Cancer : une découverte qui donne de l'espoir

Vous souhaitez parler des problèmes liés à la santé (Sécurité Sociale, maladie...) dans notre pays, venez en parler içi
Répondre
En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32333
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 23 oct. 2010, 19:59:00

Bonjour,   Il y a quelques semaines Michael Douglas a révélé qu’il était atteint d’une tumeur à la langue au stade quatre. « J’aurais préféré être au stade un », a confié dans une émission de TV américaine le mythique interprète de Gordon Gekko, héros du film « Wall Street ».    Comme chacun d’entre nous, Michael Douglas sait que plus un cancer est détecté tôt, plus le patient a de chances de guérir. Enjeu clé de la lutte contre le cancer, le dépistage précoce a fait hier un pas en avant. Une équipe de chercheurs français de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) a en effet découvert l’existence d’un marqueur biologique commun à 11 cancers. Menée auprès de 1300 patients, cette étude montre que toutes les tumeurs — qu’elles soient mammaires, du poumon, du côlon etc. — sont « équipées » de cette « étiquette » commune, baptisée par les scientifiques « récepteur de FSH ». L’espoir des chercheurs réside à présent sur la possibilité de reconnaître le plus tôt et le plus facilement possible cette étiquette afin de proposer aux patients des traitements dès l’apparition de cette maladie.

Beaucoup de chemin à parcourir

La course contre la montre vaut la peine: 147200 personnes décèdent chaque année en France des suites d’un cancer. Des tests de dépistage précoces existent déjà pour certaines pathologies comme le cancer du sein ou celui du côlon. Mais avec la découverte des chercheurs de l’Inserm, ce serait onze cancers que les médecins pourraient prendre en charge à leurs tout débuts. Pour l’instant, les scientifiques mènent leurs recherches sur des souris. Il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour que les malades puissent bénéficier un jour de cette découverte. Mais comme l’histoire récente de la cancérologie le montre, la science avance parfois à pas de géants.  Qu'en pensez vous ?  A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51216
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 23 oct. 2010, 20:20:00

J'en pense que ces résultats sont beaucoup trop préliminaires pour être ainsi vulgarisé.Tu as des détails sur cette étude ? Le récepteur de la Follicule Stimulating Hormone est assez courant en fait ^^.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 23 oct. 2010, 22:40:00

Mon cher Nombrilist, je ne comprends pas ta réponse.. l'article indique que c'est une découverte et toi tu dis que ce récepteur "est assez courant" ? Tu fais partie de l'équipe de chercheurs ?  biggrin;

Ce que j'en pense politicien ? cette phrase est importante : "plus un cancer est détecté tôt, plus le patient a de chances de guérir" ; donc chaque pas, permettant une détection dès que la maladie se développe, est capital.
 

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51216
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 23 oct. 2010, 23:25:00

"donc chaque pas, permettant une détection dès que la maladie se développe, est capital."

Oui, mais dans le cas du FSH-r on ne sait pas si on a fait un pas ou non. Il y a des milliers d'indicateurs "prometteurs" qui finalement s'avèrent n'être que des échecs. On aura fait un pas quand on aura les premiers tests cliniques sur homme (ou femme). Vu la tournure de l'article, je te résume la réponse: on ne saura pas si cet indicateur est valable avant dans 10 ans.

Le récepteur de la FSH est nécessaire pour la gamétogenèse (autrement la formation de l'ovule et des spermatozoïdes). J'aurais bien voulu en savoir plus sur la découverte.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 23 oct. 2010, 23:51:00

10 ans, oui j'ai vu..  c'est indiqué aussi que la recherche avance à pas de géants. Cela veut peut-être dire qu'il pourra être utile avant.
Voilà le lien qui peut t'intéresser.
 

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51216
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 24 oct. 2010, 09:25:00

Merci pour le lien GIS. C'est très très bien expliqué et ça change mon avis. Le FSH-r semble être un marqueur idéal, en effet. Détection très peu invasive qui plus est (on subit une sorte d'IRM).
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Répondre

Retourner vers « Santé »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré