La proposition de loi contre la discrimination capillaire bientôt à l’Assemblée

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Répondre
Avatar du membre
johanono
Messages : 37511
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

La proposition de loi contre la discrimination capillaire bientôt à l’Assemblée

Message non lu par johanono » 18 mars 2024, 08:49:34

Un nouveau concept de discrimination pourrait bientôt être reconnu par la loi :
La proposition de loi contre la discrimination capillaire bientôt à l’Assemblée

Une proposition de loi sera bientôt examinée, le 28 mars, à l'Assemblée nationale pour examiner la discrimination capillaire en milieu professionnel. Les précisions de Sarah Lemoine.

suite
L'imagination de certains activistes wokistes est sans limites...

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 16591
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: La proposition de loi contre la discrimination capillaire bientôt à l’Assemblée

Message non lu par Yakiv » 19 mars 2024, 22:53:39

Il paraît assez clair qu'on ne va pas pouvoir légiférer sur tous les motifs de discrimination.
Mais toutes les discriminations portant sur le physique sont évidemment condamnables et devraient être sanctionnées.

Avatar du membre
Mewtow
Messages : 296
Enregistré le : 05 janv. 2015, 09:16:21

Re: La proposition de loi contre la discrimination capillaire bientôt à l’Assemblée

Message non lu par Mewtow » 19 mars 2024, 23:02:59

Ce genre de loi, c'est quand même un peu tiré par les cheveux. De tels cas de discriminations seront très difficiles à prouver et je vois mal ce que les juges pourront en tirer, les patrons risquent pas d'être inquiétés. Faire une loi pour faire une loi, c'est juste une perte de temps.

pierre30
Messages : 11663
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: La proposition de loi contre la discrimination capillaire bientôt à l’Assemblée

Message non lu par pierre30 » 20 mars 2024, 05:20:26

Yakiv a écrit :
19 mars 2024, 22:53:39
Il paraît assez clair qu'on ne va pas pouvoir légiférer sur tous les motifs de discrimination.
Mais toutes les discriminations portant sur le physique sont évidemment condamnables et devraient être sanctionnées.
Il existe pourtant des discriminations totalement admises. On n'embauche pas quelqu'un qui va provoquer une réaction négative chez la clientèle qu'il sera amené à rencontrer. Par exemple un homme qui porte une barbe peu esthétique parce que irrégulière ou mal entretenue selon les canons actuels sera écarté. Même chose pour quelqu'un qui s'habille de façon excentrique (toujours selon les canons du moment). Alors pourquoi la coiffure ferait elle exception ?

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2075
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: La proposition de loi contre la discrimination capillaire bientôt à l’Assemblée

Message non lu par Kadavre » 20 mars 2024, 07:21:35

Il faut être présentable pour faire ''une bonne impression'', c'est valable pour tous les candidats à un emploi, ce n'est pas de la discrimination puisque les règles du jeu sont les mêmes pour tous. La discrimination ne peut porter que sur des caractéristiques essentielles contre lesquelles on ne peut rien : la race, l'âge, le sexe.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 16591
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: La proposition de loi contre la discrimination capillaire bientôt à l’Assemblée

Message non lu par Yakiv » 20 mars 2024, 07:34:57

pierre30 a écrit :
20 mars 2024, 05:20:26
Il existe pourtant des discriminations totalement admises. On n'embauche pas quelqu'un qui va provoquer une réaction négative chez la clientèle qu'il sera amené à rencontrer. Par exemple un homme qui porte une barbe peu esthétique parce que irrégulière ou mal entretenue selon les canons actuels sera écarté. Même chose pour quelqu'un qui s'habille de façon excentrique (toujours selon les canons du moment). Alors pourquoi la coiffure ferait elle exception ?
Pourquoi pas, bien qu'il y aurait peut-être une nuance ici entre ce qui relève du physique et ce qui relève du négligé.
Se pose alors la question de la limite. Car de mon point de vue, il faut bien interdire les discriminations physiques, les discriminations sur le couleur de peau, sur la taille ou le poids (sauf dans certains cas où l'accomplissement de tâches est associé à une certaine corpulence), etc. Je ne m'imagine pas dans une société où on peut écarter les noirs, les gros, les roux, les chauves, les grands, les petits, les moches, et que ce soit tout simplement considéré comme "normal".

pierre30
Messages : 11663
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: La proposition de loi contre la discrimination capillaire bientôt à l’Assemblée

Message non lu par pierre30 » 20 mars 2024, 12:42:35

Sur la couleur de peau, oui car elle est l'objet de racisme. Mais la coiffure peut être assimilée à la tenue vestimentaire. De plus tout ça constitue un ensemble avec la façon d'être. Par exemple je connais un gars qui porte des dreadlocks qui pourrait très bien être embauché pour travailler au service dans un restaurant. Mais d'autres porteurs de dreadlocks ne seraient pas embauchés.

Certaines personnes croient qu'elles sont exclues à cause de leur couleur de peau. Mais parfois elles pourraient regarder leur façon de s'exprimer ou leur attitude.

Avatar du membre
johanono
Messages : 37511
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: La proposition de loi contre la discrimination capillaire bientôt à l’Assemblée

Message non lu par johanono » 20 mars 2024, 19:26:41

J'ose espérer que l'on puisse discriminer en fonction de la coupe de cheveux ou de la tenue vestimentaire. En effet, l'une comme l'autre traduisent une façon d'être, un comportement, un caractère. Un employeur doit donc pouvoir sélectionner un candidat, en écarter d'autres, en fonction de ce qu'il pense de leur façon d'être, de leur comportement, de leur caractère.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 16591
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: La proposition de loi contre la discrimination capillaire bientôt à l’Assemblée

Message non lu par Yakiv » 20 mars 2024, 19:54:54

Kadavre a écrit :
20 mars 2024, 07:21:35
Il faut être présentable pour faire ''une bonne impression'', c'est valable pour tous les candidats à un emploi, ce n'est pas de la discrimination puisque les règles du jeu sont les mêmes pour tous. La discrimination ne peut porter que sur des caractéristiques essentielles contre lesquelles on ne peut rien : la race, l'âge, le sexe.
Je pense que Kadavre a très bien résumé les choses ci-dessus.

Avec une réserve cependant.
Pour moi, un employeur ou un propriétaire qui refuserait une candidature au motif d'une coupe afro ou de cheveux crépu relève bien d'une discrimination inacceptable, quand bien même chacun a la liberté de se coiffer autrement.

Avatar du membre
johanono
Messages : 37511
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: La proposition de loi contre la discrimination capillaire bientôt à l’Assemblée

Message non lu par johanono » 20 mars 2024, 20:12:14

Pour la coupe afro, ça dépend de quoi on parle. Les dreadlocks ne sont pas indispensables pour un Noir. Donc j'estime qu'un employeur doit pouvoir écarter une personne qui arbore des dreadlocks, quelle que soit sa couleur de peau, d'ailleurs (car il peut arriver que des Blancs en portent, même si c'est de plus en plus rare, car c'est considéré comme un signe d'appropriation culturelle, et il paraît que c'est raciste).

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2075
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: La proposition de loi contre la discrimination capillaire bientôt à l’Assemblée

Message non lu par Kadavre » 20 mars 2024, 22:15:56

Yakiv a écrit :
20 mars 2024, 19:54:54
Pour moi, un employeur ou un propriétaire qui refuserait une candidature au motif d'une coupe afro ou de cheveux crépu relève bien d'une discrimination inacceptable, quand bien même chacun a la liberté de se coiffer autrement.
Il faut qu'il y ait une adéquation entre le profil du poste et l'allure du candidat. Ce n'est pas de la discrimination mais une convention sociale. Il y a des milieux professionnels où la tenue bohème peut très bien convenir, et d'autres non. Il y a des métiers où le costume trois pièces s'impose. C'est un gage de sérieux.

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré