Nouveau mode de rémunération des médecins ?

Vous souhaitez parler des problèmes liés à la santé (Sécurité Sociale, maladie...) dans notre pays, venez en parler içi
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32220
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 23 nov. 2010, 22:43:00

Bonjour,
 Nicolas Sarkozy a annoncé mardi 23 novembre au congrès des maires de France qu'il allait « complètement repenser le statut et la rémunération » des médecins libéraux, évoquant le développement du paiement au forfait. Ce serait une petite révolution pour les médecins de ville, qui tirent l'essentiel de leurs revenus du paiement à l'acte. Même si « la rémunération à l'acte restera la base », a ajouté le chef de l'Etat. Il doit recevoir vendredi les propositions d'Elisabeth Hubert, chargée d'une mission pour renforcer l'attractivité de la « médecine de proximité », alors que les étudiants s'en détournent.  L'ancienne ministre de la Santé l'a confié la semaine dernière, son rapport proposera plusieurs niveaux de rémunération. Le paiement à l'acte doit garder « toute sa place » pour les soins les plus simples, a-t-elle indiqué. Pour des interventions complexes, par exemple lorsqu'un médecin doit coordonner les soins prodigués à une personne âgée atteinte de multiples pathologies et faisant de fréquents séjours à l'hôpital, c'est le forfait qui doit prendre le relais.  L'Ordre des médecins et les syndicats de praticiens sont d'accord sur le principe. La CSMF, premier syndicat de libéraux, est favorable au forfait pour la rémunération des tâches administratives, des actions de prévention ou de la permanence des soins. « Nous accepterons une diversification de la rémunération, même si le paiement à l'acte doit rester prépondérant », explique son président, Michel Chassang. « Il est urgent de développer le forfait pour les médecins traitants, qui ne sont pas correctement payés lorsqu'ils coordonnent les soins des patients », demande Claude Leicher, du syndicat de généralistes MG France. Nicolas Sarkozy veut aussi s'attaquer aux déserts médicaux, ces campagnes et banlieues où les praticiens commencent à manquer. Des incitations seront données aux étudiants en médecine qui « s'engageront à s'implanter » dans ces régions à l'issue de leurs études, a annoncé le président (des collectivités financent déjà des aides aux étudiants). « Je crois à l'incitation pour lutter contre la désertification médicale », a complété le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, à l'Assemblée. Des majorations d'honoraires sont déjà prévues dans ces zones sous-dotées, mais elles sont réservées aux professionnels qui s'installent en cabinet de groupe. « C'est absurde et donc sans effet », critique Michel Chassang.  Les pénalités prévues pour les médecins qui refusent de prêter main-forte à leurs collègues dans les zones sous-dotées, elles, ne sont plus à l'ordre du jour. Prévues par la loi Bachelot de 2009, elles ne sont jamais entrées en vigueur, faute de décret. Elles devraient être totalement supprimées, par le biais d'une proposition de loi du sénateur UMP Jean-Pierre Fourcade. « Cette loi doit être votée rapidement », réclame Michel Chassang. La reconquête de l'électorat des médecins, annoncée par Nicolas Sarkozy au lendemain de la défaite des régionales en mars, est plus que jamais à l'ordre du jour.  Qu'en pensez vous ? A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Cobalt

Message non lu par Cobalt » 24 nov. 2010, 06:58:00

Je pense qu'on devrait plafonner le nombre d'acte en cabinet à 16 consultations par jour soit une demi heure à peine,par patient ils feraient ce mètier par vocation et non pour s'enrichir démesurèment.Dans ce cas les médecins seraient moins tentaient d'aller en ville pour faire 45 consultations jour.La médecine générale c'est devenu n'importe quoi en trente ans.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50953
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 24 nov. 2010, 20:50:00

C'est pas pour l'oseille qu'ils vont en ville (ils gagnent tout autant à la campagne), mais parce que la ville offre un confort que n'offre pas la campagne.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 24 nov. 2010, 20:56:00

Je me souviens qu'il y a encore une petite quinzaine d'année, les généralistes osaient encore sortir de leur cabinet pour visiter leurs clients patients. Maintenant même quand on est malade à crever faut faire le déplacement, poireauter dans leur cagibi d'attente et payer le prix fort pour une simple ordonnance. Le coup du médecin traitant pour moi ça a été la goutte d'eau de trop, être obligé de passer par ces glandeurs pour pouvoir prétendre aller consulter un spécialiste ça me rend malade. J'ai moi aussi une idée de ce que pourrait être le nouveau mode de rémunération de ces cuistres et ça tient en très peu de mots : "qu'ils crèvent !"
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 24 nov. 2010, 22:24:00

Nombrilist a écrit : C'est pas pour l'oseille qu'ils vont en ville (ils gagnent tout autant à la campagne), mais parce que la ville offre un confort que n'offre pas la campagne.
C'est faux. Un médecin de campagne parcoure en moyenne 200 bornes par jour, et pendant qu'il conduit, il ne consulte pas et dépense de l'argent, et pendant ce temps, il en gagne pas..
Les médecins de ville (qui n'ont bien souvent que le titre, car à part des rédacteurs d'ordonnance pour les gastros ou les rhinos, ils ne savent rien foutre) attendent tranquillement de toucher leur 23 euros tous les 1/4 d'heures, en se levant seulement pour aller chercher les clients dans la salle d'attente.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50953
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 24 nov. 2010, 22:26:00

Un médecin de campagne facture 60 euros la visite à domicile. Je pense que ça compense les temps de trajet  icon_cheesygrin .
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 24 nov. 2010, 22:37:00

Mon ancien médecin traitant (en pleine brousse) avant que je déménage cet été était un spécialiste en médecine générale, très compétent, dévoué et ne comptant pas son temps (enfin .... bon, je me comprends) et gagne toujours très bien sa vie, largement autant qu'un médecin de ville.

Mon nouveau médecin traitant, en dessous de mon bureau (ben oui, c'est pratique) est en ville, est aussi compétent et a le même emploi du temps que l'autre à savoir :

l'ancien consultait le matin et faisait ses visites l'après midi alors que l'autre (le nouveau) fait le contraire.

Sachant que le nouveau (qui bosse en ville) habite à 65 km de son lieu de travail (en pleine brousse, ce qui est cocasse pour un médecin de ville) et que l'autre habite sur son lieu de travail (un manoir dont une dépendance constitue son cabinet), je me demande lequel passe le plus de temps en voiture. d'autant que pour se déplacer en plein centre ville .... 5 km = largement 15 ou 20 km en campagne ....

PS : pour lulu : 32€ c'est le déplacement à domicile, autrement c'est 22 ....

bref : A mon sens, inutile d'opposer le médecin de ville et celui de campagne, la grande majorité d'entre eux est encore liée sévèrement par le serment d'hypocatre.

Je n'ai pas le même avis sur les spécialstes, mais je le garde pour moi.

Concernant la réforme, je pense que tout cela est encore flou. Le forfait, pourquoi pas ? on constate en effet que dans la population vieillissante, des visites périodiques liées aux prescriptions destinées aux maladies chroniques et à la dépendance des clients pourraient se voir tarifer un peu moins haut compte tenu de leur fréquence et de leur relative simplicité.

Cela existe déjà via les associations d'aide à la personne qui transfèrent aux infirmiers les soins et laissent au praticien la seule faculté de prescrire.

Comme je vous dis, je suis dans l'attente ... pour le moment je ne vois rien de concret si ce n'est l'annonce d'une réforme .... et par les temps qui courent, je me pose des questions sur l'opportunité d'une telle annonce.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50953
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 24 nov. 2010, 22:42:00

Autant pour moi, les 60 euros, ça devait être un dimanche. Mais quand même. Je pense qu'au niveau pognon, les médecins de campagne s'en sortent mieux (coût de la vie moins chère, beaucoup de personnes âgées...).
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 24 nov. 2010, 22:44:00

Chez moi, ils sont 6 docteurs dans un cabinet qui ne desempli pas. Ils habitent tous en ville à maxi 2  kilomètres, et facturent 23 euros (faute de frappe ci dessus).
Totalement incapables (les 6) et gagnant largement que trop bien leur vie. L'un d'eux le dit lui même, pourquoi aller en province et toucher deux fois moins ?
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 24 nov. 2010, 22:52:00

I y a aussi des personne agées en ville et la vie (ici en tout cas) n'est pas moins chère en campagne. Elle est différente.

Puis il y a campagne et campagne .... en savoie on peut faire 40 km pour aller voir un client qui habite à 5 km à vol d'oiseau, etc ... etc ..., comme en ville on peut être appellé et se déplacer aux heures de pointe sur les périph .... ou la distance ne veut plus rien dire, mais le temps ... si.

C'est complexe comme situation, il y a beaucoup de cas particuliers. A mon sens, si une réforme devait voir le jour, elle ne porterait pas sur les thèmes abordés mais sur le numérus clausus et sur l'organisation générale de la médecine. Au 21eme siècle on devrait pouvoir communiquer beaucoup plus. Actuellement, un dossier médical, c'est peanuts ... or pour moi, c'est une base évidente.

De même, le choix des médocs : (générique Vs marque) devrait faire l'objet d'un examen plus attentif. Bref, il y aurait beaucoup à dire, y compris en ce qui concerne l'organisation géographique des poles santé car par exemple on décrie souvent le transport sanitaire mais il n'est pourtant que la conséquence des regroupements des poles de soins, y compris pour la bobologie.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 24 nov. 2010, 22:54:00

lucifer a écrit : Chez moi, ils sont 6 docteurs dans un cabinet qui ne desempli pas. Ils habitent tous en ville à maxi 2  kilomètres, et facturent 23 euros (faute de frappe ci dessus).
Totalement incapables (les 6) et gagnant largement que trop bien leur vie. L'un d'eux le dit lui même, pourquoi aller en province et toucher deux fois moins ?
Province, ce n'est pas campagne .....

Tu nous expose un cas particulier. Je parie que tes toubibs sont à droite ... icon_cheesygrin

Répondre

Retourner vers « Santé »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré