Cannabis thérapeuthique

Vous souhaitez parler des problèmes liés à la santé (Sécurité Sociale, maladie...) dans notre pays, venez en parler içi
lyly
Messages : 2884
Enregistré le : 31 déc. 2011, 17:22:21

Cannabis thérapeuthique

Message non lu par lyly » 06 juin 2012, 12:22:14

Vaillant pour un débat sur le "cannabis thérapeutique" (...)
http://www.lexpress.fr/actualite/politi ... um=twitter

C'est un sujet qui m'interpelle. ( A condition de ne pas y mélanger de tabac !! )

Aujourd'hui, les applications thérapeutiques du cannabis sont de plus en plus reconnues. Les applications thérapeutiques connues sont répertoriées par l'Association Internationale pour le Cannabis Médical:
- Nausées et vomissements
- Anorexie et cachexie
- Spasmes
- Troubles du mouvement
- Douleurs
- Glaucome
- Épilepsie
- Asthme
- Dépendance et état de manque
- Symptômes psychiatriques, dépressions
- Maladies auto-immunes et inflammations
- Divers, syndromes variés


Les connaissances scientifiques dans ce domaine ne cessent de progresser, comme le montre l'évolution exponentielle du nombre d'études réalisées ces dernières années (Graphe). Durant la dernière décennie, ce nombre a plus que doublé, élevant le nombre total de publications à plus de 8000 entre 1990 et 2000. Le nombre de maladies, pathologies ou troubles traitables s'élève à plus de 200
Il est question de propriétés scientifiquement reconnues :


- analgésiques : malades en phase terminale et pour les douleurs chroniques résistantes aux traitements traditionnels ;
- relaxantes et somnifères : malades en phase terminale, troubles du sommeil ;
- anti-spasmodiques : sclérose en plaque, épilepsie ;
- anti-vomitives : traitement des effets secondaires de la chimiothérapie ou d'autres traitements lourds ;
- stimulant l'appétit et redonnant l'envie de manger : lutte contre la cachexie (maigreur extrême) et favorise la prise de poids ;
- broncho-dilatatrices : asthme ;
- anti-inflammatoires : le cannabidiol CBD (voir Cannabinoïde) non psychoactif est connu pour ses affinités avec les récepteurs CB2 situés sur les cellules immunitaires T.
- anti-psychotiques : traitement alternatif de la Schizophrénie ;
- anti-depresseur ;
- anxyolitiques ;
- sédatives ;
- vaso-dilatatrices : glaucome, migraines.



Depuis les années 90, le cannabis et les cannabinoïdes qu'il contient suscitent un engouement croissant de la part des laboratoires de recherche. Entre 2000 et 2007, plus de 9000 articles scientifiques ont été publiés. Ce nombre a plus que doublé en dix ans. Ainsi, ces études, répertoriées sur la base de données scientifique de IACM, suggèrent que le cannabis pourrait être utilisé à des fins thérapeutiques dans un grande diversité de maladies et de pathologies :

- une alternative efficace pour le traitement des symptômes chroniques (impulsivité, anxiété, distractibilité, ...) du Trouble Déficit de l'Attention / Hyperactivité (TDAH) (modulation de la Dopamine par le système endocannabinoique, ciblé par les phytocannabinoides du cannabis) ;
- une alternative efficace pour le prurit cholostatique réfractaire ;
- un agent thérapeutique contre des maladies neuro-dégénératives et la dystonie (perturbation du tonus musculaire), la paraplégie, l'hyperkinésie,
- un agent thérapeutique pour le traitement de la maladie de Parkinson,
- un agent thérapeutique pour la réduction des tics liés au syndrome de Tourette,
- un agent thérapeutique pour le traitement des maladies auto-immune comme la Sclérose en Plaques,
- un agent anti-prolifératif : rémission de tumeurs cancéreuses au cerveau (ainsi que ralentissement de la progression de certains cancers du poumon, sein et de la leucémie) ;
- un agent inhibant les sécrétions d'acide gastrique et pouvant jouer un rôle favorable sur la prévention des ulcères, des diarrhées ;
- un agent améliorant les troubles comportementaux des patients atteints de la maladie d'Alzheimer ou d'Autisme ;
- une alternative pour le traitement de la dépression passagère ou chronique (implication CB1 dans la modulation de la Sérotonine, des troubles de l'humeur, des angoisses et des Troubles Post-Traumatiques ;
- une alternative pour le traitement des troubles du sommeil et de l'anxiété ;
- un agent de substitution pour le traitement des dépendances à l'alcool, aux opiacés (Héroïne), aux stimulants (Cocaïne) et aux somnifères (Benzodiazépine).


Image
(Législation du cannabis thérapeutique en Europe en 2006 )

Image
(Législation du cannabis thérapeutique dans le monde en 2006 )
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cannabis_m%C3%A9dical
[hr]


« Ce que tu donnes est à toi pour toujours, ce que tu gardes est perdu à jamais. » - Proverbe soufi

lyly
Messages : 2884
Enregistré le : 31 déc. 2011, 17:22:21

Re: Cannabis thérapeuthique

Message non lu par lyly » 06 juin 2012, 12:29:31

Concernant, la France ... ce n'est pas à jour du tout. J' l' aurais plutôt mis en orange. Voir même en bleu. 8-)
[hr]


« Ce que tu donnes est à toi pour toujours, ce que tu gardes est perdu à jamais. » - Proverbe soufi

Cobalt

Re: Cannabis thérapeuthique

Message non lu par Cobalt » 06 juin 2012, 13:21:08

C'est remboursé ?

lyly
Messages : 2884
Enregistré le : 31 déc. 2011, 17:22:21

Re: Cannabis thérapeuthique

Message non lu par lyly » 06 juin 2012, 13:27:28

Autant que les psychotropes j'imagine. :D
[hr]


« Ce que tu donnes est à toi pour toujours, ce que tu gardes est perdu à jamais. » - Proverbe soufi

Cobalt

Re: Cannabis thérapeuthique

Message non lu par Cobalt » 06 juin 2012, 13:28:30

C'est pour ça qu'en France on est en retard,images,le nombre de prescription :)

lyly
Messages : 2884
Enregistré le : 31 déc. 2011, 17:22:21

Re: Cannabis thérapeuthique

Message non lu par lyly » 06 juin 2012, 13:32:03

Tout le monde n' adhérerait pas au canna. C'est tellement plus simple d'avaler une p'tite pilule ou deux. ;)
[hr]


« Ce que tu donnes est à toi pour toujours, ce que tu gardes est perdu à jamais. » - Proverbe soufi

Cobalt

Re: Cannabis thérapeuthique

Message non lu par Cobalt » 06 juin 2012, 14:33:19

Âh,ben pas sur,je souffre depuis 2009 au niveau du cou et des épaules c'est de pire en pire,je prends des opiacés très fort qui n'arrivent pas à me calmer,je vais lui en demander^^
Comme ça après,je serai pour l'encadrement des loyers ,le smic à 1700 euros,je vais être dans le même treap que vous :)

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Re: Cannabis thérapeuthique

Message non lu par mps » 06 juin 2012, 15:24:54

La strychnine et un tas d'autres poisons sont utilisés médicalement.

Ils ne sont pas en vente libre pour autant.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lyly
Messages : 2884
Enregistré le : 31 déc. 2011, 17:22:21

Re: Cannabis thérapeuthique

Message non lu par lyly » 06 juin 2012, 15:26:53

En France, les psychotropes sortis des labos sont presque en vente libre ... il n'y a pas de raison de ne pas mettre un autre psychotrope " naturel " à la même enseigne. ;)
[hr]


« Ce que tu donnes est à toi pour toujours, ce que tu gardes est perdu à jamais. » - Proverbe soufi

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Re: Cannabis thérapeuthique

Message non lu par racaille » 06 juin 2012, 23:09:43

mps a écrit :La strychnine et un tas d'autres poisons sont utilisés médicalement.

Ils ne sont pas en vente libre pour autant.
A la différence de la strychnine, le cannabis n'a pas besoin d'être transformé pour être utilisé médicalement.

***

@Lyly : le cannabis peut aussi se présenter sous la forme de gélules pour ceux qui pourraient être rebutés par le joint, les vaporisateurs, l'huile, la teinture, les cookies, les sucettes, etc. Le côté "médical" des gélules soigne rien qu'en les regardant^^

Image

***

Je ne sais pas si j'ai déjà posté ce lien, c'est un excellent petit site qui répertorie les variétés en fonction de leurs effets thérapeutiques :

--> http://www.leafly.com/
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

lyly
Messages : 2884
Enregistré le : 31 déc. 2011, 17:22:21

Re: Cannabis thérapeuthique

Message non lu par lyly » 07 juin 2012, 08:06:16

Ah super ce lien racaille.
Je connaissais les gélules mais les gens que je connais inhalent le canna par un système de vaporisation. La plupart cultivent eux même donc c'est plus pratique dirons nous. ( ils vivent aux states bien évidement ^^ ) .
[hr]


« Ce que tu donnes est à toi pour toujours, ce que tu gardes est perdu à jamais. » - Proverbe soufi

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51283
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Cannabis thérapeuthique

Message non lu par Nombrilist » 09 juin 2012, 14:05:23

Il y a quand même de sacrées conneries dans les applications thérapeutiques postées par Lyly (qui émanent du conseil machin pour la conso à donf de cannabis).

Le cannabis diminuerait l'épilepsie ? Non, c'est le contraire !
Le cannabis diminuerait les nausées ? Non, c'est le contraire !

Pour le reste, je ne suis pas médecin, mais je suis sceptique.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Re: Cannabis thérapeuthique

Message non lu par mps » 09 juin 2012, 17:33:01

Bah, il y a des modes ...

J'ai reçu récemment un diaporama avec toutes les "bonnes potions" du début du XXème siècle, et dont les jolies affiches visaient les mères de famille soucieuses du bonheur de leur petite famille.

Fin des douleurs, des insomnies, de la mauvaise humeur et autres petits maux familiaux, grâce à une foule de potions ou de pillules dont le point commune était l'opium !
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51283
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Cannabis thérapeuthique

Message non lu par Nombrilist » 09 juin 2012, 17:43:40

C'est vrai qu'il y a un siècle, le radon, c'était le top pour se maintenir en forme.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

lyly
Messages : 2884
Enregistré le : 31 déc. 2011, 17:22:21

Re: Cannabis thérapeuthique

Message non lu par lyly » 09 juin 2012, 17:52:43

Le cannabis thérapeuthique n'est pas " à la mode " mps ..... bien au contraire. Il est utilisé depuis des centaines, voire des milliers d'années par les humains. Et des études sont faites depuis des dizaines d'années.
Je pense aussi aux bienfaits de la fibre de chanvre qui est un tres bon isolant. Ca a l'avantage d'avoir plusieurs utilité contrairement aux gélules dont les emballages partent à la poubelle.

Nombrilist a écrit :Il y a quand même de sacrées conneries dans les applications thérapeutiques postées par Lyly (qui émanent du conseil machin pour la conso à donf de cannabis).

Le cannabis diminuerait l'épilepsie ? Non, c'est le contraire !
Le cannabis diminuerait les nausées ? Non, c'est le contraire !

Pour le reste, je ne suis pas médecin, mais je suis sceptique.
Cannabis et Épilepsie
Les cannabinoïdes endogènes, ou endocannabinoïdes, semblent jouer un rôle dans l’inhibition naturelle des crampes musculaires. C’est ce qu’ont suggéré les résultats d’une étude sur animaux (Wallace, 2002). Cette étude a révélé que, dans le modèle animal (souris) de l’épilepsie, les endocannabinoïdes étaient des substances fortement efficaces pour inhiber les contractions musculaires. De plus, en cas d’inhibition des récepteurs cannabinoïdes, la fréquence d’apparition des crises augmentait de nouveau.
L’épilepsie figure parmi les plus anciennes utilisations théra-peutiques des produits naturels du cannabis. Aujourd’hui, certains patients utilisent du cannabis avec succès pour traiter leurs crises d’épilepsie, bien que les résultats issus de la recherche soient toujours insuffisants. Quelques études ont rapporté que le cannabidiol (CBD), à une posologie de 200 à 1200 mg, avait un effet réducteur de la fréquence des crises, bien que les résultats restent parfois contradictoires (Trembly, 1992 ; Cunha, 1980). Dans un résumé sur les effets des drogues et de l’alcool dans le cas de l’épilepsie, il est écrit que « quelques références sont disponibles sur les effets anti-épileptiques du cannabis et de ses principes actifs, les cannabinoïdes. Mais il est possible qu’ils n’agissent que spécifiquement dans le cas de crises partielles ou toniques-cloniques ». (Gordon, 2001).
Le professeur Paul Consroe et son équipe ont rapporté le cas d’un jeune homme de 24 ans, atteint d’une épilepsie généralisée, et qui, malgré un traitement avec des médicaments conventionnels (phénobarbital et diphényl-hydantoïne), n’arri-vait pas à contrôler sa maladie (Consroe, 1975). L’inhalation complémentaire de cannabis a apporté des résultats satisfaisants quant à la réduction des crises. En 1994, Grinspoon et Bakalar ont également relaté le cas de 2 épileptiques, dont un homme âgé de 53 ans. Ce dernier arrivait à contrôler sa maladie généralisée uniquement grâce à plusieurs médicaments (phénytoïne, primidone, phénobarbital), au prix d’effets secondaires sévères le conduisant à de fortes dépressions. En 1976, cet homme a suivi le conseil d’essayer un traitement à base de cannabis, ce qui lui a permis de diviser par deux ses doses de médicaments. Il a pu ainsi diminuer considérablement les effets secondaires indésirables et en même temps la fréquence des crises.
En 1997, au Canada, un juge du Tribunal de Toronto a accordé à un patient, Terence Parker, le droit d’utiliser légalement du cannabis à des fins thérapeutiques. Ce patient, alors âgé de 42 ans, souffrait d’épilepsie. Il a lutté pendant vingt ans pour l’utilisation du cannabis. En 2002, en Italie, un juge de Rome avait reconnu le même droit à un épileptique de 44 ans, lui permettant ainsi de diminuer significativement les fortes doses de son traitement initial à base de barbituriques.
http://www.ufcmed.org/applications-medi ... epilepsie/
Cannabis, Nausées et vomissements
Les nausées et les vomissements sont des symptômes liés à diverses causes. Parmi elles figurent certains médicaments, notamment les opiacés et les remèdes utilisés dans les thérapies anticancéreuses.
En résumé, les produits issus du cannabis sont utilisés avec succès dans le traitement de nombreuses maladies accompa-gnées de nausées et de vomissements comme :

la chimiothérapie anticancéreuse
le VIH/sida
l’hépatite C
les vomissements causés par la grossesse
la migraine
l’intolérance à la morphine et à d’autres opiacés

Les plus importantes études scientifiques sur l’utilisation thérapeutique du THC et du cannabis ont été conduites sur les effets secondaires des chimiothérapies anticancéreuses. En 2002, des tests sur animaux ont révélé que le cannabidiol (CBD) était également bénéfique dans le traitement des nausées (Parker, 2002). Cela montre que certains cannabinoïdes, dépourvus d’effets psychotropes comme le cannabidiol, pourraient être utilisés contre les nausées liées aux chimiothérapies.
http://www.ufcmed.org/applications-medi ... issements/

Tu sais nombrilist, je ne suis pas en train de dire " fumez tous des joints et vous ne serez pas malades " hein ....
Je dis juste que moi, je connais des gens qui usent de cannabis sous diverses formes et à dosage précis pour soulager des douleurs .. et ça marche.
A mon sens, le sujet du cannabis mérite mieux qu'un vulgaire débat au moment des élections.
[hr]


« Ce que tu donnes est à toi pour toujours, ce que tu gardes est perdu à jamais. » - Proverbe soufi

Répondre

Retourner vers « Santé »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré