Cancer : qui s’occupe vraiment des coûts ?

Vous souhaitez parler des problèmes liés à la santé (Sécurité Sociale, maladie...) dans notre pays, venez en parler içi
En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31552
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Cancer : qui s’occupe vraiment des coûts ?

Message non lu par politicien » 07 sept. 2017, 21:20:57

Bonjour,

Les Français sous-estiment les prix des traitements du cancer et les autorités sont impuissantes à les maîtriser.

Les Français savent-ils le coût réel des traitements du cancer et sont-ils prêts à payer aussi cher? C’est la double interrogation que l’Observatoire cancer Institut Curie/Viavoice, a placée au centre de son enquête annuelle 2017. Les réponses d’un échantillon représentatif de 1001 personnes âgées de 18 ans et plus ont été présentées lors d’une conférence de presse le 7 septembre.

À l’évidence, les Français sous-estiment largement le coût des traitements en oncologie. Plus de la moitié croit qu’une journée d’hospitalisation en service spécialisé coûte moins de 500 euros alors que le coût réel est de trois à quatre fois supérieur. Un quart pense qu’habituellement une chimiothérapie pour cancer du sein ne dépasse pas 500 euros, quand le coût réel va de 5200 à 31.200 euros, selon la molécule utilisée.

Image

(...)

L’appel de 110 cancérologues

Pourtant, devant la croissance vertigineuse des nouveaux traitements du cancer (mais pas seulement), il faut se rendre à l’évidence, la situation finira par être intenable et tous les acteurs du secteur en conviennent. Les laboratoires pharmaceutiques le savent. Mais chaque industriel du médicament a l’œil rivé sur son produit et cherche légitimement à maximiser son retour sur investissement.

Les ministres de la Santé successifs le savent aussi. Mais ils doivent se débrouiller avec une Haute Autorité de santé (HAS) censée faire une évaluation médico-économique de l’intérêt de chaque nouveau médicament, mais qui n’en a jamais refusé un pour des motifs économiques. Signe que les rouages de la santé ne tournent plus rond en France, voilà près de quatre mois que la HAS n’a plus de président et personne ne s’en émeut.

(...)

http://sante.lefigaro.fr/article/cancer ... es-couts-/
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Cancer : qui s’occupe vraiment des coûts ?

Message non lu par Nombrilist » 07 sept. 2017, 21:25:18

J'en pense qu'il est inique de mettre toujours le fric en avant alors que l'on parle de santé humaine. Si une vie a un prix, j'aimerais bien savoir combien.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Hector
Messages : 5689
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Cancer : qui s’occupe vraiment des coûts ?

Message non lu par Hector » 07 sept. 2017, 21:30:37

Le cancer coûte cher, c'est un fait. Il serait plus économique de laisser crever les gens, et d'ailleurs je serais déjà mort.

Le traitement des cancers est fait je pense aux meilleures conditions économiques en France. C'est un des sujets qui fonctionne en France.

Après quand on va à la pharmacie chercher 5 seringues pour se faire regonfler en globules blancs après une séance de chimio pour éviter l'aplasie, et qu'on ne voit pas que chaque seringue coûte 150 €, c'est qu'on est un peu c...
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
karoline
Messages : 3113
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: Cancer : qui s’occupe vraiment des coûts ?

Message non lu par karoline » 07 sept. 2017, 23:41:34

Nombrilist a écrit :
07 sept. 2017, 21:25:18
J'en pense qu'il est inique de mettre toujours le fric en avant alors que l'on parle de santé humaine. Si une vie a un prix, j'aimerais bien savoir combien.
Il faudrait que tu en parles aux laboratoires pharmaceutiques!!

Avatar du membre
fan2machiavel
Messages : 1073
Enregistré le : 23 mai 2011, 00:00:00

Re: Cancer : qui s’occupe vraiment des coûts ?

Message non lu par fan2machiavel » 07 sept. 2017, 23:49:12

Il y a un vrai problème de prise de conscience du coût des soins en France.
C'est un vrai problème pour les vétérinaires car malgré le fait qu'à soin identique chez le vétérinaire c'est nettement moins cher (genre parfois même 10 fois moins cher), beaucoup imaginent que c'est surfacturé car il ne se rendent pas compte du coût réel des soins à cause de la sécu. Cela conduit assez régulièrement à des situations assez tendus (impayés chroniques, lynchage sur les réseaux sociaux, menaces physiques, voire même violence physique)

Avatar du membre
karoline
Messages : 3113
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: Cancer : qui s’occupe vraiment des coûts ?

Message non lu par karoline » 08 sept. 2017, 00:07:41

fan2machiavel a écrit :
07 sept. 2017, 23:49:12
Il y a un vrai problème de prise de conscience du coût des soins en France.
C'est un vrai problème pour les vétérinaires car malgré le fait qu'à soin identique chez le vétérinaire c'est nettement moins cher (genre parfois même 10 fois moins cher), beaucoup imaginent que c'est surfacturé car il ne se rendent pas compte du coût réel des soins à cause de la sécu. Cela conduit assez régulièrement à des situations assez tendus (impayés chroniques, lynchage sur les réseaux sociaux, menaces physiques, voire même violence physique)
Un médicament pour mon chien coûte 10 X plus cher que l'équivalent remboursable en médecin humaine, comment l'expliques-tu?

Avatar du membre
fan2machiavel
Messages : 1073
Enregistré le : 23 mai 2011, 00:00:00

Re: Cancer : qui s’occupe vraiment des coûts ?

Message non lu par fan2machiavel » 08 sept. 2017, 07:40:17

1 pour les médicament vétérinaire, il y a la TVA, pas pour les médicament humain
2 les volumes étant plus importants pour les médicaments humains, il y a un facteur important d'économie d'échelle
3 Pour les antibiotiques vétérinaires, il y a interdiction légale de faire des remises que cela soit de la part du laboratoire que du vétérinaire (pour ne pas pousser à la consommation); cette interdiction n'existe pas pour les pharmaciens qui peuvent bénéficier de remises de la part des labos
4 pour les médicaments humains, la sécu à un pouvoir pour faire pression sur les prix, qu'il n'y a pas pour les médicaments vétérinaires
5 souvent pour les médicaments vétérinaires, il y a plus d'effort sur le gout du médicament car c'est un facteur fondamentale de la prise du traitement
6 la pharmaciens ont des revenus annexes (par l'état) liés à la vente de médicaments
7 comme les actes sont clairement sous facturés, on se rattrape sur les médocs. (Ce point est en train de changer les vétérinaires prennent de plus en plus conscience qu'il faut savoir se faire payer sur ce qu'on fait plus que sur ce qu'on vend)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Cancer : qui s’occupe vraiment des coûts ?

Message non lu par Nombrilist » 08 sept. 2017, 07:49:07

karoline a écrit :
07 sept. 2017, 23:41:34
Nombrilist a écrit :
07 sept. 2017, 21:25:18
J'en pense qu'il est inique de mettre toujours le fric en avant alors que l'on parle de santé humaine. Si une vie a un prix, j'aimerais bien savoir combien.
Il faudrait que tu en parles aux laboratoires pharmaceutiques!!
Effectivement, il y a peut-être un peu de bénéfices à racler de ce côté-là.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 22272
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Cancer : qui s’occupe vraiment des coûts ?

Message non lu par johanono » 08 sept. 2017, 09:24:29

Il est bien évident que la gratuité des soins a pour effet que beaucoup de gens ne se posent plus la question du coût de tous les soins dont ils bénéficient.

Pour responsabiliser les gens, on peut envisager un reste à charge pour les petits soins relevant de la "bobologie". En revanche, pour les soins les plus lourds et les plus onéreux, par exemple les soins contre le cancer, la gratuité doit rester la règle.

Se pose donc la question du prix de ces soins. C'est une question délicate. Les soins les plus complexes sont aussi les plus onéreux à mettre au point, c'est pour cela qu'ils sont chers. Il peut être tentant de baisser d'office le prix de certains soins, mais alors, les laboratoires ne risquent-ils pas d'abandonner toute recherche sur les traitements les plus lourds s'il n'existe aucune perspective de rentabilité ?

phoenix72
Messages : 3321
Enregistré le : 10 juin 2011, 00:00:00

Re: Cancer : qui s’occupe vraiment des coûts ?

Message non lu par phoenix72 » 08 sept. 2017, 10:06:56

http://www.latribune.fr/entreprises-fin ... 24002.html


Je dirais que le Cancer est un prétexte comme un autre pour enrichir les lobby pharmaceutiques ,c'est une mafia incontrôlable.Mais comment faire pour les contrôler ?L’État peut il prendre la main sur ce business?

http://www.capital.fr/economie-politiqu ... es-1020396

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 22272
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Cancer : qui s’occupe vraiment des coûts ?

Message non lu par johanono » 08 sept. 2017, 10:25:26

Tous les médicaments ne sont pas conçus et fabriqués par des laboratoires français. Si l'Etat mettait la main sur ce business, il ne pourrait que prendre le contrôle des labos français. Il faudra bien continuer à importer des médicaments que nous savons pas produire en France. Il nous manquera le savoir-faire nécessaire pour produire nous-mêmes ces médicaments.

Avatar du membre
GAB
Messages : 746
Enregistré le : 28 févr. 2017, 19:24:07
Parti Politique : Europe Ecologie – Les Verts (EELV)
Localisation : Centre bretagne

Re: Cancer : qui s’occupe vraiment des coûts ?

Message non lu par GAB » 08 sept. 2017, 10:43:09

Un volontaire pour revenir sur le débat entre ce qui est utile et ce qui est rentable ?
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

Avatar du membre
karoline
Messages : 3113
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: Cancer : qui s’occupe vraiment des coûts ?

Message non lu par karoline » 08 sept. 2017, 10:44:43

fan2machiavel a écrit :
08 sept. 2017, 07:40:17
1 pour les médicament vétérinaire, il y a la TVA, pas pour les médicament humain
2 les volumes étant plus importants pour les médicaments humains, il y a un facteur important d'économie d'échelle
3 Pour les antibiotiques vétérinaires, il y a interdiction légale de faire des remises que cela soit de la part du laboratoire que du vétérinaire (pour ne pas pousser à la consommation); cette interdiction n'existe pas pour les pharmaciens qui peuvent bénéficier de remises de la part des labos
4 pour les médicaments humains, la sécu à un pouvoir pour faire pression sur les prix, qu'il n'y a pas pour les médicaments vétérinaires
5 souvent pour les médicaments vétérinaires, il y a plus d'effort sur le gout du médicament car c'est un facteur fondamentale de la prise du traitement
6 la pharmaciens ont des revenus annexes (par l'état) liés à la vente de médicaments
7 comme les actes sont clairement sous facturés, on se rattrape sur les médocs. (Ce point est en train de changer les vétérinaires prennent de plus en plus conscience qu'il faut savoir se faire payer sur ce qu'on fait plus que sur ce qu'on vend)
Je pense que la sécu fait surtout beaucoup de pression, il suffit qu'un médicament en médecine humaine soit déremboursé pour faire monter son prix en flèche, mais pas 10 X le prix d'avant.

Dommage que le prix des antibiotiques ne soit pas encore plus élevé en médecine vétérinaire, car son usage totalement excessif pour les animaux d'élevage est scandaleusement risqué en raison de l'augmentation des résistances, le jour que les hommes ne pourront plus trouver des anti-biotiques non-résistants n'est pas si loin!! On demande aux médecins de diminuer les prescriptions, cela n'a aucun sens, si en médecine vétérinaire on a un tel comportement inconscient.

En ce qui concerne mon chien il supporte bien le médicament pour humains :P

Avatar du membre
fan2machiavel
Messages : 1073
Enregistré le : 23 mai 2011, 00:00:00

Re: Cancer : qui s’occupe vraiment des coûts ?

Message non lu par fan2machiavel » 08 sept. 2017, 12:54:47

En fait l'utilisation d'antibiotique en médecine vétérinaire à baisser de 40% depuis 2012 (alors que l'objectif était 25%) mais elle a continué à augmenté en médecine humaine où les antibiotiques critiques sont encore largement utilisés en première intention voir en préventif alors qu'il sont presque interdit pour les vétos
les vétérinaires font bien plus d'effort sur ce point que les médecins

Avatar du membre
karoline
Messages : 3113
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: Cancer : qui s’occupe vraiment des coûts ?

Message non lu par karoline » 08 sept. 2017, 15:12:41

fan2machiavel a écrit :
08 sept. 2017, 12:54:47
En fait l'utilisation d'antibiotique en médecine vétérinaire à baisser de 40% depuis 2012 (alors que l'objectif était 25%) mais elle a continué à augmenté en médecine humaine où les antibiotiques critiques sont encore largement utilisés en première intention voir en préventif alors qu'il sont presque interdit pour les vétos
les vétérinaires font bien plus d'effort sur ce point que les médecins
Il est clair que ceux-ci ne sont pas responsables des méthodes d'élevage industrialisé qui obligent de distribuer des antibiotiques à tout l'élevage dès qu'un animal est infecté. Heureusement qu'en médecine humaine on n'est pas encore obligé de prescrire des antibiotiques à tout un quartier de fait que nous soyons tous enfermés dans un même bâtiment serrés les uns contre les autres.

Répondre

Retourner vers « Santé »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré