"Nuit Debout" : naissance d'un mouvement des "Indignés" à la française ?

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12685
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: "Nuit Debout" : naissance d'un mouvement des "Indignés" à la française ?

Message non lu par Baltorupec » 06 mai 2016, 18:44:16

Le rôle de l'Europe dans la perte de vitesse de la France peut être difficile à isolé sachant que les institutions et les élites françaises y jouent un rôle très important. Néanmoins, je doute qu'une union faite pour défendre les intérêts de l'Allemagne soit bénéfique pour la France, avec tout le respect que je peux avoir pour le peuple Allemand, même si les contacts internet que j'ai avec des anonymes Allemands sont de plus en plus lourds.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17168
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: "Nuit Debout" : naissance d'un mouvement des "Indignés" à la française ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 07 mai 2016, 08:31:58

Je pense que c'est de la mauvaise foi totale.
En France il y a eu les 35 heures, il y a un code du travail qui, de part son poids, peut servir d'arme létale, mais le problème c'est l'Euro, c'est évident.
Dans les autres pays il n'y a pas de code du travail létal, il n'y a pas eu cet homicide appelé 35H et il y avait le plein emplois avec l'Euro.

La conclusion est évidente: une connexion d'idée fallacieuse.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

pierre30
Messages : 6919
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: "Nuit Debout" : naissance d'un mouvement des "Indignés" à la française ?

Message non lu par pierre30 » 07 mai 2016, 09:51:51

albert » Ven 6 Mai 2016 - 07:03 a écrit :
pierre30 » Jeu 05 Mai 2016, 23:16:20 a écrit :
Snark » Jeu 5 Mai 2016 - 14:32 a écrit :Je ne suis pas sur que les différentes politiques possibles de la BCE captivent Nuit debout .
Le partage du PIB entre capital et travail , la gestion du travail et son but doivent les captiver
un peu plus .
Oui sans doute.
C’est tout le problème de la gauche et d’un mouvement comme Nuit Debout. Ils contestent l’austérité, la précarité toujours accrue du travail sans faire le lien avec l’euro, alors que ce lien est essentiel. Comme le dit Lordon, il faut remettre le cadre en question, faute de quoi les diverses revendications ne seront que des slogans inapplicables.
Poser la question du cadre est toujours une bonne idée. Il faut parfois en sortir pour trouver de nouvelles pistes, mais ce n'est pertinent que si on a une alternative à proposer. Lordon se contente d'ignorer les contraintes. Manque de bol, après le cadre les contraintes restent. Elles sont économiques. YAKA FOKON :bisou: C'est les bisounours.

Désolé, je ne suis pas suicidaire et je ne vais pas suivre un illuminé qui n'a pas la moindre idée pour la suite.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12685
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: "Nuit Debout" : naissance d'un mouvement des "Indignés" à la française ?

Message non lu par Baltorupec » 07 mai 2016, 10:34:46

Jeff Van Planet » Sam 7 Mai 2016 - 08:31 a écrit :Je pense que c'est de la mauvaise foi totale.
En France il y a eu les 35 heures, il y a un code du travail qui, de part son poids, peut servir d'arme létale, mais le problème c'est l'Euro, c'est évident.
Dans les autres pays il n'y a pas de code du travail létal, il n'y a pas eu cet homicide appelé 35H et il y avait le plein emplois avec l'Euro.

La conclusion est évidente: une connexion d'idée fallacieuse.
Attention à un raccourci : plein emploi n'est pas la prospérité. La plupart des pays qui ont le plein emploi se fait au prix d'un "précariatat" de personnes qui cumulent boulots à temps partiel et boulot temporaires mal payés par contre dans le cas français, on cumul deux problèmes : la présence d'une pauvreté avec en plus un déficit.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17168
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: "Nuit Debout" : naissance d'un mouvement des "Indignés" à la française ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 07 mai 2016, 12:10:38

La précarité n'est ni mauvaise ni bonne. Il ne faut pas oublié que la vie par essence est elle même précaire.
Mais trêve de philosophie de comptoir.

Dans ces pays au code du travail flexible, je ne vivais pas si mal, et puis avec le plein emplois tu peux changer de job comme bon te semble, même dans des pays où je ne parlais même pas la langue.
Du coup on peut légitimement se poser la question: est-ce vraiment pire?
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23833
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: "Nuit Debout" : naissance d'un mouvement des "Indignés" à la française ?

Message non lu par El Fredo » 07 mai 2016, 12:32:19

Hors sujet les enfants. Et doublons en plus.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31882
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: "Nuit Debout" : naissance d'un mouvement des "Indignés" à la française ?

Message non lu par politicien » 07 mai 2016, 13:15:42

Plus d'un mois après leur première Nuit debout, les militants qui se réunissent chaque soir sur la place de la République, à Paris, et dans d'autres villes de France, divisent les Français. Selon un sondage de l'institut Odoxa pour iTélé, 54% d'entre eux sont d'accord avec les partisans de l'interdiction du mouvement, en raison "des risques et des dégâts engendrés".

Interdire la Nuit debout, une idée plus populaire à droite
Les 1011 personnes interrogées sont pourtant 51% à se dire favorables à la Nuit debout, contre 49% d'opposants. Mais ce soutien s'affaiblit : lors d'une précédente enquête du même institut, les 7 et 8 avril, le mouvement avait recueilli 60% de soutiens.

(...)

http://www.francetvinfo.fr/societe/nuit ... 38903.html
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50288
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: "Nuit Debout" : naissance d'un mouvement des "Indignés" à la française ?

Message non lu par Nombrilist » 07 mai 2016, 13:39:38

C'est bien, la bourrage de crâne comme quoi manifestants = casseurs commence à porter ses fruits.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17168
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: "Nuit Debout" : naissance d'un mouvement des "Indignés" à la française ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 07 mai 2016, 14:01:26

ce n'est pas du bourrage de crâne, c'est un fait.
Si ces manifestants se sentaient si différents des casseurs alors ils se seraient organisés pour exclure les casseurs, mais comme ils ne l'ont pas fait alors ils se sont assimilés tout seul aux casseurs.

Tu veux une preuve? ils ont bien réussit à mettre hors du mouvements Finkielkraut et d'autres qui ne pensent pas comme eux, du coup en n'excluant ou ne condamnant pas les casseurs, les nuits debout s'assimilent à ces destructeurs.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50288
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: "Nuit Debout" : naissance d'un mouvement des "Indignés" à la française ?

Message non lu par Nombrilist » 07 mai 2016, 14:12:37

"ce n'est pas du bourrage de crâne, c'est un fait."

Qu'est ce que je disais.

"Si ces manifestants se sentaient si différents des casseurs alors ils se seraient organisés pour exclure les casseurs"

Ben voyons. T'as déjà essayé de virer quelqu'un de violent toi ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
albert
Messages : 9438
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: "Nuit Debout" : naissance d'un mouvement des "Indignés" à la française ?

Message non lu par albert » 07 mai 2016, 17:25:20

“Nuit Debout est le premier mouvement social post-marxiste” (Les Inrocks)
Chercheur en sciences politiques, Gaël Brustier a beaucoup travaillé sur la “Manif pour tous” qu’il qualifiait de “mai 68 conservateur”. Deux ans plus tard et de l’autre coté de l’échiquier politique, il est le premier politologue à publier un ouvrage sur “Nuit debout”. Un mois après sa naissance, il décrypte la genèse et le développement de cette expérimentation politique nouvelle.
(...)
Nuit debout appelle à une mobilisation internationale le 15 mai (Le Figaro)
La date a été choisie en référence au mouvement espagnol des Indignés, né à Madrid le 15 mai 2011.

Le mouvement citoyen Nuit debout, qui occupe depuis plus d'un mois chaque soir la place de la République à Paris, a appelé samedi à une journée de mobilisation en Europe et dans le monde le dimanche 15 mai.
(...)
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Re: "Nuit Debout" : naissance d'un mouvement des "Indignés" à la française ?

Message non lu par Georges » 07 mai 2016, 17:27:12

"Tu veux une preuve? ils ont bien réussit à mettre hors du mouvements Finkielkraut et d'autres qui ne pensent pas comme eux, du coup en n'excluant ou ne condamnant pas les casseurs, les nuits debout s'assimilent à ces destructeurs."

Finkielkraut n'était pas venu pour s'intégrer au mouvement, mais pour faire de la provocation, quant aux autres tu peux les nommer ?

Avatar du membre
Snark
Messages : 1202
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: "Nuit Debout" : naissance d'un mouvement des "Indignés" à la française ?

Message non lu par Snark » 07 mai 2016, 17:33:39

Georges » 07 Mai 2016, 16:27:12 a écrit :"Tu veux une preuve? ils ont bien réussit à mettre hors du mouvements Finkielkraut et d'autres qui ne pensent pas comme eux, du coup en n'excluant ou ne condamnant pas les casseurs, les nuits debout s'assimilent à ces destructeurs."

Finkielkraut n'était pas venu pour s'intégrer au mouvement, mais pour faire de la provocation, quant aux autres tu peux les nommer ?
Plusieurs témoignages – notamment celui d’une participante au mouvement interrogée par Europe 1 –
informent qu’il a pu assister à une assemblée générale et discuter durant un bon moment.
Selon un billet de blog de plusieurs « participants à la commission accueil et sérénité » de Nuit debout,
il serait resté « plus d’une heure » avant d’être pris à partie.

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/art ... 55770.html

Donc il n'a pas été gazé et n'a pas perdu un oeil .
Je lis Omar Khayyam.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17168
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: "Nuit Debout" : naissance d'un mouvement des "Indignés" à la française ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 07 mai 2016, 18:07:04

Nombrilist » 07 Mai 2016, 14:12:37 a écrit :"ce n'est pas du bourrage de crâne, c'est un fait."

Qu'est ce que je disais.
tu disais des âneries. Depuis le début les casseurs ont toujours été séparé des nuits debout par les médias.
Nombrilist » 07 Mai 2016, 14:12:37 a écrit :"Si ces manifestants se sentaient si différents des casseurs alors ils se seraient organisés pour exclure les casseurs"

Ben voyons. T'as déjà essayé de virer quelqu'un de violent toi ?
Oui, ça a été un de mes nombreux métiers.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50288
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: "Nuit Debout" : naissance d'un mouvement des "Indignés" à la française ?

Message non lu par Nombrilist » 07 mai 2016, 19:22:31

Sauf qu'en France, tu n'as pas le droit de te faire justice toi-même. Tu ne peux pas comme ça virer quelqu'un ou un groupe manu militari d'une place publique au prétexte qu'il pourrait faire quelque chose qui irait à l'encontre de tes intérêts. Sinon, c'est toi qui est en tort aux yeux de la loi.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré