet » 15 juin 2016, 17:31:43

<<Je ne sais pas si une auto-école trouverait un quelconque avantage à investir dans une commune de 300 habitants, elle-même entourée par d'autres villages.>>
tu sais qu'en Poitou-Charentes et dans les "hauts de france" (je n'arrive toujours pas a me faire a ce nom grotesque) la densité de population est fort différente. Par ici il y a beaucoup de petits villages entourés de pas grand chose. Mais même en approchant l'auto-école des jeunes vivant dans ces villages isolés, je doute fort qu'elle arrive a être rentable.


Ceci dit, même si j'ai trouvé touchante l'attitude du maire, de vouloir garder ce bâtiments actif pour continuer de donner vie à son village, j'ai trouvé un peu bête qu'il cherche surtout des projets qui maintiennent le bâtiment en l'état. Se faisant il se prive de certains projets (exemple au hasard, un menuisier)


Après le reste est vrai: l'administration centralisée est parfois (souvent) catastrophique.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
mordred
Messages : 6978
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: "À louer: ensemble scolaire fermé par l’Éducation nationale, disponible à compter du 1er juillet 2016."

Message non lu par mordred » 16 juin 2016, 11:14:38

Un petit musée; animé par deux ou trois bénévoles.
Un lieu de vie pour des personnes isolées du village.
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Répondre

Retourner vers « La France sa diversité et ses oubliés »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré