Affaire Lambert : la justice s'oppose à l'euthanasie passive du patient

Vous souhaitez parler des problèmes liés à la santé (Sécurité Sociale, maladie...) dans notre pays, venez en parler içi
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32562
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Affaire Lambert : la justice s'oppose à l'euthanasie passive du patient

Message non lu par politicien » 16 juil. 2015, 17:19:20

Les parents de Vincent Lambert ont décidé de déposer une plainte à l'encontre du CHU de Reims et de médecins afin de faire pression pour que leur fils soit transféré dans un autre établissement, a-t-on appris jeudi auprès de leur avocat. Cette décision intervient au lendemain de l'annonce d'une nouvelle procédure collégiale en vue d'une éventuelle décision d'arrêt des traitements par l'hôpital où est soigné Vincent Lambert, patient tétraplégique en état végétatif dont la famille se déchire quant à son sort.

(...)

http://www.lepoint.fr/justice/affaire-v ... 5_2386.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Raphaëlle
Messages : 122
Enregistré le : 02 févr. 2015, 00:56:37

Re: Affaire Lambert : la justice s'oppose à l'euthanasie passive du patient

Message non lu par Raphaëlle » 17 juil. 2015, 16:22:15

Les parents jouent leur vatout pour que l'hôpital accepte enfin le transfert de Vincent - demandé par eux depuis de nombreux mois - dans un centre spécialisé et adapté à son état. Vincent se trouve actuellement dans un service pour patients en fin de vie.
A mon avis, les médecins qui l'ont en charge hésiteront à l'euthanasier avec cette plainte déposée contre eux. Possible aussi que Rachel ne refuse plus le transfert si elle fait conjointement l'objet d'une plainte.
"Nous portons plainte contre le CHU en tant que personne morale, contre le docteur Kariger (ancien chef du service de soins palliatifs où est hospitalisé Vincent), le docteur Simon (son successeur) et le docteur Oportus (autre médecin du CHU) pour tentative d'assassinat et pour maltraitance",
...Selon les informations du Monde, les parents de Vincent Lambert vont également porter plainte contre l’épouse de Vincent, Rachel Lambert, pour « faux témoignage, faux et usage de faux ».
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/fin-de-vie/articl ... 8c11l1j.99
"La France n'est pas le pays des droits de l'homme mais le pays de la Déclaration des Droits de l'Homme". Hubert Védrine.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24619
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Affaire Lambert : la justice s'oppose à l'euthanasie passive du patient

Message non lu par El Fredo » 17 juil. 2015, 16:59:20

Bof, ces procédures ont tous les aspects de manœuvres dilatoires.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
germinal
Messages : 1005
Enregistré le : 19 mars 2012, 16:17:27

Re: Affaire Lambert : la justice s'oppose à l'euthanasie passive du patient

Message non lu par germinal » 17 juil. 2015, 17:18:00

procédures pathétiques
si les singes savaient s'ennuyer ils pourraient devenir des hommes ( Goethe )

Avatar du membre
Raphaëlle
Messages : 122
Enregistré le : 02 févr. 2015, 00:56:37

Re: Affaire Lambert : la justice s'oppose à l'euthanasie passive du patient

Message non lu par Raphaëlle » 19 juil. 2015, 23:56:05

http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... a-mort.php
Voici quelques extraits du livre de la mère de Vincent Lambert, ce tétraplégique en état végétatif au coeur d'un imbroglio familial et judiciaire.
«Reims, 29 avril 2013. Le plus gros choc de ma vie. Je suis au chevet de mon fils. Mon fils, vous comprenez? Je le vois mourir sous mes yeux. Vincent n'a rien mangé depuis vingt jours. Il est à peine hydraté. Il est là, devant moi, dans un lit d'hôpital à Reims, amaigri, affaibli, et il va mourir. Dans un jour? Dans cinq jours? Je ne sais pas… Mais il va mourir parce que quelqu'un l'a décidé. Un médecin lui a supprimé toute nourriture, presque toute hydratation, pour le mettre sur un chemin de «fin de vie». Je parle à Vincent, mais il ne peut pas me répondre: il est en «état de conscience minimale», comme le disent les spécialistes. Il peut ressentir des émotions, mais il est incapable de s'exprimer. Il me regarde, et il pleure. Des larmes coulent le long de ses joues. Il va mourir, il souffre, je le sais: je suis sa mère!». Ce sont les premières lignes du livre de Viviane Lambert, relatant l'arrêt de l'alimentation de son fils par l'équipe médicale du CHU de Reims qui n'a alors prévenu que l'épouse, Rachel Lambert, de cette décision «collégiale», mais pas les parents. Cette première tentative de «fin de vie», qui le laissera sans nourriture pendant 31 jours, donnera lieu à la première action en justice. Le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne ordonnera la reprise de l'alimentation de Vincent Lambert.........................

«Mais Vincent serait-il donc mort au monde à défaut d'être en mort cérébrale, comme on nous le dit aujourd'hui? En «survie artificielle»? Tout en moi hurle que ce n'est pas vrai. Je le vois vivre, évoluer, souffrir, se calmer, veiller et dormir. Je le vois parfois réagir à nos sollicitations. Quand je rends visite à Vincent, je ne passe pas des heures à côté d'une «chose» sans âme…».....

Sur la deuxième tentative de «fin de vie»: «Le soir où l'alimentation de Vincent a été remise en place, le 11 mai 2013, pour moi, l'affaire était close. Terminée. La vie avait gagné, la justice avait parlé… Elle m'avait rendu mon fils. Nous sommes tout à la joie de retrouver Vincent, soulagés, heureux au-delà de tout ce qu'on peut imaginer - comme les parents d'un condamné à mort innocent qu'on viendrait de gracier. C'est à ce moment précis que le Dr Kariger - dans une colère blanche - promet de «recommencer». Il va s'obstiner dans sa démarche à un point dont nous n'avons pas encore idée. Nous ne pouvons pas deviner combien la route sera longue, combien notre vie en sera bouleversée. Mais la cruauté de ses paroles, nous la percevons sur-le-champ, elle nous frappe comme un coup de poing…».
"La France n'est pas le pays des droits de l'homme mais le pays de la Déclaration des Droits de l'Homme". Hubert Védrine.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32562
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Affaire Lambert : la justice s'oppose à l'euthanasie passive du patient

Message non lu par politicien » 23 juil. 2015, 11:35:32

CHRONOLOGIE - Depuis l'accident de la circulation qui a plongé Vincent Lambert dans un état de «conscience minimale», sa famille se déchire pour savoir s'il faut le laisser mourir.

29 septembre 2008: victime d'un accident de voiture, Vincent Lambert, 32 ans, infirmier en psychiatrie, est plongé dans un état de coma profond. Il est hospitalisé au service de réanimation du Centre hospitalier de Châlons-en-Champagne. Il sort du coma pour se retrouver en «état pauci-relationnel» ou état de «conscience minimale».

23 juin 2009: sept mois après son accident, après un séjour au centre d'éveil de Berck-sur-mer, Vincent Lambert est transféré au CHU de Reims. Après différentes réorganisations de service, il est placé dans une unité de soins palliatifs, où des lits sont réservés aux patients comme lui, en état «pauci-relationnel». Le chef de pôle est le Dr Éric Kariger, gériatre.

(...)

17 juillet 2015:Des soupçons de conflits d'intérêts apparaissent alors que s'ouvre la procédure collégiale. Deux soignantes de Vincent Lambert sont chargées de présider objectivement à son sort et sont, dans le même temps, médecins conseils de Rachel Lambert, l'épouse. La procédure pourrait être rendue illégale.

21 juillet 2015: Vincent Lambert pourrait faire l'objet de nouvelles expertises médicales. C'est ce que le professeur Olivier Lyon-Caen, neurologue et conseiller santé de François Hollande, a proposé à ses parents.

23 juillet 2015: Le CHU de Reims rend sa décision finale sur la poursuite ou non des soins de Vincent Lambert.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... edures.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Raphaëlle
Messages : 122
Enregistré le : 02 févr. 2015, 00:56:37

Re: Affaire Lambert : la justice s'oppose à l'euthanasie passive du patient

Message non lu par Raphaëlle » 23 juil. 2015, 12:08:54

le Figaro
Dans cet imbroglio éthico-judiciaire, qui convulse depuis deux ans au rythme des polémiques et des procédures, une énigme supérieure à toutes les autres demeure aux yeux des parents: «Que le CHU de Reims ne veuille plus s'occuper de Vincent, nous pouvons l'entendre, disent Pierre et Viviane Lambert. Qu'il refuse de nous rendre notre fils pour que nous puissions nous en occuper nous même avec quelques aides extérieures - infirmier, orthophoniste et kiné - cela serait totalement incompréhensible et scandaleux».
"La France n'est pas le pays des droits de l'homme mais le pays de la Déclaration des Droits de l'Homme". Hubert Védrine.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19204
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Affaire Lambert : la justice s'oppose à l'euthanasie passive du patient

Message non lu par Golgoth » 23 juil. 2015, 14:17:41

Si on refuse de leur "rendre", c'est tout simplement parce que Vincent Lambert est un être humain et non un objet. Il n'appartient donc ni au CHU, ni à ses parents. Cela tourne à la mascarade : soit il est prouvé que Vincent Lambert ne souhaitait pas d'acharnement et à partir de là on se fout de l'avis de ses parents et de leurs états d'âmes, soit ce n'est pas prouvé et cela devient une situation compliquée. Il me semble quand même que plusieurs décisions de justice vont dans le sens du refus d'acharnement, même s'il n'a pas laissé d'écrit.
Le reste c'est de la manipulation et du chantage affectif.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32562
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Affaire Lambert : la justice s'oppose à l'euthanasie passive du patient

Message non lu par politicien » 23 juil. 2015, 15:30:59


L'annonce était attendue, et semblait pour beaucoup évidente. Mais le Dr Simon a décidé jeudi de ne pas prendre de décision. Chef du service où est hospitalisé Vincent Lambert au CHU de Reims, elle a refusé de se prononcer sur un éventuel arrêt des soins.

A la sortie du conseil de famille, qui s'est tenu à la mi-journée à l'hôpital, les parents de Vincent Lambert, opposés à tout arrêt des soins, ont indiqué que le médecin avait également demandé une protection auprès du procureur de la République. Vincent Lambert "aurait été victime d'un projet d'enlèvement", a déclaré son père sur BFMTV. "Le transférer serait la plus sage des décisions", a renchéri sa mère, Viviane Lambert.

(...)

http://www.lejdd.fr/Societe/Sante/Aucun ... dee-743606
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Nico37
Messages : 18536
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Affaire Lambert : la justice s'oppose à l'euthanasie passive du patient

Message non lu par Nico37 » 02 août 2015, 13:52:26

J'approuve Golgoth. Si vous n'avez pas encore fait de choix explicite sur votre mort, c'est le moment...

Avatar du membre
Raphaëlle
Messages : 122
Enregistré le : 02 févr. 2015, 00:56:37

Re: Affaire Lambert : la justice s'oppose à l'euthanasie passive du patient

Message non lu par Raphaëlle » 02 août 2015, 16:34:22

Vincent n'appartient ni à l'hôpital, ni aux médecins du CHU, ni à sa femme, ni à ses parents, ni aux médecins et encore moins au neveu omniiprésent dans les medias.
Le problème est que Vincent n'a pas de représentant légal . Un tuteur extérieur à la famille sera désigné par le juge à la demande du dr Daniela Simon. Une plainte a été déposée contre le CHU, le docteur Kariger, le docteur Simon et le docteur Oportus pour tentative d'assassinat et maltraitance.

On ne peut que regretter que ceux qui réclament l'arrêt des soins (en l'occurence la suppression de l'alimentation et l'hydratation) ne se soient jamais insurgés contre la privation depuis deux ans des soins de rééducation dont Vincent aurait du bénéficier selon une directice Kouchner de 2002.

Extraits de l'article le plus intéressant - et d'une très haute tenue - que j'ai lu sur le problème d'éthique médical posé par cette affaire. Docteur Emmanuel Hirsch, professeur d’éthique médicale.

http://www.huffingtonpost.fr/emmanuel-h ... 65142.html

Vincent Lambert : les première leçons à tirer d'une déroute
Les conditions de suivi médical de M. Vincent Lambert incarcéré depuis des années dans sa chambre, dans un contexte dont on peut aujourd'hui se demander s'il relève effectivement des droits reconnus et détaillés dans la circulaire du 3 mais 2002 relative à la création d'unités de soins dédiées aux personnes en état végétatif chronique ou en état pauci relationnel, n'affectent-elles pas de manière difficilement réversible sa qualité de vie ?
"La France n'est pas le pays des droits de l'homme mais le pays de la Déclaration des Droits de l'Homme". Hubert Védrine.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32562
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Affaire Lambert : la justice s'oppose à l'euthanasie passive du patient

Message non lu par politicien » 28 août 2015, 18:27:09

Un juge des tutelles de Reims a été saisi par le parquet d'une mesure de protection pour Vincent Lambert, à la demande de l'équipe médicale en charge du patient en état végétatif depuis 2008.

Nouvelle décision dans l'affaire Vincent Lambert. Mercredi, le parquet de Reims a saisi un juge des tutelles chargé de désigner un tuteur pour protéger les intérêts de ce patient tétraplégique, dont la situation a soulevé un vif débat sur la fin de vie en France. Pourquoi une telle décision a été prise? Quel sera le rôle de ce tuteur? Eléments de réponses en cinq questions.

Qu'est-ce qu'une mise sous tutelle?
La tutelle est une mesure de protection juridique prononcée par le juge des tutelles afin de protéger la personne majeure dont les capacités physiques ou mentales sont altérées. À ne pas confondre avec la curatelle destinée à protéger un majeur qui, sans être hors d'état d'agir, a besoin d'être conseillé ou contrôlé dans certains actes de la vie civil.

Pourquoi la justice prend-elle cette décision?
Cette requête émane du CHU de Reims où est soigné Vincent Lambert. Le procureur de la République de Reims a déclaré à 20 Minutes avoir reçu la semaine dernière un signalement du docteur Daniela Simon, à la tête de l'équipe médicale en charge de Vincent Lambert à l'hôpital Sébastopol. Alors qu'elle devait prendre la décision d'arrêter ou non les soins du patient en juillet dernier, la médecin, contre toute attente, avait préféré s'abstenir et avait fait savoir qu'elle saisirait la justice pour que Vincent Lambert bénéficie d'une mise sous protection juridique. En cause? Le contexte familial. Depuis des années, deux camps s'affrontent sur le devenir de Vincent Lambert: d'un côté, les parents, catholiques traditionalistes déterminés à maintenir en vie leur fils. De l'autre, l'épouse Rachel soutenue par des frères et soeurs qui souhaitent une «fin digne» pour l'homme âgé de 38 ans. Le Dr Simon aurait expliqué au procureur que son patient avait fait l'objet d'un projet de tentative d'enlèvement et que son équipe médicale était la cible de menaces.

(...)

L'intégralité de cet article à lire sur Le Figaro.fr
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24619
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Affaire Lambert : la justice s'oppose à l'euthanasie passive du patient

Message non lu par El Fredo » 28 août 2015, 19:35:55

Conséquence logique du terrorisme judiciaire des parents qui ont menacé le personnel médical de poursuite et n'ont pas hésité à instrumentaliser son image.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

phoenix72
Messages : 3321
Enregistré le : 10 juin 2011, 00:00:00

Re: Affaire Lambert : la justice s'oppose à l'euthanasie passive du patient

Message non lu par phoenix72 » 29 août 2015, 10:03:54

Une histoire monstrueuse qui démontre la bêtise humaine ,il serait temps aux politiques de mettre en place sur la carte vitale notre propre choix de fin de vie,pour éviter ses dérives dictées par l'émotion et non la raison.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24619
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Affaire Lambert : la justice s'oppose à l'euthanasie passive du patient

Message non lu par El Fredo » 29 août 2015, 11:12:00

Pas bête.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Répondre

Retourner vers « Santé »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré