36% des Français renoncent à se soigner.

Vous souhaitez parler des problèmes liés à la santé (Sécurité Sociale, maladie...) dans notre pays, venez en parler içi
Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 14 oct. 2010, 18:04:00

Faute de moyens financiers, les Français, notamment jeunes, renoncent ou reportent leurs soins médicaux.


Trente-six pour cent des Français - dont la moitié des 25-34 ans - ont renoncé à des soins ou décidé de les reporter au cours des dernières années. La raison? Le coût du traitement, selon un sondage Viavoice publié ce mardi.

Réalisé pour le CISS (Collectif Inter associatif sur la Santé) ce sondage montre que 26% des personnes interrogées ont renoncé à des soins médicaux ou à l'achat de médicaments.

Parmi eux, la proportion de bénéficiaires de la CMU (Couverture Maladie Universelle), c'est-à-dire les assurés sociaux les plus pauvres, s'élève à 38%, celle des personnes gagnant moins de 1500 euros se monte à 36% et celle des personnes souffrant d'une affection de longue durée (ALD) atteint 33%.

Le pourcentage de Français ayant simplement reporté des soins ou l'achat de médicaments s'élève, selon ce sondage, à 30% dont 42% pour les bénéficiaires de la CMU.

Ceux qui renoncent ou diffèrent sont les plus nombreux (49%) dans la tranche d'âge des 25-34 ans.

Par ailleurs le fait que certains remboursements de dépenses de santé soient de plus en plus pris en charge par des complémentaires santé (mutuelles ou assurances) et plus uniquement par l'Assurance maladie est perçu comme aggravant les inégalité de santé pour 73%.
http://www.lexpress.fr/actualite/scienc ... enoncent-a…

En France, il vaut mieux être clandestin et bénéficier de l'AME qu'être Français !

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50208
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 14 oct. 2010, 18:31:00

Une bonne nouvelle: le trou de la sécu ne peut que diminuer. Si les jeunes ne vont plus chez le toubib pour un simple rhume, tant mieux.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Eva
Messages : 74
Enregistré le : 20 sept. 2010, 00:00:00
Localisation : Côte d'Azur

Message non lu par Eva » 14 oct. 2010, 18:39:00

C'est ce qui s'appelle parler pour ne rien dire.
Il faudrait pour le bonheur des États que les philosophes fussent rois ou que les rois fussent philosophes (Platon).

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 14 oct. 2010, 22:33:00

Arrête de pleurer, Eva.  Les français sont les pous gros consommateurs demédicaments du monde. Une petite réduction leur fera du bien.

a France se distingue tout particulièrement dans la surconsommation de médicaments, par de nombreux records du monde ou d'Europe. Avec une consommation de 2 à 2,5 fois plus d’antibiotiques qu’en Allemagne ou qu’au Royaume-Uni et selon les familles d’antibiotiques jusqu’à 7 fois plus qu’en Allemagne et 5 fois plus qu’au Royaume-Uni.
Plus généralement, par personne, les Français consomment 6 fois plus de médicaments que les Pays-Bas : aux Pays-Bas, sur 10 sortant d'une consultation, 6 personnes n'ont pas d'ordonnance avec prescription de médicaments, alors que le taux est de 0,25 sur 10 en France[1].
Une surconsommation flagrante dans le domaine des psychotropes [modifier]
"La France Médaille d’or des pilules du bonheur" :
« La France est largement championne pour les 4 catégories de psychotropes. Elle en consomme 3 fois plus que l’Allemagne ou la Grande-Bretagne, et largement 2 fois plus que l’Italie. En moyenne, de 2 à 4 fois plus de psychotropes que n’importe quel autre pays européen.
  • C’est avec les tranquillisants que nous nous distinguons de la façon la plus radicale : 2 fois plus que les Espagnols, 5 fois plus que les Allemands, 8 fois plus que les Anglais ! Chaque année, 80 millions de boîtes consommées, un bon milliard de francs.
  • Avec les hypnotiques : 2 fois plus que l’Allemagne ou l’Italie, et nettement plus que le Royaume-Uni.
  • Avec les neuroleptiques et les antidépresseurs, l’exception française est un peu moins marquée, mais nous restons toujours bons premiers, et de loin. » [/list:u]
    Ce qui aboutit au paradoxe suivant : certaines personnes qui devraient prendre des médicaments psychotropes (par exemple) n'en consomment pas, alors que de très nombreuses personnes qui ne devraient pas en consommer en sont dépendantes, au long cours, avec une extrême difficulté à arrêter d'en prendre.
    Les interactions entre médicaments, source de milliers d'hospitalisations et de décès [modifier]
    Il y aurait, selon le ministère français de la Santé, 128 000 hospitalisations et 8 000 décès annuels du seul fait de mauvaises interactions médicamenteuses (qui ne représentent qu'une partie de la iatrogénèse médicamenteuse) [2
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50208
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 14 oct. 2010, 22:36:00

C'est effectivement une réalité, mps.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Eva
Messages : 74
Enregistré le : 20 sept. 2010, 00:00:00
Localisation : Côte d'Azur

Message non lu par Eva » 15 oct. 2010, 09:12:00

Ha parce que selon toi ce sont les jeunes qui font un trou à la sécu? On va dire que chacun à son avis hein :|
Je n'ai jamais contredit le texte, c'est à Nombrilist que je m'adressais.
Et pour ta gouverne, un peu de respect dans tes propos ne te feraient pas de mal à toi non plus, MADAME Mps.
La France championne du monde d'utilisation des médocs? c'est pas nouveau cela fait bien longtemps que les gens le savent. Ce qui me choque, c'est de voir que la précarité gagne du terrain et empêche les gens de se soigner lorsqu'ils ont réellement des problèmes de santé. C'est ce dont parle ce texte je me trompe?
Il faudrait pour le bonheur des États que les philosophes fussent rois ou que les rois fussent philosophes (Platon).

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 15 oct. 2010, 10:21:00

ce genre de déclaration n'a aucun sens.

Il faudrait voir d'abord ce qu'il faut soigner, ce que coûtent ces médicaments après remboursements, et qu'elle est la structure de dépenses de ceux qui se plaignent.

Le sujet est sérieux, demande une étude fouillée, et non pas quelques "proclamations". 
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50208
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 15 oct. 2010, 11:16:00

"Ce qui me choque, c'est de voir que la précarité gagne du terrain et empêche les gens de se soigner lorsqu'ils ont réellement des problèmes de santé. C'est ce dont parle ce texte je me trompe?"

Oui tu te trompes. Ou en tout cas, le texte est fortement incomplet car il ne précise pas dans le cadre de quels symptômes les jeunes renoncent à aller voir un médecin. Vu le pourcentage, je soupçonne beaucoup de gorges qui grattent et de nez encombrés qui guérissent même sans aller voir un médecin. Sinon, on aurait une augmentation de la mortalité des jeunes de 5000% ^^ ! Donc, à partir du moment où il n'y a pas mort d'homme, ça ne peut faire que du bien à la sécu.

La sécu, c'est bien. En abuser, ça craint.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Eva
Messages : 74
Enregistré le : 20 sept. 2010, 00:00:00
Localisation : Côte d'Azur

Message non lu par Eva » 15 oct. 2010, 14:16:00

L'ASSURANCE MALADIE 50 secondes de lecture à couper le souffle. Pour combler le déficit de la sécu, nos chers gouvernants ont trouvé que le mieux, c'était encore de nous faire payer... a - Dorénavant, sur une consultation médicale, nous versons 1 euro. b - Nous sommes restreints lors de nos arrêts maladie ... c - Nous devons consulter un généraliste avant
de voir un spécialiste ... d - Pour tout traitement de plus de 91 euros, nous en sommes de 18 euros de notre poche. e - Taxe de 0,50c sur les boites.. f - etc.......
Toutes ces mesures sont destinées à combler le fameux trou qui est à ce jour de 11 milliards.
Or, savez-vous que : 1) Une partie des taxes sur le tabac destinée à la Sécu, n'est pas reversée : 7,8 milliards. 2) Une partie des taxes sur l'alcool, destinée à la Sécu, n'est pas reversée : 3,5 milliards. 3) Une partie des primes d'assurances automobiles destinée à la Sécu, n'est pas reversée : 1,6 milliard. 4) La taxe sur les industries polluantes destinée à la Sécu, n'est pas reversée : 1,2 milliard. 5) La part de TVA destinée à la Sécu n'est pas reversée : 2 milliards. 6) Retard de paiement à la Sécu pour les contrats aidés : 2,1 milliards. 7) Retard de paiement par les entreprises : 1,9 milliard.
En faisant une bête addition, on arrive au chiffre de 20 milliards d'euros.
Conclusion : si les responsables de la Sécu et nos gouvernants faisaient leur boulot efficacement et honnêtement, si chacune des institutions reversait ce qu'elle doit chaque année, les prétendus 11 milliards de trou seraient aujourd'hui 9 milliards d'excédent !!!!
Ces chiffres ne sont pas inventés ; vous pouvez les consulter sur le site de la sécu ; ils sont issus du rapport des comptes de la Sécu.
Evelyne DUBIN Secrétaire Générale Adjointe au Directeur Général Institut National du Développement (interviewée sur France Bleue)

Ce texte nous a déjà été fournit par notre camarade Gibet, je me permets de le réutiliser ici, pour vous montrer qu'il ne s'agit pas d'une sur utilisation de la sécu (et que je prends ce sujet au sérieux) mais bel et bien d'un manque de gestion de la part de notre cher Gouvernement.
Donc non, dans le fond je n'ai pas tord, puisque ce texte parle principalement de la difficulté de se soigner à l'heure actuelle, notamment les jeunes, ( et où les chiffres sont alarmant), plus touchés par la précarité.
Nombrilist, tu extrapole. Je parle de vrais soins, comme des séances chez un ostéopathe ou un kinésithérapeute pour de la rééducation suite à un accident par exemple.
Il faudrait pour le bonheur des États que les philosophes fussent rois ou que les rois fussent philosophes (Platon).

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50208
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 15 oct. 2010, 14:32:00

"Je parle de vrais soins, comme des séances chez un ostéopathe ou un kinésithérapeute pour de la rééducation suite à un accident par exemple."

Je me doute que tu parles de vrais soins. MAis dans le sondage dont les résultats nous sont présentés ici, quelle est la proportion de gens qui renoncent à ces vrais soins ?

Et je sais aussi que le trou de la sécu est artificiel. Tu prêches un convaincu. Néanmoins, cet argent piqué à la sécu est utilisé pour autre chose. Sans cela, le trou du budget se situerait simplement ailleurs.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Eva
Messages : 74
Enregistré le : 20 sept. 2010, 00:00:00
Localisation : Côte d'Azur

Message non lu par Eva » 15 oct. 2010, 14:55:00

"MAis dans le sondage dont les résultats nous sont présentés ici, quelle est la proportion de gens qui renoncent à ces vrais soins ?"

Quand tu vois que 12 séances de kiné coûte environ 420e... (dont seulement 88e remboursé par la Sécu) beaucoup si tu veux mon avis.
Je suis d'accord sur le fait que cet article ne précise pas réellement de quels soins il s'agit,mais on peut toutefois constater une recrudescence plus importante de personnes âgées dans les salles d'attentes...
Un exemple vécu, Mercredi je vais chez le médecin vacciner mon fils. Nous sommes en période de rhumes, de bronchites et de grippes nous sommes bien d'accord? sur 12 personnes dans la salle d'attente (moi comprit), 10 sont des personnes de plus de 60 ans... seule une jeune est là avec une toux des plus dérangeante... Verdict?
Je ne généralise pas non plus, mais c'est simplement pour dire que quitte à prendre des coupables "abusifs", autant le faire dans les deux partis, cela me paraît plus juste.
Il faudrait pour le bonheur des États que les philosophes fussent rois ou que les rois fussent philosophes (Platon).

Avatar du membre
artragis
Messages : 7191
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 15 oct. 2010, 18:19:00

Quand tu vois que 12 séances de kiné coûte environ 420e... (dont seulement 88e remboursé par la Sécu) beaucoup si tu veux mon avis.
beaucoup ont une mutuelle, là je parle en connaissance de cause, maintenant ceux qui n'en ont pas les moyens sont pour beaucoup (je dirais au pifomètre) la moitié, à la CMU et il me semble (pas sûr... mais sinon, quel intérêt?) que la CMU rembourse totalement, ne demande pas la franchise de 1€ et de 50 cents. Donc pas trop une excuse.
Il y a des personnes qui vont chez le médecin pour rien, ces personnes sont de trop, c'est tout, par contre aucun chiffre ne décompte ces personnes sauf des estimations hautement idéologiques, donc je ne sais pas.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 15 oct. 2010, 20:09:00

Et tu oublies ces... immigrés qui bénéficient de la CMU de l'AME, etc... etc... Maintenant, il faudrait peut-être que la Sécu puisse recouvrir les sommes énormes qui lui sont dues (Taxes sur les Assurances, sur le Tabac, etc... etc...) qui pourraient si elles étaient enfin versées transformer le déficit en... bénéfice !
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 15 oct. 2010, 20:37:00

mps a écrit :Arrête de pleurer, Eva.  Les français sont les pous gros consommateurs demédicaments du monde. Une petite réduction leur fera du bien.
MPS la question de l'abus de médocs que tu évoques n'a selon moi pas grand chose à voir avec le titre du topic qui indique que 36% renoncent souvent à se faire soigner. Quand tu vas chez le dentiste tu n'a pas de médocs à prendre en général. Chez l'ostéopathe, ou quand tu dois te faire enlever un kyste ou un grain de beauté un peu louche chez le dermato, etc. En France la plupart des spécialistes sont très mal remboursé. Le pire c'est les appareillages genre prothèse auditive mais les dents c'est pas terrible non plus.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Eva
Messages : 74
Enregistré le : 20 sept. 2010, 00:00:00
Localisation : Côte d'Azur

Message non lu par Eva » 16 oct. 2010, 09:23:00

"En France la plupart des spécialistes sont très mal remboursé. Le pire c'est les appareillages genre prothèse auditive mais les dents c'est pas terrible non plus."
Exactement.

J'ajouterais que, contrairement aux rumeurs, la CMU ne rembourse pas TOUT! pour reprendre mon exemple, sur 420e 80% de la somme est à ta charge, pour des couronnes dentaires 75% de la somme est à ta charge etc... On peut continuer longtemps comme ça. Le seul "avantage" qu'offre la CMU, c'est d'éviter l'avance des paiements lors des visites chez ton médecin. De plus beaucoup de médecins généralistes ou spécialistes ne prennent pas les gens qui ont la CMU, symbole de la pauvreté (un kiné a refusé de soigner mon fils à cause de ça).
Et quand bien même les personnes concernées par cette enquête aient une mutuelle, tu dois avancer les frais à chaque visite, de n'importe quel médecin généraliste ou spécialiste, et te feras remboursé quoi, 3 semaines après pour les organismes les plus rapides?...
Alors imaginons un jeune salarié qui gagne 1000e par mois, qui lâche 350e à son kiné, en y ajoutant les charges habituelles tel que les factures, le loyer, l'essence etc... il fait quoi en attendant son remboursement? il ne mange plus?
Il ne va simplement pas se faire soigner.
Il faudrait pour le bonheur des États que les philosophes fussent rois ou que les rois fussent philosophes (Platon).

Répondre

Retourner vers « Santé »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré