Emission "à vous de juger" sur les européennes

Venez parler des élections européennes qui se passeront en juin
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32046
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 05 juin 2009, 07:00:00

Bonjour,     Huit ténors politiques étaient réunis sur le plateau pour parler de l’Europe. En dehors des deux pugilistes du jour, étaient présents Olivier Besancenot, Martine Aubry, Xavier Bertrand, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et Philippe de Villiers.    Répondant à une première saillie de François Bayrou qui lui reprochait sa connivence avec le président de la République parce qu’il le tutoyait et serait allé déjeuner à trois reprises à l’Elysée, Daniel Cohn-Bendit a riposté avec véhémence: «Je trouve ça ignoble de ta part, parce que tu sais exactement ce qui se passe quand on est président de groupe (...). Et ce genre de jeu, devant les citoyens, eh bien mon pote, je te dis, jamais tu seras président de la République, parce que t'es trop minable».  Puis, ce fut l’escalade. A la surprise de tous les leaders politiques présents, François Bayrou n’a pas lâché l’échange : «Je trouve ignoble, moi, d'avoir poussé et justifié des actes à l'égard des enfants que je ne peux pas accepter». Une allusion à une polémique suscitée en 2001 par des écrits de l'ex-leader de mai 1968 sur la sexualité des enfants, datant de 1975. Dans «Le Grand Bazard», Daniel Cohn-Bendit raconte ses activités d’aide-éducateur au jardin d’enfants de Francfort. Passé inaperçues à sa publication, le livre fait hurler en 2001. Mais aucune plainte pour pédophilie n’a jamais été posée à son encontre, et encore aujourd'hui Daniel Cohn-Bendit reçoit le soutien des parents et des enfants auprès desquels il a travaillé. Pour expliquer l'histoire en quelques mots : dans un ouvrage, intitulé Le Grand Bazar (paru chez Belfond), Cohen-Bendit confiait : "Il m'était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent à me chatouiller. Je réagissais de manière différente selon les circonstances, mais leur désir me posait un problème. Je leur demandais : Pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi vous m'avez choisi, moi, et pas les autres gosses ? Mais s'ils insistaient, je les caressais quand même." Ce texte resurgit régulièrement pour discréditer le leader écologiste. En 2001, la presse européenne avait exhumé ces lignes. Daniel Cohn-Bendit de regretter et de juger même "inadmissible" d'avoir écrit ces lignes "d'une inconscience insoutenable".  

Une fois de plus Bayrou n'a pas parlé des européennes...


Xavier Bertrand, le secrétaire général de l'UMP, s'est dit «écoeuré» jeudi soir par les propos de François Bayrou à l'adresse de Daniel Cohn-Bendit lors de l'émission «A vous de juger» sur France 2.   La virulence des attaques de Bayrou envers l'écologiste trouve certainement son origine dans le sondage TNS Sofres/France Télévisions/Radio France/ Le Monde publié jeudi. Selon cette étude, la liste Europe-Écologie serait passée devant celle du MoDem en collectant 13 % des intentions de vote, contre 11 % au mouvement centriste (en recul de deux points). Du reste, sur le plateau d' À vous de juger ce sondage a été vertement commenté par l'intéressé accusant le service public de manipulations. Il trouva à ce moment précis le renfort de Marine Le Pen. Brice Teinturier, de la Sofres, a tenté d'argumenter, mais personne ne voulait l'entendre, et surtout pas Marine Le Pen qui hurla : "On s'en fout !" Et la leader frontiste d'accuser le service public de rouler pour Sarkozy.   L'émission s'est achevée dans une atmosphère surchauffée. "Je n'ai jamais vu ça, confie Arlette Chabot au point.fr." "C'est la culture banlieue qui entre dans le débat politique. Tous les coups sont permis", ajoute cette journaliste rompue depuis des décennies à l'animation de débats. Après l'enregistrement, François Bayrou a quitté le plateau sans dire un mot. Les participants les plus calmes (Martine Aubry, Xavier Bertrand et Olivier Besancenot) sont sortis du plateau atterrés. 
Au cours de cette émission, on a surtout parlé de "l'Europe libérale", un peu du vin rosé, souvent de la Turquie, avec en arrière-plan le souvenir vivace du 29 mai 2005 et du traité de Lisbonne "imposé" aux Français. Un vrai caillou dans la chaussure, ce traité de Lisbonne. Les ex-nonistes y reviennent sans cesse, parlant de "revanche" ou de "match retour" pour inciter les électeurs à sanctionner les partis qui ont consenti à ce "déni de démocratie".



En résumé une émission sans vrai débat, d'autant  qu'elle devait être l'occasion de dire aux électeurs de voter, je pense que c'est raté, à qui profitera cette émission ? à ceux qui ont été plus calmes ? Peut être... Ou à ceux qui ont été très virulents ? Pas sûr...   Qu'en pensez vous ?    A plus tard,   
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 29863
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 05 juin 2009, 12:46:00

Ce que j'ai noté, moi, est la connivence qui existait entre l'UMP et Daniel Cohn Bendit qui est un proche du Président Sarkozy qui l'a choisi comme opposant de cour.

Le débat sur les européenne fut peu audible au vu du manque de courtoisie de la plupart des intervenants, hormis Olivier Besancenot et Villiers qui surent prendre sur eux pour entendre leurs detracteurs.

Les européistes ont joué la classique pseudo opposition oubliant qu'ils avaient ratifiés ensemble les mêmes textes (même si Bayrou prétend aujourd'hui avoir des reserves)

Enfin le sondage plaçant Europe Ecologie en 3ème place est evidemment une manoeuvre sondaguère quad on imagine les conséquences que cela aurait sur le quotidien des français qui refusent cet achernement autophobe pretendument sous prétexte ecologique !

Avatar du membre
artragis
Messages : 7195
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 05 juin 2009, 17:56:00

De ce que j'ai compris, c.. Bendit n'est pas de connivence avec l'UMP... Mais bon, je remarque une chose, il est le seul et unique à avoir dit que "l'Europe c'est pas un enjeu politique Franco-français" et repprochait à tout un chacun (à raison) de faire sa campagne pour les prochaines présidentielles.
Bayrou a tenté de parler des Européennes, puis il a finni par attaquer Cohn bendit et n'a jamais abandonné ce combat ridicule.
Finalement, ce son Martine Aubry et Xavier Bertrand qui ont vraiment marqué les deux grandes visions de l'Europe et qui ont vraiment cité des propositions tenables et argumentées, même si Mme Aubry ne lâche pas : "si le PS gagne, ce sera un vote sanction pour M.Sarkozy"

Puis la dégringolade : Mélanchon, puis Marine Lepen. A mon sens ces deux là ne sont plus des politiques mais des *******, des ****** (les insultes ont été retirées par moi même mais je n'en pense pas moins. Mais quand on demande le respect (cf deadly xeapon) on est sensé l'appliquer à soi même) et s'ils ne s'exprimaient pas si clairement on pourrait ajouter avinés.
Qu'on m'accuse de diffamation mais quand on arrive en disant "Je remarque qu'on arrive après trois quarts d'heures de débats..." ("37 minutes" corrige Mme Chabot) et qu'on se sert de ça pour envoyer "au diable" une présentatrice qui cherchait juste à faire son boulot, je suis désolé, il n'y a pas d'autre mots. Autant les débats de départ (Bertrand/Aubry puis ConBendit/Bayrou) étaient bon enfant, dans le sens, où chacun, fidèle à lui même en arrivait encore à parler de politique mais ces deux là, mis à part le "retour au franc" demandé par Marine Lepen et le "SMIC Européen calculé sur [je ne sais plus quel indicateur, me le dire par MP pour que j'édite]" de Mélanchon, ils n'ont fait que se plaindre de leur manque de temps de parole (alors que Mme AUbry, M.Bertrand et M.Besansnot étaient loin derrière) et insulter tout le monde.

FInalement, selon moi, dans l'ordre de crédibilité :
Bertrand et Aubry en première place
Cohn Bendit (qui ferait mieux d'apprendre à vouvoyer)
Besansnot
Bayrou (il y a quand même un fossé avec les pécédents)
(abysses...)
Lepen et Mélanchon
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

PatJol
Messages : 1832
Enregistré le : 03 juin 2009, 00:00:00
Contact :

Message non lu par PatJol » 05 juin 2009, 19:19:00

Débat nullissime.
Trop d'invités, tout le monde parlait en même temps, Bayrou a déconné dès le début.
Dans une discussion, le difficile, ce n'est pas de défendre son opinion, c'est de la connaître.
André Maurois

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 05 juin 2009, 19:35:00

Cette émission était excellente, un très bon divertissement qui vaut n'importe quel match de foot de 1ère division ou le bien triste tournois de Roland-Garros.

Les thèmes abordés étaient un peu chiant, et le débat a inévitablement été pollué par la question idiote de l'entrée de la Turquie dans l'Europe. Etant donné que c'était le seul argument d'au moins deux des politiciens invités hier, il fallait bien en parler, quitte à ce que rien d'intéressant ne s'en dégage.

J'ai mis les chaines d'info en continu aujourd'hui chez moi et j'ai été frappé de voir que la passe d'arme entre Dany et François ait fait aussi scandale. Personnellement je trouve que cet incident est nettement moins choquant que la menace de mort voilée de Pierre Lellouche à l'encontre de Mélenchon dernièrement sur le plateau de C dans l'air.

Chabot n'a pas arrêté de rappeler que Besancenot était le bon élève de la classe, le seul à respecter les règles du débat. Il était sans conteste l'orateur le plus habile sur le plateau. Je ne voterai pas pour lui mais je lui reconnais au moins cela, il sait aller droit au fait, il sait mélanger à la perfection le débat théorique et les cas pratiques en guise d'illustration, et surtout il sait faire oublier qu'il dénonce plus qu'il ne propose.

Marine Le Pen a été égale à elle-même. Elle n'a rien à dire mais elle le dit très fort. Villiers est plus doux bien que sa paranoïa islamophobe le ronge de l'intérieur. J'ai beaucoup apprécié son envolée contre Dany le Rouge vers la fin, très drôle ! Mélenchon était aussi égal à lui-même, moi qui trouvais pourtant qu'il s'était adouci ces derniers temps. Je m'étais bien gouré, j'ai moi aussi un peu halluciné de l'entendre envoyer chabot au diable...
cohn-Bendit maîtrise vachement bien sa communication lui aussi, son aisance a parfois déconcerté ses petits camarades politiques sur le plateau. L'introduction du tutoiement dans le débat public est intéressant et nettement moins hypocrite qu'un vouvoiement de rigueur à la télé alors qu'ils pratiquent le tutoiement hors-caméras.
Bayrou s'est immolé par le feu et personne n'a eu besoin de lui donner une allumette. Ce mec est carbonisé à jamais.
Aubry n'avait pas non plus grand chose à raconter à part rester dans le flou artistique et délivrer un message abscons sur la solidarité européenne. Tout cela reste décidément trop vague.
"Xavier" n'a fait que courber l'échine et faire le dos rond en attendant la fin de l'émission. Il faut dire que tout le monde était contre lui et que c'était mérité : il représentait sur le plateau le bilan de deux ans de sarkozysme. Dur ! :P
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32046
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 05 juin 2009, 19:38:00

Bonjour,

Je n'ai jamais vu une émission politique comme cela, alors oui on critique France 2, on critique A.Chabot, évidemment c'est tellement plus simple, je trouve inaceptable de la part de F.Bayrou de dire que Cohn Bendit est un pédophile, ce n'est pas comme cela qu'on fait de la politique, ce n'est pas comme cela qu'on gagne des élections, et ce matin en urgence il demande un point presse pour confirmer ses propos, et en plus il dit qu'il n'a lu que le livre récemment alors qu'en 2001 cela avait fait un scandal, surtout qu'il était déjà en politique.
Je pense que bayrou s'est discrédité, comme en 2002 ou il avait mit une gifle à un enfant, il tente un coup de poker.

Sinon je suis d'accord ceux qui ont essayé de parler politique ont été : X.Bertrand, M.Aubry, O.Besancenot.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
artragis
Messages : 7195
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 05 juin 2009, 20:02:00

Lorsque Cohn Bendit a pris pour la première fois la parole (donc avant M.Bayrou... c'était c.. cette émission, on regardait les sondage et on faisait parler lesgens selon ce que disaient ces sondages... c'est pas logique ha ouai?) il a évoqué des éléments politiques et aussi de son programme.
Il a même attendu poliment par la suite que Mme Lepen en finisse avec ses idioties.
Mais sinon oui les trois que tu cites ont essayé...
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
FRANCE NOUVELLE POLITIQUE
Messages : 4
Enregistré le : 22 févr. 2009, 00:00:00
Localisation : Villeneuve-la-Dondagre
Contact :

Message non lu par FRANCE NOUVELLE POLITIQUE » 06 juin 2009, 14:43:00

LAMENTABLE DÉBAT TÉLÉVISÉ ...

Il est apparu complètement ridicule de faire débattre huit hommes politiques aux idées divergentes. C'était un véritable "combat de coqs" avec des "vous mentez" qui ont fusé de toutes parts, des invectives, des clichés, des caricatures, des accusations "Bayrou - Cohn Bendit". Les télespectateurs n'ont probablement rien compris des idées des uns et des autres, un capharnaüm bordélique régnait.
Besancenot, par choix politique était "l'enfant sage" qui voulait faire boire aux autres "un bon petit verre de rouge" Mélenchon "l'accusateur public", avec son désormais célèbre "Allez au diable", Philippe de Viliers a attendu 1h 20 avant de se réveiller en chargeant sur Cohn Bendit "Vous avez détruit la société, avec mai 68 et vos pavés ..."
Le débat était lamentable, avec de longs monologues de Bayrou, qui a parlé, selon les temps de paroles officiels trois fois plus que Marine Le Pen. Elle même assez grotesque, lorsqu'elle agresse le sondeur Brice Teinturier (TNS SOFRESS)

Enfin, quant à la présentatrice, excédée par tant de désordre et d'hypocrisie les grimaces, les "Oh" "Maintenant ça suffit" ont ponctué le débat ; a supposé qu'on puisse affubler ce genre d'émission du nom de "débat".


UNE PITRERIE GROTESQUE !!!
FRANCE NOUVELLE POLITIQUE :
-milite pour la droite FRANCAISE: FN MNR MPF UMP
-dirige le blog francenouvellepolitique.centerblog.net

Avatar du membre
wesker
Messages : 29863
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 06 juin 2009, 20:39:00

Cohn Bendit est un personnage odieux et impoli, intervenant dès qu'un interlocuteur abondait dans un sens différent de celui de l'Europe...

Je crois que sondagièrement, il y a une connivence entre les verts et Sarkozy qui sait qu'il pourra compter sur eux pour ratifier les directives et les traités qu'ils ont, jusqu'ici voté ensemble.

PatJol
Messages : 1832
Enregistré le : 03 juin 2009, 00:00:00
Contact :

Message non lu par PatJol » 06 juin 2009, 22:47:00

Villiers a été au moins aussi odieux que Cohn Bendit.
Et bayrou et Mélenchon encore plus.
Dans une discussion, le difficile, ce n'est pas de défendre son opinion, c'est de la connaître.
André Maurois

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 06 juin 2009, 23:51:00

De Villiers a été odieux oui, mais c'est Bayrou qui est en tort dans le petit duel et en tort tout cours puisqu'il ne fait pas campagne pour les européennes contrairement à Cohn Bendit mais pour la présidentielle de 2012. Marine Le Pen aussi désaxé que d'habitude mais ca c'est normal au FN.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32046
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 06 juin 2009, 23:59:00

Bonjour,

Assez d'accord avec Artragis, patjol et bastien, là Bayrou à pété un plomb ou alors tout simplement c'était sa stratégie ? D'ailleur j'aurais bien aimé l'avis de Libre penseur.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 29863
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 07 juin 2009, 10:23:00

Bastien vert, Cohn Bendit est un personnage odieux qui méprise la France (étant donné qu'il est lui même allemand) et qui nie les conséquences desastreuses de la politique européenne sur l'emploi, la santé.....

Avatar du membre
artragis
Messages : 7195
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 07 juin 2009, 10:35:00

Bastien vert, Cohn Bendit est un personnage odieux qui méprise la France (étant donné qu'il est lui même allemand)
c'est quoi le rapport entre ses origine et son mépris pour la France?
Je ne l'ai pas trouvé odieux, juste langue de vipère (un progrès par rapport à langue de bois non?) il a parlé des européennes comme des élections qui n'étaient pas nationales ou du moins qui n'avaient pas à entrer dans la politique nationale, et donc dans les campagnes présidentielles. J'ai trouvé son constat juste "A chaque fois que je suis invité dans des émissions de fin de campagne, ce sont des candidats qui sont invités, la France est le seul pays qui invite des tête de partis."
nie les conséquences desastreuses de la politique européenne sur l'emploi, la santé.....
Je ne l'ai pas trop entendu nier quoi que ce soit, il rejoignait même l'idée d'une europe plus proche des européens... Mais bon ce que j'en dis...
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 07 juin 2009, 16:59:00

C'aurait été lui dans ma région j'aurais peut être hésité, chez moi c'est Bové et avant c'était Onesta (vice président Vert du parlement européen) donc j'hésite pas.

Verrouillé

Retourner vers « Election Européenne 2009 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré