Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Avatar du membre
Albedo
Messages : 285
Enregistré le : 02 avr. 2014, 17:10:33
Localisation : Le Retz

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par Albedo » 11 juin 2014, 21:16:22

Si je reprends la genèse de cette formule, c'est faire baisser les prix dans les zones tendues. En fixant des plafonds et en excluant des biens, on va mécaniquement baisser le loyer médian, vous être d'accord jusque là?

Bien, mais la quantité de biens disponibles va forcément baisser, est-ce que c'est bien le but de la manoeuvre? La raréfaction de l'offre locative en zone tendue?
"Tandis que l'État existe, pas de liberté ; quand règnera la liberté, il n'y aura plus d'État." - Lénine
"Theoretically, planning may be good. But nobody has ever figured out the cause of government stupidity." - Richard Feynman

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par freeze » 11 juin 2014, 21:19:39

pas forcément
ils se gaveront moins voilà tout cf les marchands de sommeil a Paname

Avatar du membre
Albedo
Messages : 285
Enregistré le : 02 avr. 2014, 17:10:33
Localisation : Le Retz

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par Albedo » 11 juin 2014, 21:23:20

Les marchands de sommeil, c'est du black ils vont pas aller sagement déclarer leurs loyers à la mairie où je ne sais où ^^

En aggravant la situation de l'offre locative, c'est encore une fois les plus pauvres qui seront pénalisés sur le marché immobilier, je ne crois pas que ça soit le but de la manoeuvre.
"Tandis que l'État existe, pas de liberté ; quand règnera la liberté, il n'y aura plus d'État." - Lénine
"Theoretically, planning may be good. But nobody has ever figured out the cause of government stupidity." - Richard Feynman

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51168
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par Nombrilist » 11 juin 2014, 21:28:46

Si le problème est l'absence d'offre dans les loyers élevés, c'est que les taxes incitatives ne sont pas assez élevées, mais je suis très surpris, vu leur montant.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par freeze » 11 juin 2014, 21:35:26

Albedo » 11 Juin 2014, 21:23:20 a écrit :Les marchands de sommeil, c'est du black ils vont pas aller sagement déclarer leurs loyers à la mairie où je ne sais où ^^

En aggravant la situation de l'offre locative, c'est encore une fois les plus pauvres qui seront pénalisés sur le marché immobilier, je ne crois pas que ça soit le but de la manoeuvre.
faux
http://www.m6.fr/emission-capital/video ... mmeil.html

Avatar du membre
Albedo
Messages : 285
Enregistré le : 02 avr. 2014, 17:10:33
Localisation : Le Retz

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par Albedo » 11 juin 2014, 21:39:10

A mon avis, la vraie cause est la hausse des prix de l'immobilier et les incitations à devenir propriétaire et acheter pour louer puis défiscaliser. Les prix ont fortement montés mais les loyers eux, ne peuvent pas monter autant sous peine de ne plus avoir de client. Du coup, les rendements des investissement immobiliers baissent et cela n'encourage pas l'offre locative.

Cette bulle des prix immobiliers à tirer forcément vers le haut les loyers et la part du logement dans le budget est trop importante pour beaucoup de monde. Sauf que vu les prix et la situation, peu de personnes peuvent acheter. Bref, tout le monde est perdant, les propriétaires qui ne peuvent, veulent pas vendre pour ne pas perdre d'argent, les propriétaires qui ne peuvent pas louer pour rentrer dans leurs frais et les locataires qui ne trouvent pas.

Encadrer les loyers dans les zones tendues va faire baisser les loyers en excluant des biens, c'est sur. Mais l'offre locative ne va certainement pas augmenter, ça va encore faire baisser les rendements et faire peser la menace de nouvelles mesures sur l'immobilier.

--

Je connaissais un voisin (barre HLM d'en face) victime d'un marchand de sommeil quand j'étais à Paris dans un quartier pas joli joli pour quelques temps, il me disait encaisser son loyer au black en liquide. Demander les APL, c'est jouable vu les contrôles de l'administration. Il y a tout les cas.
"Tandis que l'État existe, pas de liberté ; quand règnera la liberté, il n'y aura plus d'État." - Lénine
"Theoretically, planning may be good. But nobody has ever figured out the cause of government stupidity." - Richard Feynman

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par freeze » 11 juin 2014, 21:43:05

ben faut des contrôles et des amendes pour ceux qui profitent du système, il est anormal de voir des taudis a 800euros( donc 600 payés par toi et moi hein) comme le décris le reportage que j'ai cité
donc contrairement a ce que tu affirmais les marchands de sommeil déclarent leur taudis
il est simple de reconnaitre ses erreurs ;)
Modifié en dernier par freeze le 14 juin 2014, 08:38:53, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51168
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par Nombrilist » 11 juin 2014, 21:45:15

"A mon avis, la vraie cause est la hausse des prix de l'immobilier et les incitations à devenir propriétaire et acheter pour louer puis défiscaliser. Les prix ont fortement montés mais les loyers eux, ne peuvent pas monter autant sous peine de ne plus avoir de client. Du coup, les rendements des investissement immobiliers baissent et cela n'encourage pas l'offre locative."

En effet, une des causes première est sans doute celle-ci. Une mesure de droite.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24247
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par El Fredo » 11 juin 2014, 22:15:36

Pas un jour sans que je reçoive du spam pour des produits de défiscalisation immobilière.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32323
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par politicien » 13 juin 2014, 21:52:08

Le Premier ministre Manuel Valls a affirmé, ce vendredi 13 juin, qu'"un certain nombre de modification devront être apportées à la loi Duflot, dite aussi loi Alur.

"Il faut une loi sur le logement, elle existe, mais si nous avons une loi sur le logement qui ne permet pas le redémarrage du logement, cela veut dire qu'il faut apporter un certain nombre de modifications", a plus précisément déclaré le Premier ministre

Jeudi 12 juin sur BFMTV, le ministre des Finances Michel Sapin avait déjà annoncé des mesures de smplification concernant l'immobilier pour la fin juin.

(...)

http://www.bfmtv.com/economie/valls-il- ... 92585.html


Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Nico37
Messages : 18475
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par Nico37 » 15 juin 2014, 18:05:06

Albedo » Mer 11 Juin 2014 - 17:59 a écrit :L'encadrement des loyers en Suède et aux Pays-bas sinon? Des exemples, il y a des 2 cotés.

L'Allemagne libère le foncier beaucoup plus facilement qu'en France, il n'y a qu'a regarder les prix du neufs pour se rendre compte que l'on est loin des niveaux en France. De plus, il y a baisse démographique en Allemagne ce qui n'est pas le cas en France non plus.

Au lieu de bloquer le thermomètre, il faudrait mieux ouvrir la fenêtre pour faire baisser la température.
Stagnation et non baisse : 80.200.000 (2011) 80.500.000 (2012) 80.800.000 (2013) et 81M prévus pour 2014...
Ce gouvernement ne veut surtout pas s'attaquer à la propriété privée donc ça va continuer...

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32323
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par politicien » 24 mars 2015, 18:14:52

Bonjour,
La mesure phare de la loi Alur sera expérimentée à partir de cet été à Paris. Peu d'autres villes semblent prêtes à lui emboîter le pas à la capitale.

Un an après la promulgation, le 24 mars 2014, de la loi Alur (pour Accès au logement et un urbanisme rénové), la mesure-phare de l'encadrement des loyers devrait entrer en vigueur cet été à Paris à titre expérimental, a annoncé le ministère du Logement. L'occasion de faire le point sur ce dispositif plébiscité par les Français mais au point mort dans la plupart des grandes villes françaises.
Une entrée en vigueur à Paris seulement. L'encadrement des loyers, instauré par la loi du 24 mars 2014, n'entrera en vigueur qu'à Paris "à titre expérimental", a décidé le gouvernement. Début de l'entrée en vigueur : cet été, selon le ministère du logement.

Quel est le principe ? Ce dispositif prévoit qu'à la signature d'un nouveau bail, ou en cas de renouvellement (et non en cas de tacite reconduction) de celui-ci, le loyer d'un logement ne puisse excéder de 20% un loyer de référence, ni lui être inférieur de 30%. Ce dernier est fixé par le préfet à partir du loyer "médian" (il divise en deux parties égales le stock de loyers) calculé par un observatoire local.

Une mise en œuvre conditionnée par un décret qui se fait attendre. Mais l'encadrement doit encore être complété par un décret essentiel : celui qui définit le "complément de loyer", au-delà du loyer de référence majoré de 20%, qui dans certains cas sera toléré. Une nouvelle version de ce décret - la première avait été retoquée l'an passé par le Conseil constitutionnel - est en cours d'examen au Conseil d'Etat et doit être publiée en mai, a indiqué le ministère du Logement lundi.

(...)

L'intégralité de cet article à lire sur Europe1.fr
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32323
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par politicien » 23 mai 2015, 12:49:04

Bonjour,
Appliqué à Paris dès l'été, l'encadrement des loyers pourrait bénéficier à un nombre significatif de locataires.

La mesure sur l'encadrement des loyers a fait couler beaucoup d'encre lors des 24 derniers mois. Elle devrait finalement voir le jour à Paris dès cet été, et pourrait surtout avoir des effets sensibles dans de nombreux quartiers tant cossus que populaires et, dans certains cas, toucher un logement sur quatre à la relocation, selon les évaluations disponibles.

Institué par la loi Alur du 24 mars 2014 portée par l'ancienne ministre du Logement Cécile Duflot, ce dispositif prévoit qu'à la signature d'un nouveau bail ou lors d'un renouvellement, le loyer d'un logement ne puisse dépasser de 20% un loyer de référence fixé par arrêté préfectoral, ni lui être inférieur de 30%.

Ce loyer de référence, décliné par type de bien (studio, 2 pièces, 3 pièces, "4 pièces et plus") et par période de construction ("avant 1946", 1946-1970, 1971-1990 et "après 1990") sera égal ou proche des loyers médians calculés par l'Observatoire des loyers de l'agglomération parisienne (l'Olap).

L'observatoire a divisé la capitale en 14 zones aux niveaux de loyers homogènes, distinctes du découpage en arrondissements, et rendu publics, début mai, ses calculs de loyers médians.

Un encadrement significatif pour les studios
Au vu de ces chiffres, il apparaît que, dans certains quartiers et sur certains types de biens, l'effet de l'encadrement sera notable, en particulier sur les studios situés dans des immeubles datant d'avant 1946 (comme 70% du parc immobilier), mais aussi sur des logements plus grands. Et ce, tant dans les arrondissements chic que dans les quartiers plus populaires.

(...)

L'intégralité de cet article à lire sur La Tribune.fr


Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32323
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par politicien » 12 juin 2015, 21:06:13

Bonjour,
Encadrement des loyers : les propriétaires pourront-ils le contourner ?

La mesure sur l'encadrement des loyers s'appliquera à Paris à compter du 1er août. Mais un décret définit mal la possibilité donnée aux propriétaires d'appliquer un complément de loyer à leurs locataires. Une porte ouverte à des abus ?

Depuis l'été dernier, on sait que la mesure très polémique sur l'encadrement des loyers ne s'appliquera qu'à Paris intramuros et aussi à Lille. La capitale la mettra en œuvre en premier, dès le mois d'août 2015. Instituée par la loi Alur du 24 mars 2014, cette mesure dit qu'à la signature d'un nouveau bail ou lors d'un renouvellement, le loyer d'un logement ne peut pas dépasser de plus de 20% un loyer de référence fixé par arrêté préfectoral, ni lui être inférieur de 30%.

Ce loyer de référence est un loyer médian qui prend en compte quatre éléments: le type de location (nue ou meublée), le nombre de pièces (studio, 2 pièces, 3 pièces, "4 pièces et plus"), l'époque de construction ("avant 1946", 1946-1970, 1971-1990 et "après 1990") et le secteur géographique. Concernant Paris, l'Observatoire des loyers de l'agglomération parisienne (Olap) a divisé la capitale en 14 secteurs aux niveaux de loyers homogènes.

Une mesure pour limiter les abus
En empêchant un propriétaire de louer au-dessus de 20 % d'un loyer médian à bien équivalent, la mesure sur l'encadrement des loyers est donc davantage destinée à limiter les abus qu'à imposer à chaque propriétaire de revoir son loyer à la baisse.

(...)

L'intégralité de cet article à lire sur La Tribune.fr
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14522
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Logement : l'encadrement des loyers entre en vigueur

Message non lu par Narbonne » 12 juin 2015, 21:55:44

Comme vous le dites plus haut, c'est que les prix de l'immobilier ont doublé en 10 ans et pas les loyers. Le propriétaire qui a investi en 2007 ,par exemple, a fait un calcul par rapport au cout de son emprunt, la somme investie et le loyer de l'époque.
Cette loi, sera dure a faire appliquer car dans un même immeuble suivant l'exposition, l'étage, l'état du logement les écarts de prix sont importants. Entre 2 immeubles (ascenseur ou pas, ...), ce n'est même pas la peine d'en parler.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré