Les programmes européens des partis politiques

Venez parler des élections européennes qui se passeront en juin
Verrouillé
En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32334
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 19 mai 2009, 16:41:00

Bonjour,  

Voici un récapitulatif des programmes par partis politiques :    UMP (Union pour un Mouvement Populaire) :    Face à la crise, l'UMP souhaite bâtir une Europe qui "protège" en coordonnant d'abord les différents plans de relance et en moralisant le capitalisme financier. Pour le parti de la majorité, cette relance ne pourra se faire sans les PME, voilà pourquoi il souhaite les placer au cœur de la relance économique.  Les voies de ce «changement» seront présentées sous la forme d'une trentaine de propositions.  L'UMP propose de construire une "Europe plus protectrice des citoyens" mais demande que la grande fermeté pratiquée pour lutter contre l'immigration d'asile soit maintenue.   L'Union pour la Méditerranée doit aussi être une priorité des députés européens. Une harmonisation des cursus universitaires en vue de délivrer des diplômes européens soit mise en place avec de nombreux pays partenaires.  l'instauration d'une carte d'invalidité qui reconnaisse le handicap de la même manière dans tous les pays de l'Union, la création d'un espace européen de l'adoption, le lancement d'un plan européen de lutte contre la maladie d'Alzheimer et les maladies neuro-dégénératives ou, encore, la création d'une force européenne de protection civile contre les catastrophes naturelles.   Sur le plan économique, la majorité propose notamment la création d'une Caisse des dépôts européenne pour orienter l'épargne vers les investissements de long terme. L'UMP suggère aussi que les membres de l'UE achètent ensemble leur énergie.  PS : (Parti Socialiste) :  
 Le parti socialiste français s'étant rangé sous la bannière du PSE, il a repris les mêmes engagements que de nombreux partis socialistes européens. La priorité est de relancer l'économie et d'éviter le retour des crises financières (100 milliards d'euros pour un plan de relance européen).   Pour se faire, le PS propose de donner un cadre aux marchés financiers, bon moyen selon lui, pour relancer "l'économie réelle, l'emploi et la croissance". Les partis socialistes appellent également de leurs voeux une "stratégie européenne pour une croissance écologique, innovante et créatrice d'emplois" (création de 10 millions d'emplois verts", "bouclier social" et SMIC européens)  D'autres projets sont à noter : mettre l'Europe en tête de la lutte contre le changement climatique. Parvenir à l'égalité des sexes en Europe, Le PS s'engage aussi à créer une Charte Européenne des Droits de la Femme pour améliorer les droits effectifs des femmes.   Donner à l'Europe une politique d'immigration pour le progrès, Le ps veut que les immigrés aient les mêmes droits et obligations que les autres travailleurs. Faire de l'Europe, enfin, un partenaire fort pour la paix, la sécurité et le développement, le PS soutient l’instauration au sein des Nations Unies un moratoire sur l’application de la peine de mort.. Proposer une clause sociale, ou encore, proposer une directive générale sur les services publics.    MoDem : (Mouvement Démocrate) :   Le parti de François Bayrou propose que  "l'Union européenne s'oblige à agir de concert chaque fois que se présente une crise à l'échelle mondiale".   Le modèle européen du parti centriste souhaite également que l'exigence sociale, démocratique et écologique soit reconnue comme le fondement des politiques de l'Union. Le Mouvement démocrate propose également qu'aucune décision importante ne soit prise par le Conseil européen, sans un débat public préalable.   Il propose aussi qu'une démarche d'harmonisation fiscale entre les pays membres soit réalisée, qu'un doublement progressif du budget européen pour la recherche et une aide pratique au dépôt de brevets soit mis en place. Et, pour faire de l'Europe "une zone de sécurité", que la création d'un mandat de procureur de l'Union, avec autorité sur les polices et les autorités de poursuite de chacun des pays soit décidée.   Europe-Ecologie : 
  Les Verts invitent les dirigeants des Vingt-Sept à protéger les systèmes sociaux et les conditions de travail. Le parti emmené par Daniel Cohn-Bendit souligne la nécessité d'une politique de lutte contre le changement climatique, "susceptible de garantir l'avenir énergétique tout en créant 5 millions d'emplois dans les cinq ans à venir".  Ces projets devront exclure le nucléaire. Le programme prône une Europe " plus juste ", avec des investissements massifs dans l'éducation, la recherche et les technologies vertes.   L'autre axe principal de la campagne des écologistes sera la dénonciation de l'action de José Manuel Barroso, qui devrait, en principe, continuer à présider la Commission de Bruxelles. Jugé trop passif par rapport à la crise et incapable de promouvoir les droits humains, il est enfin taxé de "négligent " à l'égard des problèmes liés au changement climatique. 
 Libertas : 
  L'alliance électorale du MPF de Philippe de Villiers et de CPNT de Frédéric Nihous veut faire respecter la liberté de chaque peuple européen comme les libertés à l'intérieur de chaque nation. En effet, pour les souverainistes, "faire respecter les libertés individuelles c'est respecter et faire grandir les différences entre les peuples."  
Pour redonner confiance aux citoyens, Libertas propose de bâtir une Europe plus démocratique dans laquelle chaque citoyen pourra s'exprimer et être entendu, et une Europe transparente et plus proche des citoyens.  Libertas se prononce pour une Europe qui retrouve sa dimension protectrice car la crise économique a bien illustré les méfaits de "l'ouverture sans régulations", une Europe qui protègera les emplois et les personnes.  FN (Front National) :    Le Front national de Jean-Marie Le Pen exige que soit redonnée à la France sa souveraineté et propose notamment de refuser de laisser à Bruxelles toute compétence fiscale, de redonner au Conseil européen le dernier mot en matière budgétaire, de rétablir les contrôles aux frontières intérieures de l'Europe et de pratiquer des contrôles renforcés aux frontières extérieures en vue de lutter contre l'immigration, notamment africaine. 
Le FN veut organiser une tournée des capitales européennes pour proposer aux partenaires européens une renégociation radicale des traités dans le sens d’une Europe d’États souverains coopérant sur des sujets d’intérêt commun.   En matière de sécurité, le FN propose de refuser la coopération policière au sein d'Europol ainsi qu'Eurojust. Enfin, le parti de Jean-Marie Le Pen exige que soit établie la préférence communautaire.  NPA (Le Nouveau Parti Anticapitaliste) :   Emmenée par Olivier Besancenot (qui n'est pas candidat lui-même), cette liste veut défendre une Europe de l'égalité des droits entre "hétérosexuels, homosexuels, transexuels et bi-sexuels" et une Europe de la valorisation du droit des handicapé et des femmes.  Le NPA se prononce pour une Europe écologique qui défend les paysans et les pêcheurs dans un souci de "Nourrir sans nuire", une Europe des transports au service des besoins et de l'environnement, et une Europe des services publics à préserver et, comme une évidence, Le NPA veut une politique de désarmement, l’annulation de la dette, une politique de collaboration fraternelle et solidaire avec les peuples des pays du Sud, le retrait de toutes les troupes européennes des guerres menées contre les peuples en Irak ou en Afghanistan, l’arrêt du soutien aux dictatures en Afrique et la suppression de l’OTAN. Le NPA dénonce l'Europe capitaliste.
 Le Front de gauche :  
  L'union entre le PCF et le parti de gauche veut commencer par faire un "bras de fer " avec Nicolas Sarkozy et sa politique. Il veut affirmer une vision nouvelle de la société et de l'Europe fondée sur l'intérêt général et la souveraineté populaire à l'échelle nationale comme européenne en mettant en avant: "l'impératif social, solidaire, écologique et démocratique".  Un retour vers une réelle laïcité est pour le le Front de gauche une condition essentielle pour construire un espace démocratique européen.   La volonté de défendre au parlement européen, un vrai projet de coopération et de solidarité avec les peuples de la Méditerranée et avec l'Afrique s'inscrit dans un impératif de paix, priorité absolue pour l'extrème gauche en France.  Le Front de gauche dit non à l’Europe des technocrates, du dumping social et fiscal, de la dictature de la Banque européenne, de l’alignement sur l’OTAN…  D'autres listes, plus modestes, font campagne pour ces élections. Le souverainiste eurosceptique Nicolas Dupont-Aignan, président du parti "Debout la République", propose dans son livre-manifeste "Le petit livre mauve" de remettre la France au centre du projet européen, de sortir de la bureaucratie qui a fait tant de mal à la France et à l'Europe, de remettre la France au coeur du grand projet européen. La liste très hétérogène "antisioniste" de Dieudonné a également été déposée le 14 mai au ministère de l'Intérieur. Génération écologie, fondée en 1990 par l'ancien ministre Brice Lalonde, propose de "réussir la planète " avec l'Europe en choisissant sa France tout en donnant un sens au progrès. Le partage de l'emploi est au coeur du projet de cette liste écologiste qui veut favoriser l'activité libre et l'accroissement des revenus en nature, "tout en bousculant la vie politique".  Qu'en pensez vous ? Quel programme vous semble t'il le mieux adapté ?   A plus tard,  
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 19 mai 2009, 18:11:00

Merci pour ce petit résumé politicien ! Perso je n'en pense pas grand chose, tout le monde connait la valeur des promesses de campagne^^
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 21 mai 2009, 21:21:00

Le PS et l'UMP au moins boycottent la campagne. Tout les partis qui font réellement campagne sont soit l'extrème droite soit à l'extreme gauche, faudra pas s'étonner de l'abstention après.

Sinon je trouve nul les programmes UMP et PS, les euls programmes qui proposent des vrais solutions sont ceux du front de gauche et Europe Ecologie et dans une moindre mesure celui du NPA.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 21 mai 2009, 22:20:00

Bastien Vert a écrit :Le PS et l'UMP au moins boycottent la campagne. Tout les partis qui font réellement campagne sont soit l'extrème droite soit à l'extreme gauche, faudra pas s'étonner de l'abstention après.
Sinon je trouve nul les programmes UMP et PS, les euls programmes qui proposent des vrais solutions sont ceux du front de gauche et Europe Ecologie et dans une moindre mesure celui du NPA.
Tu m'expliquer " et dans une moindre mesure celui du NPA"

Ce qui me gène avec le parti écolo c'est que son ledeer libéral a voté pendant ces 5 ans 7 fois sur 10 avec la droite au parlement européen.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 21 mai 2009, 22:27:00

Faut voir ce qu'il a voté déjà. Si c'était des votes consensuels dépassant la politique politicienne je ne vois pas trop de quoi s'en offusquer. Et puis peut-être que Dany a "vu la vierge" en s'alliant avec Bové ? Va savoir :)

De toute façon faut pas se faire d'illusion, tant que le mandatement de députation ne sera pas impératif et révocable le vote reviendra toujours à signer un chèque en blanc à l'élu.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 21 mai 2009, 23:06:00

Dans une moindre mesure le Npa parce le Npa a gardé des éléments idéologiques staliniens et trostkistes (comme le productivisme même s'il s'en défends j'ai bien vu a l'intérieur que les militants n'était pas des écolos) et aussi que c'est la LCr que je peux pas blairer qui gouverne pour une bonne partie et que la plupart des candidats sont des anciens LCR (notamment la candidate Sud Ouest chez moi Myriam Martin que je connais bien et dont je sais qu'elle était la chef de la Ligue sur Toulouse, maintenant elle est la chef et candidate du NPA et ca choque personne apparamment).
Et puis le NPA n'a fais aucun effort d'alliance et ne s'est pas organisé au niveau européen (il n'a fait aucun effort dans ce sens) contrairement aux Verts.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 21 mai 2009, 23:20:00

Sans vouloir détourner le débat, la LCR et le NPA ne peuvent pas, par définition, être staliniste ; le trotskisme se fondant justement sur le rejet du stalinisme (en particulier sur le thème de l'internationalisme). Par contre c'est clair que l'écologie n'a jamais été le fort de cette formation politique.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 21 mai 2009, 23:23:00

Lis nos textes et tu verras qu'ils n'ont rien de Staliniens. Il n' y a pas que des candidats anciennement à la LCR. Une tête de liste est même celui qui avait dirigé la campagne de Bové aux présidentielles. De nombreux écolos ont rejoind le NPA au moment du congrès.
D'autre part la LCR est loin d'être majoritaire dans les 180 militants du CPN.

C'est vrai que les verts on fait des alliances pour ces européennes, et bien souvent avec n'importe qui. Comment demandé à un parti qui existe depuis quatre mois d'être organisé au niveau européen ? Nous ne le sommes pas encore, mais des alliances commencent à se tisser. Quand aux alliances avec des partis de gauche français qui se disent anticapitalistes, pourquoi pas dans la mesure où ces alliances ne sont pas de circontance, comment faire une alliance avec ces "alliés" qui préparent depuis le début de l'année un raprochement avec le PS.

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 22 mai 2009, 00:17:00

J'ai fais mieux que lire les textes j'ai participé à la construction du parti.

Justement, les Verts ont enfin laché le PS, il faut leur montré en votant pour eux que c'est la bonne voie....

Verrouillé

Retourner vers « Election Européenne 2009 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré