Déserts médicaux : le numerus clausus sera augmenté

Vous souhaitez parler des problèmes liés à la santé (Sécurité Sociale, maladie...) dans notre pays, venez en parler içi
Avatar du membre
fan2machiavel
Messages : 1149
Enregistré le : 23 mai 2011, 00:00:00

Re: Déserts médicaux : le numerus clausus sera augmenté

Message non lu par fan2machiavel » 07 sept. 2018, 00:35:08

albert a écrit :
06 sept. 2018, 06:20:58
Nombrilist a écrit :
05 sept. 2018, 22:38:00
En France, on recale pour un centième de point à l'examen de première année. On ne me fera pas croire que celui qui a 15.01 de moyenne fera un meilleur médecin que celui qui a 15.00
D'autant que la sélection ne porte pas seulement sur les matières médicales mais aussi sur les maths.
Mine de rien, les maths c'est avant tout la rigueur, l'esprit logique et le sens de l'observation. Autrement dit des qualités indispensables pour un médecin. Plus j'avance dans mon boulot plus je me rends compte que les qualités pour faire un bon diagnostic sont similaires à celles pour résoudre un problème de maths

Avatar du membre
albert
Messages : 9997
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Déserts médicaux : le numerus clausus sera augmenté

Message non lu par albert » 07 sept. 2018, 06:44:09

fan2machiavel a écrit :
07 sept. 2018, 00:35:08
Mine de rien, les maths c'est avant tout la rigueur, l'esprit logique et le sens de l'observation. Autrement dit des qualités indispensables pour un médecin. Plus j'avance dans mon boulot plus je me rends compte que les qualités pour faire un bon diagnostic sont similaires à celles pour résoudre un problème de maths
Les maths, c'est très utile pour beaucoup de choses, ce n'est pas moi qui vous dirai le contraire. Mais il faut arrêter d'en faire un instrument de sélection pour tout. La rigueur est une qualité nécessaire dans tous les métiers mais on peut faire des tas de métiers correctement sans être un matheux. D'ailleurs, ce que vous dites des maths, on le disait autrefois du latin.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
johanono
Messages : 25238
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Déserts médicaux : le numerus clausus sera augmenté

Message non lu par johanono » 07 sept. 2018, 09:18:02

sandy a écrit :
06 sept. 2018, 11:42:30
Heleth a écrit :
06 sept. 2018, 11:29:11

Franchement ce sera du gagnant gagnant pour le jeune médecin qui aurait été recalé pour pas grand chose souvent et pour les communes en mal de médecins.
Donc, non seulement, en etant paumé, on a pas de commerce digne de ce mom, on est enclavé en hiver, mais en plus il faudrais accepter des medecin de seconde categories?
Et etre cotent????
:banane1:
Et mon derrière c'est du poulet?
Oui, il y aura aussi ce ressenti. Peut-être infondé, mais réel.

Autant supprimer purement et simplement le numerus clausus.

Heleth
Messages : 747
Enregistré le : 30 mars 2017, 11:01:24

Re: Déserts médicaux : le numerus clausus sera augmenté

Message non lu par Heleth » 07 sept. 2018, 10:44:56

sandy a écrit :
06 sept. 2018, 11:42:30
Heleth a écrit :
06 sept. 2018, 11:29:11

Franchement ce sera du gagnant gagnant pour le jeune médecin qui aurait été recalé pour pas grand chose souvent et pour les communes en mal de médecins.
Donc, non seulement, en etant paumé, on a pas de commerce digne de ce mom, on est enclavé en hiver, mais en plus il faudrais accepter des medecin de seconde categories?
Et etre cotent????
:banane1:
Et mon derrière c'est du poulet?
Merci de rester poli et de nous dire ce que tu préconises pour justement lutter contre les déserts médicaux ?

Heleth
Messages : 747
Enregistré le : 30 mars 2017, 11:01:24

Re: Déserts médicaux : le numerus clausus sera augmenté

Message non lu par Heleth » 07 sept. 2018, 11:06:20

johanono a écrit :
06 sept. 2018, 11:36:13
Heleth a écrit :
06 sept. 2018, 11:29:11
On demande bien aux énarques dont les études sont payées plusieurs années de service aux seins des administrations. Vous avez actuellement pléthore de communes rurales qui font des pieds et des mains pour qu'un médecin vienne s'installer dans le cabinet qu'elles ont subventionner. Elles pourraient commanditer un des surnuméraires plus au moins directement.
Franchement ce sera du gagnant gagnant pour le jeune médecin qui aurait été recalé pour pas grand chose souvent et pour les communes en mal de médecins.

Comme le disait Nombrilist, un recalé à 15.00 de moyenne ne devrait pas faire un plus mauvais médecin qu'un type à 15.01 de moyenne. La première année de médecine est ainsi faite que d'excellent candidats sont recalés pour pas grand chose : juste qu'il y a eu une dizaine de type meilleurs bachoteurs qu'eux.
Par ailleurs ça réduirait l'hypocrisie de ces français qui vont en Belgique faire leur étude de médecine après avoir été recalé en France et qui reviennent pour s'installer dans l'hexagone quelques années plus tard.
La comparaison avec les énarques n'est pas pertinente. Pour les énarques, c'est le classement de sortie qui détermine l'affectation. Et tous les énarques sont concernés, je pense, par l'obligation de travailler plusieurs années dans une administration.

Avec ta proposition, on va faire une distinction entre les jeunes diplômés d'une même promo, non pas en fonction du classement de sortie, mais en fonction des notes acquises sept ou huit ans plus tôt à la fin de la première année... Tout au long de leurs études, des étudiants d'une même promo seraient donc divisés en deux catégories, à cause de la note obtenu en fin de première année. C'est curieux.
Tous les énarques sont concernés parce que tous les énarques sont payés pendant leur étude.

Introduire dans le numerus clausus un lot de futurs médecins payés durant leur étude avec pour contrainte de s'installer là où sont les besoins ne me semble pas difficile à mettre en place. Après pour contrer l'argument du "médecin au rabais" on peut partir sur d'autres critères que les premiers recalés. Si l'apprenti médecin est issu d'un milieu rural ou modeste, il pourrait se porter volontaire pour une bourse d'étude qui lui facilitera la vie. La contrepartie serait de travailler pendant 10 ans là où on l'affectera (même durée de service que les énarques doivent à l'état). Et puis ça permettra d'avoir des médecins qui ne sont pas des "fils de".
En tout cas, même prendre les premiers recalés donnera moins de médecins "au rabais" que la levée pure et simple du numerus clausus.

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3229
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Déserts médicaux : le numerus clausus sera augmenté

Message non lu par Cheshire cat » 07 sept. 2018, 21:16:20

fan2machiavel a écrit :
07 sept. 2018, 00:35:08
albert a écrit :
06 sept. 2018, 06:20:58
Nombrilist a écrit :
05 sept. 2018, 22:38:00
En France, on recale pour un centième de point à l'examen de première année. On ne me fera pas croire que celui qui a 15.01 de moyenne fera un meilleur médecin que celui qui a 15.00
D'autant que la sélection ne porte pas seulement sur les matières médicales mais aussi sur les maths.
Mine de rien, les maths c'est avant tout la rigueur, l'esprit logique et le sens de l'observation. Autrement dit des qualités indispensables pour un médecin. Plus j'avance dans mon boulot plus je me rends compte que les qualités pour faire un bon diagnostic sont similaires à celles pour résoudre un problème de maths
Les études cliniques donnent de résultats statistiques interprétés en termes de probabilités.
Il faut que les études de médecine intègrent ses notions, ce qui est le cas.
L'évolution de la concentration d'un médicament dans le sang d'un patient est donnée par un système d'équations différentielles.
En épidémiologie, on a des probabilités et des équations différentielles.
En chirurgie, il faut avoir une bonne représentation de l'espace, de quelques principes de mécanique.
Je ne dis pas que le médecin généraliste doit faire des calculs quand il prescrit, mais il doit avoir une bonne intuition de ces questions, qui s'acquiert comme toute intuition par le travail.
Enfin un médecin chercheur devra faire appel à des mathématiques élaborées. Il peut se faire aider par un mathématicien ou autre scientifique, mais il faudra qu'ils aient un langage commun.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51944
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Déserts médicaux : le numerus clausus sera augmenté

Message non lu par Nombrilist » 08 sept. 2018, 01:53:58

Je viens d'aller voir le programme de maths en médecine. Globalement, c'est une redite partielle de la terminale (il n'y a même pas tout le programme). Ce n'est pas très poussé.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 18892
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Déserts médicaux : le numerus clausus sera augmenté

Message non lu par Jeff Van Planet » 08 sept. 2018, 09:03:39

Personnellement je suis contre le numérus clausus.

En ce qui concerne les déserts médicaux, je ne pense pas que la solution viendra du nombre de jeunes médecins formés car, de mon humble avis, ils préféreront aller dans les villes plutôt que dans les campagnes. Faut dire que dans les campagnes ils doivent faire des déplacements et ça ne paye pas assez par rapport au travail fournit.
Mais de là à dire qu'il faut arrêter le payement à l'acte pour salarier les médecins, il y a un pas que je ne franchirai pas.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51944
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Déserts médicaux : le numerus clausus sera augmenté

Message non lu par Nombrilist » 09 sept. 2018, 20:14:38

Quand ça ne rapportera plus assez, les médecins surnuméraires en ville iront s'installer à la campagne.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Heleth
Messages : 747
Enregistré le : 30 mars 2017, 11:01:24

Re: Déserts médicaux : le numerus clausus sera augmenté

Message non lu par Heleth » 10 sept. 2018, 12:22:26

Nombrilist a écrit :
09 sept. 2018, 20:14:38
Quand ça ne rapportera plus assez, les médecins surnuméraires en ville iront s'installer à la campagne.
Non ils passeront aux honoraires non conventionnés et augmenteront le prix de la consultation au nom de la sacro-sainte "médecine libérale". Sans un système d'incitation ou de contrainte, les médecins s'installeront toujours là où ils veulent : les quartiers bobos.

Répondre

Retourner vers « Santé »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré