Forte hausse du nombre de noyades cet été

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5641
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Forte hausse du nombre de noyades cet été

Message non lu par Yakiv » 17 août 2018, 21:26:52

johanono a écrit :
17 août 2018, 12:08:32
En effet, je suis bloqué par un principe philosophique : le rôle de l’État dans nos rapports sociaux. Oui, ça me gêne que l’État-nounou soit obligé de prendre ses citoyens-enfants en main sur des sujets de la vie quotidienne qui relèvent normalement de la responsabilité individuelle.

Cette question n'est pas que théorique : elle présente des conséquences pratiques importantes.

Tout d'abord, il apparaît que les pouvoirs publics sont obligés d'engager des dépenses toujours plus importantes (campagnes de prévention, travaux de sécurisation de certains lieux potentiellement dangereux, embauche de fonctionnaires pour surveiller les gens dans leur vie quotidienne ou pour veiller à l'application de certaines normes) pour éviter de se voir reprocher quoi que ce soit en cas de drame quelconque. Qui dit dépenses publiques dit impôts. Plus le domaine d'intervention de l’État est vaste, plus les dépenses publiques seront importantes. Si on admet cet interventionnisme accru des pouvoirs publics, alors il ne faut pas venir se plaindre de payer trop d'impôts.

Je pense aussi que cet interventionnisme accru des pouvoirs publics s'avère contre-productif, car il infantilise et déresponsabilise les gens, les conduisant à adopter des comportements à risques. En gros : ce n'est pas la peine que je réfléchisse, puisque l’État le fait à ma place, je me permets d'avoir des comportements à risques parce que si l’État ne me les a pas interdits, c'est que ce n'est pas dangereux, et de toute façon, s'il m'arrive un problème, l’État sera là pour s'occuper de moi...

De façon générale, j'ai une vision assez restrictive du rôle de l’État. J'aimerais que l’État se consacre d'abord et avant tout à ses missions régaliennes (police, justice, armée). J'admets volontiers qu'il se consacre à la gestion de services publics qui ne relèvent pas de ses missions régaliennes habituelles mais dont il est néanmoins généralement admis qu'ils fassent l'objet d'une gestion publique, non privatisée : les hôpitaux, les écoles. J'estime aussi qu'il appartient à l’État et non aux "partenaires sociaux" de gérer la protection sociale. J'admets, à l'extrême rigueur, qu'il puisse y avoir des campagnes de sensibilisation sur certains risques, même si je déplore qu'il faille en arriver là (les noyades, les accidents de la route, l'alimentation, etc.). Et tout ce que je viens d'énoncer, c'est déjà beaucoup. Quant au reste, c'est la responsabilité individuelle qui doit s'appliquer.

Aujourd'hui, on a un État envahissant qui s'occupe de tout et n'importe quoi, y compris des moindres détails de notre vie quotidienne, mais qui se révèle totalement inefficace sur ce que devraient être ses missions prioritaires... L’État fait tout, mais il fait mal : j'aimerais qu'il fasse moins et mieux.
En fait, ta vision des choses pourrait se résumer de 2 façons vis-à-vis des enjeux qui sont traités ici :
- soit tu considères que sauver quelques vies humaines ne vaut pas le coup que l'état agisse et engage des moyens dans les domaines précités,
- soit tu considères que si l'état n'intervenait pas, il n'y aurait finalement pas plus de morts (même si de mon point de vue, ce dernier argument ressemble beaucoup à une réponse de facilité un peu hypocrite...).

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré