La victoire des racailles dans le sport

Venez parler de l'actualité sportive
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 16702
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

La victoire des racailles dans le sport

Message non lu par Yakiv » 07 avr. 2023, 14:32:25

J'ai régulièrement dénoncé la complaisance, voire le traitement de faveur, des racailles et des raclures dans le sport de haut niveau.
L'illustration parfaite en est le cas Benzema. Mais je ne vais pas revenir dessus car j'en ai déjà beaucoup parlé.
Le comportement de l'argentin Martinez, critiqué en France et un peu en Europe, parce que nous avons perdu, mais sinon...
Les frères Karabatić, Benoît Paire (heureusement qu'il est sportivement mauvais, ce qui le rend ridicule, sinon il serait adulé), Ibrahimović, etc, etc. La liste pourrait s'avérer longue.

Lorsqu'on représente une nation, je pense qu'on représente une performance mais également des valeurs. Voilà pourquoi Caroline Garcia, sur qui j'avais tenu à ouvrir un fil, est "ma" championne, ou qu'Iga Świątek, pour rester dans le domaine du tennis féminin, est aussi "ma" championne, même si elle est polonaise.

Malheureusement, l'actualité du football français montre encore une fois que les valeurs ne comptent pour rien dans le sport de haut niveau.
Pour résumer et se concentrer sur une particularité de la "fronde" de certaines footballeuses féminines, on avait donc une victime d'un acte véritablement odieux (Kheira Hamraoui) et une probable criminelle (Aminata Diallo).
La pourriture a retrouvé les terrains que ce soit en équipe de France ou en club seulement quelques mois après l'affaire. Mais le plus incroyable dans tout ça, c'est qu'on apprend qu'une des principales raisons de la fronde contre la sélectionneuse Corinne Diacre est justement le retour en sélection de Kheira Hamraoui. Les copines / racailles de Diallo que sont Marie-Antoinette Katoto et Kadidiatou Diani, n'ont pas du tout apprécié que Diacre fasse revenir la victime des agissements criminels de leur copine. Diacre est sortie et Hamraoui disparaît de la liste d'Hervé Renard, le nouveau sélectionneur. Bref, que ce soit dans l'affaire Benzema ou l'affaire Diallo, on est bien obligé de constater que leur victime respective (Valbuena et Hamraoui) subissent une double peine : les méfaits dont ils ont fait l'objet d'une part et la sanction sportive, totalement incompréhensible, qui en découle. Au lieu de "réparation", ces personnes se retrouvent bien de facto avec une double sanction. Les raclures, à l'image de Benzema, s'en sortent le plus souvent bien mieux.

Il y a longtemps que le sport de haut niveau n'honore plus les valeurs fondamentales de respect et de fair-play. On s'étonnera ensuite que ces valeurs disparaissent également de nos sociétés.
Modifié en dernier par Yakiv le 07 avr. 2023, 23:30:30, modifié 1 fois.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 5845
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: La victoire des racailles dans le sport

Message non lu par les orteils » 07 avr. 2023, 19:11:05

Je ne suis pas sûr que le sort de Corinne Diacre soit lié aux racailles : elle s'était mis le vestiaire à dos, le Comex de la FFF a quand même potassé le sujet.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
johanono
Messages : 37735
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: La victoire des racailles dans le sport

Message non lu par johanono » 07 avr. 2023, 23:51:17

Yakiv a écrit :
07 avr. 2023, 14:32:25
J'ai régulièrement dénoncé la complaisance, voire le traitement de faveur, des racailles et des raclures dans le sport de haut niveau.
L'illustration parfaite en est le cas Benzema. Mais je ne vais pas revenir dessus car j'en ai déjà beaucoup parlé.
Le comportement de l'argentin Martinez, critiqué en France et un peu en Europe, parce que nous avons perdu, mais sinon...
Les frères Karabatić, Benoît Paire (heureusement qu'il est sportivement mauvais, ce qui le rend ridicule, sinon il serait adulé), Ibrahimović, etc, etc. La liste pourrait s'avérer longue.

Lorsqu'on représente une nation, je pense qu'on représente une performance mais également des valeurs. Voilà pourquoi Caroline Garcia, sur qui j'avais tenu à ouvrir un fil, est "ma" championne, ou qu'Iga Świątek, pour rester dans le domaine du tennis féminin, est aussi "ma" championne, même si elle est polonaise.

Malheureusement, l'actualité du football français montre encore une fois que les valeurs ne comptent pour rien dans le sport de haut niveau.
Pour résumer et se concentrer sur une particularité de la "fronde" de certaines footballeuses féminines, on avait donc une victime d'un acte véritablement odieux (Kheira Hamraoui) et une probable criminelle (Aminata Diallo).
La pourriture a retrouvé les terrains que ce soit en équipe de France ou en club seulement quelques mois après l'affaire. Mais le plus incroyable dans tout ça, c'est qu'on apprend qu'une des principales raisons de la fronde contre la sélectionneuse Corinne Diacre est justement le retour en sélection de Kheira Hamraoui. Les copines / racailles de Diallo que sont Marie-Antoinette Katoto et Kadidiatou Diani, n'ont pas du tout apprécié que Diacre fasse revenir la victime des agissements criminels de la copine. Diacre est sortie et Hamraoui disparaît de la liste d'Hervé Renard, le nouveau sélectionneur. Bref, que ce soit dans l'affaire Benzema ou l'affaire Diallo, on est bien obligé de constater que leur victime respective (Valbuena et Hamraoui) subissent une double peine : les méfaits dont ils ont fait l'objet d'une part et la sanction sportive, totalement incompréhensible, qui en découle. Au lieu de "réparation", ces personnes se retrouvent bien de facto avec une double sanction. Les raclures, à l'image de Benzema, s'en sortent le plus souvent bien mieux.

Il y a longtemps que le sport de haut niveau n'honore plus les valeurs fondamentales de respect et de fair-play. On s'étonnera ensuite que ces valeurs disparaissent également de nos sociétés.
Les cas que tu évoques sont différents les uns des autres.

Benzema est probablement une pourriture, oui, mais il a été privé d'équipe de France pendant de nombreuses années, alors qu'il enchaînait les performances de haut vol en club. On ne peut pas dire qu'il n'a pas payé ! Quant à Valbuena, après que l'affaire a éclaté, il s'est blessé, puis a décliné sportivement : il n'avait sportivement plus sa place en équipe de France.

L'affaire Diallo/Hamraoui est assez complexe, mais en tout état de cause, ce n'est pas à cause de Diallo et de ses amies Katoto et Diani que Diacre a perdu sa place. Diacre s'était mis à dos toute l'équipe, et les principales meneuses de la fronde sont Wendie Renard et Eugénie Le Sommer, des Lyonnaises qui n'appartiennent pas au clan Diallo/Katoto/Diani.

Les frères Karabatić, effectivement, s'en sont bien sortis.

Caroline Garcia est sympathique, mais c'est une joueuse moyenne qui n'a jamais rien gagné en Grand Chelem.

Reste la question plus globale concernant le sport de haut niveau : cherche-t-on des sportifs sympas, ou bien des sportifs compétitifs, qui gagnent ? Il faut bien l'admettre : personne ne prêtera attention au mec sympa mais d'un niveau modeste. Ni les médias, ni les spectateurs, ni les sponsors. Donc nécessité fait loi : on prêtera davantage attention à un sportif qui gagne mais qui est humainement imbuvable, plutôt qu'à un sportif sympa qui ne gagne jamais rien. Et on pardonnera plus facilement ses incartades à un sportif qui fait gagner son pays, son club, son équipe.

Allons plus loin : réussir dans le sport de haut niveau nécessite de grandes qualités mentales (confiance en soi, résistance à la pression, ardeur à l'entraînement, etc.). Celui qui possède ses qualités aura donc plus de chances de réussir au plus haut niveau, mais humainement, ce sera très probablement quelqu'un d'assez détestable : exigeant avec lui-même et avec les autres, plutôt arrogant, convaincu d'être le meilleur, etc. Si on regarde bien, on s'aperçoit que les plus grands sportifs de l'histoire étaient tous des mecs humainement assez détestables : Cassius Clay était un mec très arrogant, Hinault, Merckx, Anquetil, n'étaient pas faciles à vivre, idem pour Djokovic, Maradona et Tiger Woods avaient une vie privée pas très exemplaire, Mbappé a montré à plusieurs reprises (et hier encore) qu'il possède un énorme boulard, etc.

Ce n'est pas propre au sport. On retrouve tout ça aussi chez ceux qui réussissent dans les affaires, par exemples : durs avec eux-mêmes, avec leurs conjoints respectifs, avec leurs salariés, avec leurs partenaires commerciaux, etc.

Dans le sport comme dans le business, l'exigence de performance se fait souvent au détriment des qualités humaines.

Papibilou
Messages : 12385
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: La victoire des racailles dans le sport

Message non lu par Papibilou » 08 avr. 2023, 11:57:16

Avoir des qualités mentales et physiques hors normes ne signifie visiblement pas que l'on a aussi des qualités morales du même niveau.
Celui qui a professionnellement réussi a les mêmes obligations morales que les quidams lambda, mais le fait d'être adulé a une forte tendance à faire croire que l'on est au dessus des lois. Souvent ils apprennent que ce nest pas le cas à leurs dépens.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 22324
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: La victoire des racailles dans le sport

Message non lu par Golgoth » 08 avr. 2023, 12:34:35

Benzema c’est vraiment le mec pénible de base et qui en plus a un tas de fans décérébrés…
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 16702
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: La victoire des racailles dans le sport

Message non lu par Yakiv » 08 avr. 2023, 21:58:16

johanono a écrit :
07 avr. 2023, 23:51:17
Les cas que tu évoques sont différents les uns des autres.

Benzema est probablement une pourriture, oui, mais il a été privé d'équipe de France pendant de nombreuses années, alors qu'il enchaînait les performances de haut vol en club. On ne peut pas dire qu'il n'a pas payé ! Quant à Valbuena, après que l'affaire a éclaté, il s'est blessé, puis a décliné sportivement : il n'avait sportivement plus sa place en équipe de France.

L'affaire Diallo/Hamraoui est assez complexe, mais en tout état de cause, ce n'est pas à cause de Diallo et de ses amies Katoto et Diani que Diacre a perdu sa place. Diacre s'était mis à dos toute l'équipe, et les principales meneuses de la fronde sont Wendie Renard et Eugénie Le Sommer, des Lyonnaises qui n'appartiennent pas au clan Diallo/Katoto/Diani.

Les frères Karabatić, effectivement, s'en sont bien sortis.

Caroline Garcia est sympathique, mais c'est une joueuse moyenne qui n'a jamais rien gagné en Grand Chelem.

Reste la question plus globale concernant le sport de haut niveau : cherche-t-on des sportifs sympas, ou bien des sportifs compétitifs, qui gagnent ? Il faut bien l'admettre : personne ne prêtera attention au mec sympa mais d'un niveau modeste. Ni les médias, ni les spectateurs, ni les sponsors. Donc nécessité fait loi : on prêtera davantage attention à un sportif qui gagne mais qui est humainement imbuvable, plutôt qu'à un sportif sympa qui ne gagne jamais rien. Et on pardonnera plus facilement ses incartades à un sportif qui fait gagner son pays, son club, son équipe.

Allons plus loin : réussir dans le sport de haut niveau nécessite de grandes qualités mentales (confiance en soi, résistance à la pression, ardeur à l'entraînement, etc.). Celui qui possède ses qualités aura donc plus de chances de réussir au plus haut niveau, mais humainement, ce sera très probablement quelqu'un d'assez détestable : exigeant avec lui-même et avec les autres, plutôt arrogant, convaincu d'être le meilleur, etc. Si on regarde bien, on s'aperçoit que les plus grands sportifs de l'histoire étaient tous des mecs humainement assez détestables : Cassius Clay était un mec très arrogant, Hinault, Merckx, Anquetil, n'étaient pas faciles à vivre, idem pour Djokovic, Maradona et Tiger Woods avaient une vie privée pas très exemplaire, Mbappé a montré à plusieurs reprises (et hier encore) qu'il possède un énorme boulard, etc.

Ce n'est pas propre au sport. On retrouve tout ça aussi chez ceux qui réussissent dans les affaires, par exemples : durs avec eux-mêmes, avec leurs conjoints respectifs, avec leurs salariés, avec leurs partenaires commerciaux, etc.

Dans le sport comme dans le business, l'exigence de performance se fait souvent au détriment des qualités humaines.
Il y a beaucoup de vrai dans ce que tu dis. Le parallèle avec le monde des affaires est d'ailleurs intéressant. Todd expliquait dans un livre à juste titre que les plus riches ne sont pas nécessairement les plus compétents sur le plan technique mais ceux qui exercent le mieux une domination sociale sur les autres.

Je ne suis pas sûr que tous les grands sportifs soient exigeants avec eux-mêmes. On sait que Christiano Ronaldo l'est pas exemple. D'autres comme Neymar le sont beaucoup mois. Quant à Diacre, il me semble que ce sont les 2 derniers chantages au refus de la sélection (Katoto / Diani) qui ont constitué la goutte qui a fait débordé le vase, même s'il y avait effectivement d'autres éléments. Et d'ailleurs, toutes celles qui ont exercé ce chantage, y compris Renard donc, auraient du tout simplement être radiées définitivement de l'équipe de France.

Mais de manière plus générale, il y a selon moi des lignes rouges à fixer. Se la raconter ou aller systématiquement au plus offrant est une chose. Tricher avec le fisc ou la loi, diffamer, agresser, se rendre complice d'un crime, c'est bien autre chose. Je rêve en fait d'une société à la japonaise où les gens, quel que soit leur statut, qui versent dans l'ignominie et le crapuleux, se retrouvent rapidement dans une toute petite cellule avec du pain et de l'eau, à l'image du sort bien mérité qui a été réservé à Carlos Ghosn.

Avatar du membre
johanono
Messages : 37735
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: La victoire des racailles dans le sport

Message non lu par johanono » 09 avr. 2023, 20:14:17

Il importe de bien préciser ce que tu reproches au sportifs que tu qualifies de racailles.

Le côté arrogant, imbu de sa personne, difficile à vivre, se retrouve chez quasiment tous les sportifs de très haut niveau, pour les raisons que j'ai déjà indiquées. Et puis dans le sport de haut niveau, on ne demande pas forcément aux mecs d'être sympas, on leur demande d'être performants.

Les lignes rouges que tu évoques sont celles fixées par la loi. Y a-t-il davantage de délinquants chez les sportifs de haut niveau que dans le reste de la société ? Pas sûr.

Pourquoi as-tu évoqué Ibrahimovic ? C''est un mec arrogant, assurément, mais a-t-il violé la loi ?

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 16702
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: La victoire des racailles dans le sport

Message non lu par Yakiv » 12 avr. 2023, 21:55:40

johanono a écrit :
09 avr. 2023, 20:14:17
Il importe de bien préciser ce que tu reproches au sportifs que tu qualifies de racailles.

Le côté arrogant, imbu de sa personne, difficile à vivre, se retrouve chez quasiment tous les sportifs de très haut niveau, pour les raisons que j'ai déjà indiquées. Et puis dans le sport de haut niveau, on ne demande pas forcément aux mecs d'être sympas, on leur demande d'être performants.

Les lignes rouges que tu évoques sont celles fixées par la loi. Y a-t-il davantage de délinquants chez les sportifs de haut niveau que dans le reste de la société ? Pas sûr.

Pourquoi as-tu évoqué Ibrahimovic ? C''est un mec arrogant, assurément, mais a-t-il violé la loi ?
Oui Ibrahimović n'a peut-être pas franchi la ligne rouge que j'ai décrite, même si j'en serais un peu étonné pour être tout à fait honnête. Donc on pourrait retirer son nom. Reste qu'il y a aussi des sportifs de très haut niveau qui peuvent quand même se révéler intègres, honnêtes et fair-play, ce sont ces sportifs qui m'intéressent le plus et que j'admire le plus.

Sinon, pour revenir à l'affaire qui m'a le plus révoltée, voici un très court passage de Riolo interviewé en fin d'émission qui résume exactement ce que je pense et ce que j'ai déjà dit.
https://www.youtube.com/watch?v=ORkenmXUA4Q
(à partir de 8:00)

Avatar du membre
johanono
Messages : 37735
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: La victoire des racailles dans le sport

Message non lu par johanono » 18 mai 2023, 11:57:04

Je repose la question : est-ce que tu fais référence aux qualités humaines des sportifs de haut niveau, ou bien à de possibles violations de la loi ?

Concernant l'affaire Galtier, je ne suis pas sûr de comprendre ce qu'on lui reproche, et j'ai l'impression que RMC est en train de faire du buzz à partir de pas grand-chose.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 16702
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: La victoire des racailles dans le sport

Message non lu par Yakiv » 18 mai 2023, 18:57:01

johanono a écrit :
18 mai 2023, 11:57:04
Je repose la question : est-ce que tu fais référence aux qualités humaines des sportifs de haut niveau, ou bien à de possibles violations de la loi ?
Me concernant, un peu les 2 mon général.
johanono a écrit :
18 mai 2023, 11:57:04
Concernant l'affaire Galtier, je ne suis pas sûr de comprendre ce qu'on lui reproche, et j'ai l'impression que RMC est en train de faire du buzz à partir de pas grand-chose.
On lui reproche d'avoir peut-être critiqué la composition ethnique de son équipe, trop de noirs et de musulmans.

Avatar du membre
johanono
Messages : 37735
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: La victoire des racailles dans le sport

Message non lu par johanono » 19 mai 2023, 09:01:11

Tu as cité Riolo. C'est lui qui, avec ses collègues de RMC, a fait des révélations et a contribué à l'importante médiatisation de cette affaire. Je m'interroge sur les motivations de ces gens-là.

En effet, ces dernières années, Riolo a fait beaucoup de commentaires et écrit beaucoup d'articles et de livres dans lesquels, pêle-mêle :
- il dénonce l'emprise des religions (l'islam surtout, et à un degré moindre l'évangélisme) sur le football français,
- il dénonce la mentalité racaille du football français,
- il théorise la dimension identitaire du football et en déduit qu'un club se doit de refléter autant que possible la sociologie de la ville dans laquelle il est implanté.

Galtier, si les propos qui lui ont été prêtés sont exacts (critique de l'islam et du ramadan, nécessité d'adapter la politique de recrutement à la sociologie de la ville, etc.), ne fait que reprendre à son compte les idées de Riolo. Alors pourquoi Riolo l'allume-t-il aujourd'hui ?

Moi, j'ai l'impression que Riolo estime que Galtier n'a pas la pointure pour être entraîneur du PSG, alors il se livre à un déballage médiatique abject pour faire virer Galtier. Si Galtier est raciste, alors Riolo l'est tout autant.

Par ailleurs, j'attends toujours qu'on m'explique pourquoi dire qu'il y a trop de joueurs noirs ou arabes dans une équipe serait raciste et pourquoi dire qu'il y a trop d'entraîneurs blancs en L1 ne le serait pas.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 16702
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: La victoire des racailles dans le sport

Message non lu par Yakiv » 19 mai 2023, 16:36:37

johanono a écrit :
19 mai 2023, 09:01:11
Tu as cité Riolo. C'est lui qui, avec ses collègues de RMC, a fait des révélations et a contribué à l'importante médiatisation de cette affaire. Je m'interroge sur les motivations de ces gens-là.

En effet, ces dernières années, Riolo a fait beaucoup de commentaires et écrit beaucoup d'articles et de livres dans lesquels, pêle-mêle :
- il dénonce l'emprise des religions (l'islam surtout, et à un degré moindre l'évangélisme) sur le football français,
- il dénonce la mentalité racaille du football français,
- il théorise la dimension identitaire du football et en déduit qu'un club se doit de refléter autant que possible la sociologie de la ville dans laquelle il est implanté.

Galtier, si les propos qui lui ont été prêtés sont exacts (critique de l'islam et du ramadan, nécessité d'adapter la politique de recrutement à la sociologie de la ville, etc.), ne fait que reprendre à son compte les idées de Riolo. Alors pourquoi Riolo l'allume-t-il aujourd'hui ?

Moi, j'ai l'impression que Riolo estime que Galtier n'a pas la pointure pour être entraîneur du PSG, alors il se livre à un déballage médiatique abject pour faire virer Galtier. Si Galtier est raciste, alors Riolo l'est tout autant.

Par ailleurs, j'attends toujours qu'on m'explique pourquoi dire qu'il y a trop de joueurs noirs ou arabes dans une équipe serait raciste et pourquoi dire qu'il y a trop d'entraîneurs blancs en L1 ne le serait pas.
Je crois surtout que lui faire la part des choses.
Peut-être que dans sa tête à lui, comme dans la mienne d'ailleurs, on peut dénoncer les "racailles" dans le sport sans faire l'association d'idées suivante : racailles = noirs + arabes.
Que tu fasses ce jour de raccourci est encore une désolation de plus pour moi à ton sujet.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 16702
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: La victoire des racailles dans le sport

Message non lu par Yakiv » 03 juin 2023, 22:04:00

Au moins la FFR a eu la judicieuse idée de ne pas le rappeler celui-là (elle aurait eu le droit).

https://www.youtube.com/watch?v=d-XM6fYKk30&pp

Avatar du membre
johanono
Messages : 37735
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: La victoire des racailles dans le sport

Message non lu par johanono » 03 juin 2023, 22:33:01

Les violences conjugales ne sont pas l'apanage des sportifs...

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 16702
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: La victoire des racailles dans le sport

Message non lu par Yakiv » 03 juin 2023, 23:35:46

johanono a écrit :
03 juin 2023, 22:33:01
Les violences conjugales ne sont pas l'apanage des sportifs...
Évidemment, mais penses-tu au moins que la FFR a pris la bonne décision ?

Répondre

Retourner vers « Sport »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré