Seriez-vous partisan que la France sorte de l'Europe ?

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Répondre
Cobalt

Message non lu par Cobalt » 04 mai 2011, 14:37:00

Devant la méfiance et le rejet de plus en plus présent des français face à l'Europe,je poste ce sondage

Pour la sortie de l'Europe

Contre la sortie de l'Europe.

Pour des aménagements de l'Europe sans en sortir complètement.

De toute façon l'Europe est voué à l'échec

Avatar du membre
Ilikeyourstyle
Messages : 4387
Enregistré le : 06 déc. 2010, 00:00:00
Localisation : La Perle
Contact :

Message non lu par Ilikeyourstyle » 04 mai 2011, 15:29:00

NEIN ! 

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24088
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 04 mai 2011, 16:10:00

Contre. Par contre il y a de gros progrès à faire sur le plan démocratique, mais ce n'est pas en bloquant les traités qui introduisent des améliorations que ça va s'améliorer.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Ilikeyourstyle
Messages : 4387
Enregistré le : 06 déc. 2010, 00:00:00
Localisation : La Perle
Contact :

Message non lu par Ilikeyourstyle » 04 mai 2011, 16:54:00

Beaucoup à faire sur le plan démocratique, et beaucoup à travailler pour repasser dans le champ du réalisme économique, social et environnemental. Mais ce n'est pas une raison pour tout arrêter. Un peu de souverainisme européen est juste nécessaire et un gros effort collectif de gestion (le jour où le Portugal vient de se faire financer de 78 milliards d'€ ! 

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50833
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 04 mai 2011, 17:11:00

Contre. En sortir n'arrangerait rien. Parcontre, la rendre démocratique me semble un prérequis indispensable pour qu'elle ne s'effondre pas.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Cobalt

Message non lu par Cobalt » 09 mai 2011, 07:56:00

 


Sondage : une majorité de Français souhaitent garder l’euro
A l’occasion de la Journée de l’Europe, un sondage TNS-Sofres révèle que 67 % des Français veulent conserver la monnaie unique, alors que 30 % préféreraient revenir au franc.
H.V. | Publié le 09.05.2011, 07h00





Image
Contrairement à ce qu'on aurait pu penser, les Français croient encore à l'Europe.  Image





Pour un 9 mai, Journée de l’Europe, voilà un sondage réconfortant pour les partisans de l’Union européenne (UE). Contrairement à ce qu’on aurait pu attendre, les Français croient encore à l’Europe : 30% d’entre eux y voient un motif d’espoir, contre 29% — c’est un résultat très serré — pour lesquels c’est une source de déception, selon une enquête TNS-Sofres réalisée pour la Fondation pour l’innovation politique (un centre de recherche plutôt libéral).

SUR LE MÊME SUJET
  • Les Français plus fourmis que cigales[/list:u]

    1 Succès inattendu pour l’euro

    Ce sondage l’indique clairement : les Français ne souhaitent en aucun cas un abandon de l’euro pour revenir au franc : 67% contre 30%. Et pourtant, une écrasante majorité (82%) juge l’euro responsable de la hausse du coût de la vie. Explication? « Les Français, réalistes, croient impossible et même catastrophique un tel retour en arrière avec le franc », analyse le politologue Dominique Reynié, directeur de la Fondation pour l’innovation politique et auteur de « Populismes : la pente fatale » (Plon).. De plus, les personnes interrogées estiment que l’UE renforce le poids de la France face à la mondialisation.

    Image
    2 L’Europe, c’est la paix

    Là encore, un résultat assez surprenant, tant cet aspect semblait ancré dans les habitudes des Européens, et donc relégué à l’arrière-plan. « Si cela redevient un argument majeur, c’est que le reste du monde est très troublé ces derniers mois, avec les révolutions arabes, la guerre en Libye, l’Afghanistan », reprend Dominique Reynié.

    Image
     
    3 Il reste des (gros) points faibles
    Principal reproche adressé à l’Europe : sa « complexité », 77% des sondés estimant que ce mot lui correspond bien. Plus embêtant, l’UE est associée par 60% des Français au mot « chômage ». Lorsqu’on les interroge sur les domaines dans lesquels elle devrait s’impliquer davantage, ils répondent majoritairement, dans l’ordre : emploi, pouvoir d’achat et protection sociale. Enfin, ils sont 52% à penser que « l’Union européenne accentue le problème de l’immigration en France ». Sur tous ces sujets sensibles, avertit Dominique Reynié, « les dirigeants européens devront trouver des réponses dans les années qui viennent, sinon la poussée du populisme risque de devenir irrésistible ».

    Image


    Sondage TNS-Sofres réalisé pour la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol) du 15 au 21 avril 2011 auprès d’un échantillon national représentatif de 1 500 personnes âgées de 18 ans et plus. Méthode des quotas. La Fondapol
    organise aujourd’hui à Paris un colloque sur « Le sentiment européen des Français », avec notamment Laurent Wauquiez et Jean-Pierre Chevènement.




    Le Parisien
Voilà qui prouve bien que le FN est un vote contestataire et pas d'adhésion.

J'ai voté pour rester dans l'Europe.


Avatar du membre
avatabanana
Messages : 1038
Enregistré le : 06 oct. 2009, 00:00:00

Message non lu par avatabanana » 10 mai 2011, 06:21:00

Il faut essayer d'y rester.

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré