De la société de production à la société de consommation

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Répondre
En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 33139
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

De la société de production à la société de consommation

Message non lu par johanono » 24 nov. 2021, 12:05:35

Economie : Jérôme Fourquet décrit la Sarthe de Stéphane Plaza, Amazon et Lidl

Dans son dernier livre, Jérôme Fourquet décrit les mutations de la France qui est passée d'un pays de production à un pays de consommation. Le Sarthois, directeur du département opinion et stratégie à l'IFOP nous montre comment cette économie de service a transformé notre vie.

suite
L'article cite le département de la Sarthe, toutefois, les évolutions constatées touchent toute la France. Et la description qui en est faite est très intéressante, à plus d'un titre.

Jadis, l'activité professionnelle conférait un sentiment d'appartenance sociale (à la classe moyenne, à la classe ouvrière, etc.). Désormais, c'est la consommation qui confère ce sentiment. Le mouvement des GJ est à ce titre très intéressant : les GJ fustigeaient la société de consommation, mais en réalité, leur revendication d'un meilleur pouvoir d'achat montrait leur aspiration à faire pleinement partie de cette société de consommation.

Cette évolution a un impact sur l'urbanisme (l'article le montre bien). Elle alimente aussi les déficits commerciaux français, et présente donc un impact négatif sur l'emploi, d'autant plus qu'elle rend politiquement impossible la mise en œuvre d'une véritable TVA sociale.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60691
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: De la société de production à la société de consommation

Message non lu par Nombrilist » 24 nov. 2021, 12:27:36

Oui, la politique du pouvoir d'achat et de la kon-sommation, décidée à très haut niveau, a fait un mal fou à notre pays.

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 13038
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: De la société de production à la société de consommation

Message non lu par Yakiv » 24 nov. 2021, 12:46:30

De Villiers expliquait il y a déjà 20 ou 30 ans qu'on était un super pays de consommateurs-chômeurs.

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 33139
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: De la société de production à la société de consommation

Message non lu par johanono » 24 nov. 2021, 14:11:49

Nombrilist a écrit :
24 nov. 2021, 12:27:36
Oui, la politique du pouvoir d'achat et de la kon-sommation, décidée à très haut niveau, a fait un mal fou à notre pays.
Mais est-ce la politique qui influence les mentalités et les habitudes de vie, ou bien sont-ce les mentalités et les habitudes de vie qui influencent la politique ?

A mon avis, le pouvoir politique n'est que le réceptacle des évolutions et pressions sociales en tous genres.

En ligne
Camille
Messages : 1630
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: De la société de production à la société de consommation

Message non lu par Camille » 24 nov. 2021, 15:36:28

Les marchés créent aussi les besoins, ils ne se contentent pas d'y répondre. Mais effectivement, auparavant les classes sociales se définissaient en fonction de ceux qui détiennent les moyens de production... aujourd'hui, elles se définiraient davantage par rapport au pouvoir d'achat.

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 33139
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: De la société de production à la société de consommation

Message non lu par johanono » 24 nov. 2021, 16:05:06

La France, cette société de consommation qui ressemble à un roman de Houellebecq

Une France à la Michel Houellebecq. C'est ce que décrivent les auteurs de "La France sous nos yeux" (éd. Seuil), sauf qu'il ne s'agit pas d'un roman. Cet essai est un large état des lieux de notre pays. Avec sa société de consommation qui se croit encore au temps des Trente Glorieuses. Cet imaginaire puissant, toujours à l'œuvre aujourd'hui, appuie ce sentiment de déclassement qui a mené au mouvement des Gilets jaunes.

suite

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 13038
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: De la société de production à la société de consommation

Message non lu par Yakiv » 24 nov. 2021, 17:01:57

Alors qu'en réalité, le fossé qui sépare les riches et les pauvres s'est considérablement réduit avec le temps je trouve.
Car ce n'est pas qu'une question d'argent.
J'ai eu cette réflexion quand je lisais il y a quelques jours que la généalogie n'était plus réduite à un hobby de très riches. De plus en plus de gens font aujourd'hui des arbres généalogiques assez poussés à l'aide d'internet notamment.
Il en est de même pour l'accès à l'information, à la culture.
Les signes extérieurs de richesses se sont un peu réduits, il reste les grosses voitures, les gros bateaux, les grosses maisons évidemment... Tout ce qui est purement matériel.
Mais les classes moyennes et populaires ont pu accéder en un siècle à une grosse partie des besoins immatériels autrefois réservés aux riches.

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 33139
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: De la société de production à la société de consommation

Message non lu par johanono » 24 nov. 2021, 17:03:56

Et paradoxalement, cette relative abondance suscite la frustration : plus on en a, plus on voit de choses, plus on en veut encore, et plus on est frustré de ne pas obtenir certaines choses.

En ligne
Camille
Messages : 1630
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: De la société de production à la société de consommation

Message non lu par Camille » 25 nov. 2021, 00:09:56

Yakiv a écrit :
24 nov. 2021, 17:01:57
Alors qu'en réalité, le fossé qui sépare les riches et les pauvres s'est considérablement réduit avec le temps je trouve.
Car ce n'est pas qu'une question d'argent.
J'ai eu cette réflexion quand je lisais il y a quelques jours que la généalogie n'était plus réduite à un hobby de très riches. De plus en plus de gens font aujourd'hui des arbres généalogiques assez poussés à l'aide d'internet notamment.
Il en est de même pour l'accès à l'information, à la culture.
Les signes extérieurs de richesses se sont un peu réduits, il reste les grosses voitures, les gros bateaux, les grosses maisons évidemment... Tout ce qui est purement matériel.
Mais les classes moyennes et populaires ont pu accéder en un siècle à une grosse partie des besoins immatériels autrefois réservés aux riches.
C'est très intéressant comme réflexion. On peut aussi parler des transports : voyager en avion est à la portée de toutes les bourses désormais. La technologie, la dématérialisation ont démocratisé bon nombre de pratiques, notamment dans les pays en voie de développement où à défaut d'avoir un ordinateur, chacun peut avoir relativement facilement accès à un téléphone mobile et donc, à Internet.
Je n'ai en tout cas pas d'exemples où la technologie aurait sensiblement favorisé les inégalités. Et Amazon, malgré tout, désenclave certains territoires en offrant le même catalogue qu'à un urbain très connecté (même s'il a d'autres effets collatéraux).

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré