En France, sur les routes nationales, un pont sur trois a besoin de réparations

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Répondre
Avatar du membre
johanono
Messages : 23692
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

En France, sur les routes nationales, un pont sur trois a besoin de réparations

Message non lu par johanono » 15 août 2018, 20:04:50

En France, sur les routes nationales, un pont sur trois a besoin de réparations

Selon un récent rapport, en France, 7% des 12 000 ponts que compte le réseau autoroutier non concédé présentent un "risque d’effondrement" à terme.

Image

Article complet sur https://www.sudouest.fr/2018/08/15/en-f ... 0-4755.php
Pour parer à tout reproche éventuel de négligence, le gouvernement français va probablement annoncer prochainement un plan de vérification.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32029
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: En France, sur les routes nationales, un pont sur trois a besoin de réparations

Message non lu par politicien » 16 août 2018, 19:44:01

Qui est chargé de vérifier la sécurité des ponts en France ?

#INTERNATIONAL : INFRASTRUCTURES - En France, les gestionnaires des routes (Etat, concessions, départements ou municipalités) sont chargés de l'entretien et de la réparation des ponts. Le gouvernement…

Image







INFRASTRUCTURES - En France, les gestionnaires des routes (Etat, concessions, départements ou municipalités) sont chargés de l'entretien et de la réparation des ponts. Le gouvernement assure que "sur tout le réseau français, les ponts font l'objet de visites annuelles et de visites plus détaillées tous les trois ans". Le viaduc de Millau, par exemple, fait quant à lui l'objet d'une surveillance 24h/24, 365 jours par an.






2018-08-16T06:45:00.000Z - Laurence VALDÉS








Un tel drame pourrait-il se produire en France ? Ce mercredi 15 août 2018, au lendemain de l'effondrement meurtrier d'un viaduc à Gênes, il serait d'autant plus prématuré de répondre à cette question que les causes de cet affaissement ne sont pas encore déterminées. Le gouvernement italien a d'ores et déjà déclaré avoir lancé une procédure pour retirer la concession d'autoroute accordée à la société Autostrade per l'Italia (filiale du groupe Atlantia). Société qui a immédiatement rappelé que d'importants travaux de rénovation avaient été menés sur l'ouvrage en 2016. L'un de ses dirigeants a également assuré que l'édifice avait été "constamment surveillé, bien au-delà des exigences légales" et qu'il s'agissait d'un accident "imprévisible". 








De notre côté des Alpes, deux ponts se sont effondrés ces dernières décennies : le pont Wilson de Tours, un édifice du XVIIe siècle qui souffrait de sa vétusté, et le pont de Sully-sur-Loire, une construction du milieu du XXe siècle qui s'est affaissé sous l'effet du froid. Seul le deuxième avait fait des blessés. L'entretien des infrastructures est cependant censé éviter que de tels incidents se produisent. En France, résume sur son site le ministère de la Transition écologique et solidaire, différents acteurs sont amenés à gérer les routes. 


Tout dépend en fait du type de voie. A l'échelle nationale, l’État est responsable de près de 21.000 km de routes : 9000 km d’autoroutes concédées par le biais de 19 contrats et 12.000 km d’autoroutes et de routes nationales gérées par onze directions interdépartementales des routes.  A l'échelle locale, les routes départementales sont gérées par les services techniques du département ;  à l'échelle communale, par ceux de la commune. 








Or, selon un audit présenté cet été au gouvernement français, 30% des 12.000 ponts que compte le réseau routier non concédé à des sociétés privées sont à réparer et 7% d'entre eux présentent même un "risque d'effondrement" à terme. Un constat d'autant plus préoccupant qu'en moyenne, un pont "n'est réparé que 22 ans après l'apparition des premières dégradations" relève le document. "Si les voies ne sont pas réparées à temps, l'eau s'infiltre et attaque la structure de la chaussée" indique le texte. 


"L'entretien, c'est notre priorité, cela se traduit dès le budget 2018 et se traduira pendant plusieurs années", assure la ministre des Transports Elisabeth Borne ce mercredi sur franceinfo, tout en rappelant sa volonté de présenter "à la rentrée" une loi de programmation des infrastructures.







Les ponts français font l'objet de visites annuelles et de visites plus détaillées tous les trois ansElisabeth Borne, ministre des Transports sur franceinfo





(...)





Article complet sur https://www.lci.fr/international/qui-es ... 95774.html
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17479
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: En France, sur les routes nationales, un pont sur trois a besoin de réparations

Message non lu par Jeff Van Planet » 19 août 2018, 11:11:01

mon conseil: prenez les ponts et évitez les tunnels :mrgreen:
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré