Vers une proposition de loi ouvrant la PMA à toutes les femmes

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26151
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Vers une proposition de loi ouvrant la PMA à toutes les femmes

Message non lu par El Fredo » 20 juil. 2021, 16:27:15

Nombrilist a écrit :
20 juil. 2021, 14:44:01
El Fredo a écrit :
20 juil. 2021, 13:45:56
Cet argument m'énerve. Il ne s'agit pas de créer un nouveau "droit à l'enfant" mais d'étendre un droit existant à tout le monde. Il n'y a aucune discrimination entre autoriser la PMA pour tous et interdire la GPA pour tous. Les discriminations se jugent entre les individus, pas entre les droits.
Avec la PMA, ce droit ne s'étend pas à tout le monde, puisqu'il exclut les couples d'hommes.
Non, les hommes ne peuvent pas procréer même avec assistance médicale, il n'y a donc pas de discrimination entre hommes quelle que soit leur orientation sexuelle ou leur situation. A contrario La PMA pour toutes étend à toutes les femmes un droit qui est actuellement réservé aux seules femmes hétérosexuelles en couple. Il n'y a de "droit à l'enfant" nulle part dans la loi, il n'y a même pas de nouveau droit, uniquement la suppression des discriminations sur les droits déjà existants. Je veux bien qu'on m'explique avec des vrais arguments (et pas avec ce sophisme de la pente glissante) en quoi la généralisation d'un droit existant impliquerait la création d'un nouveau droit qui n'existe nulle part dans la législation actuelle.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 3707
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Vers une proposition de loi ouvrant la PMA à toutes les femmes

Message non lu par les orteils » 20 juil. 2021, 17:13:36

C'est aussi mon point de vue, je ne suis pas parvenu à l'exposer aussi clairement.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59540
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Vers une proposition de loi ouvrant la PMA à toutes les femmes

Message non lu par Nombrilist » 20 juil. 2021, 22:18:06

El Fredo a écrit :
20 juil. 2021, 16:27:15
Nombrilist a écrit :
20 juil. 2021, 14:44:01
El Fredo a écrit :
20 juil. 2021, 13:45:56
Cet argument m'énerve. Il ne s'agit pas de créer un nouveau "droit à l'enfant" mais d'étendre un droit existant à tout le monde. Il n'y a aucune discrimination entre autoriser la PMA pour tous et interdire la GPA pour tous. Les discriminations se jugent entre les individus, pas entre les droits.
Avec la PMA, ce droit ne s'étend pas à tout le monde, puisqu'il exclut les couples d'hommes.
Non, les hommes ne peuvent pas procréer même avec assistance médicale. Il n'y a donc pas de discrimination entre hommes quelle que soit leur orientation sexuelle ou leur situation.
Jusqu'à ce jour, il faut encore un papa et une maman biologiques pour procréer. Donc, si, les hommes peuvent procréer avec assistance médicale au même titre que les mamans. Mon fils est autant mon fils que celui de sa mère.
A contrario La PMA pour toutes étend à toutes les femmes un droit qui est actuellement réservé aux seules femmes hétérosexuelles en couple.
C'est inexact. La PMA, à l'heure actuelle, est une pratique médicale qui consiste à pallier à une pathologie, soit masculine, soit féminine, soit les deux (d'où le M). Elle n'est donc pas réservée aux femmes hétérosexuelles en couple. Elle est réservée aux couples hétéro (et non pas seulement à la mère) qui souffrent d'une pathologie. C'est d'ailleurs assez difficile pour y avoir accès. J'en sais quelque chose. De mon temps (il y a 12 ans), il fallait avoir essayé au moins pendant deux ans (même avec une pathologie connue) avant que les médecins n'envisagent une PMA. Contrairement à ce que tu as l'air de sous-entendre, ce n'est pas un open bar pour femme en couple.
Il n'y a de "droit à l'enfant" nulle part dans la loi, il n'y a même pas de nouveau droit, uniquement la suppression des discriminations sur les droits déjà existants. Je veux bien qu'on m'explique avec des vrais arguments (et pas avec ce sophisme de la pente glissante) en quoi la généralisation d'un droit existant impliquerait la création d'un nouveau droit qui n'existe nulle part dans la législation actuelle.
Ce n'est pas une généralisation d'un droit, mais bel et bien un nouveau droit. La PMA pour toutes passe d'un droit à être soigné à un droit à exiger de la société qu'elle nous procure un descendant génétique. Et je ne vois pas de raison valable de refuser ce droit aux hommes si on l'accorde aux femmes. Et pour les hommes, il n'y a pas d'autre solution que la GPA. Donc, on l'aura.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26151
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Vers une proposition de loi ouvrant la PMA à toutes les femmes

Message non lu par El Fredo » 20 juil. 2021, 22:47:49

Nombrilist a écrit :
20 juil. 2021, 22:18:06
El Fredo a écrit :
20 juil. 2021, 16:27:15
Nombrilist a écrit :
20 juil. 2021, 14:44:01
El Fredo a écrit :
20 juil. 2021, 13:45:56
Cet argument m'énerve. Il ne s'agit pas de créer un nouveau "droit à l'enfant" mais d'étendre un droit existant à tout le monde. Il n'y a aucune discrimination entre autoriser la PMA pour tous et interdire la GPA pour tous. Les discriminations se jugent entre les individus, pas entre les droits.
Avec la PMA, ce droit ne s'étend pas à tout le monde, puisqu'il exclut les couples d'hommes.
Non, les hommes ne peuvent pas procréer même avec assistance médicale. Il n'y a donc pas de discrimination entre hommes quelle que soit leur orientation sexuelle ou leur situation.
Jusqu'à ce jour, il faut encore un papa et une maman biologiques pour procréer. Donc, si, les hommes peuvent procréer avec assistance médicale au même titre que les mamans. Mon fils est autant mon fils que celui de sa mère.
Ok on veut jouer sur les mots, fort bien, donc disons qu'un homme ne peut pas faire l'objet d'une PMA, c'est mieux comme ça ?
A contrario La PMA pour toutes étend à toutes les femmes un droit qui est actuellement réservé aux seules femmes hétérosexuelles en couple.
C'est inexact. La PMA, à l'heure actuelle, est une pratique médicale qui consiste à pallier à une pathologie, soit masculine, soit féminine, soit les deux (d'où le M). Elle n'est donc pas réservée aux femmes hétérosexuelles en couple. Elle est réservée aux couples hétéro (et non pas seulement à la mère) qui souffrent d'une pathologie. C'est d'ailleurs assez difficile pour y avoir accès. J'en sais quelque chose. De mon temps (il y a 12 ans), il fallait avoir essayé au moins pendant deux ans (même avec une pathologie connue) avant que les médecins n'envisagent une PMA. Contrairement à ce que tu as l'air de sous-entendre, ce n'est pas un open bar pour femme en couple.
Ah j'ai dis ça, tiens donc. En attendant ce que tu écris n'est absolument pas en contradiction avec ce que j'ai écrit, on joue encore sur les mots vu que seule une femme peut faire l'objet d'une PMA quel que soit le statut du père biologique.
Il n'y a de "droit à l'enfant" nulle part dans la loi, il n'y a même pas de nouveau droit, uniquement la suppression des discriminations sur les droits déjà existants. Je veux bien qu'on m'explique avec des vrais arguments (et pas avec ce sophisme de la pente glissante) en quoi la généralisation d'un droit existant impliquerait la création d'un nouveau droit qui n'existe nulle part dans la législation actuelle.
Ce n'est pas une généralisation d'un droit, mais bel et bien un nouveau droit. La PMA pour toutes passe d'un droit à être soigné à un droit à exiger de la société qu'elle nous procure un descendant génétique. Et je ne vois pas de raison valable de refuser ce droit aux hommes si on l'accorde aux femmes. Et pour les hommes, il n'y a pas d'autre solution que la GPA. Donc, on l'aura.
Le seul "droit" qu'on ouvre est celui de pouvoir bénéficier d'une PMA sans raison de santé, en réalité c'est la suppression d'une contrainte légale parfaitement inique à la base (cf ton exemple ci-dessus). Je ne comprends pas comment on peut le déplorer vu que ça ne nuit à personne et que ça va améliorer la vie des gens. Pour le reste on reste sur le même genre de pente glissante qui nous fait passer du mariage homosexuel à la polygamie.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59540
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Vers une proposition de loi ouvrant la PMA à toutes les femmes

Message non lu par Nombrilist » 21 juil. 2021, 12:13:47

Je pense que tu confonds PMA et insémination.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26151
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Vers une proposition de loi ouvrant la PMA à toutes les femmes

Message non lu par El Fredo » 21 juil. 2021, 14:00:08

Non.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 3707
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Vers une proposition de loi ouvrant la PMA à toutes les femmes

Message non lu par les orteils » 21 juil. 2021, 14:51:55

L'inégalité naturelle entre un couple homo féminin et masculin est strictement identique à celle du célibataire homme ou femme : une femme peut toujours avoir un enfant pour elle seule, un homme non. C'est la même chose en couple homo : si l'une des femmes décide d'être enceinte naturellement pour l'élever ensuite avec sa conjointe, rien ne l'en empêche.
Paradoxalement, je ne suis pas favorable à la PMA pour une femme célibataire. Je n'appelle pas ça fonder une famille. Pour un couple homo, en revanche, oui.
Nul besoin d'aller vers la GPA, ça revient à contourner la nature, pas le droit. Un homme pourrait louer un utérus pour ensuite élever seul un enfant. Sans parler de toutes les conséquences de la GPA en elle même.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59540
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Vers une proposition de loi ouvrant la PMA à toutes les femmes

Message non lu par Nombrilist » 25 juil. 2021, 18:44:14

les orteils a écrit :
21 juil. 2021, 14:51:55
L'inégalité naturelle entre un couple homo féminin et masculin est strictement identique à celle du célibataire homme ou femme : une femme peut toujours avoir un enfant pour elle seule, un homme non.
Je veux bien que tu m'expliques comment une femme pourrait décider de garder unilatéralement un enfant pour elle seule si le père ne l'entend pas de cette oreille. J'ai l'impression que vous êtes nombreux à partager cette idée fausse.
C'est la même chose en couple homo : si l'une des femmes décide d'être enceinte naturellement pour l'élever ensuite avec sa conjointe, rien ne l'en empêche.
Encore une fois, c'est imprécis. Le père a des droits lui aussi. Elle pourra effectivement l'élever avec sa conjointe, mais il y aura la garde alternée et il reste la possibilité que le père attaque pour avoir la garde non-partagée et que - dans certains cas - il gagne. Ce n'est pas aussi simple que tu sembles le penser.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 3707
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Vers une proposition de loi ouvrant la PMA à toutes les femmes

Message non lu par les orteils » 25 juil. 2021, 18:53:29

Nombrilist a écrit :
25 juil. 2021, 18:44:14
Je veux bien que tu m'expliques comment une femme pourrait décider de garder unilatéralement un enfant pour elle seule si le père ne l'entend pas de cette oreille. J'ai l'impression que vous êtes nombreux à partager cette idée fausse.
Je n'ai pas été assez clair : une femme peut choisir de se faire enfanter avec un homme de passage qui n'en saura jamais rien. Qu'elle soit célibataire ou en couple homo.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59540
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Vers une proposition de loi ouvrant la PMA à toutes les femmes

Message non lu par Nombrilist » 25 juil. 2021, 18:57:07

les orteils a écrit :
25 juil. 2021, 18:53:29
Nombrilist a écrit :
25 juil. 2021, 18:44:14
Je veux bien que tu m'expliques comment une femme pourrait décider de garder unilatéralement un enfant pour elle seule si le père ne l'entend pas de cette oreille. J'ai l'impression que vous êtes nombreux à partager cette idée fausse.
Je n'ai pas été assez clair : une femme peut choisir de se faire enfanter avec un homme de passage qui n'en saura jamais rien. Qu'elle soit célibataire ou en couple homo.
Il est vrai que ça arrive, mais c'est un peu tiré par les cheveux. Pour une gay, il y a quand même quelques barrières psychologiques à faire tomber avant d'en arriver là. Par ailleurs, je ne suis pas certain qu'une mère veuille que son enfant ait pour 50% de bagage biologique l'ADN d'un gars lambda.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 3707
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Vers une proposition de loi ouvrant la PMA à toutes les femmes

Message non lu par les orteils » 25 juil. 2021, 19:01:01

C'est déjà le cas avec le don du sperme. Ce qui compte, c'est la motivation, et ça peut faire tomber bien des barrières.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré