Mutuelles : vers une baisse du remboursement des lunettes ?

Vous souhaitez parler des problèmes liés à la santé (Sécurité Sociale, maladie...) dans notre pays, venez en parler içi
Avatar du membre
karoline
Messages : 3181
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: Mutuelles : vers une baisse du remboursement des lunettes ?

Message non lu par karoline » 13 mai 2014, 17:39:09

Lucas » 11 Mai 2014, 21:10:29 a écrit :Le Lobby des opticiens semble avoir fonctionner puisque maintenant on parle d'un montant de 450e, et c'est une bonne nouvelle ce lobbing car c'est totalement stupide de payer une mutuelle si chère et que finalement on change encore les règles en cours de route.
Si les lunettes seront mal remboursées, seules les franchisés pourront survivre, un opticien indépendant va en supporter les conséquences, mais monsieur Afflelou ne se portera que mieux.

Nico37
Messages : 18457
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Mutuelles : vers une baisse du remboursement des lunettes ?

Message non lu par Nico37 » 16 mai 2014, 23:39:11

karoline » Mar 13 Mai 2014 - 17:39 a écrit :
Lucas » 11 Mai 2014, 21:10:29 a écrit :Le Lobby des opticiens semble avoir fonctionner puisque maintenant on parle d'un montant de 450e, et c'est une bonne nouvelle ce lobbing car c'est totalement stupide de payer une mutuelle si chère et que finalement on change encore les règles en cours de route.
Si les lunettes seront mal remboursées, seules les franchisés pourront survivre, un opticien indépendant va en supporter les conséquences, mais monsieur Afflelou ne se portera que mieux.
C'est un risque non négligeable en effet qui pose la question de la lucrativité de la santé. Je ne vais jamais chez un opticien à but lucratif...

Avatar du membre
frunobulax
Messages : 398
Enregistré le : 14 janv. 2014, 15:56:06

Re: Mutuelles : vers une baisse du remboursement des lunettes ?

Message non lu par frunobulax » 17 mai 2014, 15:07:17

karoline » 13 Mai 2014, 16:39:09 a écrit :Si les lunettes seront mal remboursées, seules les franchisés pourront survivre, un opticien indépendant va en supporter les conséquences, mais monsieur Afflelou ne se portera que mieux.
TOUS les opticiens devraient vendre les lunettes AU MINIMUM 3 fois moins cher !
Ce qui leur ferait encore bénéficier de marges à faire rêver ABSOLUMENT TOUS les commerçants !!

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50530
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Mutuelles : vers une baisse du remboursement des lunettes ?

Message non lu par Nombrilist » 19 mai 2014, 00:19:50

+1. On devrait également aller voir du côté des arracheurs de dent.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Nico37
Messages : 18457
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Mutuelles : vers une baisse du remboursement des lunettes ?

Message non lu par Nico37 » 19 mai 2014, 01:06:24

Nombrilist » Lun 19 Mai 2014 - 00:19 a écrit :+1. On devrait également aller voir du côté des arracheurs de dent.
Evidemment mais au moins les dentistes sont docteurs d'Etat et n'ont pas un simple bac pro ou un BTS comme les opticiens qui devraient obligatoirement être tout-es titulaires de la licence pro pour pouvoir exercer...
OpticLibre : " Il faut combattre les contre-vérités " 05/07

"Les règlementations passées et à venir n'ont aucune justification économique ou de santé publique", affirme le président de la centrale OpticLibre qui taille en pièces "postulats biaisés et contre-vérités".

Le législateur se trompe sur toute la ligne. Ou plutôt, il a été trompé. C'est ce que pense Jean-Luc Selignan pour qui "la frénésie réglementaire" de ces 12 derniers mois est nourrie par des erreurs d'appréciation de la part des pouvoirs publics.

(...)
Modifié en dernier par Nico37 le 04 juil. 2014, 16:09:56, modifié 1 fois.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32029
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Mutuelles : vers une baisse du remboursement des lunettes ?

Message non lu par politicien » 30 juin 2014, 18:38:15

Bonjour,
Le remboursement des lunettes par les complémentaires santé sera limité à 470 euros, selon un projet de décret présenté lundi par le ministère de la Santé qui vise à «faire baisser le prix de l’optique». Ce projet de décret, dont la publication est prévue en août ou septembre, met en œuvre la réforme votée dans le budget de la Sécu des «contrats responsables». Ces contrats bénéficient d’aides fiscales et sociales. «Il est donc naturel qu’en contrepartie» de ces aides, les Français couverts par ces contrats aient une «garantie de qualité sur le contenu de leur couverture santé».

Le ministère a lâché du lest par rapport aux premières moutures en fixant le plafond de remboursement à 470 euros pour une paire de lunettes à verres simples. Le plafond pour les montures est de 150 euros. Par exemple, si la monture coûte 150 euros, les verres simples pourront être pris en charge jusqu’à 320 euros. Pour les verres complexes, le ministère veut fixer le remboursement maximum des lunettes à 750 euros et à 850 euros pour celles à verres très complexes.

(...)

L'intégralité de cet article à lire sur Liberation.fr


Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32029
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Mutuelles : vers une baisse du remboursement des lunettes ?

Message non lu par politicien » 20 nov. 2014, 21:24:15

Bonjour,
La loi modifie les remboursements des mutuelles pour faire pression sur les opticiens.

C’est désormais officiel : une paire de lunettes sera bien remboursée 470 euros maximum par une mutuelle complémentaire. Paru mercredi au Journal officiel, le décret fixant les plafonds et les planchers de remboursement est censé lutter contre les abus de certains opticiens, qui ont profité du système actuel pour gonfler leurs tarifs.

La nouvelle règle : des plafonds à 470, 750 et 850 euros. Le montant des remboursements sera bientôt encadré par un nouveau barème. Une paire de lunettes à verres simples ne sera alors remboursée que jusqu’à 470 euros, dont 150 euros maximum pour la monture et donc 320 euros maximum pour les verres. Si la monture coûte moins cher, la différence pourra être investie dans les verres.
Image En ce qui concerne le délai entre deux achats de lunettes remboursés, il sera de deux ans pour u adulte et un an pour les enfants. Des délais que ne seront pas obligés de respecter les personnes dont la vue a évolué.

Quand entrera en vigueur la réforme ? Ces nouvelles règles s'appliqueront à tout nouveau contrat souscrit à partir du 1er avril 2015. Pour les autres contrats, cela s'étalera dans le temps au gré des renouvellements, avec toutefois comme date butoir le 31 décembre 2017.

(...)

L'intégralité de cet article à lire sur Europe1.fr[/align]
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14373
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Mutuelles : vers une baisse du remboursement des lunettes ?

Message non lu par Narbonne » 20 nov. 2014, 21:28:03

Pour des montures qui sortent à 10€ maximum de Chine, c'est super bien payé.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Nico37
Messages : 18457
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Mutuelles : vers une baisse du remboursement des lunettes ?

Message non lu par Nico37 » 21 nov. 2014, 01:07:33

En effet et les plafonds pour les verres sont élevés...

Avatar du membre
Assurancetourix
Messages : 18
Enregistré le : 19 nov. 2014, 15:55:24

Re: Mutuelles : vers une baisse du remboursement des lunettes ?

Message non lu par Assurancetourix » 26 nov. 2014, 18:18:16

Beaucoup de chose à dire sur tout ce que j'ai lu ici.
D'abord, il y a beaucoup d'affirmation gratuites basées sur des sources non vérifiées:

et par exemple:
"Il faudrait plutôt réglementer les prix. A la fois des verres et des montures. C'est une véritable escroquerie en bande organisée."

"Ce qui est scandaleux, ça n'est pas que les lunettes ne soient plus remboursées au delà de 450€, c'est que les opticiens fassent des marges faramineuses sur le dos du contribuable !"

"TOUS les opticiens devraient vendre les lunettes AU MINIMUM 3 fois moins cher !
Ce qui leur ferait encore bénéficier de marges à faire rêver ABSOLUMENT TOUS les commerçants !!


Personne ne cite ses sources pour affirmer tout cela ?

Sur quoi vous basez-vous pour ces affirmations ? Sur des reportages comme ceux de Que Choisir ou M6 qui ont parlé de bénéfices démesurés des opticiens ? 300% alors que comptablement ça ne peut dépasser...100%.
Pourtant d'après un rapport de l'Inspection générale des finances, il semble que ces gens-là n'aient pas ce qu'on appelle des revenus si démesurés que cela: 2360 € net par mois, ça ne me parait pas si énorme que cela ?
source: http://www.lejdd.fr/Economie/Images/Les ... #highlight
Curieusement depuis ce rapport, les média ne tapent plus sur les opticiens, et le gouvernement fait même machine arrière à propos de mesure contre eux.

Ensuite les médias ont affirmé que les lunettes étaient plus chères en France que dans tout autre pays d'Europe, et ils ont présenté pour cela des tableaux avec des courbes. Sauf que si l'on lisait attentivement les légendes, ces courbes représentaient la dépense moyenne des gens en optique, et non le prix d'un produit donné selon le pays, ce qui n'est pas du tout la même chose: il se trouve que les français sont excellents dans le domaine de l'optique (Essilor: inventeur du verre progressif et n°1 mondial) et ont à leur disposition des produits technologiquement très avancés que les opticiens français présentent plus facilement que leurs confrères allemands ou italiens, et leurs clients les achètent; donc effectivement le panier moyen d'achat est plus élevé en France.
Ce qu'on se garde de vous montrer ce sont les différences de prix à produits égaux: Renseignez-vous, vous verrez que dans ce cas, question prix, les français sont bien derrière les allemands ou les italiens. Évidemment, c'est beaucoup moins scandaleux, et ça intéresse moins les médias.

Autre chose: le calcul des prix. Contrairement à ce qui s'est dit, les coefficients appliqués aux prix d'achat dans l'optique sont moins élevés que dans le vestimentaire, par exemple, et il faut ajouter que dans le prix d'une paire de lunette, il y a aussi de la main d’œuvre, main d’œuvre qui est de l'ordre de 25 euros de l'heure, soit beaucoup moins que le prix de la main d’œuvre constatée en France qui plus proche des 35 € ! Autrement dit, un garagiste voit sa main d’œuvre être plus élevée que celle d'un opticien, mais ça ne choque personne, bien que la spécialité soit plus ardue et le diplôme plus élevé. Ensuite dans les prix rentre l'amortissement du matériel, matériel qui est quand même très élevé chez les opticiens: une simple machine à détourer les verres vaut plus cher qu'une grosse berline Peugeot. Alors, injuste les prix des lunettes ? Je ne crois pas.


Autre point:
Avec le total accord de mon ophtalmo, j'achète depuis toujours des "loupes" à 10/15€ qui sont exactement de la même qualité au niveau verres et montures que la paire à 200€ que j'ai achetée une fois chez un opticien !
Et le pire, c'est qu'avec ma mutuelle, j'aurais tout intérêt à acheter des lunettes à 200€ qui me seront remboursées intégralement plutôt que de payer de ma poche des loupes à 10€ !


Pour les lunettes loupes, votre ophtalmologiste cherche à vous faire faire des économies sur le dos des autres, mais vous a-t-il averti que que vous risquiez de devoir un jour faire des séances d'orthoptie du fait que le centrage non adapté de lunettes montées à la chaine en usine vous faisait diverger ou converger selon le cas pour compenser le défaut de centrage ? Je ne le pense pas, et pourtant ça arrive. Mais n'ayez crainte: les ophtalmologistes emploient aujourd'hui de très bon orthoptistes. Évidemment, ce n'est pas gratuit, mais vous pourrez toujours lui demander une remise, ce jour-là ?

Autre point:
Jean » 22 Mar 2014, 19:05:23 a écrit :On est un pays de pourris.
Chacun gratte ce qu'il peut au détriment des autres.

Je trouve que la réduction des remboursements ne devrait pas être l'angle d'attaque dans un pays sain mais dans un pays de pourris c'est la seule démarche possible pour revenir à un prix de vente des lunettes commençant à avoir un certain lien avec le prix de revient.

La pub de la deuxième (voire troisième) paire gratuite est la preuve même du tarif exorbitant du prix de la première.
Je crois que nous sommes quand même dans un des pays les moins pourris.
Tout le monde ne gratte pas ce qu'il peut au détriment des autres: seuls les plus gros le font en toute impunité, les autres cherchent avant tout à survivre.

Quand au prix des lunettes, c'est comme pour tout, il y en a des chères et des moins chères: le prix de vente est toujours, à de rares exceptions près, fonction du prix de revient: dans toutes profession, il y a des voyous, mais ils ne sont pas une généralité. Bien sûr, il n' y a que les minorités qui intéressent les médias, c'est bien connu.

Pour ce qui est des 2èmes, voire 3èmes paires, c'est le résultat d'un travail marketing qui date de l'époque où les gens achetaient la lessive Bonux pour le cadeau que la boîte contenait. Ça n'a guère changé: que ce soit pour des lunettes ou autre chose, entre un produit à 100 € + un deuxième offert, et 2 produits à 50 €, ce sera quasiment toujours la première solution que les gens choisiront: oui, les 2 produits sont à 50 € MAIS pour celui à 100€ le 2ème est OFFERT. C'est le mot magique !
Certains se sont engouffrés dans la brèche, c'est humain. Si les clients ne réagissaient pas ainsi en majorité, nul doute qu'il n'y aurait pas d'offres de ce genre.
Les gens intelligents comprendront qu'il n'y a pas de secret dans le commerce: rien n'est jamais gratuit, car les commerçants sont là pour gagner leur vie et non pour faire des cadeaux aux gens. Il n'y a pas que dans le commerce que c'est ainsi, mais là n'est pas le sujet.

Et pour en venir finalement aux mutuelles: ces dernières affirment qu'elles se voient obligées d'augmenter leurs cotisations à cause entre autre de l'augmentation des prix de l'optique.
En cherchant bien sur le net, vous trouverez un tableau de l'insee montrant 3 courbes d'évolution sur 5 ans: les tarifs opticiens, l'inflation et les cotisations de mutuelles. Curieusement celle qui monte le plus est celle des cotisations mutuelles, bien au dessus de l'inflation, et celle qui évolue le moins en se situant de plus sous celle de l'inflation, les tarifs des opticiens.
Il y aurait là matière à réflexion, n'est-il pas ?

Les mutuelles sont sortis de leur rôle: autrefois, elles étaient gérées au plan départemental, généralement par des bénévoles, et toute économie était bénéfique au cotisant. Aujourd'hui, ce sont des financiers qui veulent faire de l'argent. L’État s'en est d'ailleurs aperçu il y a quelques années en changeant leur statut: elles ne payaient pas d'impôts (association à but non lucratif) n'avait pas la même assiette de TVA, et avait de grosses aides de l’État. Elles sont à présent des société commerciales, mais avec quand même quelques avantages que les autres n'ont pas: l'un de vous a donné un lien très intéressant à ce sujet.
Voulant faire de l'argent que cherchent-ils ? faire rentrer le plus d'argent possible, et en sortir le moins possible, et en ayant de plus en plus de client, donc de gens satisfaits.
Ils se retrouvent alors devant un dilemne: s'ils ne remboursent pas assez, ou plutôt s'il y a trop de reste à charge, les gens vont râler et chercher ailleurs. Comment résoudre cela ? Et bien il n'y a qu'à lancer l'info comme quoi les produits sont trop chers et tout faire pour que tout le monde le croit. Le gouvernement, ce n'est pas un souci: il leur doit de l'argent (faites une recherche pour voir de qui l'Etat est le débiteur) donc il doit y avoir manière de s'arranger. Qu'on sacrifie une profession et que tout cela se fasse finalement au détriment du consommateur final, en tirant tous les produits vers le bas question qualité, ce n'est pas vraiment un problème: en affaire, point de sentiment.
D'ailleurs, le gouvernement lui-même, ne donne-t-il pas l'exemple en baissant intentionnellement le nombre de soignants, uniquement pour que la sécu ait moins de visites à rembourser à l'année ? Que la qualité des soins diminue à cause de cela, n'est pas le problème du gouvernement: leur problème, ce sont les chiffres.
En plus, dire que certains privilégiés en grugent d'autre afin d'exciter des jalousies, c'est un stratagème vieux comme le monde, je vous le rappelle: diviser pour mieux régner.

Tout cela pour dire qu'il ne faut pas gober tout ce qu'on vous dit, et que les voyous ne sont pas toujours là où on le croit.
Vous avez beau tuer le temps, c'est lui qui finira par vous enterrer

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14373
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Mutuelles : vers une baisse du remboursement des lunettes ?

Message non lu par Narbonne » 26 nov. 2014, 19:34:01

Le salaire d'un commerçant ne veut rien dire. Un commerçant touche un salaire (non obligatoire) auquel s'ajoute le bénéfice restant.
Si j'achète une paire de lunette 800€ et que le commerçant m'en donne une paire gratuite (dans la même gamme de monture et verres identiques), c'est que la première ne vaut que 400€.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Nico37
Messages : 18457
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Mutuelles : vers une baisse du remboursement des lunettes ?

Message non lu par Nico37 » 27 nov. 2014, 00:13:35

Assurancetourix » Mer 26 Nov 2014 - 18:18 a écrit :Beaucoup de chose à dire sur tout ce que j'ai lu ici.
D'abord, il y a beaucoup d'affirmation gratuites basées sur des sources non vérifiées:

et par exemple:
"Il faudrait plutôt réglementer les prix. A la fois des verres et des montures. C'est une véritable escroquerie en bande organisée."

"Ce qui est scandaleux, ça n'est pas que les lunettes ne soient plus remboursées au delà de 450€, c'est que les opticiens fassent des marges faramineuses sur le dos du contribuable !"

"TOUS les opticiens devraient vendre les lunettes AU MINIMUM 3 fois moins cher !
Ce qui leur ferait encore bénéficier de marges à faire rêver ABSOLUMENT TOUS les commerçants !!


Personne ne cite ses sources pour affirmer tout cela ?

Sur quoi vous basez-vous pour ces affirmations ? Sur des reportages comme ceux de Que Choisir ou M6 qui ont parlé de bénéfices démesurés des opticiens ? 300% alors que comptablement ça ne peut dépasser...100%.
Pourtant d'après un rapport de l'Inspection générale des finances, il semble que ces gens-là n'aient pas ce qu'on appelle des revenus si démesurés que cela: 2360 € net par mois, ça ne me parait pas si énorme que cela ?
source: http://t
Curieusement depuis ce rapport, les média ne tapent plus sur les opticiens, et le gouvernement fait même machine arrière à propos de mesure contre eux.
C'est un sondage et c'est le salaire d'un salarié qui n'a besoin que d'un bac : c'est donc bien payé. Le patron de magasin touche bien plus sans parler du prix de revente de son magasin...
Assurancetourix » Mer 26 Nov 2014 - 18:18 a écrit :Ensuite les médias ont affirmé que les lunettes étaient plus chères en France que dans tout autre pays d'Europe, et ils ont présenté pour cela des tableaux avec des courbes. Sauf que si l'on lisait attentivement les légendes, ces courbes représentaient la dépense: il se trouve que les français sont excellents dans le domaine de l'optique (Essilor: inventeur du verre progressif et n°1 mondial) et ont à leur disposition des produits technologiquement très avancés que les opticiens français présentent plus facilement que leurs confrères allemands ou italiens, et leurs clients les achètent; donc effectivement le panier moyen d'achat est plus élevé en France.
Ce qu'on se garde de vous montrer ce sont les différences de prix à produits égaux: Renseignez-vous, vous verrez que dans ce cas, question prix, les français sont bien derrière les allemands ou les italiens. Évidemment, c'est beaucoup moins scandaleux, et ça intéresse moins les médias.
Les opticiens français pour un équipement identique est a minima 33% plus cher : http://static.sensee.com/media/etude/Se ... ptique.pdf
Assurancetourix » Mer 26 Nov 2014 - 18:18 a écrit :Autre chose: le calcul des prix. Contrairement à ce qui s'est dit, les coefficients appliqués aux prix d'achat dans l'optique sont moins élevés que dans le vestimentaire, par exemple, et il faut ajouter que dans le prix d'une paire de lunette, il y a aussi de la main d’œuvre, main d’œuvre qui est de l'ordre de 25 euros de l'heure, soit beaucoup moins que le prix de la main d’œuvre constatée en France qui plus proche des 35 € ! Autrement dit, un garagiste voit sa main d’œuvre être plus élevée que celle d'un opticien, mais ça ne choque personne, bien que la spécialité soit plus ardue et le diplôme plus élevé. Ensuite dans les prix rentre l'amortissement du matériel, matériel qui est quand même très élevé chez les opticiens: une simple machine à détourer les verres vaut plus cher qu'une grosse berline Peugeot. Alors, injuste les prix des lunettes ? Je ne crois pas.
Ah bon un bac pro optique vaut plus qu'un bac pro mécanique auto :?:
Le prix d'une grosse berline Peugeot ça fait combien en € pour toi :?:
Assurancetourix » Mer 26 Nov 2014 - 18:18 a écrit :Autre point:
Avec le total accord de mon ophtalmo, j'achète depuis toujours des "loupes" à 10/15€ qui sont exactement de la même qualité au niveau verres et montures que la paire à 200€ que j'ai achetée une fois chez un opticien !
Et le pire, c'est qu'avec ma mutuelle, j'aurais tout intérêt à acheter des lunettes à 200€ qui me seront remboursées intégralement plutôt que de payer de ma poche des loupes à 10€ !


Pour les lunettes loupes, votre ophtalmologiste cherche à vous faire faire des économies sur le dos des autres, mais vous a-t-il averti que que vous risquiez de devoir un jour faire des séances d'orthoptie du fait que le centrage non adapté de lunettes montées à la chaine en usine vous faisait diverger ou converger selon le cas pour compenser le défaut de centrage ? Je ne le pense pas, et pourtant ça arrive. Mais n'ayez crainte: les ophtalmologistes emploient aujourd'hui de très bon orthoptistes. Évidemment, ce n'est pas gratuit, mais vous pourrez toujours lui demander une remise, ce jour-là ?
L'orthoptiste est remboursé intégralement entre la Caisse d'Assurance Maladie Obligatoire et la complémentaire santé. De plus les ophtalmos ne mettent pas toujours l'écart intrapupillaire qui ne sera obligatoire que l'année prochaine mais le SNOF refuse d'appliquer cette disposition de la Loi Hamon et les opticien-nes ne sont quasiment équipé-es pour le mesurer...
Assurancetourix » Mer 26 Nov 2014 - 18:18 a écrit :Autre point:
Jean » 22 Mar 2014, 19:05:23 a écrit :On est un pays de pourris.
Chacun gratte ce qu'il peut au détriment des autres.

Je trouve que la réduction des remboursements ne devrait pas être l'angle d'attaque dans un pays sain mais dans un pays de pourris c'est la seule démarche possible pour revenir à un prix de vente des lunettes commençant à avoir un certain lien avec le prix de revient.

La pub de la deuxième (voire troisième) paire gratuite est la preuve même du tarif exorbitant du prix de la première.
Je crois que nous sommes quand même dans un des pays les moins pourris.
Tout le monde ne gratte pas ce qu'il peut au détriment des autres: seuls les plus gros le font en toute impunité, les autres cherchent avant tout à survivre.
Les opticiens sont particulièrement bien lotis si l'on excepte les opticiens mutualistes...
Assurancetourix » Mer 26 Nov 2014 - 18:18 a écrit :Quand au prix des lunettes, c'est comme pour tout, il y en a des chères et des moins chères: le prix de vente est toujours, à de rares exceptions près, fonction du prix de revient: dans toutes profession, il y a des voyous, mais ils ne sont pas une généralité. Bien sûr, il n' y a que les minorités qui intéressent les médias, c'est bien connu.
Les opticiens pratiquent des prix excessifs par rapport aux autres pays et par rapport à leurs marges. Quant à la fausse facturation sur les lentilles, c'est 33% des opticiens qui ont été repérés mais ils sont bien plus nombreux (mais les réseaux de soins sont en train de limiter la fraude).
Assurancetourix » Mer 26 Nov 2014 - 18:18 a écrit :Pour ce qui est des 2èmes, voire 3èmes paires, c'est le résultat d'un travail marketing qui date de l'époque où les gens achetaient la lessive Bonux pour le cadeau que la boîte contenait. Ça n'a guère changé: que ce soit pour des lunettes ou autre chose, entre un produit à 100 € + un deuxième offert, et 2 produits à 50 €, ce sera quasiment toujours la première solution que les gens choisiront: oui, les 2 produits sont à 50 € MAIS pour celui à 100€ le 2ème est OFFERT. C'est le mot magique !
Certains se sont engouffrés dans la brèche, c'est humain. Si les clients ne réagissaient pas ainsi en majorité, nul doute qu'il n'y aurait pas d'offres de ce genre.
Les gens intelligents comprendront qu'il n'y a pas de secret dans le commerce: rien n'est jamais gratuit, car les commerçants sont là pour gagner leur vie et non pour faire des cadeaux aux gens. Il n'y a pas que dans le commerce que c'est ainsi, mais là n'est pas le sujet.
En partie, ce sont des pratiques déloyales envers les consommateurs qui n'ont aucune maitrise du " marché " ...
Assurancetourix » Mer 26 Nov 2014 - 18:18 a écrit :Et pour en venir finalement aux mutuelles: ces dernières affirment qu'elles se voient obligées d'augmenter leurs cotisations à cause entre autre de l'augmentation des prix de l'optique.
L'inflation vient plutôt du dépassement d'honoraires puis après dentaire et optique...
Assurancetourix » Mer 26 Nov 2014 - 18:18 a écrit :En cherchant bien sur le net, vous trouverez un tableau de l'insee montrant 3 courbes d'évolution sur 5 ans: les tarifs opticiens, l'inflation et les cotisations de mutuelles. Curieusement celle qui monte le plus est celle des cotisations mutuelles, bien au dessus de l'inflation, et celle qui évolue le moins en se situant de plus sous celle de l'inflation, les tarifs des opticiens.
Il y aurait là matière à réflexion, n'est-il pas ?
NON taxes et déremboursements expliquent le léger décrochage...
Assurancetourix » Mer 26 Nov 2014 - 18:18 a écrit :Les mutuelles sont sortis de leur rôle: autrefois, elles étaient gérées au plan départemental, généralement par des bénévoles, et toute économie était bénéfique au cotisant. Aujourd'hui, ce sont des financiers qui veulent faire de l'argent. L’État s'en est d'ailleurs aperçu il y a quelques années en changeant leur statut: elles ne payaient pas d'impôts (association à but non lucratif) n'avait pas la même assiette de TVA, et avait de grosses aides de l’État. Elles sont à présent des société commerciales, mais avec quand même quelques avantages que les autres n'ont pas: l'un de vous a donné un lien très intéressant à ce sujet.
Les mutuelles ne sont pas sorties de leur rôle, elles se sont fait prendre le marché par les assurances suite à la réforme du code de la Mutualité de 2002 pour répondre en partie aux directives européennes... Les mutuelles n'ont jamais été subventionnées ni aidées par qui que ce soit et par ailleurs en dehors des mutuelles d'entreprises, il y a toujours eu des salarié-es après les années 60...
Assurancetourix » Mer 26 Nov 2014 - 18:18 a écrit :Voulant faire de l'argent que cherchent-ils ? faire rentrer le plus d'argent possible, et en sortir le moins possible, et en ayant de plus en plus de client, donc de gens satisfaits.
Ils se retrouvent alors devant un dilemne: s'ils ne remboursent pas assez, ou plutôt s'il y a trop de reste à charge, les gens vont râler et chercher ailleurs. Comment résoudre cela ? Et bien il n'y a qu'à lancer l'info comme quoi les produits sont trop chers et tout faire pour que tout le monde le croit.
Le " marché " de la complémentaire santé est très concurrentiel et la recherche du meilleur rapport qualité prix va s'accentuer avec la complémentaire santé obligatoire. Et oui en optique les marges sont trop fortes tout comme en dentaire...
Assurancetourix » Mer 26 Nov 2014 - 18:18 a écrit :Le gouvernement, ce n'est pas un souci: il leur doit de l'argent (faites une recherche pour voir de qui l'Etat est le débiteur) donc il doit y avoir manière de s'arranger. Qu'on sacrifie une profession et que tout cela se fasse finalement au détriment du consommateur final, en tirant tous les produits vers le bas question qualité, ce n'est pas vraiment un problème: en affaire, point de sentiment.
A qui l'Etat est censé devoir de l'argent :?: Quelle profession est censée être sacrifiée :?: Quels produits vont être tirés vers le bas niveau qualité :?:
Assurancetourix » Mer 26 Nov 2014 - 18:18 a écrit :D'ailleurs, le gouvernement lui-même, ne donne-t-il pas l'exemple en baissant intentionnellement le nombre de soignants, uniquement pour que la sécu ait moins de visites à rembourser à l'année ? Que la qualité des soins diminue à cause de cela, n'est pas le problème du gouvernement: leur problème, ce sont les chiffres.
L'Etat baisse le nombre de soignants :?: Le numerus clausus n'a cessé d'augmenter et tant mieux et même mieux, il faut le suppirmer :!: Qu'il y ait une gestion comptable de la santé, c'est propre à la biopolitique et plus généralement au néolibéralisme... Et ce n'est pas nouveau...
Assurancetourix » Mer 26 Nov 2014 - 18:18 a écrit :En plus, dire que certains privilégiés en grugent d'autre afin d'exciter des jalousies, c'est un stratagème vieux comme le monde, je vous le rappelle: diviser pour mieux régner.

Tout cela pour dire qu'il ne faut pas gober tout ce qu'on vous dit, et que les voyous ne sont pas toujours là où on le croit.
En dehors d'un manque crucial de sources et d'une manque de connaissances des secteurs, je ne vois pas où tu veux en venir : tu as travaillé dans un des secteurs concerné :?:

Avatar du membre
Assurancetourix
Messages : 18
Enregistré le : 19 nov. 2014, 15:55:24

Re: Mutuelles : vers une baisse du remboursement des lunettes ?

Message non lu par Assurancetourix » 27 nov. 2014, 12:16:27

Nico37 » 27 Nov 2014, 00:13:35 a écrit : C'est un sondage et c'est le salaire d'un salarié qui n'a besoin que d'un bac : c'est donc bien payé. Le patron de magasin touche bien plus sans parler du prix de revente de son magasin...
ce n'est pas un sondage, c'est un rapport de l'Inspection Générale des Finances, et ce n'est certes pas pas le salaire d'un salarié !
comparez avec les revenus des autres professions citées.
le rapport complet: http://www.igf.finances.gouv.fr/webdav/ ... me1-pr.pdf

un salarié qui n'a besoin que d'un bac: renseignez-vous avant de dire des bêtises: vous y gagnerez en crédibilité

Quand à la revente du magasin, c'est autre chose: n'oublions pas que pour être revendu, il faut d'abord l'avoir acheté, puis avoir investi: revendre un magasin, c'est revendre un investissement de plusieurs années sur lequel on a déjà payé des impôts et l'on payera encore des impôts sur sa vente...si on arrive à le vendre.
Nico37 » 27 Nov 2014, 00:13:35 a écrit : Les opticiens français pour un équipement identique est a minima 33% plus cher : http://static.sensee.com/media/etude/Se ... ptique.pdf
ce rapport n'est pas neutre et a été fait par sensee.com (c'est d'ailleurs indiqué dans l'url du document) qui a tout intérêt à ce qu'un rapport dise que la vente des lunettes sur internet serait une bonne chose: c'est son fond de commerce. Cette étude a été réalisé uniquement dans ce but, si vous lisez bien.

A ce sujet de vente des lunettes sur internet, il est curieux de noter que d'un côté le gouvernement veut l'autoriser alors que la traçabilité des produits et leur élaboration sera quasiment nulle (et que les sociétés s'arrangeront pour ne pas payer leurs impôts en France) et de l'autre impose aux opticiens une surveillance et des normes de plus en plus sévères dans les magasins . Logique étrange: d'imposer des restrictions à une profession et de l'autre d'ouvrir la porte aux pires abus.
Essilor a d'ores et déjà signalé qu'une certain site annonçait vendre ses produits alors qu'ils n'avaient pas de contrat avec eux...
Nico37 » 27 Nov 2014, 00:13:35 a écrit :
Ah bon un bac pro optique vaut plus qu'un bac pro mécanique auto :?:
Le prix d'une grosse berline Peugeot ça fait combien en € pour toi :?:
Si vous vous étiez renseigné, vous sauriez que pour être opticien, ce n'est pas un bac pro mais un BTS.
Qui plus est les opticiens ont une obligation de formation continue annuelle dans leur domaine, par la suite.
Quand au prix ce doit être dans les 20 000 € ? (Je n'ai quand à moi qu'une seule petite voiture à 8000 €)
Nico37 » 27 Nov 2014, 00:13:35 a écrit : L'orthoptiste est remboursé intégralement entre la Caisse d'Assurance Maladie Obligatoire et la complémentaire santé. De plus les ophtalmos ne mettent pas toujours l'écart intrapupillaire qui ne sera obligatoire que l'année prochaine mais le SNOF refuse d'appliquer cette disposition de la Loi Hamon et les opticien-nes ne sont quasiment équipé-es pour le mesurer...
entre ne pas mettre l'écart pupillaire et conseiller des lunettes loupes prémontées, il y a un monde qui n'est guère digne d'un bon ophtalmologiste qui ne devrait pas ignorer leur effet: d'ailleurs ces lunettes prémontées appelées à tort par les profanes, lunettes loupes, doivent légalement être vendues avec un avertissement, ce qui est rarement le cas...
Quand à l'écart pupillaire (et non pas intra-pupillaire) encore faudra-t-il préciser si c'est celui de loin, intermédiaire ou de près, et indiquer si celui de droite est identique ou non à celui de gauche, et si la hauteur entre les yeux est égale, chose ignorée par les ophtalmo et non prévue par le gouvernement (et oui: c'est un métier)
Nico37 » 27 Nov 2014, 00:13:35 a écrit :
Les opticiens sont particulièrement bien lotis si l'on excepte les opticiens mutualistes...
Sur quoi vous basez-vous pour cette affirmation ?
En fait, contrairement à une idée reçue, les opticiens mutualistes gagnent souvent plus que les traditionnels, du fait de volumes très importants (les plus gros de France: un CA d'1 milliard pour un seul magasin n'est pas rare pour eux). Qui plus est jusqu'à présent il fallait être diplômé pour ouvrir un magasin d'optique: or les propriétaires des magasins mutualistes sont des financiers et défient la loi depuis des années en ouvrant leurs magasins en défiant également les lois de la concurrence. Ils ont réussi aujourd'hui à faire légaliser cela. Comme quoi en France, il semblerait que quand on a le bras long, on peut se permettre toutes les exactions en sachant qu'un jour on les fera rendre légales. Pareil pour les remboursement différenciés pour lesquels la MGEN (par exemple: faite une recherche sur le net, et vous le verrez) a perdu tous ses procès: le gouvernement vient également de légaliser cela: elle est belle la justice française ! Encore une fois on se demande pourquoi ces mutuelles obtiennent tout ce qu'elles veulent, même en ayant été hors la loi pendant des années ?
Nico37 » 27 Nov 2014, 00:13:35 a écrit :
Les opticiens pratiquent des prix excessifs par rapport aux autres pays et par rapport à leurs marges. Quant à la fausse facturation sur les lentilles, c'est 33% des opticiens qui ont été repérés mais ils sont bien plus nombreux (mais les réseaux de soins sont en train de limiter la fraude).
merci de citer vos sources
les réseaux de soins ne visent pas à limiter la fraude, fraude qui ne touche d'ailleurs qu'une minorité de professionnels, qu'ils soient opticiens ou autres.
les chiffres officiels seraient d'ailleurs que 4 opticiens sur 5 seraient honnêtes( source)
Qui plus est cette "fraude" est surtout bénéfique au client qui se fait ainsi mieux rembourser certains produits. Qui plus est encore, ce sont les gens des mutuelles eux-mêmes qui ont commencé à parler de cette "possibilité" à leurs adhérents pour les arranger. Ils font à présent machine arrière, car ils se rendent compte que ce n'est pas leur intérêt. Pour éviter toute fraude le mieux serait de faire des forfaits globaux.
En tout cas, ces fraudes n'ont rien à voir avec par exemple, ces Kiné qui se font rembourser des actes qu'ils n'ont pas effectués

En aparté, c'est fou ce que les média aiment parler des minorités, à croire que les majorités ne sont pas intéressantes. Il est vrai qu'elle sont silencieuses

Nico37 » 27 Nov 2014, 00:13:35 a écrit :
En partie, ce sont des pratiques déloyales envers les consommateurs qui n'ont aucune maitrise du " marché " ...
...Mais c'est malheureusement légal.
Les opticiens se battent depuis longtemps pour obtenir un statut de professionnel de santé qui permettrait d'interdire ce genre de pub, c'est toujours resté lettre morte.
Afflelou a lancé la 2ème paire il y a plus de 20 ans, personne ne lui a rien dit, au contraire et il a eu un afflux de clients. Les autres opticiens n'ont pas pu résister pour survivre: la demande est trop forte. L'opticien honnête qui ne fait pas la 2ème paire est voué à disparaître: on ne peut faire le bonheur des gens malgré eux.
C'est comme la fin des lunettes chères: ce sont des prix d'appel, mais au bout du compte si on monte en gamme, les prix sont les mêmes qu'ailleurs. Quand aux opticiens mutualistes, ils sont de grands amateurs de produits chinois...tant pis si les industries françaises se cassent la figure, ce n'est pas leur problème, eux ils font leur beurre, et en plus ils ont une image de saints qui travaillent non lucrativement. Laissez-moi rire. Avez-vous vu la vidéo sur you tube: http://www.dailymotion.com/video/xv94zk ... -bien_news ? C'est édifiant.
Nico37 » 27 Nov 2014, 00:13:35 a écrit :
L'inflation vient plutôt du dépassement d'honoraires puis après dentaire et optique...
ce n'est pas du tout ce qui se dit dans certaines lettre adressées aux adhérents par certaines mutuelles...
Nico37 » 27 Nov 2014, 00:13:35 a écrit :
NON taxes et déremboursements expliquent le léger décrochage...
expliquez-vous: quelles taxes et quel déremboursements ?
Léger décrochage ? qu'est-ce que ce doit être quand c'est lourd
Nico37 » 27 Nov 2014, 00:13:35 a écrit : Les mutuelles ne sont pas sorties de leur rôle, elles se sont fait prendre le marché par les assurances suite à la réforme du code de la Mutualité de 2002 pour répondre en partie aux directives européennes... Les mutuelles n'ont jamais été subventionnées ni aidées par qui que ce soit et par ailleurs en dehors des mutuelles d'entreprises, il y a toujours eu des salarié-es après les années 60...
Je parle des magasins mutualistes: les aides de l’État pour frais de dossiers, notamment, les assiettes de TVA différentes des autres commerces, et la non imposition des "excédents de recettes" (nom pudique pour: bénéfices) ne datent pas d'hier, loin de là: dans les années 70 cela avait déjà cours.
Nico37 » 27 Nov 2014, 00:13:35 a écrit :
Le " marché " de la complémentaire santé est très concurrentiel et la recherche du meilleur rapport qualité prix va s'accentuer avec la complémentaire santé obligatoire. Et oui en optique les marges sont trop fortes tout comme en dentaire...
Savez-vous que lorsque vous allez chez un professionnel "agréé" par certaine mutuelle, celui-ci a l'obligation de ne vous proposer que certains produits qui ne dépassent pas un certain plafond (fixé par la mutuelle), et ce même si vous êtes disposé à mettre de l'argent de votre poche ? On peut même aller jusqu'à vous dire que le produit en question n'existe pas, alors que ce n'est pas le cas.
Nico37 » 27 Nov 2014, 00:13:35 a écrit :
A qui l'Etat est censé devoir de l'argent :?: Quelle profession est censée être sacrifiée :?: Quels produits vont être tirés vers le bas niveau qualité :?:.
L'Etat doit de l'argent à de grosses compagnies d'assurance: une petite recherche sur le net devrait vous éclairer
La profession sacrifiée actuellement est opticien, mais il y en aura d'autres, apparemment c'est prévu pour d'autres pro de la santé.
Le gouvernement vient de passer une loi comme quoi il n'est plus obligatoire d'avoir un diplôme d'opticien pour ouvrir une boutique: cela laisse le champs libre aux financiers.

Les opticiens qui devront vendre moins cher, justement parce qu'actuellement ils ne font pas des bénéfices démesurés,seront obligés pour cela, d'acheter moins cher également, et qui dit moins cher, dit produit de moins bonne qualité. C'est mathématique.

L'industrie française fabrique d'excellent produits, les meilleurs du monde, mais qui sont chers à l'achat, donc les opticiens français ne leur commanderont plus (les industriels sont d'ailleurs très inquiets et en ont informé le gouvernement...qui n'a pas répondu) Par contre tout ce qui est asiatique pas cher fera une montée en puissance. Au bout du compte, ce seront aussi les consommateurs qui seront les perdants, sans compter le chômage que cela induira dans ce secteur.

Nico37 » 27 Nov 2014, 00:13:35 a écrit :
L'Etat baisse le nombre de soignants :?: Le numerus clausus n'a cessé d'augmenter et tant mieux et même mieux, il faut le suppirmer :!: Qu'il y ait une gestion comptable de la santé, c'est propre à la biopolitique et plus généralement au néolibéralisme... Et ce n'est pas nouveau...
ah oui ? et vous expliquez comment la baisse des médecins spécialistes et notamment des ophtalmo avec lesquels il faut parfois plus de 6 mois pour avoir rendez-vous ?
je vous conseille la lecture de ce document: http://www.ophtalmo.net/SNOF/temp/Rappo ... _Final.pdf
Nico37 » 27 Nov 2014, 00:13:35 a écrit : En dehors d'un manque crucial de sources et d'une manque de connaissances des secteurs, je ne vois pas où tu veux en venir : tu as travaillé dans un des secteurs concerné :?:
un peu et dans plusieurs, oui... :?
Et là où je veux en venir, c'est que les mesures prises actuellement non seulement ne résoudront aucun des problèmes évoqués, et en plus cela fera encore une fois la part belle aux financiers de toutes sortes qui ont flairés la bonne affaire, tout en cassant les vrais professionnels: encore une fois, le fric sortira vainqueur, les petits disparaitront au profit des gros, ces derniers feront leur petite loi puisqu'ils seront seuls et ceux qui paieront seront toujours les mêmes. Quand à la santé, je n'en parle même pas, puisqu'elle n'apparait même pas dans ces débats: c'est apparemment complètement secondaire.
Si l'on regarde plus loin, c'est tout le système de santé français qui est en danger actuellement, car il va tomber aux mains de ces financiers qui n'ont rien de philantropes.
Tout cela en excitant des jalousies qui n'ont pas lieu d'être (diviser pour mieux régner) et en faisant avaler des couleuvres à la population, c'est la grande spécialité de nos politiciens actuels
Modifié en dernier par Assurancetourix le 27 nov. 2014, 16:11:54, modifié 5 fois.
Vous avez beau tuer le temps, c'est lui qui finira par vous enterrer

Avatar du membre
Assurancetourix
Messages : 18
Enregistré le : 19 nov. 2014, 15:55:24

Re: Mutuelles : vers une baisse du remboursement des lunettes ?

Message non lu par Assurancetourix » 27 nov. 2014, 12:30:31

Narbonne » 26 Nov 2014, 19:34:01 a écrit :Le salaire d'un commerçant ne veut rien dire. Un commerçant touche un salaire (non obligatoire) auquel s'ajoute le bénéfice restant.
En l'occurrence, dans le rapport officiel, il s'agit du revenu déclaré aux impôts: les journalistes, eux, n'ont pas utilisé les bons mots...comme à leur habitude.
Narbonne » 26 Nov 2014, 19:34:01 a écrit :Si j'achète une paire de lunette 800€ et que le commerçant m'en donne une paire gratuite (dans la même gamme de monture et verres identiques), c'est que la première ne vaut que 400€.
tout à fait, mais tous les opticiens ne proposent pas ce genre de chose: en majorité, ils proposent en premier un bon produit, le 2ème étant une paire chinoise qui ne vaut guère cher mais qui dépanne bien.
et encore faut-il arriver à un certain prix de la première pour l'obtenir (lisez bien les petits caractères en bas des pubs). En fait, cette 2ème paire est une incitation à acheter plus.
Et tous les opticiens ne proposent pas non plus des remises astronomiques dont on s'aperçoit qu'une fois faites, le prix net est le même qu'ailleurs (faites des devis et vous verrez !). Cela par contre n'est pas légal et la chaîne en question est sujette à des procès.
Vous avez beau tuer le temps, c'est lui qui finira par vous enterrer

Répondre

Retourner vers « Santé »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré