Maladie de Lyme : pourquoi est-elle si difficile à diagnostiquer ?

Vous souhaitez parler des problèmes liés à la santé (Sécurité Sociale, maladie...) dans notre pays, venez en parler içi
Avatar du membre
Francis_15
Messages : 3593
Enregistré le : 04 oct. 2016, 12:29:58

Re: Maladie de Lyme : pourquoi est-elle si difficile à diagnostiquer ?

Message non lu par Francis_15 » 20 mai 2017, 23:07:04

Il parait que ce serait aussi transmis par les punaises, quelqu'un a-t-il des infos a ce sujet ?

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3316
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Maladie de Lyme : pourquoi est-elle si difficile à diagnostiquer ?

Message non lu par Cheshire cat » 21 mai 2017, 12:07:56

Ramdams a écrit :
20 mai 2017, 20:52:04
(...)
Attention aux diagnostics différentiels. J'ai un ami qui a paniqué parce qu'il avait attrapé cet érythème au bras, il a tout de suite pensé au pire, à la maladie de Lyme. En réalité, c'était un herpès circiné transmis par son chat. Un champignon en était la cause, et non une bactérie. Il a tout de même mis plusieurs mois à s'en débarrasser, à coup de terbinafine.
Effectivement, on peu confondre, même si l'érythème n'a pas exactement le même aspect :
images
Notons la terminologie trompeuse, ce n'est pas une maladie causée par un herpèsvirus mais une mycose. Il est difficile de se débarrasser des mycose en général ...
Il ne faudrait pas que la vogue de la maladie de Lyme conduise à des erreurs de diagnostic sur d'autres maladies ...
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 52686
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Maladie de Lyme : pourquoi est-elle si difficile à diagnostiquer ?

Message non lu par Nombrilist » 21 mai 2017, 12:11:06

Je pense qu'un médecin ne peut pas confondre les deux. Enfin j'espère, car sur les photos on voit quand même une sacrée différence. Au fait quelqu'un sait pourquoi Lyme créée une auréole qui s'agrandit ?
Les intelligences artificielles, certaines seront de formidables ennemis qu'il faudra combattre.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Maladie de Lyme : pourquoi est-elle si difficile à diagnostiquer ?

Message non lu par Ramdams » 21 mai 2017, 12:32:54

Disons qu'il présentait également une auréole mais elle était plus diffuse, moins nette que celle de la maladie de Lyme.

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3316
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Maladie de Lyme : pourquoi est-elle si difficile à diagnostiquer ?

Message non lu par Cheshire cat » 02 août 2017, 10:48:05

Selon son habitude, Sciences et pseudosciences démonte les charlatanismes pseudo-médicaux.
La maladie de Lyme : entre psychose et fausses informations

Tweeter par Jean-Paul Krivine, SPS n°321, juillet 2017 Le monstre, l’ennemi, est tout petit mais effrayant : il s’agit des bactéries du genre Borrelia1, transmises par des piqûres de tiques qui…

Image


par Jean-Paul Krivine, SPS n°321, juillet 2017

Le monstre, l’ennemi, est tout petit mais effrayant : il s’agit des bactéries du genre Borrelia1, transmises par des piqûres de tiques qui peuvent provoquer des pathologies que l’on regroupe sous le nom de maladie de Lyme ou borréliose de Lyme. Effrayant car chacun serait menacé, dans son jardin ou en se promenant en forêt. Le diagnostic et les traitements ne seraient pas adaptés. Cette maladie, une fois contractée, saurait parfois se faire discrète pour réapparaître plus tard en se jouant des « traitements officiels ». Qu’en est-il exactement ?

Peurs et controverse médiatisées

« Maladie de Lyme : le tueur masqué », « La maladie de Lyme explose, c’est un scandale sanitaire », « La maladie de Lyme sort de l’ombre des sous-bois », « Maladie de Lyme : l’épidémie cachée »2 … une partie de la grande presse titre sur la peur.

En 2016, un médecin généraliste de la banlieue de Lyon est condamné en appel à quatre mois de suspension ferme par le Conseil de l’ordre des médecins pour « prescriptions abusives de tests de dépistage de borréliose » et « soins non-conformes aux données actuelles de la science ». Une ancienne gérante d’un laboratoire d’analyses biologiques à qui l’on reprochait d’avoir pratiqué dans son laboratoire à Strasbourg une méthode de dépistage alternative non validée est condamnée à neuf mois de prison avec sursis pour escroquerie au préjudice de l’Assurance maladie et devra rembourser 280 000 euros. Un médecin homéopathe de Saint-Étienne s’est vu notifier par l’Assurance maladie une interdiction d’exercer de six mois pour avoir prescrit trop de bilans sanguins en lien avec un soupçon de borréliose. L’Obs avait alors lancé une pétition signée par cent médecins demandant l’arrêt des poursuites et une mise à jour du consensus thérapeutique [1]. Dans le même temps, 130 personnes regroupées au sein du collectif Lymaction assignent en responsabilité civile deux laboratoires qui commercialisent un test qui, selon eux, n’a pas permis de leur diagnostiquer la maladie de Lyme.

(...)
Article complet sur http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2840
D'autres articles :http://www.pseudo-sciences.org/recherch ... erche=lyme

Il y a beaucoup d'argent à se faire avec les malades imaginaires de Lyme.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
fan2machiavel
Messages : 1175
Enregistré le : 23 mai 2011, 00:00:00

Re: Maladie de Lyme : pourquoi est-elle si difficile à diagnostiquer ?

Message non lu par fan2machiavel » 02 août 2017, 17:34:31

Le fait est qu'il y a des vrais difficultés (avec euphémisme) pour faire une PCR lyme pour des humains en France, on en arrive à un stade où des gens contactent les vétos pour faire les analyses (pour qu'on envoie leur sang comme sang animal à un laboratoire vétérinaire). Ce qui est bizarre car la PCR est un test largement reconnu dans la communauté médicale et qui ne souffre d'aucune contestation sur son sérieux.Bien sûr le contexte favorise l'émergence d'autres tests plus que fantaisistes car les gens ne savent pas vers qui se tourner.
Ensuite il faut savoir qu'on tendance à englober dans "maladie de lyme" des maladies qui n'ont pas grand chose à voir avec lyme à part la transmission par les tiques (notamment babésiose et anaplasmose) et forcément si on test lyme sur ces maladies çà revient négatif

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 52686
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Maladie de Lyme : pourquoi est-elle si difficile à diagnostiquer ?

Message non lu par Nombrilist » 02 août 2017, 21:49:14

Lyme est une saloperie. A chaque fois que vous vous faîtes mordre par une tique, c'est la roulette russe avec un barillet de taille variable selon les régions.
Les intelligences artificielles, certaines seront de formidables ennemis qu'il faudra combattre.

Avatar du membre
fan2machiavel
Messages : 1175
Enregistré le : 23 mai 2011, 00:00:00

Re: Maladie de Lyme : pourquoi est-elle si difficile à diagnostiquer ?

Message non lu par fan2machiavel » 02 août 2017, 23:04:18

Bon faut pas non plus tomber dans la psychose, une tique ne transmet pas immédiatement la maladie, il faut plusieurs heures voire jours pour que la morsure de tique soit contaminante

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3316
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Maladie de Lyme : pourquoi est-elle si difficile à diagnostiquer ?

Message non lu par Cheshire cat » 03 août 2017, 20:09:27

Dans le dossier de Sciences et pseudo-sciences il était indiqué que 20% des Alsaciens ont une sérologie positive à la maladie de Lyme.
Fut-il en déduire que 20% des Alsaciens sont malades ? Bien entendu non!, cela signifie qu'ils ont été infectés par la maladie de Lyme, mais il peuvent très bien être guéris, ils restent néanmoins séropositifs.
Il faut donc alors des examens complémentaires pour poser un éventuel diagnostic.

Cela ne concerne bien entendu pas les charlatans qui font une partie substantielle de leur chiffre d'affaire avec les malades imaginaires.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 52686
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Maladie de Lyme : pourquoi est-elle si difficile à diagnostiquer ?

Message non lu par Nombrilist » 03 août 2017, 22:10:50

fan2machiavel a écrit :
02 août 2017, 23:04:18
Bon faut pas non plus tomber dans la psychose, une tique ne transmet pas immédiatement la maladie, il faut plusieurs heures voire jours pour que la morsure de tique soit contaminante
ça me surprend un peu car je ne vois pas pourquoi. Tu as une source ?
Les intelligences artificielles, certaines seront de formidables ennemis qu'il faudra combattre.

Avatar du membre
fan2machiavel
Messages : 1175
Enregistré le : 23 mai 2011, 00:00:00

Re: Maladie de Lyme : pourquoi est-elle si difficile à diagnostiquer ?

Message non lu par fan2machiavel » 04 août 2017, 12:43:53

C'est lié à la manière dont la tique se nourrit, il y a toujours un délai entre le début du repas et la transmission. En source j'ai çà pour les chiens (page 26)
http://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=1597
pour les humain le délai est surement différent (pas mêmes espèces de tiques) mais il existe

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 52686
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Maladie de Lyme : pourquoi est-elle si difficile à diagnostiquer ?

Message non lu par Nombrilist » 04 août 2017, 18:02:20

En page 26, je comprends que pour que la tique s'infecte à partir d'un hôte, il faut 3 jours de repas minimum. De plus, le propos n'est pas sourcé.
Les intelligences artificielles, certaines seront de formidables ennemis qu'il faudra combattre.

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3316
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Maladie de Lyme : pourquoi est-elle si difficile à diagnostiquer ?

Message non lu par Cheshire cat » 05 août 2017, 12:23:58

Nombrilist a écrit :
04 août 2017, 18:02:20
En page 26, je comprends que pour que la tique s'infecte à partir d'un hôte, il faut 3 jours de repas minimum. De plus, le propos n'est pas sourcé.
Heuh Nombrilist, 36h, cela fait un jour et demi, pas trois jours ...

Dans le magazine papier Science et pseudo-sciences de ce trimestre on trouve ceci page 44:
(il me semble que l'article n'est pas en ligne)
Borrelia burgdorferi sl est transmise après plusieurs heures de fixation, le temps que la bactérie localisée dans l'intestin migre par l'hémolymphe vers les glandes salivaires.
Borrelia n'est pas transmise dès le début du repas sanguin de la tique Ixodes mais au moins 24h après et le moment de la transmission de la bactérie varie selon l'espèce de tiques en cause.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 52686
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Maladie de Lyme : pourquoi est-elle si difficile à diagnostiquer ?

Message non lu par Nombrilist » 05 août 2017, 16:13:32

Cheshire cat a écrit :
05 août 2017, 12:23:58
Nombrilist a écrit :
04 août 2017, 18:02:20
En page 26, je comprends que pour que la tique s'infecte à partir d'un hôte, il faut 3 jours de repas minimum. De plus, le propos n'est pas sourcé.
Heuh Nombrilist, 36h, cela fait un jour et demi, pas trois jours ...
Ah, je n'ai pas fait gaffe, mais peu importe 36 heures ou 3 jours. Je ne trouve rien à cette page qui corrobore l'affirmation de @fan2machiavel
Les intelligences artificielles, certaines seront de formidables ennemis qu'il faudra combattre.

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3316
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Maladie de Lyme : pourquoi est-elle si difficile à diagnostiquer ?

Message non lu par Cheshire cat » 05 août 2017, 17:36:04

Je n'avais pas fait attention au fait qu'il y a deux questions : la transmission de la tique à l'hôte et la transmission de l'hôte à la tique.
Pour la première, elle est en page 16 du PDF de fan2machiavel, est c'est cohérent avec la source que j'ai donnée.

Pour la transmission de l'hôte à la tique, la tique quand elle a entamé son repas en a pour 3 à 5 jours (c'est écrit quelque part), et je ne crois pas qu'elle puisse reprendre son repas si elle a été interrompue (il faudrait vérifier ça), la question du moment de la transmission est donc secondaire.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Répondre

Retourner vers « Santé »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré