Le glyphosate est-il dangereux ?

Vous souhaitez parler des problèmes liés à la santé (Sécurité Sociale, maladie...) dans notre pays, venez en parler içi
pierre30
Messages : 11663
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Le glyphosate est-il dangereux ?

Message non lu par pierre30 » 04 juil. 2021, 09:19:52

Tout ça est plutot rassurant pour les utilisateurs. Au final la limitation de l'utilisation devrait repondre à un objectif écologique plutôt que sanitaire, ce qui permet de faire des choix moins tranchés qu'une interdiction pure et simple.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 16591
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Le glyphosate est-il dangereux ?

Message non lu par Yakiv » 04 juil. 2021, 09:40:10

pierre30 a écrit :
04 juil. 2021, 09:19:52
Tout ça est plutot rassurant pour les utilisateurs. Au final la limitation de l'utilisation devrait repondre à un objectif écologique plutôt que sanitaire, ce qui permet de faire des choix moins tranchés qu'une interdiction pure et simple.
Quand bien même les consommateurs ne subiraient pas de conséquences sanitaires (je ne sais pas si c'était l'objet de ces études, car ce n'est pas vraiment évoqué), on oublie les conséquences sanitaires sur les professionnels et leurs enfants ?

pierre30
Messages : 11663
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Le glyphosate est-il dangereux ?

Message non lu par pierre30 » 04 juil. 2021, 09:54:03

Elles n'ont pas l'air si évidentes dans les conclusions de l'analyse. Il y a probablement un risque illimité qui devrait amener à prendre des mesures de protection supplémentaires.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 16591
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Le glyphosate est-il dangereux ?

Message non lu par Yakiv » 04 juil. 2021, 09:58:26

Ça dépend de quoi on parle.
Globalement, ces études ne sont pas forcément très inquiétantes au sujet du glyphosate seul, par contre elles le sont quant aux pesticides en général. Tu as vu la listes des maladies qui y sont consécutives selon l'Inserm ?
Modifié en dernier par Yakiv le 04 juil. 2021, 10:26:37, modifié 1 fois.

pierre30
Messages : 11663
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Le glyphosate est-il dangereux ?

Message non lu par pierre30 » 04 juil. 2021, 10:12:04

J'ai lu le résultat de l'étude épidémiologique dite cohorte Agrican qui porte sur les maladies professionnelles des agriculteurs. Il en ressort que certains cancers sont plus fréquents chez les agriculteurs et qu'une partie serait liée aux pesticides, mais pas seulement . Par exemple l'exposition au soleil est responsable de cancers de la peau. Globalement les agriculteurs font moins de cancers que le reste de la population.
Il est donc utile d'd'agir sur certaines pratiques agricoles, mais on ne doit pas focaliser sur les seuls pesticides. Utiliser de la crème solaire est tout aussi utile. Réduire le nombre des stations de métro à Paris afin d'inciter le citadin à faire de l'exercice serait une mesure de santé publique tout aussi efficace.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 63371
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le glyphosate est-il dangereux ?

Message non lu par Nombrilist » 04 juil. 2021, 13:28:50

Il ne faut pas regarder que les cancers. Il faut aussi regarder Parkinson et Alzheimer. Et là, la conclusion est toute autre. Les insecticides sont des neurotoxiques, et il n'y a pas plus conservé dans le règne animal que les neurones et leur neurotransmetteur principal: l'acétylcholine. Or Parkinson et Alzheimer sont des maladies neurodégénératives...

pierre30
Messages : 11663
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Le glyphosate est-il dangereux ?

Message non lu par pierre30 » 04 juil. 2021, 14:57:13

Nombrilist a écrit :
04 juil. 2021, 13:28:50
Il ne faut pas regarder que les cancers. Il faut aussi regarder Parkinson et Alzheimer. Et là, la conclusion est toute autre. Les insecticides sont des neurotoxiques, et il n'y a pas plus conservé dans le règne animal que les neurones et leur neurotransmetteur principal: l'acétylcholine. Or Parkinson et Alzheimer sont des maladies neurodégénératives...
Parkinson est étudié dans Agrican. Alzheimer je ne crois pas.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 16591
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Le glyphosate est-il dangereux ?

Message non lu par Yakiv » 01 août 2021, 10:31:25

Pourquoi les agences sanitaires de la plus grande partie des pays du monde ne font pas le lien entre glyphosate et cancer, alors que de son côté l'Inserm émet des doutes et que le CIRC (qui dépend de l'OMS) a établi ce lien ?

Voici le point de vu de Bastamag.
Bastamag a écrit :
Les dangers du glyphosate : le point sur l’état des connaissances et les controverses
PAR LOLA KERARON 21 JUILLET 2021

Le glyphosate utilisé comme pesticide pourrait être cancérogène estiment le Centre international de recherche sur le cancer et l’Inserm. Selon d’autres agences sanitaires, il ne l’est pas. Pourquoi les avis divergent tant ? Qui dit vrai ?
(...)

Quelles études sont prises en compte ?
Une différence majeure explique ces avis divergents. Le Circ et l’Inserm se basent sur des études publiées dans des revues scientifiques, relues par des pairs, alors que les agences réglementaires, nationales ou européennes, fondent leur avis surtout sur des études non publiées, commandées ou réalisées par les fabricants de pesticides. L’effet génotoxique du glyphosate, c’est-à-dire sa capacité à endommager l’ADN, est au cœur de la controverse. C’est un mécanisme majeur dans le développement de cancer. Comme l’on peut s’y attendre, ces deux types d’études n’arrivent pas aux mêmes résultats. Seulement 1 % des études industrielles révèle un effet génotoxique contre 70 % des études scientifiques publiées dans des revues à comité de relecture [2].

Quelle crédibilité accorder à ces études industrielles ? Pour la première fois, l’autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a donné accès à celles sur lesquelles elle s’est fondée pour renouveler l’autorisation du glyphosate en 2017. Deux scientifiques autrichiens indépendants ont passé au crible l’ensemble des études de génotoxicité jusqu’ici gardées secrètes. Résultat ? Sur les 53 études, seulement deux études sont fiables selon eux d’un point de vue scientifique ! [3]

« Si vous soustrayez les études qui ne sont pas fiables et celles qui sont d’une importance mineure, alors il ne reste rien », pointe Helmut Burtscher, biochimiste à l’ONG environnementale autrichienne Global 2000. « Les agences nationales ou européennes ne semblent pas examiner de près la qualité des études de l’industrie », dénonce aussi Nina Holland, chercheuse à l’ONG Corporate Europe Observatory – qui œuvre à Bruxelles pour rendre visible les actions de lobbying des grandes entreprises – dans un communiqué.

Quels molécules et composants sont étudiés ?
Le poids des études industrielles n’est pas le seul facteur de clivage entre les agences réglementaires et le Circ. « Si tout le monde regarde la même chose, tout le monde ne le regarde pas sous le même angle », précise Luc Multigner, chercheur en épidémiologie à l’Inserm. Alors que le Circ prend en compte les études réalisées sur les produits commercialisés, c’est-à-dire des formulations à base de glyphosate, les agences réglementaires se concentrent généralement sur la substance pure. Cette différence n’est pas anodine : « Les produits utilisés sont bien plus dangereux que les molécules actives », souligne Joël Spiroux de Vendômois, président du Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique (Criigen). Si le glyphosate est appelé « molécule active », les autres composants, considérés comme neutres par les industriels, sont loin d’être inoffensifs.
(...)

En 2016 par exemple, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation a retiré du marché 132 formulations associant le glyphosate à un coformulant, le POE-Tallowamine.
(...)
https://www.bastamag.net/danger-du-glyp ... mologation

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 16591
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Le glyphosate est-il dangereux ?

Message non lu par Yakiv » 04 juil. 2022, 21:45:20

Le Monde a écrit :
Glyphosate : des experts indépendants mettent en doute l’intégrité des travaux d’homologation

Les agences nationales chargées d’expertiser les pesticides qui seront ensuite autorisés dans toute l’Union européenne n’appliquent pas les mêmes règles de prévention des conflits d’intérêts, contrairement à ce qui est fait pour les médicaments.

Par Stéphane Foucart
Publié le 01 juillet 2022 à 11h14

(...)

Pour comprendre, il faut savoir que le processus d’expertise des matières actives comme le glyphosate est sous-traité à des Etats membres. En 2017, c’est l’Allemagne qui avait par exemple conduit l’expertise préliminaire sur le glyphosate. L’expertise en cours, qui devrait conduire à la réhomologation du célèbre herbicide en 2023, est assurée par la France, la Hongrie, la Suède et les Pays-Bas. Le ou les Etats rapporteurs confient ce travail à leur agence réglementaire : le BfR pour l’Allemagne, le Nebih pour la Hongrie, la KEMI pour la Suède, le CTGB pour les Pays-Bas et l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) pour la France.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Le glyphosate franchit une étape-clé vers sa réautorisation en Europe
« Nous avons simplement comparé, à partir de leur documentation publique, les politiques de ces cinq agences sur la manière dont elles encadrent leurs experts internes et externes, en matière de gestion des conflits d’intérêts », explique Denis Zmirou-Navier, professeur honoraire de santé publique à l’université de Lorraine, ancien directeur du département santé, environnement, travail de l’Ecole des hautes études en santé publique et président de la CNDASPE.
(...)
https://www.lemonde.fr/planete/article/ ... _3244.html

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 16591
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Le glyphosate est-il dangereux ?

Message non lu par Yakiv » 10 juil. 2023, 13:28:30

Des nouvelles du glyphosate.

Il est fondamental de conserver une approche scientifique sur ce produit et d'essayer de prendre du recul vis-à-vis des lobbies et groupes de pression de part et d'autre.

L'EFSA a donc rendu il y a quelques jours un avis favorable à la prolongation de l'utilisation du glyphosate en Europe.
L'agence se base réellement sur des données scientifiques, mais je peine vraiment à comprendre la méthodologie, telle qu'elle est traduite dans la presse en tout cas.
Sciences et avenir a écrit :l'Efsa n'a pas identifié de domaine de préoccupation critique lors de son examen par les pairs de l'évaluation des risques associés à la substance active glyphosate en ce qui concerne les risques pour l'humain, pour l'animal ou pour l'environnement. "Une préoccupation est définie comme critique lorsqu'elle affecte toutes les utilisations proposées de la substance active en cours d'évaluation (par exemple, utilisation avant les semis, utilisation après la récolte, etc.), empêchant ainsi d’office son autorisation ou le renouvellement de son autorisation" précise t-elle.
Ce que je comprends, c'est que si toutes les utilisations du glyphosate pose problème, alors le produit est interdit, mais si une partie seulement des utilisations pose problème, on autorise.
Curieux raisonnement, non ?
On poursuit.
S'agissant de l'écotoxicologie, le corpus de données disponibles a permis d'adopter une approche prudente en matière d'évaluation des risques, approche qui a mis en évidence un risque élevé à long terme pour les mammifères dans 12 des 23 utilisations proposées du glyphosate.
https://www.sciencesetavenir.fr/nature- ... ger_172497

Du coup, est-ce qu'il s'agit bien d'autoriser 11 utilisations qui présentent un risque élevé pour les mammifères sous prétexte qu'il y en a 12 qui présentent un risque moindre ?
Ou bien (j'ose espérer...) les 11 usages du glyphosate qui présentent des risques élevés sont tout de même interdits ?

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 16591
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Le glyphosate est-il dangereux ?

Message non lu par Yakiv » 11 juil. 2023, 19:10:08

Ici on a un festival des arguments de mauvaise foi que peut produire une personnalité totalement de parti pris.
L'agriculteur et ancien député LREM Jean-Baptiste Moreau, interrogé par France Info suite au rapport de l'EFSA.
https://www.francetvinfo.fr/monde/envir ... 34782.html
"On ne doit pas interdire des produits juste parce que c'est la mode et parce que ça fait plaisir à trois écolos du 8e arrondissement"
Les questions sur l'innocuité du glyphosate dépassent largement "3 écolos du 8ème arrondissement".
Il y a un débat de société au sujet du glyphosate parce qu'il y a un débat scientifique, non tranché, au sujet de la dangerosité du glyphosate.
Faire passer l'interdiction du glyphosate pour une ânerie d'écolos ultra minoritaires, c'est se voiler totalement la face sur les recherches scientifiques qui ont lieu depuis plus d'une dizaine d'années. C'est s'opposer à la science en voulant trancher une question qu'elle n'a pas encore tranché elle-même.
"C'est un herbicide redoutablement efficace et à un prix largement compatible avec des coûts de production et des prix de vente tels qu'ils sont aujourd'hui. Ce n'est pas par plaisir que les agriculteurs l'utilisent. Ils l'utilisent parce qu'ils en ont besoin, parce qu'il existe un certain nombre de plantes qu'on ne sait pas détruire avec autre chose que cette molécule. C'est aussi ce qu'on utilise pour l'agriculture de conservation des sols, qui évite le labour des sols, les libérations de carbone, qui est une pratique agricole parfaitement vertueuse d'un point de vue environnemental. Sans glyphosate, ils ne savent plus faire cette technique."

(Si on interdisait le glyphosate)
"Vous auriez des chutes de rendement dans un contexte où on n'a déjà plus de souveraineté alimentaire. Ça va réhausser les coûts de production, car ça signifie utiliser d'autres molécules ou d'autres techniques plus coûteuses. "
Les agriculteurs ont absolument besoin du glyphosate...
Et c'est bien ça qui engendre des doutes sur les études scientifiques qui sont commandées et sur les avis des différentes agences sanitaires.
L'exemple de cet interview montre bien les enjeux et donc aussi le niveau de pression auquel sont soumis les scientifiques. Toute la structure de son argumentation montre que la dangerosité potentielle du produit est reléguée au second plan par rapport à la nécessité de ce produit. En gros, on dit aux scientifiques : "on a absolument besoin du glyphosate, on ne peut pas faire sans, si on interdit le glyphosate on crée de la pénurie et de l'inflation, voilà maintenant allez-y, dites nous s'il est dangereux ou pas"...
"Effectivement, deux études ont dit que c'était un cancérogène probable, au même titre que d'autres produits, pas plus ni moins. Mais vous en avez des centaines qui disent que le contraire. Il faut prendre des décisions rationnelles."
Ce ne sont pas 2 études mais 2 agences. Là la manipulation est grossière.
Toutes les agences fondent leur avis sur des dizaines ou des centaines d'études.
Donc si on voudrait tenir ce genre de raisonnement arithmétique, il faudrait plutôt dire : 2 agences disent que le glyphosate est cancérigène (CIRC - OMS et INSERM), 1 agence (EFSA) dit qu'il ne l'est pas. Mais après, il faut évidemment tenir compte de la qualité des synthèses et des avis de chaque agence. Dans tous les cas ce n'est évidemment pas "2 études contre des centaines qui disent le contraire".

Avatar du membre
Snark
Messages : 3761
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Le glyphosate est-il dangereux ?

Message non lu par Snark » 11 juil. 2023, 19:52:25

Glyphosate : aux Etats-Unis, Monsanto condamné à payer 81 millions de dollars
à un malade du cancer .

le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), l’agence de l’Organisation mondiale
de la santé chargée d’inventorier les substances cancérogènes,
a classé le glyphosate « cancérogène probable » pour l’homme, en mars 2015,
déclenchant la vague de plaintes à laquelle Bayer fait aujourd’hui face.
https://www.lemonde.fr/planete/article/ ... _3244.html
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

Avatar du membre
Snark
Messages : 3761
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Le glyphosate est-il dangereux ?

Message non lu par Snark » 27 mars 2024, 19:05:33

Au moment où l’Europe décidait de reconduire l’autorisation du glyphosate .
Le journaliste du Monde Stéphane Foucart a révélé qu’un rapport
de l’Agence nationale de sécurité sanitaire consacré à l'herbicide avait mystérieusement disparu.

Le Monde a entamer une procédure auprès du tribunal administratif pour obtenir ce fameux rapport fantôme.

Sur les quatre experts chargés de le rédiger , l’un d’entre eux tire la sonnette d’alarme
sur les désherbants à base de glyphosate. Une série d’études réalisée donnent « un faisceau de résultats
convaincants représentant une véritable alerte sur un effet génotoxique ».

Le rapport estime que des tests supplémentaires doivent être réalisés sur les produits contenant du glyphosate.

Les experts pointent l’absence de pertinence des tests classiques mis en œuvre par les industriels,
qui ne permettent pas selon eux de garantir l’absence de potentiel mutagène
et génotoxique de l’herbicide. Ils recommandent de pratiquer d’autres types de tests, plus poussés.
https://www.radiofrance.fr/franceinter/ ... 24-2784857

Depuis 1974 que le glyphosate est commercialisé il serait temps de se demander
sérieusement si il n'est pas toxique ...
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

Répondre

Retourner vers « Santé »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré