Vache folle : l'Etat condamné à payer 10 millions d'euros

Vous souhaitez parler des problèmes liés à la santé (Sécurité Sociale, maladie...) dans notre pays, venez en parler içi
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50527
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 28 juil. 2010, 21:49:00

Ah bon ? Je veux bien que que tu me les présentes dans un autre post, si tu veux ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Léa
Messages : 191
Enregistré le : 30 juin 2010, 00:00:00

Message non lu par Léa » 28 juil. 2010, 21:53:00

Je ne serais pas contre (quoi que... c'est le genre de sujet que j'évite soigneusement sur les autres forums... sauf quand je ne tiens plus ^^)
« Le respect que nous souhaitons obtenir de l’homme envers ses semblables n’est qu’un cas particulier du respect qu’il faudrait ressentir pour toutes les formes de vie… »
Claude Levi-Strauss

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50527
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 29 juil. 2010, 10:52:00

Léa, tu ne veux pas poster ? ça m'intéresse ton sujet.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 02 août 2010, 12:37:00

Léa a écrit : Je ne serais pas contre (quoi que... c'est le genre de sujet que j'évite soigneusement sur les autres forums... sauf quand je ne tiens plus ^^)
Regarde Nombrilist, deux indices qui me laissent à penser que Léa nous prépare un sujet biggrin; .

Concernant ce fil, tout est encore qu'une question de profit perdu comme fondement du recours ! alors que la décision du gouvernement était de protéger les consommateurs. Je me demande qu'elle est la règle pour l'application du principe de précaution. Une autre question me vient à l'esprit : j'ai rien trouvé sur internet sur une action éventuelle d'un exploitant qui aurait vu son troupeau abattu au nom également de ce principe de précaution ?
 

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50527
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 02 août 2010, 14:52:00

"j'ai rien trouvé sur internet sur une action éventuelle d'un exploitant qui aurait vu son troupeau abattu au nom également de ce principe de précaution ?"

Pour le coup, si. Il y a des dizaines d'éleveurs dont le troupeau a été abattu parce qu'une vache était atteinte de la tremblante. Le principe de précaution a bien été appliqué. Ce fut une excellente chose pour la France.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 02 août 2010, 16:28:00

Non, cela a été parfaitement idiot !

Il y a toujours eu, dans les étables, l'une ou l'autre vache atteinte de la "fièvre aphteuse" comme on disait à l'époque. Une sorte de grippe assez peu contagieuse, probablement propagée par des moustiques ou des mouches, on n'en sait rien.

La vache atteinte vouait sa production de lait fortement diminuée pendant 8 à 15 jours, restait à l'étable quand ses copines allaient en prairie et, par mesure de précaution, saplace était délimitée par un cordon de chaux vive. On continuait à la traire (modestement), et - à tout hasard - on ne donnait pas son lait aux jeunes enfants.

Puis, elle se retapait, retournait au pré, redonnait sa quantité habituelle de lait.

Le massacre des vaches n'a pas été une précaution, mais un carnage hystérique !
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50527
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 02 août 2010, 16:38:00

"Il y a toujours eu, dans les étables, l'une ou l'autre vache atteinte de la "fièvre aphteuse" comme on disait à l'époque."

LOL, c'était la tremblante, mais c'est pas grave...

"Une sorte de grippe assez peu contagieuse, probablement propagée par des moustiques ou des mouches, on n'en sait rien."

Si ça avait été propagé de la sorte, tout le cheptel mondial aurait été anéanti. En fait, la maladie se propageait via l'alimentation (farines animales). Comme toutes les vaches d'un troupeau mangeaient la même chose, si l'une était contaminée, elles l'étaient toutes. D'où l'abattage systématique.

"Puis, elle se retapait, retournait au pré, redonnait sa quantité habituelle de lait."

La tremblante est une maladie neuro-dégénérative. En tant que telle, la seule issue était une mort lente et douloureuse (comme pour la maladie de Creutzfeld-Jacob pour l'homme).
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 02 août 2010, 17:48:00

Tu as raison. C'est d'une autre maladie des vaches, qui leur a valu de se faire abattre en masse, que je parlais.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « Santé »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré