Sondage sur les gilets jaunes

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)

Quelle est votre attitude à l'égard des "gilets jaunes" ?

Vous pouvez sélectionner 1 option

 
 
Voir les résultats

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51168
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Nombrilist » 23 nov. 2018, 07:16:54

C'est un mouvement qui a fort mal choisi sa façon de procéder. Emmerder ses semblables, je ne vois pas en quoi c'est productif.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
johanono
Messages : 24492
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par johanono » 23 nov. 2018, 08:41:01

Yakiv a écrit :
22 nov. 2018, 23:19:03
Alors voilà encore un petit graphique pour vous présenter les résultats du forum vs les résultats de la population française (sondage Elabe, échantillon de 1000 personnes, réalisé les 20 et 21 /11).

Gilets jaunes.png

Vous voyez la différence un peu ?

Comment vous l'expliquez ?
Alors mon analyse vaut ce qu'elle vaut, c'est une thèse, pas une vérité absolue.

Je me dis que ce que nous partageons ici en commun, c'est l'intérêt pour la chose politique.
A contrario, ce que partage en commun la plupart des gens, à mon sens, c'est une haine presque irrationnelle envers les politiques, voir même la politique.

Le mouvement des gilets jaunes est pour moi le reflet du rejet profond de la politique et de la démocratie. Il y a un autre indice qui va dans ce sens, ce sont les nombreuses agressions dont les journalistes semblent avoir fait l'objet en s'approchant des gilets jaunes.
C'est une façon de faire de la politique sans s'inscrire dans le jeu de la politique et de la démocratie.
Je pense que si vous demandez à ces gens de s'engager dans un parti politique, un syndicat, une association ou je ne sais quel mouvement pour faire changer les choses et se battre "POUR" quelque chose au lieu de se battre "CONTRE" quelque chose, il est à mon avis probable qu'ils vous répondent "plutôt crever !".

Voilà ma façon de voir les choses.
Il me semble évident que, tous autant que nous sommes sur ce forum, nous ne sommes pas représentatifs de la population française. Parce que nous intéressons à la politique, et parce que nous sommes probablement capables de réfléchir et raisonner un peu plus que le manifestant lambda, qui n'aime pas la politique, qui verse bien facilement dans le complotisme, qui est incapable de réfléchir à l'intérêt général, et qui ne raisonne pas plus loin que le bout de son pouvoir d'achat.

Avatar du membre
Jean
Messages : 4528
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Jean » 23 nov. 2018, 12:07:35

albert a écrit :
22 nov. 2018, 17:24:34
Ce mouvement exprime la colère des classes moyennes inférieures en phase de déclassement. Et une demande de hausse du pouvoir d'achat. Justement, une étude de l'OFCE vient de montrer que le niveau de vie des Français a baissé depuis 2008, et cette catégorie de Français est plus impactée que les autres (510 euros de baisse contre 400 euros en moyenne). Ce mouvement est donc parfaitement justifié. On peut lui reprocher son inexpérience, son hétérogénéité, ses débordements, ses erreurs, mais sur le fond cette colère est une réaction saine et normale. Je n'y ai pas participé mais je regarde néanmoins ce mouvement avec sympathie (c'est ce que j'ai répondu au sondage).

400 euros sur le smic*12 = 13800 soit 2,89% certes ce n'est pas négligeable mais ce n'est pas un cataclysme... alors que la crise a été la pire depuis 1929.

Encore je prends le cas où chaque personne du foyer subit une baisse de 400 euros et où il n'existe ni primes ni 13 ème mois.

La question est plutôt :

Sommes-nous face à un mouvement de ras le bol fiscal qui a pour objectif de réduire les impôts et taxes afin d'inciter le gouvernement à réduire ses dépenses (dont les sociales....) ou bien est-ce une erreur d'appréciation conduisant à ne pas faire le lien entre les taxes et impôts que l'on paye et les aides que l'on reçoit ?

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 7163
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Nolimits » 23 nov. 2018, 20:28:14

Je viens de changer mon vote, je suis passé à "Hostile".

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5635
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Yakiv » 23 nov. 2018, 21:39:12

Nolimits a écrit :
23 nov. 2018, 20:28:14
Je viens de changer mon vote, je suis passé à "Hostile".
Qu'est-ce qui t'a fait changer d'avis ? :P

En ligne
Avatar du membre
Logos
Messages : 969
Enregistré le : 08 déc. 2015, 22:40:59

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Logos » 23 nov. 2018, 22:19:30

J'ai voté "sympathie" car même si cette mobilisation part un peu dans tous les sens, elle est utile.

Elle permet de faire écho à un ras le bol assez profond, en l'exprimant de manière non partisane.
Donc ne pouvant pas être critiquée sur le mode "Ça vient de l'opposition, ils critiquent pour critiquer"

Peu importe les tentatives d'infiltration ou de récupération, les RG eux-mêmes ont dû constater
le nombre important de gens non encartés ou de sensibilités diverses.

Pour certains on peut même parler de personnes "dépolitisées" qui renouent avec une forme de citoyenneté.
Des gens dont tout le monde se fout il faut bien le dire vu qu'ils votent peu ou FN. Et donc sans intérêt
pour les partis de gouvernement. Sans poids politiques, ils n'ont pas non plus de poids médiatiques,
intellectuels ou économiques.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51168
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Nombrilist » 23 nov. 2018, 22:26:07

Yakiv a écrit :
23 nov. 2018, 21:39:12
Nolimits a écrit :
23 nov. 2018, 20:28:14
Je viens de changer mon vote, je suis passé à "Hostile".
Qu'est-ce qui t'a fait changer d'avis ? :P
Il n'aime pas le jaune.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Snark
Messages : 1455
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Snark » 23 nov. 2018, 22:41:51

Face au soi disant réchauffement climatique rien de tel qu'une bonne hausse des taxes
et un encore meilleur sondage .

Prenons exemple sur Trump qui lutte contre les incendies de forets avec des tweet et des rakes news.
En plus c'est pas lui , c'est les démocrates . On est sauvés .

https://www.titrespresse.com/1647572180 ... nald-trump
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 7163
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Nolimits » 23 nov. 2018, 23:11:35

Yakiv a écrit :
23 nov. 2018, 21:39:12
Nolimits a écrit :
23 nov. 2018, 20:28:14
Je viens de changer mon vote, je suis passé à "Hostile".
Qu'est-ce qui t'a fait changer d'avis ? :P
Ca :
La victime s'est vue prescrire 45 jours d'ITT. Jeudi 22 novembre, un chauffeur routier de 42 ans a été roué de coups au visage par un membre des "gilets jaunes" alors qu'il était bloqué sur la commune de Fains-Véel (Meuse).

L'homme souffre de quatre fractures au visage et d'une hémorragie cérébrale, mais ses jours ne sont plus en danger, selon nos informations. Il devra prochainement subir une intervention chirurgicale pour se faire apposer une plaque de métal au niveau de la mâchoire.
RTL - ICI

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 778
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Spartiate » 24 nov. 2018, 09:13:34

J'observe plusieurs choses à travers ce mouvement. D'abord, ceux qui sont hostiles aux gilets jaunes le sont surtout sur la forme que sur le fond des revendications, parce que des salopards isolés s'en sont pris à des innocents qui auraient pu, dans un autre contexte, être solidaires du mouvement.

Ensuite, le mouvement n'est pas rationnel, mais comme la plupart des mouvements sociaux il repose sur des sentiments plutôt que sur de la raison. Ils ont le sentiment de devoir soutenir l'essentiel de l'effort financier alors que les habitués de l'optimisation/fraude fiscale y échappent. Ce à quoi les politiques leur répondent qu'on ne peut rien faire car on perdrait en compétitivité. Alors, beaucoup ont le sentiment ne plus avoir rien à perdre. Et ne sous-estimez jamais quelqu'un qui considère qu'il n'a plus rien à perdre. Ça lui donne là encore un sentiment d'invincibilité, d'où des débordements. Mais ce n'est pas qu'une histoire de sentiments, elle se vérifie par les faits. Les Panama Papers, Paradise Papers et consorts sont passés par là, confirmant l'impunité dont jouissent certains. Ils le disent à leur manière mais inconsciemment, c'est cet état de fait qu'ils expriment.

Enfin, c'est la défaite des corps intermédiaires. Les syndicats, depuis maintenant un bon moment, sont vus comme des tire-au-flanc, qui replient bagage dès qu'ils ont obtenu compensation. Ils sont vus comme appartenant au même système que les élus politiques. Les formes de manifestation spontanée, quasiment illégales, sont donc privilégiées. Quelle est la seule réponse des élus de la majorité ? "Attendez les résultats, ils arriveront d'ici 18 mois". Forcément, c'est inaudible pour la plupart des gens. Non pas que ce soit faux, mais parce que les élus ont perdu toute autorité morale, toute probité. Or, par exemple, si l'impôt est si bien accepté dans les pays scandinaves, ce n'est pas juste une question de protestantisme mais c'est aussi parce que les politiques font preuve de transparence, de probité et que le moindre élu qui fait une erreur est mis au ban. On est typiquement ici dans l'argument d'autorité.

Pour autant, je ne crois pas que les partis d'opposition pourront en bénéficier pour cette raison. Ils ne sont vus que comme l'autre face d'une même pièce. On peut le déplorer mais on peut aussi s'en réjouir : ça signifie avant tout que la manifestation n'est pas politisée. On nous a dit que la manif était d'extrême droite poujadiste, puis d'extrême gauche. Maintenant, on se rend compte qu'il y a un peu de tout.

Le pire pour le gouvernement, c'est que ceux qui sont contre les gilets jaunes ne soutiennent pas pour autant l'Etat. Les écolos par exemple admettent la hausse des taxes uniquement si elle est assortie d'efforts au niveau environnemental, ce à quoi le gouvernement semble ici sourd. Macron promet de faire des propositions mardi mais au vu de ce que j'ai pu lire, elles manquent terriblement d'ambition.
Bref, il faudra plus que de la lacrymo pour calmer le jeu.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5635
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Yakiv » 24 nov. 2018, 09:23:19

Le plus gros défaut du mouvement "gilets jaunes", encore une fois, c'est qu'il ne propose strictement rien.

En fait, si on imposerait aux gilets jaunes d'écrire un petit programme commun, je pense qu'on obtiendrait 2 résultats possibles :

- soit tout le monde s'engueule, s'insulte et le mouvement se disperse naturellement (quelle belle idée :mrgreen:)

- soit c'est la lettre au père Noël : moins d'impôts, moins de taxes, plus d'aide sociale, etc.

Ce mouvement n'est donc pas constructif, et s'il n'est pas constructif, il est insignifiant.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 7163
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Nolimits » 24 nov. 2018, 09:29:36

Tout à fait d'accord avec ça. D'ailleurs, au mieux, ce "mouvement" obtiendra des micros- mesurettes distribuées comme des hochets pour les apaiser. Une contestation, ça doit être organisée, réfléchie, structurée, bref construit. Le n'importe quoi avec n'importe qui n'apportera rien.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 778
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Spartiate » 24 nov. 2018, 09:43:57

Ça dépendra de sa durée. Là, le mouvement est trop jeune pour pouvoir proposer quelque chose de constructif.
De toute façon, un mouvement suit le schéma suivant : capter l'attention du public, mobiliser, s'organiser, proposer. On est encore dans la deuxième phase, la troisième phase tend à patiner.

Cela dit, je suis d'accord avec vous sur le principe, mais avec une nuance : il ne faut pas laisser à l'exécutif l'initiative de la proposition. Là, les manifestants sont dans une posture attentiste, qui consistent à dire à l'Elysée "Donnez-moi votre offre, je vous dirai si je l'accepte". S'ils ne parviennent à renverser cette tendance et à être dans la position de l'offreur plutôt que de l'acquéreur, ils auront échoué (sans pour autant que l'Elysée n'en sorte grandi).

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5635
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Yakiv » 24 nov. 2018, 10:06:05

Et puis, les gens qui n'ont "plus rien à perdre", franchement, ils sont pas dans notre pays.
Je me souviendrais longtemps d'un auditeur issu de l'immigration et qui avait déjà un peu de bouteille, qui expliquait sur RMC qu'il ne comprenaient pas de quoi les Français se plaignaient tout le temps sachant que dans ce pays, on peut s'enrichir lorsqu'on en a les capacités, on est assez bien indemnisé lorsqu'on se retrouve au chômage, on reçoit des revenus même lorsqu'on a pas encore travaillé ou qu'on ne travaille plus alors qu'on est en âge de travailler, la retraite est assurée et on vit souvent bien avec et l'accès aux soins est quasiment gratuit.
Alors "les gens qui n'ont plus rien à perdre", c'est soit dans les films, soit dans d'autres pays...

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 778
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Spartiate » 24 nov. 2018, 10:23:50

Si on compare avec les standards nord-africains, la France reste en effet très avantageuse.

Mais la politique gouvernementale vise à détricoter ces avantages au nom de la lutte contre la dépense publique. Ça ne se fera pas du jour au lendemain mais au contraire très progressivement, comme dans d'autres pays européens touchés par une crise de la dette. Cette manifestation exprime surtout le dégoût vis-à-vis d'une politique qui n'a pas de volonté à lutter contre la criminalité en col blanc.

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Logos