[programme] le programme de F. Bayrou

Venez parler ici de l'élection Présidentielle de 2012, il y aura des débats, des propositions, ainsi que toute les infos concernant cette élection
Avatar du membre
johanono
Messages : 24262
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: [programme] les grandes lignes du projet du MoDem

Message non lu par johanono » 03 févr. 2012, 11:50:57

Il est surprenant que tu te pâmes devant le programme de Bayrou. Si on analyse bien, il propose surtout de réduire les déficits publics par une augmentation des prélèvements obligatoires (hausse de la TVA, suppression des niches fiscales, etc.). Il ne propose pas grand chose sur la réduction des dépenses publiques. Certes, il parle de redéploiement des dépenses publiques, mais il reste vague sur ce point, Hollande dit la même chose. En résumé, son programme n'est pas très neuf ni très original par rapport à celui de Hollande ni à la politique présumée de Sarkozy. Logique, ce sont tous des mondialistes.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24143
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: [programme] le programme de F. Bayrou

Message non lu par El Fredo » 03 févr. 2012, 11:58:02

Le banquier Jean Peyrelevade, qui fait partie de l'équipe de François Bayrou, lève une partie du voile dans son livre France, état critique (Plon 18 €). "L'équation budgétaire française est dramatiquement simple : plus de 55 % des dépenses proviennent de transferts sociaux. Pour réduire le déficit, il faut immanquablement ralentir la progression des dépenses de retraite, d'assurance-maladie, d'allocations familiales, auxquelles on devra bientôt ajouter celles liées à la dépendance".
Il faut qu'il explique clairement comment on fait ça avec une population qui vieillit.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19089
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: [programme] le programme de F. Bayrou

Message non lu par Golgoth » 03 févr. 2012, 16:17:27

Ben tu n'as pas vu le film Soleil Vert ?
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32220
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: [programme] le programme de F. Bayrou

Message non lu par politicien » 04 févr. 2012, 18:32:19

Bonjour,
François Bayrou veut replacer l'éducation au cœur de la campagne (...)

« Il faut en finir avec les réformes à perpétuité qui déstabilisent l'Éducation nationale et ceux qui la servent », a martelé François Bayrou avant de détailler ses « trente orientations » pour « faire entrer l'école française, dans les cinq ans, dans les dix premières du classement international pour la compréhension de l'écrit, du calcul, des connaissances scientifiques et de la lutte contre les disparités sociales ».

"Contrat de progès"
Le leader centriste prévoit tout d'abord la création d'un « contrat de progrès entre l'école et la nation ». Une expression relativement inéligible qui désigne une mesure permettant la garantie des moyens existants à l'heure actuelle. En d'autre termes : pas question de poursuivre les coupes effectuées jusqu'à présent par le gouvernement dans les effectifs des enseignants selon l'application du principe de non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux. François Bayrou prévoit lui le renouvellement « poste pour poste en cas de départ à la retraite » dans l'Éducation nationale. Une entorse donc à sa priorité : la lutte contre le surendettement de l'État pour laquelle il s'est dit prêt à geler ses dépenses durant deux ans.

(...)

Programmes allégés
Tout au long de son discours, François Bayrou a particulièrement insisté sur la qualité de l'enseignement. « 50% du temps scolaire doit être consacré à la langue française », a-t-il insisté, précisant que « les horaires des élèves ne devront pas dépasser, devoirs compris, une trentaine d'heures ». « Les programmes scolaires gagneraient beaucoup à être simplifiés et allégés pour permettre de les approfondir », a expliqué le candidat à la présidentielle.

(...)
Retrouvez l'intégralité de cet article sur Image
Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19089
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: [programme] le programme de F. Bayrou

Message non lu par Golgoth » 04 févr. 2012, 18:45:08

De bonnes idées mais s'il ne revient pas en partie sur les surpressions de poste, on ne pourra rien faire. Je ne dit pas 60 000 mais au moins 30 000.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32220
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: [programme] le programme de F. Bayrou

Message non lu par politicien » 04 févr. 2012, 18:58:02

voici d'ailleurs plus de détails sur l'éducation :
LES PRINCIPAUX ENGAGEMENTS DE FRANÇOIS BAYROU :
Fondamentaux.
"Dans les cinq ans, l'école française entre dans les dix premiers du classement international pour la compréhension de l'écrit, le calcul, les connaissances scientifiques, et la lutte contre les disparités sociales."

Statut des enseignants.
"Je ne suis pas pour qu'on remette en cause le décret des années 1950 qui définit le statut des enseignants. La définition du temps de travail est légitime. Il peut être réaménagé sur la base du volontariat, on peut faciliter si on le souhaite une présence plus longue dans l'établissement, par exemple en construisant des bureaux, mais les procès doivent cesser." Le décret de 1950 définit le métier d'enseignant par la présence dans la classe. UMP et PS sont tentés de le faire évoluer.

Recrutement. "Les concours de recrutement nationaux sont la voie la plus républicaine et la plus légitime pour sélectionner les enseignants du second degré". Petite flèche en direction du rapport de Didier Grosperrin, député UMP qui proposait de les supprimer.

Formation. "La reconstruction d'une année de formation, en alternance avec l'exercice dans la classe, est impérative". La réforme de la mastérisation l'a supprimée en 2009. Le PS aussi veut restaurer cette formation.

Evaluation des enseignants.
"La notation pédagogique des enseignants doit être assurée par des évaluateurs (corps d'inspection ou autres) expérimentés, de la même qualification au moins, de la même discipline et non par le chef d'établissement étranger à la discipline enseignée." François Bayrou répond là à la contestation importante actuellement sur la décision prise par Luc Chatel de faire évaluer les enseignants par les seuls chefs d'établissements.

Maîtrise du français. "La moitié du temps scolaire à l'école primaire soit consacré à la maîtrise de l'écrit et à la langue française. (...) Aucun élève ne doit entrer au collège sans qu'il soit garanti qu'il maîtrise la lecture et l'écriture. S'il est en défaut, une pédagogie adaptée doit lui permettre de reconstruire son rapport à l'écrit." A l‘heure actuelle, ils sont au moins 20 % et les études montrent qu'ils ne profiteront d'aucun enseignement du collège.

Effectifs. "À classe difficile, petit nombre d'élèves, à classe équilibrée et de bon niveau, plus grand nombre d'élèves." Sachant que François Bayrou reste à moyens constants, cela va faire beaucoup d'élèves dans les classes de centres-villes !

Un "collège hors les murs".
"Le collège doit être diversifié. Pour un certain nombre d'élèves, en situation de rejet de l'école, un 'collège hors les murs', avec des pédagogies adaptées, doit permettre une reconstruction et le retour, s'ils le souhaitent, à la voie classique.". L'UMP n'est pas loin de cette approche.

"Retour assidu aux bases". "Dans chaque discipline, le 'apprendre à apprendre' et le retour assidu aux bases doivent servir de socle." Socle ? S'agirait-il du socle commun de connaissances et de compétences qui est censé supplanter les programmes sur tout l'enseignement obligatoire ? Non. Le socle commun ne fait pas partie de l'approche de François Bayrou.

Eduquer. "Informer les élèves sur ce qu'ils ne maîtrisent pas : les codes de comportement, d'habillement, de langage, les chemins de la confiance en soi." On n'est plus dans l'instruire en France, mais dans l'éduquer ? François Bayrou fait-il un hors-sujet ou veut-il n'oublier aucun enseignant ?

Rythmes scolaires. "Les rythmes scolaires doivent être reconstruits. Il n'est pas normal que l'école française soit celle qui concentre le plus d'heures sur le moins de jours de classe. Les horaires des élèves, devoirs compris, ne doivent pas dépasser une charge horaire d'une trentaine d'heures par semaine, ce qui veut dire un allègement des horaires pour un grand nombre d'élèves." Sur la nécessaire réforme des rythmes, tout l'échiquier politique s'accorde depuis des années. Mais rien ne change.

Tutorat. "Les devoirs doivent être faits dans le cadre de l'établissement, sous la surveillance de tuteurs, les enseignants de l'établissement s'ils le souhaitent, des enseignants à la retraite, des étudiants qui recevront une bourse pour se familiariser ainsi avec l'enseignement et servir de 'grands frères', de tuteurs et d'appui aux élèves plus jeunes." Voilà qui ressemble aux orphelins de 16 heures de Nicolas Sarkozy.

Davantage de prérogatives aux chefs d'établissements. "Donner aux chefs d'établissements des possibilités nouvelles : recrutement direct des remplaçants, gestion d'un volume d'heures pour organiser des soutiens individualisés ou en petit groupe." Déjà en place. Les proviseurs qui appellent l'ANPE, cela existe bel et bien.

Alternance et apprentissage. "L'enseignement professionnel doit reposer non pas sur l'élimination mais sur la vocation, par la découverte des métiers, par l'alternance ou l'apprentissage." Un vœu largement partagé mais qui reste voeu pieux.

Bac d'excellence générale. "Contre la double pénurie de scientifiques et de littéraires, réfléchir à l'organisation des baccalauréats, notamment la réflexion sur un baccalauréat d'excellence générale, à la fois littéraire et scientifique." Qui a parlé de pénurie de littéraires ? Quant à la création d'un baccalauréat d'excellence générale, c'est le retour du bac C avec latin et Grec en option.
http://www.lemonde.fr/election-presiden ... id=1267513
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19089
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: [programme] le programme de F. Bayrou

Message non lu par Golgoth » 04 févr. 2012, 19:01:08

Remettre la formation en "alternance" des stagiaires sans créer de poste va être impossible, à moins de les faire travailler gratis.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50947
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: [programme] le programme de F. Bayrou

Message non lu par Nombrilist » 04 févr. 2012, 19:39:00

Je ne sais pas où Bayrou a vu jouer qu'on manquait de scientifiques en France. C'est le contraire, on en a trop.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Ilikeyourstyle
Messages : 4387
Enregistré le : 06 déc. 2010, 00:00:00
Localisation : La Perle
Contact :

Re: [programme] le programme de F. Bayrou

Message non lu par Ilikeyourstyle » 04 févr. 2012, 20:31:09

Nombrilist a écrit :Je ne sais pas où Bayrou a vu jouer qu'on manquait de scientifiques en France. C'est le contraire, on en a trop.
Ouais, mais les bons se barrent ... on ne veut plus des bons étrangers ... et on trop de mauvais.

Avatar du membre
Ilikeyourstyle
Messages : 4387
Enregistré le : 06 déc. 2010, 00:00:00
Localisation : La Perle
Contact :

Re: [programme] le programme de F. Bayrou

Message non lu par Ilikeyourstyle » 04 févr. 2012, 20:35:08

Sinon, je résume la situation en chiffres:
Hollande Bayrou
- hausse d'impôts : +45 Milliards +50 milliards
- dépenses publiques: +20 milliards -50 milliards

Partant d'un déficit de 100 milliards, Hollande réduit donc le déficit de 25 milliards et la France dépose le bilan. Bayrou atteint l'équilibre.

Qui dit mieux ?

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50947
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: [programme] le programme de F. Bayrou

Message non lu par Nombrilist » 05 févr. 2012, 11:03:38

Bayrou n'atteindra pas l'équilibre par une politique d'austérité forcenée. On n'est pas dans Sim City premier du nom.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
johanono
Messages : 24262
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: [programme] le programme de F. Bayrou

Message non lu par johanono » 05 févr. 2012, 14:17:47

Ilikeyourstyle a écrit :Sinon, je résume la situation en chiffres:
Hollande Bayrou
- hausse d'impôts : +45 Milliards +50 milliards
- dépenses publiques: +20 milliards -50 milliards

Partant d'un déficit de 100 milliards, Hollande réduit donc le déficit de 25 milliards et la France dépose le bilan. Bayrou atteint l'équilibre.

Qui dit mieux ?
Sauf que Bayrou ne dit pas grand chose sur la façon de réduire les dépenses publiques... Il affiche un objectif plus ambitieux que Hollande, mais il ne l'atteindra jamais. De plus, sa promesse de supprimer les charges sociales dans les TPE va coûter cher, et il ne dit pas comment il va financer ça.

lyly
Messages : 2884
Enregistré le : 31 déc. 2011, 17:22:21

Re: [programme] le programme de F. Bayrou

Message non lu par lyly » 05 févr. 2012, 14:28:54

johanono a écrit :
Sauf que Bayrou ne dit pas grand chose sur la façon de réduire les dépenses publiques... Il affiche un objectif plus ambitieux que Hollande, mais il ne l'atteindra jamais. De plus, sa promesse de supprimer les charges sociales dans les TPE va coûter cher, et il ne dit pas comment il va financer ça.
Vous savez tous probablement que la grande majorité des électeurs voteront pour une personne ou un parti ..
J'ai choisi Bayrou. je ne l'ai pas choisi pour son programme puisque j'avais déjà fait mon choix avant qu'il l'annonce.
Je ne suis pas d'accord sur tous les points non plus .. mais franchement, si un gars arrivait à la candidature en disant " j'ai la solution miracle", he bien je ne le croirais pas.

Ce qui fait que j'ai choisi Bayrou, c'est la confiance qu'il a su m'inspirer. Je l'ai entendu parler, répondre, et je dois dire que face à l'imprévu, j'ai le sentiment qu'il saura y faire.
On ne peux pas planifier 5 années d'économie comme ça. Pardon, mais c'est juste la part des économistes. Ou alors il faudrait aussi y ajouter un pourcentage ( comme ils le font à la meteo avec des indices de fiabilité ^^ )
Bref, il y a forcément des points qui n'ont été considérés ni par les uns, ni par les autres, et il s'agit aussi de savoir être réactif .
Et Bayrou saura faire face sans aucun doute à mon sens. :)
[hr]


« Ce que tu donnes est à toi pour toujours, ce que tu gardes est perdu à jamais. » - Proverbe soufi

Avatar du membre
johanono
Messages : 24262
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: [programme] le programme de F. Bayrou

Message non lu par johanono » 05 févr. 2012, 14:35:37

Donc tu votes pour un candidat juste parce qu'il t'inspire confiance ? OK. Pourquoi pas. Il est cependant permis de s'interroger sur son programme, sur ce qu'il veut faire de la France pendant 5 ans, de là où il veut nous emmener. Parce que sinon, il risque d'y avoir beaucoup de déceptions à la sortie.

lyly
Messages : 2884
Enregistré le : 31 déc. 2011, 17:22:21

Re: [programme] le programme de F. Bayrou

Message non lu par lyly » 05 févr. 2012, 14:43:20

Si je me fie aux programmes précédents et aux résultats qui en ont découlés, il est clair que le programme n'est pas une priorité pour moi.
Après, je ne dis pas que ce n' est important .. mais ..... ce n'est pas le programme qui m'a fait choisir le candidat :)

Sarko a été élu au programme .. on voit le résultat .. :lol:
Il serait de bon ton d'en revenir aux bonnes vieilles méthodes ^^

Essaies une chose,
Demandes autour de toi combien se sentent concernés par les programmes ;)
( perso, à chaque fois que je parle de programme avec une personne, on me répond " mensonges " à tous les coups ^^ )


;)
[hr]


« Ce que tu donnes est à toi pour toujours, ce que tu gardes est perdu à jamais. » - Proverbe soufi

Répondre

Retourner vers « Election Présidentielle 2012 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré