Les drogues, vraies et fausses solutions

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Répondre
Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 13 févr. 2009, 23:42:00

Bonne nuit!

Aujourd'hui la lutte contre les drogues suit deux axes différents: d'une part, la lutte des associations qui s'efforcent d'informer sur les risques de ces drogues, d'autre part la police qui s'efforce de mettre en prison le plus de trafiquants et d'usagers possibles. Pourtant, ces derniers ne sont pas coupables mais victimes. Alors pourquoi les incarcérer?

Sur le travail des associations, la loi du 31 décembre 1970 interdit toutes référence aux drogues et génère une sorte de tabou autour de la question des drogues qui empèche d'informer convenablement. Les associations qui s'y efforcent ont donc toujours les flics sur le dos, ce qui les empèche de mener leur tache à bien dans les meilleures conditions.

Sur la police, ils font toujours beaucoup de saisies mais la consommations des drogues en France est globalement en augmentation (à cause d'un société de plus en plus désespérante et qui invite donc de plus en plus à fuir dans la drogue). Donc la police aussi est en échec.

Je propose donc, dans la lignée de mon parti politique les Verts, comme indiqué dans Le Nouveau Livre des Verts qui résume les engagements du parti dans un certain nombre de directions, une  solution radicalement différente. D'abord, le cannabis qui a un statut tout à fait particulier: il est qualifié de drogue douce, tout les rapports commandés par l'Etat (du rapport Pelletier au récent rapport Roques) s'accordent sur le fait qu'il n'est pas très dangereux et ne mérite pas toute cette ardeur repressive.  La commission Henrion en mars 1995 note même: "Aucun décès dû à une consommation excessive de cette drogue isolément n'a été signalé. A ce titre, elle est moins dangereuse que l'alcool (36000 morts par an)  ou le tabac (60000)", deux drogues qui elles sont pourtant légales.
Le principal danger du cannabis est... judiciaire: simple consommation, jusqu'à un an de prison et 25000 euros d'amendes, culture, jusqu'à 20 ans d'emprisonnement et 50 millions d'euros d'amendes (854 simples usagers en prison). D'autre part, le fait que le cannabis soit interdit favorise son monopole illégal: c'est une source de revenue (la principale) de nombre d'organisation terroristes (c'est comme ça que se finance entre autre la Camorra, et les nationalistes corses). Pour le cannabis, la meilleure solution est donc sans doute, au vu de ses arguments, une dépénalisation, avec droit à l'autoproduction et sinon monopole de l'Etat (la vente se ferrait comme en Hollande dans des bars spécialisés, mais la marchandise viendrait de l'Etat, qui s'assurerait donc de sa qualité). Cela permettrait d'éviter des produits de mauvaise qualité coupés à n'importe quoi qui sont la seule cause d'accidents avec le cannabis. De plus, le consommateur ayant le choix entre des fillières informelles qui offre un produit de mauvaise qualité et des fillières d'état à produit controlé, iraient vers l'Etat ou l'autoproduction, ce qui "couperait les vivres" aux organisations terroristes.

Passons maintenant aux drogues dures: cocaïne, héroine, champignons hallucinogènes, médicaments,...
Encore une fois, c'est les usagers qui sont le plus souvent touchés par la répession alors qu'encore une fois (encore plus dans le cas des drogues dures) c'est eux les victimes. Encore une fois, la loi du 31 décembre 1970 réduit fortemùent les possibilités d'information par les associations. Ici, le monopole criminel existe de façon encore plus nette que pour les drogues douces. Dans le cas des drogues dures, les usagers accros s'injectent n'importe quopi (souvent des produits de mauvaise qualité coupés à n'importe quoi ce qui cause encore plus de mort) et ne pouvant trouver facilement des seringues se réinjectent plusieurs fois avec la même (risques d'infection) ou pire, se pique avec celle dun voisin (transmission de maladies par le sang, notamment SIDA et hépatites). Comme les produits sont de plus en plus chers et que les accros en veulent toujours plus ils sont réduits à la délinquence et à la prostitution. La solution n'est donc pas la prohibition qui empire encore les conditions de vies des usagers accros et victimes. La solution que je propose est donc une légalisation très controlée: on continue la lutte contre les réseaux de fourniture, mais plus contre les usagers, on fournit des produits controlés et une aide à l'arret dans des centres spécialisés dans la lutte contre l'addiction sous controle médical (comme pour le cannabis la concurrence se ferra au bénéfice du service public et les réseaux finiront par disparaitre d'eux même, et donc la source de financemment des groupes terroristes aussi).

De plus, le passage sous contrôle public avec surveillance de ces économies parrallèles créerait des milliers d'emplois réels (en lieu et place de milliers d'emploies informels qui ne cotisent nulle part), permettrait aux buralistes de relancer leur activité dans le cas du cannabis (dans un domaine où il ne soufriront pas de la concurrence des pays à basse taxe), rapportera des milliards à l'Etat (puisque c'est lui qui serait producteur et vendeur en situation de monopole).

Pour sortir de la situation de crise du à des années d'une politiqsue de répression dont l'échec est patent, cette proposition me parait la meilleure et al plus réaliste. J'ai hate de voir les arguments qui me seront opposés et si vous en trouverez à m'opposer.


   

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 13 févr. 2009, 23:59:00

D'abord, le cannabis qui a un statut tout à fait particulier: il est qualifié de drogue douce, tout les rapports commandés par l'Etat (du rapport Pelletier au récent rapport Roques) s'accordent sur le fait qu'il n'est pas très dangereux et ne mérite pas toute cette ardeur repressive.  La commission Henrion en mars 1995 note même: "Aucun décès dû à une consommation excessive de cette drogue isolément n'a été signalé. A ce titre, elle est moins dangereuse que l'alcool (36000 morts par an)  ou le tabac (60000)", deux drogues qui elles sont pourtant lé

Des fois, je me demande ce qui est le pire entre l'inconscience et la cécité.

La prochaine fois que je ramasse une gosse avec sa mère dans une voiture, shootées par un jeune camé au canabis, je t'envoie les morceaux par la poste, et te laisse annoncer au père que le canabis n'est pas dangereux.

Si je me base a tes ecris, l'eroine, la cocaine, font moins de victimes encore que le canabis, la clope, et l'alcool (avant de mettre la clope là dedans, tu me prouveras par la même occasion ce que celle ci change dans le comportement de l'usager au point de vu sociabilité, car je ne vois pas en quoi un fumeur de clope peut faire autant de victimes indirectes que les accidents de la route liés au drogues). Donc, les drogues dures, faisant moins de victimes, on devrait carément les commercialiser en grandes surface ?

Ces arguments sont déplacés, et plein de non sens.
Je rammase trop de victimes sur les routes, où alcool et canabis sont les facteurs declenchant, pour adherer à ces inepties.

Pour l'alcool, je pense comme toi, mais comme je ne bois pas .....................

Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 14 févr. 2009, 00:11:00

bonsoir .
il y a tellement de fumeurs de canabis, que la police, n arrete que les revendeurs..
moi je suis pour la legalisation, sa eviterais a baucoups de jeunes, d avoir des problemes avec la police, pour pas grand chosse, et du coup sa stoperais le trafics, mais le canabis, justifie la presense des flics dans bien des cas, elle fait vivre la justice, juges et avocats, et sa arange bien le systéme, .
la legalisation permetrait aussi , le control des produits
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 14 févr. 2009, 12:00:00

Bonjour

Justement l'effet du cannabis sur le comportement (tout les spécialistes sont d'accord là dessus), c'est plutôt de se mettre à l'écart en riant bettement. Rien de commun avec ce que tu dis, ca serait plutôt l'effet des drogues dures (genre cocaine et héroine) ce que tu dis: jamais un fumeur de cannabis n'a commis ce gene d'actes. Pour les accidens de la route, c'est très limité, et en plus on pourrait aisément lutter contre par des campagnes comme celle de l'alcool au volant et de toute façon conduire sous l'emprise du cannbis resterait un délit. D'ailleurs, la France est le dernier pays en Europe avec la Suède a interdire purement et simplement le cannabis. En Hollande, c'est légalisé, dans les autres pays d'Europe, le simple usager n'est pas poursuivi et assez souvent comme en Espagne, un droit à l'autoproduction et à la consommation dans le cercle privée est reconnu. On décrit injustement les cofee shop néerlandais mais là bas la consommation régulière s'est stabilisé autour de 4% alors qu'en France elle est déjà à 6% et en constante augmentation. Ca fait réfléchir.

Ensuite, je ne compare que ce qui est comparable: le cannabis peut être comparé avec l'alcool et le tabac car tout les trois ont beaucoup d'adeptes alors que les drogues dures en ont bien moins. D'ailleurs, ce n'est pas moi qui compare en tout état de cause mais bien un rapport ministériel. Je n'ai jamais proposé de commercialiser les drogues dures de quelque façon que ce soit: je propose une distribution dans un cadre médicalisé de produits de substitution avec accompagnement progressif à l'arret.

Les inconvénients d'une telle méthode sont nettement inféreurs aux avantages et surtout nettement inférieur à ceux de la méthode actuelle.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 14 févr. 2009, 12:33:00

Les specialistes, c'est les proches des victimes, les victimes, et les centres d'urgence, rien d'autre.
Autoriser le canabis, c'est autoriser un port d'arme. Tout ce qui peut declencher un drame doit être éviter, coute que coute.
Si on accepte ces derives, faut pas se plaindre qu'un jour, qu'on nous ramene notre gosse dans un sac à la morgue, c'est nous qui l'aurons tué.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 14 févr. 2009, 13:14:00

:D bonjour, alors si tu est juste ,il faut aussi interdire l alcool, car l acool tue encore plus
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 14 févr. 2009, 14:48:00

Là, tu crois pas si bien dire, la pretexte débile des coutumes ancestrales, je l'applique aussi bien pour les français que pour les autres.
Si on a légalisé l'alcool, c'est pour eviter la prohibition. Ca derangeait tout le monde à l'epoque de la maffia, mais ça derange personne quand le maffieux, c'est l'état.
Mais le phenomène est tout aussi dangereux.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 14 févr. 2009, 14:50:00

entierement d accord
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 14 févr. 2009, 15:55:00

Tout ce qui peut, de près ou de loin, tuer ou mettre en danger la vie d'autrui, et ce en toute connaissance de cause, doit etre surveiller de près.
Si on légalise, me dira t'on, on pourra alors surveiller.
Mais par qui ?
Encore une fois la police, qui n'arrive déjà pas à palier aux problèmes par manque d'effectifs, par ordres débiles ?
Soyons realistes, en france, on veut tout légaliser, mais on assumera jamais.

La mort n'est pas excusable, car du moment que l'on cotise un changement de personnalité par moyens de drogues (alcool, drogues, medicaments), on est les complices des actes du consommateur. Trop peu pour moi.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 14 févr. 2009, 16:31:00

legalisé , c est dejas surveiller la qualitées des produits., qui provoque des morts plus que la drogue elle meme., c est la fin des trafics. et une surveillance medicale des malades, ,serinques et autres. sa ne regle pas touts mais sa aide
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 14 févr. 2009, 16:38:00

Oui, mais dans ce cas, le dealer serait l'état, donc nous, et je ne suis pas dealer. Donc, l'état, pour qui le français a voté, ne sera que tolérance.
Bref, un systeme où tout le monde a droit à tout.
Tu parles des malades (c'est très bien, je te l'accorde). Moi, je te parle des victimes, comme nos gosses.
Parfois, c'est pareil (quand le consommateur est la victime).
Moi, je parle les victimes des consommateurs, et là, les aides, elles ne servent à rien.
On ne peut pas aider une personne dont l'enfant est mort, et encore moins si c'est l'état lui même qui l'a tué en admettant que l'etat de trans est un comportement normal.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 14 févr. 2009, 18:23:00

oui les victimes, comme les victime de l alcool.,..
mais pour le canabis , dans certain pays il est libre, et il ny a pas plus de problémes, autour de moi baucoups de gens fumes, et sa ne dérange personne, j ai aussi fumé , ily a longtemps, et j ai eu plus de mal a arreté le tabac ,que le schit..
chez nous c est devenue banal, mais biensur, il faut protegées les enfants, ont ne leurs donnent pas d alcool, et ils ne fume pas.point
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 14 févr. 2009, 19:44:00

Bonsoir

Je suis entièrement d'accord avec lambertini. D'ailleurs, au USA, ils ont essayé de prohibé l'alcool, résultat: les réseaux de la Camorre américaine ont vendu de l'alcool frelaté, qui a rendu des gens aveugles et en a tué bien d'autres. C'est la prohibition qui tue les usagers, encore plus que la drogue elle même.
Lucifer, tu as dit, ici ou ailleurs, que nous étions des intellectuels qui étudions de loin la situation et la théorisions: mais bien au contraire, nous sommes les mieux placés pour en parler puisque nous nous fréquentons ce genre de gens (les usagers).

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 14 févr. 2009, 19:58:00

:D dire que je suis un intellectuel, ne n est jamais arrivé, le contraire oui :oops:
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 14 févr. 2009, 22:45:00

Bastien Vert a écrit : nous sommes les mieux placés pour en parler puisque nous nous fréquentons ce genre de gens (les usagers).
Les mieux placés sont ceux quyi les soignent, pas ceux qui les insitent à se detruire les neurones.
Si tu veux que tes amis foutent la vie des autres en danger, c'est ton droit. T'inquiette, si c'est sur la route, je ramasserais les morceaux de viandes.
Mais si tes amis ecrasent ton gosse, tu en seras tout autant responsable qu'eux.

Tu parles des USA, le pays de la demesure, qui n'est pas comparable à la france, tout comme les pays qui ont légalisé l'herbe.

C'est la prohibition qui tue, dis tu ?
Crois tu que si l'alcool n'etait pas légalisé, les mecs beurrés ne pourraient plus frapper leur femme, crois tu que les mecs rouleraient a jeun ?
Et bien non, mais le nombre diminuerait fortement.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : signora