Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51168
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par Nombrilist » 11 juin 2014, 19:12:32

Albedo » Mer 11 Juin 2014 - 16:25 a écrit :Comme d'habitude, les mesures dans l'immobilier vont avoir l'effet opposé de ce qui était attendu. Comme croire qu'une ministre ne se rende pas compte qu'un encadrement des loyers va forcément diminuer le nombre de biens à la location?
En France, si tu ne loues pas ton bien, tu le paies très très cher (taxe foncière + taxe de non location qui est égale à la taxe d'habitation plein pot). Normalement, si le proprio n'est pas trop c.., ça doit l'inciter à louer. Donc, l'encadrement n'est pas un problème.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Albedo
Messages : 285
Enregistré le : 02 avr. 2014, 17:10:33
Localisation : Le Retz

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par Albedo » 11 juin 2014, 19:46:02

L'encadrement n'est pas le problème, mais ça rajoute quelque chose en plus. Cette mesure ne cherche pas à guérir les causes mais à contenir les symptômes.
"Tandis que l'État existe, pas de liberté ; quand règnera la liberté, il n'y aura plus d'État." - Lénine
"Theoretically, planning may be good. But nobody has ever figured out the cause of government stupidity." - Richard Feynman

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51168
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par Nombrilist » 11 juin 2014, 20:19:36

L'encadrement n'ajoute rien. D'ailleurs, normalement, un véritable encadrement devrait limiter la hausse de l'immobilier.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Albedo
Messages : 285
Enregistré le : 02 avr. 2014, 17:10:33
Localisation : Le Retz

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par Albedo » 11 juin 2014, 20:33:57

Si, ça empêche les prix de bouger, c'est quand même pas rien. A se demander qui est à la cause de cette hausse de l'immobilier...
"Tandis que l'État existe, pas de liberté ; quand règnera la liberté, il n'y aura plus d'État." - Lénine
"Theoretically, planning may be good. But nobody has ever figured out the cause of government stupidity." - Richard Feynman

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51168
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par Nombrilist » 11 juin 2014, 20:34:51

Comment peut-il y avoir une hausse si les prix ne bougent pas ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Albedo
Messages : 285
Enregistré le : 02 avr. 2014, 17:10:33
Localisation : Le Retz

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par Albedo » 11 juin 2014, 20:39:50

En empêchant la hausse des prix, il y a plus de demandes sur les biens qui restent accessibles car diminution du parc locatif. Les personnes avec le plus de moyens qui pouvaient se permettre les loyers les plus chers se rabattent sur des biens de moyenne gamme, cannibalisant le marché des classes moyennes.

Sur Paris où le parc est limité et la demande grande, c'est exactement ce qu'il se passe, on demande des garanties à n'en plus finir et tout le monde est perdant! A a fois les riches qui ont moins de choix et les classes moyennes aussi qui se voient en concurrence avec les plus riches.
Voir le cas de la Suède et des listes d'attentes aussi.
"Tandis que l'État existe, pas de liberté ; quand règnera la liberté, il n'y aura plus d'État." - Lénine
"Theoretically, planning may be good. But nobody has ever figured out the cause of government stupidity." - Richard Feynman

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51168
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par Nombrilist » 11 juin 2014, 20:47:46

"En empêchant la hausse des prix, il y a plus de demandes sur les biens qui restent accessibles car diminution du parc locatif. Les personnes avec le plus de moyens qui pouvaient se permettre les loyers les plus chers se rabattent sur des biens de moyenne gamme, cannibalisant le marché des classes moyennes."

Je ne comprends pas pourquoi les personnes qui paient les loyers les plus chers se rabattraient subitement sur moins cher. Je ne vois pas le rapport.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Albedo
Messages : 285
Enregistré le : 02 avr. 2014, 17:10:33
Localisation : Le Retz

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par Albedo » 11 juin 2014, 20:49:16

Car il y a moins de biens disponibles par l'encadrement des loyers si les propriétaires des biens les plus chers ne veulent - ne peuvent baisser leurs prix.
"Tandis que l'État existe, pas de liberté ; quand règnera la liberté, il n'y aura plus d'État." - Lénine
"Theoretically, planning may be good. But nobody has ever figured out the cause of government stupidity." - Richard Feynman

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51168
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par Nombrilist » 11 juin 2014, 20:50:51

Mais là tu rentres dans la spéculation. Les propriétaires de maisons qui valent cher paient en principe des sommes assez élevées en foncier et en taxe de non location. Donc, ils ont tout à perdre à ne pas louer, quelque soit le loyer. Et puis gageons que louer à 20% au dessus du prix médian, ça n'est pas ruineux.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Albedo
Messages : 285
Enregistré le : 02 avr. 2014, 17:10:33
Localisation : Le Retz

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par Albedo » 11 juin 2014, 20:54:21

Pourtant, il y a 2,4 millions de logements vacants en France, tout le monde est donc perdant? Soit il n'y a pas de clients, soit ils n'ont pas intérêt à louer. Sans doutes un peu des 2.

http://www.bfmtv.com/societe/france-pay ... 21060.html
"Tandis que l'État existe, pas de liberté ; quand règnera la liberté, il n'y aura plus d'État." - Lénine
"Theoretically, planning may be good. But nobody has ever figured out the cause of government stupidity." - Richard Feynman

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par freeze » 11 juin 2014, 21:00:28

sauf que tous les logements vacants ne se trouvent pas a paris
mon père a 2 maisons vides car pas de clients pour louer a l"année

Avatar du membre
Albedo
Messages : 285
Enregistré le : 02 avr. 2014, 17:10:33
Localisation : Le Retz

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par Albedo » 11 juin 2014, 21:01:45

"Tandis que l'État existe, pas de liberté ; quand règnera la liberté, il n'y aura plus d'État." - Lénine
"Theoretically, planning may be good. But nobody has ever figured out the cause of government stupidity." - Richard Feynman

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51168
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par Nombrilist » 11 juin 2014, 21:05:37

A ce que je sache, les loyers ne sont pas encadrés. Donc ils augmentent et beaucoup de gens salariés ne peuvent pas se les payer.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Albedo
Messages : 285
Enregistré le : 02 avr. 2014, 17:10:33
Localisation : Le Retz

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par Albedo » 11 juin 2014, 21:10:32

Tout à fait, c'est pour ça que je prenais la situation parisienne qui exclue de fait beaucoup de monde du marché immobilier sur un marché tendu, là où le contrôle des loyers est sensé être le plus efficace.

Mais penses-tu vraiment que tous les propriétaires vont baisser leur loyers pour être dans les clous s'ils ne louent déjà pas maintenant? S'ils souhaitaient vraiment louer, ils aurait déjà baisser leur prix vu la demande à Paris.

Tout ce que je veux dire, c'est quand les zones tendues, le contrôle des loyers ne va pas par magie réintégré les logements trop chers qui sont déjà vides car la demande ne suit pas. Par contre, ceux qui sont "chers" et qui sont déjà loué, ils vont peut-être baisser ou peut-être sortir du marché car le propriétaire ne veut pas louer à ce prix. C'est pour cette raison que je dis que les locataires de ce type de bien vont se retrouver à postuler sur des biens moins "chers", compressant le marché et accroissant la demande sur les biens restants.

Je ne sais pas si je m'explique correctement, je vais plusieurs choses en même temps.
"Tandis que l'État existe, pas de liberté ; quand règnera la liberté, il n'y aura plus d'État." - Lénine
"Theoretically, planning may be good. But nobody has ever figured out the cause of government stupidity." - Richard Feynman

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par freeze » 11 juin 2014, 21:12:40

l'encadrement ne peut être que bénéfique dans les localités où les prix s'envolent
on sait bien qu'un max de personnes investissent dans l'immobilier
mais rien ne justifie cette bulle ............

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré