Les villes moyennes refusent que le TGV les zappe

Vous souhaitez parler des Français, de leurs origines (régions françaises, de leur cultures... ), et ceux dont on ne parle pas (SDF, sans papiers...) c'est ici
Avatar du membre
johanono
Messages : 21370
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Les villes moyennes refusent que le TGV les zappe

Message non lu par johanono » 12 nov. 2017, 08:42:45

Les villes moyennes refusent que le TGV les zappe

Image

Image © Fournis par Libération En 2008 à la gare de Libourne (Gironde).

Élus de Bourg-en-Bresse, de Béthune, de Libourne, d’Arras ou de Vitré, ils sont maires de villes dites «moyennes», qui représentent quand même des bassins de 30 000 à 150 000 habitants. Ils sont également presque certains que la SNCF ne veut plus desservir leurs villes. L’exploitant des chemins de fer n’aurait, selon eux, qu’une idée en tête : relier les métropoles en direct et gagner, au passage, la course de vitesse contre l’aérien.

Article complet sur https://www.msn.com/fr-fr/actualite/fra ... ar-BBEOuxH
On peut légitimement comprendre l'inquiétude des élus locaux concernés. Mais il faut bien comprendre que le TGV n'est pas un tortillard. S'il doit s'arrêter à chaque gare, tous les 50 km, alors il perd l'avantage de la rapidité.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6021
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Les villes moyennes refusent que le TGV les zappe

Message non lu par Nolimits » 12 nov. 2017, 08:59:43

En fait, ils veulent un TGV...TER quoi !

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Les villes moyennes refusent que le TGV les zappe

Message non lu par Nombrilist » 12 nov. 2017, 09:12:06

Je ne suis pas certain qu'un TGV qui ne relierait que les grandes villes (définir "grande") soit très attrayant.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16241
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Les villes moyennes refusent que le TGV les zappe

Message non lu par Jeff Van Planet » 12 nov. 2017, 09:22:34

un TGV qui s'arrête toutes les trois minutes est encore moins attrayant.

Et franchement, faire Paris Bordeux en 2H (je vous fais cadeau des minutes) puis prendre la voiture pour aller à libourne fait quand même gagner du temps pas possible par rapport aux trains corail ou je ne sais comment on les appelle.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
albert
Messages : 8708
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Les villes moyennes refusent que le TGV les zappe

Message non lu par albert » 12 nov. 2017, 09:27:34

Ce n’est pas seulement le TGV : il y a eu beaucoup de gares, de postes, d’hôpitaux, de services publics, etc. qui ont été fermés depuis quelques décennies dans des villes moyennes ou petites. On dit que ces services n’étaient pas « rentables » mais comment expliquer qu’ils l’ont été durant très longtemps et qu’ils ne le sont plus aujourd’hui ? Et au nom de quoi un service public doit-il être « rentable » ?
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Les villes moyennes refusent que le TGV les zappe

Message non lu par Nombrilist » 12 nov. 2017, 09:29:15

Jeff Van Planet a écrit :
12 nov. 2017, 09:22:34
un TGV qui s'arrête toutes les trois minutes est encore moins attrayant.

Et franchement, faire Paris Bordeux en 2H (je vous fais cadeau des minutes) puis prendre la voiture pour aller à libourne fait quand même gagner du temps pas possible par rapport aux trains corail ou je ne sais comment on les appelle.
En général, on prend le train pour ne pas avoir à prendre la voiture. Ton exemple, tu nous en fais une estimation du temps et des coûts pour voir ? Par ailleurs, les TGVs s'arrêtent déjà dans ces villes. Je n'ai jamais entendu personne s'en plaindre.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16241
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Les villes moyennes refusent que le TGV les zappe

Message non lu par Jeff Van Planet » 12 nov. 2017, 09:50:40

Quand je vivais en région parisienne il m'arrivait de faire Paris poitiers et en suite de prendre la voiture pour faire poitiers le reste du trajet. (*) Et à l'époque le TGV faisait Paris, Massy (parfois non) Tours (Saint Pierre des corps) et poitiers.
En moyenne ça fait un gare par 100 KM en TGV, là on parle de LGV.

Donc en caisse 4H de routes, pour +/- 200€, en TGV 80€ (à l'époque) plus 30€ de location mais en 2H40.

Et ça c'est le point de vue d'un particulier, imagine une boite qui envoie des cadre à Libourne depuis Paris, la boite a un grand avantage, à leurs faire faire Paris Bordeaux en LGV et à louer des voitures pour faire le reste du trajet. Là je pense à des trajets d'un jour, si tu envois ton gars pour 3 jours, là c'est peu être différent.


(*)Bien sûr seulement quand je descendait seul, à deux la voiture était presque au même prix mais pour "2H de plus". Alors si tu rajoute deux tickets, même tarif enfant de plus, là l'autoroute+carburant+café (lol) la voiture était carrément moins chère
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Les villes moyennes refusent que le TGV les zappe

Message non lu par Nombrilist » 12 nov. 2017, 09:52:16

Quatre heures de route en voiture ne coûtent pas 200 euros. Faut pas déconner. Paris-Bordeaux parcontre, c'est 100-110 €. Par ailleurs, dans tes 2h40, comptes-tu le temps d'aller à l'agence de location, régler les papiers, aller chercher la voiture, sortir du centre-ville, etc.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16241
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Les villes moyennes refusent que le TGV les zappe

Message non lu par Jeff Van Planet » 12 nov. 2017, 10:07:29

Tu connais le prix des autoroutes toi? Mais j'ai arrondis à la supérieur, ça devait être quelque chose comme 180 ou 170€. C'était il y a des années., je me souviens plus avec exactitude. En revanche ce dont je me souviens, c'est que le voyage à deux en TV et le voyage à deux en voitures revenait à peu de chose au même prix.

Oui les 40 minutes c'était pour le trajet en voiture. Et à la SNCF ils te proposaient de réserver la voiture pour toi (le font-ils encore?) donc tout était pré maché.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Les villes moyennes refusent que le TGV les zappe

Message non lu par Nombrilist » 12 nov. 2017, 10:15:55

Moi, ce qui m'intéresse, c'est le temps porte à porte car c'est ce temps qu'il importe de comparer. En train, il y a le temps de rejoindre la gare de départ + le temps entre la gare d'arrivée et le point de destination. C'est un temps non négligeable qui peut représenter jusqu'à 50% du temps total, surtout en TGV. Et si en plus il faut louer une bagnole à l'arrivée, je suis sur que l'on peut trouver des cas où le TGV ne représente plus que 30% du temps de trajet. Bref, l'intérêt du TGV, c'est d'arriver à quasi destination à l'arrivée.
Pour les prix des autoroutes, pour les prendre souvent, oui je les connais. Pour un aller, à moins d'aller à Toulouse en passant par Lyon et en comptant le carburant, il n'y en a pas pour 200 euros. Il suffit de regarder sur Mappy.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16241
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Les villes moyennes refusent que le TGV les zappe

Message non lu par Jeff Van Planet » 12 nov. 2017, 11:12:30

<<l'intérêt du TGV, c'est d'arriver à quasi destination à l'arrivée.>>
non ça c'est le corail, l'intérêt du TGV, comme son nom l'indique, c'est d'arriver à grande vitesse.

<<Pour un aller, à moins d'aller à Toulouse en passant par Lyon et en comptant le carburant, il n'y en a pas pour 200 euros>>
comme je te l'ai dit j'ai arrondis, et je compte, de toute évidence, l'allé retour, car le prix du train c'est allé retour. Il faut comparer ce qui est comparable.
Donc dans mon cas allé simple en voiture ~= allé retour en train pour une personne. Voilà pourquoi à deux ou plus il était plus rentable de prendre la voiture, même si ça prenait plus de temps.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
johanono
Messages : 21370
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Les villes moyennes refusent que le TGV les zappe

Message non lu par johanono » 12 nov. 2017, 11:31:46

Jeff Van Planet a écrit :
12 nov. 2017, 10:07:29
Tu connais le prix des autoroutes toi? Mais j'ai arrondis à la supérieur, ça devait être quelque chose comme 180 ou 170€. C'était il y a des années., je me souviens plus avec exactitude. En revanche ce dont je me souviens, c'est que le voyage à deux en TV et le voyage à deux en voitures revenait à peu de chose au même prix.

Oui les 40 minutes c'était pour le trajet en voiture. Et à la SNCF ils te proposaient de réserver la voiture pour toi (le font-ils encore?) donc tout était pré maché.
Tu ne prends pas souvent l'autoroute. Ou alors, tu es resté à l'époque des francs. Un trajet Paris/Bordeaux coûte 55 €. Et si on ajoute 50/55 € de carburant, alors on arrive à un budget d'une centaine d'euros. Pour une personne. Si plusieurs personnes prennent place dans la voiture, le budget sera le même. Le prix d'un billet de TGV entre Paris et Bordeaux est difficile à appréhender, tant la grille tarifaire de la SNCF est complexe. A plein tarif, c'est une centaine d'euros, mais il y a possibilité d'acheter des billets à prix réduits.

Si on compare les temps de trajet, alors on constate qu'il faut un peu plus de 2 heures en train entre Montparnasse et Bordeaux-Saint-Jean. En voiture, c'est de l'ordre de 5 heures, en roulant vite, et sans s'arrêter. Même si on ajoute le temps de trajet "de porte à porte", c'est-à-dire entre le lieu de départ et la gare de départ, puis entre la gare d'arrivée et le lieu exact d'arrivée, il reste quand même beaucoup de marge en faveur du TGV.

Autrement dit, le TGV est beaucoup plus rapide, mais il est aussi plus cher, surtout si on voyage à plusieurs.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Les villes moyennes refusent que le TGV les zappe

Message non lu par Nombrilist » 12 nov. 2017, 12:06:32

Pour le temps de porte à porte, ça reste à voir. Comme je l'ai dit, il faut compter facile 1 heure entre le domicile et la gare Montparnasse (2h00 en prenant un peu de marge dans mon cas et pourtant j'habite à Argenteuil). Ensuite, il faut compter le temps d'aller louer la voiture à l'arrivée. Mettons 30 minutes. Et enfin, il faut compter le temps de trajet pour aller à destination. Mettons 30 à 60 minutes. On a donc un temps de trajet porte à porte via le train compris entre 4h00 et 5h30. Et ça, c'est si le train n'a pas de retard.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16241
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Les villes moyennes refusent que le TGV les zappe

Message non lu par Jeff Van Planet » 12 nov. 2017, 15:20:53

johanono a écrit :
12 nov. 2017, 11:31:46
Jeff Van Planet a écrit :
12 nov. 2017, 10:07:29
Tu connais le prix des autoroutes toi? Mais j'ai arrondis à la supérieur, ça devait être quelque chose comme 180 ou 170€. C'était il y a des années., je me souviens plus avec exactitude. En revanche ce dont je me souviens, c'est que le voyage à deux en TV et le voyage à deux en voitures revenait à peu de chose au même prix.

Oui les 40 minutes c'était pour le trajet en voiture. Et à la SNCF ils te proposaient de réserver la voiture pour toi (le font-ils encore?) donc tout était pré maché.
Tu ne prends pas souvent l'autoroute. Ou alors, tu es resté à l'époque des francs. Un trajet Paris/Bordeaux coûte 55 €. Et si on ajoute 50/55 € de carburant, alors on arrive à un budget d'une centaine d'euros. Pour une personne. Si plusieurs personnes prennent place dans la voitu e, le budget sera le même. Le prix d'un billet de TGV entre Paris et Bordeaux est difficile à appréhender, tant la grille tarifaire de la SNCF est complexe. A plein tarif, c'est une centaine d'euros, mais il y a possibilité d'acheter des billets à prix réduits.
une centaine d'Euros allé, et donc 200 allée retour. C'est ce que je dis depuis le début.
Le reste c'est aussi ce que je dis, seul le TGV est encore très rentable, mais à plusieurs, le TGV devient extrêmement cher.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16241
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Les villes moyennes refusent que le TGV les zappe

Message non lu par Jeff Van Planet » 12 nov. 2017, 15:27:43

Nombrilist a écrit :
12 nov. 2017, 12:06:32
Pour le temps de porte à porte, ça reste à voir. Comme je l'ai dit, il faut compter facile 1 heure entre le domicile et la gare Montparnasse (2h00 en prenant un peu de marge dans mon cas et pourtant j'habite à Argenteuil). Ensuite, il faut compter le temps d'aller louer la voiture à l'arrivée. Mettons 30 minutes. Et enfin, il faut compter le temps de trajet pour aller à destination. Mettons 30 à 60 minutes. On a donc un temps de trajet porte à porte via le train compris entre 4h00 et 5h30. Et ça, c'est si le train n'a pas de retard.
Moi j'avais "trois minutes trente" en bus pour me rendre à la gare de départ (chessy marne la vallée) et +/- 40 minutes pour aller de la gare d'arrivée à la destination finale.

Tes 30 minutes pour prendre la voiture c'est extrêmement exagéré. C'était de l'ordre des 10 minutes vu que tout était fait par la SNCF.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Répondre

Retourner vers « La France sa diversité et ses oubliés »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré