Anarchie

Vous avez des définitions à nous suggérer c'est ici
Avatar du membre
Libre Plume
Messages : 832
Enregistré le : 05 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Libre Plume » 05 juin 2011, 22:08:00

.
Modifié en dernier par Libre Plume le 14 janv. 2014, 20:33:07, modifié 1 fois.

un artisan
Messages : 1612
Enregistré le : 11 avr. 2011, 00:00:00
Localisation : CALVADOS

Message non lu par un artisan » 06 juin 2011, 14:58:00

Site très documenté et très interressant. Il est rare que l'on aborde Pisacane et Malatesta ,pour ce que fut les maitres de l'anarchie italienne trop méconnue ,comme d'ailleurs les mouvements anarchistes US
Démocratie :le pouvoir pour les poux de manger les lions Clémenceau

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 06 juin 2011, 22:02:00

Malatesta écrit d'une manière limpide, je recommande souvent son texte intitulé sobrement "L'anarchie" comme point de départ, pour ceux qui ne connaissent pas les principes. A noter aussi l'auteur italien contemporain Alfredo Bonanno qui est bien radical.

Les auteurs anars US ont la cote en ce moment, depuis Seattle ils sont bien vigoureux. J'aime particulièrement Wolfi Landsreicher/Feral Faun/Apio Ludd (il change de pseudo assez régulièrement), Bob black et Freddy Perlman. Un peu moins John Zerzan et Théodore Kaczynski même s'ils abordent des problématiques intéressantes.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
pwalagratter
Messages : 1901
Enregistré le : 06 avr. 2010, 00:00:00

Message non lu par pwalagratter » 06 juin 2011, 22:12:00

Ils risquent d'avoir d'autant plus d'influence en Europe que tout est quand même réuni pour que l'anachisme version violente revienne sur le devant de la scène. En Grèce, mais bientôt au Portugal comme en Espagne, les gens commencent à n'avoir plus grand chose à perdre. Le fait de ne pas être écoutés peut en conduire un certain nombre à des actions violentes.
Et je me demande parfois, si ce scénario n'est pas déjà prévu avec la réaction encore plus violente qui suivrait.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 06 juin 2011, 22:24:00

J'ai un peu peur qu'en Europe ça soit plutôt les néo-fascismes qui prennent la relève.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
pwalagratter
Messages : 1901
Enregistré le : 06 avr. 2010, 00:00:00

Message non lu par pwalagratter » 06 juin 2011, 22:32:00

Ils sont bien implantés c'est clair et bénéficient surtout d'un laxisme policier plus que suspect. Ils jouent un peu les chiens de garde qu'il suffira de lacher en cas de besoin.
 

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 06 juin 2011, 22:48:00

Oui les neo-fachos prennent parfois l'attitude de rebelles urbains mais en fait ils n'ont rien contre l'idée d'Etat, de gouvernement, de police, d'armée, d'ordre autoritaire et de répression. Ils sont déjà nettement plus compatibles avec le système qu'ils disent combattre que les anars post-Seattle. Et puis le côté plan-plan de la famille Ricoré et de la patrie ça parle encore beaucoup aux gogos - Dieu sait qu'ils sont nombreux !
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Burdigala
Messages : 1052
Enregistré le : 16 févr. 2011, 00:00:00

Message non lu par Burdigala » 06 juin 2011, 23:56:00

Les néo-fascistes font moins peur paut-être parce que eux ne ravagent pas les centres ville et rassurent sur leur côté ordre sécurité et respect des traditions, pas étonnant donc que les anarchistes ne soient pas en odeur de sainteté quand on voit d'une part les cas soce qui grossissent leurs rangs et d'autre part que les anars ne savent faire qu'une chose casse et bruler, pas étonnant que ça ne raisonne pas favorablement dans l'opinion, pour qui les naras ne sont ni plus ni moins que des voyous.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 07 juin 2011, 00:02:00

Mieux vaut pourtant exploser quelques vitrines qui se remplacent dans la journée que le pas de l'oie pour tous.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
onu
Messages : 391
Enregistré le : 04 avr. 2012, 15:01:30

Re: Anarchie

Message non lu par onu » 11 mai 2012, 21:41:33

L'anarchie , dans son sens étymologique, signifie "absence d'homme" autrement dit absence de figure incarnant une quelconque forme d'autorité sur les autres individus.
Il s'agit là d'une ambition qui est en réalité une chimère : vouloir supprimer une forme d'autorité humaine, c'est vouloir se supprimer soi-même. Bien sûr il est possible de supprimer l'Etat et ses monopoles. Et après ? Les situations de guerres civiles dans le monde nous apprennent que l'absence d'Etat n'enlève en rien les figures d'autorité, au contraire, elle les multiplie : la où une entité suprême concentrait en elle tout les pouvoirs (en schématisant, bien sûr), ces pouvoirs ne sont pas éradiqués à sa disparition, mais simplement transférés dans une poignée d'individus, contre les autres. C'est ainsi qu'en l'absence d'Etat, se constituent des milices et factions autoritaires qui vont user de la force pour contrôler des territoires et leurs richesses.
Vouloir combattre l'autorité humaine, c'est comme vouloir trancher la tête de l'Hydre : on en coupe une, trois repoussent.
Mon analyse peut être vue comme pessimiste, elle n'en est pas moins une réalité : l'autoritarisme est intrinsèquement lié à la nature humaine. Si l'Etat n'a plus le monopole de l'autorité, d'autres se l'approprieront. Sauf que les critères d'obtention de cette autorité seront d'autant plus discriminatoires et moins égalitaires : il faut être le plus fort pour asseoir sa puissance et triompher des plus faibles. C'est le propre de la loi de la jungle née de l'anarchie au sens strict du terme.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14377
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Anarchie

Message non lu par Narbonne » 11 mai 2012, 22:33:16

merci onu, d'avoir fait sortir ce fil des profondeurs du forum (je ne le connaissais pas) . Quel plaisir de le lire.
wikipedia a été effectivement fondé par des libertariens (confirmation d'une info de racaille sur lequel il avait un doute). De toutes façons qui d'autres auraient pu imaginer un tel truc.
demain, je le relis :)
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Re: Anarchie

Message non lu par racaille » 12 mai 2012, 17:03:27

L'étymologie de l'anarchie c'est l'absence de principe premier. L'absence de "cause des causes" telle que Dieu par exemple. L'anarchie nait du chaos et de la multitude, du multiple. Lire Daniel Colson à ce sujet.

--> http://fr.wikipedia.org/wiki/Daniel_Colson
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
onu
Messages : 391
Enregistré le : 04 avr. 2012, 15:01:30

Re: Anarchie

Message non lu par onu » 20 mai 2012, 22:56:38

racaille a écrit :L'étymologie de l'anarchie c'est l'absence de principe premier. L'absence de "cause des causes" telle que Dieu par exemple. L'anarchie nait du chaos et de la multitude, du multiple. Lire Daniel Colson à ce sujet.

--> http://fr.wikipedia.org/wiki/Daniel_Colson
Ce qui est inconcevable socialement. L'Homme est par nature voué à se regrouper, à s’entraider, pour mieux subvenir à ses besoins. De là nait automatiquement une nécessité d'autorité, quelle que soit sa forme.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Re: Anarchie

Message non lu par racaille » 21 mai 2012, 20:00:05

Attention ici il n'était question que de l'étymologie du mot anarchie, indiquant que cette conception du monde ne reconnait pas de cause sans cause.

En ce qui concerne l'anarchisme, il est fondamentalement opposé à l'autorité non-consentie. Ce courant d'idées n'interdit pas de se fier à l'avis d'un toubib lorsque l'on est malade ou d'un informaticien lorsque notre ordinateur est en panne.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

maillé-brézé
Messages : 34
Enregistré le : 25 mai 2012, 13:34:37
Parti Politique : Mouvement Pour la France (MPF)

Re: Anarchie

Message non lu par maillé-brézé » 11 juin 2012, 10:55:23

racaille a écrit :Attention ici il n'était question que de l'étymologie du mot anarchie, indiquant que cette conception du monde ne reconnait pas de cause sans cause.

En ce qui concerne l'anarchisme, il est fondamentalement opposé à l'autorité non-consentie. Ce courant d'idées n'interdit pas de se fier à l'avis d'un toubib lorsque l'on est malade ou d'un informaticien lorsque notre ordinateur est en panne.
bonjour racaille,il y a des lunes de ça quelqu'un à tenté de m'enseigner quelques notions de Latin et de Grec ;Pour Anarchie ,j'ai seulement retenu l'origine Grèque :AN =absence de ;Arkhé = commandement ,ce qui dans ma petite tête à donné = Pas de chef désigné .
Notons ,l'absence du chef ne signifie pas obligatoirement le désordre ;j'ai quelque expérience en ce domaine ;une équipe homogène et bien rôdée en l'absence ou carence du chef ,perpétue le fonctionnement d'un bateau ,d'une plateforme de forage ,d'une patrouille * etc...
* Vous savez ;en colonne par un ,éteignez vos cigarettes ,gardez les distances Bon Dieu !

Répondre

Retourner vers « Suggestions de définitions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré