L'origine du modèle français

Vous souhaitez discuter d'Histoire, des institutions, des concepts, des faits historiques marquants et des hommes politiques de notre pays c'est ici
Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Re: L'origine du modèle français

Message non lu par Georges » 17 sept. 2016, 13:44:05

Hector » Sam 17 Sep 2016 - 08:40 a écrit :Puisqu'en France il n'y a que les foncs qui sont syndiqués ...
Non c'est faux, contrairement à l'idée reçue, dans les grosses boites privées le nombre de syndiqués augmente, ce qui n'est pas le cas dans les PME, mais en grosse période de chômage, cela se comprend, personne n'a envie de perdre son boulot.

Avatar du membre
mordred
Messages : 7215
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: L'origine du modèle français

Message non lu par mordred » 18 sept. 2016, 10:16:44

Les syndicats sont pourris. J'ai eu malheureusement des preuves. J'ai eu ma carte CFDT durant quelques années. Des guignols qui ont leur part de responsabilités dans l'état de la France.
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: L'origine du modèle français

Message non lu par Hector » 18 sept. 2016, 10:39:35

Les syndicats français sont acrhipourris, c'est clair. La CGT et FO sont des syndicats révolutionnaires rouges se réclamant de la Charte d'Amiens, et ils ne connaissent que le conflit; ils sont rejoints sur ce créneau par SUD. La CGT ne pourra jamais se défaire de son lien historique avec le PCF, et Moscou du temps du rideau de fer. Les troupes de ces syndicats sont des salariés de la fonction publique, les grandes entreprises nationalisées et quelques grands groupes très anciens genre Veolia, Sanofi, Suez, Total, Solvay, Arkema, etc, donc des salariés bien payés et ayant la garantie du lendemain.
La CFDT est une succursale du PS, et d'un point de vue militants elle est sur les mêmes créneaux.
La CFTC, syndicat centriste, est trop petite pour influer. L'UNSA est dans la même position. La CFE-CGC ne pourra pas se défaire de l'image catégorielle et de sa naissance à l'extrême-droite. Ces 3 syndicats devraient envisager la fusion, mais rien ne vient, les egos passent avant l'intérêt général.
On a clairement vu avec la loi Al Khomri que nos syndicats sont à la remorque du progrès. Le gouvernement les a informés, et a tenté de négocier, néanmoins on a eu les grèves, les barrages de pneus, les blocages, les manifs et les violences.
Il y a une solution pour en sortir: rendre l'adhésion à un syndicat obligatoire et favoriser en sous-main la création de syndicats centristes et de droite pour contrer les rouges. Mais je me demande si un gouvernement osera le faire.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Athos
Messages : 402
Enregistré le : 20 août 2013, 12:09:02
Localisation : Aquitaine

Re: L'origine du modèle français

Message non lu par Athos » 18 sept. 2016, 10:40:25

Georges » 17 Sep 2016, 13:44:05 a écrit :
Hector » Sam 17 Sep 2016 - 08:40 a écrit :Puisqu'en France il n'y a que les foncs qui sont syndiqués ...
Non c'est faux, contrairement à l'idée reçue, dans les grosses boites privées le nombre de syndiqués augmente, ce qui n'est pas le cas dans les PME, mais en grosse période de chômage, cela se comprend, personne n'a envie de perdre son boulot.
,

Peut-être, et la peur des délocalisations des entreprises du CAC40 est manifestement à l'origine de cette augmentation. Mais c'est bien dans la fonction publique que le nombre de syndiqués et le plus grand !

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19067
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: L'origine du modèle français

Message non lu par Golgoth » 18 sept. 2016, 12:29:57

Il faudrait des sources, chiffres toussa.

Là par exemple : http://www.latribune.fr/economie/france ... 71857.html
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50534
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: L'origine du modèle français

Message non lu par Nombrilist » 18 sept. 2016, 12:58:45

Extrait jubilatoire:

"Au total, selon les déclarations des huit principales organisations syndicales, le nombre des adhérents (salariés et retraités) en 2013 s'élevaient à 2.995.000 (2.600.000 si on exclut les retraités), c'est peu par rapport aux 23 millions de de salariés en France mais c'est toujours nettement plus que le nombre d'adhérents à un parti politique."
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17504
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: L'origine du modèle français

Message non lu par Jeff Van Planet » 18 sept. 2016, 13:35:18

Les partis et les syndicats n'ont rien a voir les uns avec les autres.
Les syndicats sont faits pour négocier en directe avec les patrons, les partis sont faits pour se faire élire.
Je trouve donc que cette comparaison n'est pas très pertinente.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Répondre

Retourner vers « Histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré