Le déclin commercial des centres-villes s’aggrave

Vous souhaitez parler des Français, de leurs origines (régions françaises, de leur cultures... ), et ceux dont on ne parle pas (SDF, sans papiers...) c'est ici
Avatar du membre
Jean
Messages : 4430
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Le déclin commercial des centres-villes s’aggrave

Message non lu par Jean » 30 nov. 2017, 17:44:16

Nombrilist a écrit :
23 oct. 2016, 10:04:06
Rien compris. Après avoir laissé se développer les HGMS, ils veulent mettre les centre-ville sous perfusion ? On va payer deux fois ?
1 million d'euros c'est de l'homéopathie...

Avatar du membre
Jean
Messages : 4430
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Le déclin commercial des centres-villes s’aggrave

Message non lu par Jean » 30 nov. 2017, 17:54:22

Caberlin a écrit :
23 oct. 2016, 21:47:23
C'est plutôt l'avidité de CFE, ex-taxe professionnelle, des élus ! La CFE rapporte plus que des TH ou TF des habitants !!!
Dans le genre, ce matin j'entendais à la télé (LCI matinale) qu'une petite société voulait mettre en place des taxis ultra rapide sur la seine (hydrofoil...)

Super innovant mais la mairie de Paris demande 1000 euros par jour pour laisser utiliser la seine...


J'adore ce pays où l'on taxe un produit qui n'existe pas encore... Il doit y avoir de la veille fiscale à la mairie de Paris... J'imagine un fonctionnaire assis sur un rond de cuir qui chaque matin enfile ses manchettes en lustrine, chausse ses bésicles pour étudier le courrier des demandes d'autorisation afin d'identifier les nouvelles taxes qu'il pourrait inventer :mur:

Conséquence, la boite va aller tester son concept à... Genève pour se préparer car les pays du Golfe semblent intéressé....


Quand même quelles tâches ses suisses, ils n'ont pas encore inventer le fonctionnaire générateur de taxes...

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14373
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Le déclin commercial des centres-villes s’aggrave

Message non lu par Narbonne » 30 nov. 2017, 19:37:07

Le problème est en réalité la vitesse de ces bateaux, pour décoller ils doivent aller très vite et ils ne sont pas les seuls sur la Seine à Paris
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17504
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Le déclin commercial des centres-villes s’aggrave

Message non lu par Jeff Van Planet » 01 déc. 2017, 19:24:30

Si vous voulez refaire vivre les centres villes du pognon ou la chasse aux super/hyper ne servira à rien. Vous savez le nombre de petits commerces pourtant prospères qui ferment chaque année faute de repreneur?
Et vous savez pourquoi ils n'en trouvent pas de repreneurs? tout simplement parce qu'on ne forme pas assez de boulangers/charcutiers/bouchers/fleuristes etc etc

rajouter à ça l'effet "j'ai pas envie de bosser pour gagne rma croute, il faut me donner un salaire pour 35 heures de présence" et vous avez un régiment de jeunes qui ne veulent pas ouvrir être dans leurs boutiques 6 jours et demi par semaines de 5H à 20H, et en habitant au premier en plus.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14373
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Le déclin commercial des centres-villes s’aggrave

Message non lu par Narbonne » 01 déc. 2017, 23:10:17

Le problème n°1 d'un commerçant qui débute c'est le loyer et les charges locatives
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
johanono
Messages : 23770
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Le déclin commercial des centres-villes s’aggrave

Message non lu par johanono » 01 déc. 2017, 23:19:31

Jeff Van Planet a écrit :
01 déc. 2017, 19:24:30
Si vous voulez refaire vivre les centres villes du pognon ou la chasse aux super/hyper ne servira à rien. Vous savez le nombre de petits commerces pourtant prospères qui ferment chaque année faute de repreneur?
Et vous savez pourquoi ils n'en trouvent pas de repreneurs? tout simplement parce qu'on ne forme pas assez de boulangers/charcutiers/bouchers/fleuristes etc etc

rajouter à ça l'effet "j'ai pas envie de bosser pour gagne rma croute, il faut me donner un salaire pour 35 heures de présence" et vous avez un régiment de jeunes qui ne veulent pas ouvrir être dans leurs boutiques 6 jours et demi par semaines de 5H à 20H, et en habitant au premier en plus.
C'est vrai : beaucoup de commerces, en centre-ville ou ailleurs, ferment faute de repreneur.

Mais dans les centres-villes, il y a une crise incontestable : les clients se raréfient, et beaucoup de commerces se retrouvent contraints de mettre la clé sous la porte.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14373
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Le déclin commercial des centres-villes s’aggrave

Message non lu par Narbonne » 01 déc. 2017, 23:36:19

Les fonds de commerce sont beaucoup trop chers, en particulier le soit disant rachat de la clientèle.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17504
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Le déclin commercial des centres-villes s’aggrave

Message non lu par Jeff Van Planet » 02 déc. 2017, 09:28:46

johanono a écrit :
01 déc. 2017, 23:19:31
Jeff Van Planet a écrit :
01 déc. 2017, 19:24:30
Si vous voulez refaire vivre les centres villes du pognon ou la chasse aux super/hyper ne servira à rien. Vous savez le nombre de petits commerces pourtant prospères qui ferment chaque année faute de repreneur?
Et vous savez pourquoi ils n'en trouvent pas de repreneurs? tout simplement parce qu'on ne forme pas assez de boulangers/charcutiers/bouchers/fleuristes etc etc

rajouter à ça l'effet "j'ai pas envie de bosser pour gagne rma croute, il faut me donner un salaire pour 35 heures de présence" et vous avez un régiment de jeunes qui ne veulent pas ouvrir être dans leurs boutiques 6 jours et demi par semaines de 5H à 20H, et en habitant au premier en plus.
C'est vrai : beaucoup de commerces, en centre-ville ou ailleurs, ferment faute de repreneur.

Mais dans les centres-villes, il y a une crise incontestable : les clients se raréfient, et beaucoup de commerces se retrouvent contraints de mettre la clé sous la porte.
il y a une vrai place pour le local. Le boucher qui met dans sa boutique des photos de ses fournisseurs locaux, qui ferais en plus du bio, je peux te garantir que sa boutique ne désemplirait pas. La même chose pour le boulanger fromager et bien d'autres.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17504
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Le déclin commercial des centres-villes s’aggrave

Message non lu par Jeff Van Planet » 02 déc. 2017, 09:29:51

Narbonne a écrit :
30 nov. 2017, 19:37:07
Le problème est en réalité la vitesse de ces bateaux, pour décoller ils doivent aller très vite et ils ne sont pas les seuls sur la Seine à Paris
pour les repreneurs la question ne se pose pas: les clients sont là.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14373
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Le déclin commercial des centres-villes s’aggrave

Message non lu par Narbonne » 02 déc. 2017, 11:42:51

Il y a toujours une perte de clientèle et c'est très rare que le repreneur fasse la même activité. En général un commerçant n'habite pas loin de sa boutique. S' il faut qu'il déménage, la facture s'alourdit encore.
En région parisienne, un magasin de chaussures se vend entre 100 000 et 300 000€. Il faut en vendre des chaussures pour amortir ! La location est entre 700€ et 1500€ par mois plus les charges.
Concrètement les fonds de commerce, c 'est un peu comme les plaques de taxi. Le vendeur espère améliorer sa retraite, le prix ne correspond pas à grand chose
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17504
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Le déclin commercial des centres-villes s’aggrave

Message non lu par Jeff Van Planet » 02 déc. 2017, 15:14:54

ces 100K à 300K€ (j'ai pas vérifié moi même) c'est comme une maison: ça ne se paye pas du jour au lendemain.

<<La location est entre 700€ et 1500€ par mois plus les charges.>> quelle location? du local?


<< le prix ne correspond pas à grand chose>> oui et non. une boutique qui fait 300K€ de CA par ans et qui te donne du 10% de marges nets, te permet de rembourser un emprunt de 300K€ sur 20 ans sans gros problèmes. Si elle ne faisait que 100K€ de CA le prix serait un autre c'est sûr.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
karoline
Messages : 3197
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: Le déclin commercial des centres-villes s’aggrave

Message non lu par karoline » 02 déc. 2017, 15:49:45

Narbonne a écrit :
01 déc. 2017, 23:10:17
Le problème n°1 d'un commerçant qui débute c'est le loyer et les charges locatives
Dans les centres commerciaux en périphérie les loyers et charges sont bien plus importantes qu'en ville! Un commerçant indépendant ne pourrait se permettre de s'y installer.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14373
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Le déclin commercial des centres-villes s’aggrave

Message non lu par Narbonne » 02 déc. 2017, 16:29:26

Dans le fond de commerce il n'y a pas les murs, il faut donc payer un loyer. Un magasin de chaussures fait en moyenne un CA de 230 000€
Il y a environ 10 000 faillites de commerces par an
Exactement, dans les centres commerciaux les charges sont énormes. Si on est franchisé, on gagne environ le smic en travaillant de 10h à 22h 6 jours sur 7
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17504
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Le déclin commercial des centres-villes s’aggrave

Message non lu par Jeff Van Planet » 03 déc. 2017, 08:20:45

Les loyers commerciaux à paris à 700€? Je pense que tes chiffres sont très loin d'être à jour mon ami. Si c'était le cas il y a belle lurette que les commerçants auraient reconvertit leurs commerces en logements ça serait plus rentable.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14373
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Le déclin commercial des centres-villes s’aggrave

Message non lu par Narbonne » 03 déc. 2017, 09:17:17

J'ai écrit région parisienne. Il faut apprendre à lire
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Répondre

Retourner vers « La France sa diversité et ses oubliés »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré