Sarkozy prend les rênes de la campagne européenne

Venez parler des élections européennes qui se passeront en juin
Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 17 mai 2009, 20:53:00

Norbert a écrit :
Georges a écrit :Le Président de la république devrait être au-dessus des partis; il ne peut pas être à la fois le chef d'un parti et le président de tous les Français. Il utilise son temps de parole de président pour faire la propagande de l'UMP, c'est complétement anti-démocratique.
En quoi est-ce anti-démocratique? Et puis, tu ne le sais pas, toi, qu'il est extrêmement proche de l'UMP? Tu ne sais pas qu'il a été élu sous cette étiquette? Ce que tu lui demande, ça n'a rien de démocratique, tu lui demande de la démagogie, rien d'autre.
Merci de ne pas m'insulter, je ne suis nullement proche de l'UMP.

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 17 mai 2009, 22:12:00

Encore un propos que notre ami Georges n'a pas compris... :roll: Ça devient pathétique...
Image

Avatar du membre
wesker
Messages : 30320
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 18 mai 2009, 09:42:00

En principe, ujn chef d'Etat doi developper une vision de la France et des français alors qu'en l'occurrence, Sarkozy n'a qu'une vision de son avenir en tant qu'élu et soutenu par un parti politique qui attire à lui de nombreux satellites.

Que les divergences et le pluralisme soit une bonne chose pour la démocratie est pour moi indiscutable mais que l'on tende vers le parti unique présente des risques de dérives et de confusion...Et c'est précisément ce que je reproche à la politique de Sarkozy.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32343
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 18 mai 2009, 11:31:00

Bonjour,

Je suis pas tout à fait d'accord, car chaque président à particpé à une élection 2 exemples : Valéry Giscard d'Estaing et François Mitterrand avaient, en leur temps, participé à des campagnes législatives. Dans un discours prononcé à Verdun-sur-le-Doubs (Bourgogne), en janvier 1978, le président Giscard d'Estaing avait en effet appelé les Français à faire "le bon choix". Il ne s'agissait pas alors d'un meeting. Quant au président Mitterrand, il avait participé à deux meetings, en janvier et février 1986 : l'un au Grand Quevilly, fief de son Premier ministre Laurent Fabius, l'autre à Lille.

Certe ce n'était pas des élections européennes, mais c'est la même chose ils étaient président...

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 30320
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 18 mai 2009, 12:16:00

Justement, je crois que le PS se trompe en voulant nationaliser les enjeux....

Evidemment, la politique européenne a des conséquences sur les politiques nationales et c'est justement au vu des résultats obtenus, assez calamiteux il faut bien le dire, qu'il est temps aujourd'hui de promouvoir une Europe de la souplesse et des démocraties face à une Europe qui impose des orientations qui sont contraires à la protection et au progrès économique et social.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 18 mai 2009, 21:37:00

Le PS se trompe souvent en ce moment... Et ce moment semble durer éternellement... Il n'y a effectivement rien de plus idiot que de nationaliser une élection supranationale. Et il n'y a pas que le Ps pour tomber dans cet écueil, le NPA ne s'en prive pas. Je trouve cela fatiguant à la longue, c'est le genre de tactique à la petite semaine sans vision sur le moyen et long terme.

Mais après tout, si le PS ne déplaçait pas le débat de la campagne sur un domaine qui lui sied, que pourrait-il reprocher à l'UMP ? On sait bien qu'entre le PS et l'UMP sur le dossier de l'Europe, les pendules sont synchronisées à la perfection. Ca pinaille sec sur la forme mais sur le fond c'est l'entente absolue.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 30320
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 19 mai 2009, 09:29:00

Oui et d'ailleurs le principal enjeu de cette élection n'est pas abordé par les partis politiques....

En revanche, je constate que Philippe de Villiers est le seul candidat de la majorité à se montrer critique et à proposer une alternative européenne.

La gauche n'ayant aucun projet européen crédible, englué dans des divergences de positionnement vis à vis du Modem et de l'extrême gauche ne peut representer un espoir, la prétendue droite qui, contrairement aux attentes reformistes et patriotes des électeurs de Sarkozy, ne cesse de s'aligner toujours plus à gauche à travers l'ouverture qui en est le symbole et sur l'euromondialisme qui est la marque de fabrique de l'Union Européenne doit entendre le message et les attentes des français.

Pour l'heure, seul Libertas semble en mesure de promouvoir, selon moi, un projet européen alternatif, crédible et politiquement réalisable compte tenu des accords que le MPF a passé avec d'autres formations européennes !

www.libertas2009.fr

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 19 mai 2009, 18:02:00

Tu fais erreur en parlant de "la" gauche dans ton commentaire. Les Verts ont un sacré programme d'assainissement de la politique européenne ! Mais je vois que tu n'es pas objectif, étant partisan de la liste Libertas (ce n'est pas un reproche hein) ;)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 30320
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 19 mai 2009, 20:22:00

Effectivement, je ne me suis jamais caché d'être un patriote reformiste et la liste Libertas defendue par Philippe de Villiers semble correspondre aux nécessités dont l'Europe a besoin.

Cela dit, je me veut objectif et refuse le sectarisme !

En ce qui concerne les Verts, la distinction que tu fais entre la gauche socialiste et les Verts ne me paraît pas pertinente en ce sens qu'ils ont tout deux approuvé le Traité de Lisbonne...

Or les dispositions de ce traité privant l'Europe de toute protection de tout contrôle....et c'est précisément la raison de la crise et des conséquences économiques et sociales desastreuses (délocalisation, faillite d'entreprise febriles...)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 19 mai 2009, 21:38:00

En fait je crois que c'est la liste des Verts mais je n'en suis pas certain. Elle porte le nom d'Europe Ecologie. Il semble a priori qu'il s'agisse avant tout d'une fraction de ce qu'étaient les Verts avant l'élection de Sarko (qui a un peu laminé le parti).

D'après ce que j'ai compris, dans cette liste on trouve aussi bien Bové qui a appelé à voter "non" au TCE que Cohn-Bendit qui a appelé à voter "Oui". Cette liste écolo transcende donc ce dualisme "pour ou contre l'Europe" qui finalement se résume à de longues passes d'armes ennuyeuses. Leur programme semble éminemment pragmatique et ne se contente pas de hurler avec les loups contre l'Europe ;)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 30320
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 19 mai 2009, 22:27:00

C'est surtout un rapprochement électoraliste fondé sur le plus petit dénominateur commun contrairement à ce qui aurait pu unir Bové au Front de Gauche....

Concernant Cohn Bendit, s'accoquiner à un tel personnage troubles élu tantôt en France, tantôt en Allemagne, fort de sa double nationalité laisse perplexe sur les réelles motivation de cet individu eu égard aux motivations contestables mais compréhensible d'un José Bové !

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 19 mai 2009, 22:36:00

Là où tu vois un plus petit dénominateur commun, je vois moi au contraire une manière de se regrouper en transcendant les clivages traditionnels. Il y a d'ailleurs plus d'éléments qui rapprochent Bové et cohn-Bendit que d'éléments qui les séparent.

Comme quoi c'est bien ce que je disais : tu es trop partisan pour être objectif. On ne peut pas à la fois défendre une liste et trouver des vertus aux autres listes. La démonstration est faite désormais :P

[En ce qui me concerne je me tâte encore entre deux listes ou bien rester chez moi au leu d'aller voter... rien n'est décidé encore]
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 30320
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 19 mai 2009, 22:40:00

Et bien, quelque soit ton choix, j'espère que tu prendras la décision d'aller voter...Même si c'est pour voter contre mes idées et contre la liste que je pense soutenir, l'important est de se prononcer car ces élections constituent un enjeu politique et aussi un enjeu institutionnel quand on mesure l'importance de la construction européenne sur les politiques nationales.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 19 mai 2009, 22:46:00

Effectivement si je vote ça sera à gauche (à savoir à la gauche du PS). Mais bon... D'habitude je ne vote pas, je le fais juste en cas de "crise", genre quand Sarko se présente.

En fait, à quoi bon aller voter alors que de toute façon c'est Barroso qui est sur le trône ?
Il parait que le rôle du parlement a été renforcé ces dernières années. Pourtant l'Europe technocratique est toujours aussi fanatiquement libérale et rien n'a changé vu de chez moi. J'ai juste un tout petit peu peur que ce genre de scrutin ne soit là qu'afin de distraire les gogos :(
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 30320
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 20 mai 2009, 09:43:00

Oui Barroso est effectivement le decideur politique et économique....En revanche, ce que l'on ne t'a pas peut être pas dit, c'est qu'il a été élu.

Or la majorité au Parlement Européen est....socialiste, c'est donc la gauche qui est responsable de la politique conduite aujourd'hui par celui qu'ils dénoncent....C'est paradoxal !

Verrouillé

Retourner vers « Election Européenne 2009 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré