Commentaire du face à face : Feu - kpmpf

C'est ici que vous pourrez commenter les face à face en cours
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32118
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 02 sept. 2009, 20:58:00

Bonjour,

Je reprends le post de Feu à l'attention de kpmpf :

"LE MPF n'est pas voué à disparaître ?"

"kpmpf, depuis 2007 le MPF n'as t il pas pour vocation a etre un tampon entre l'UMP et le FN et finalement ne risque t il pas simplement de disparaitre


résultat déplorable en 2007 tant aux présidentielles qu'aux legislatives
parti totalement insignifiant lors des municipales
européenne catastrophique


et perte de militant et d'adherant se dispersant soit à l'UMP soit un FN voir dans des groupuscule et des club de réflexion tel que le rif


ne crois tu pas que les voix ont été absorbées par Sarkozy et les orientations prisent par Philippe de Villiers mettent en péril la santé du parti ?"

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 16 sept. 2009, 16:37:00

Sarkozy a donné à Philippe de Villiers le baiser qui tue. Il lui a échangé une ambition nationale, certes un peu usagée, contre un destin local.
 
C’est pour pouvoir exister que François Bayrou a quitté la majorité en 2002, tout comme Dupont Aignan a quitté l’UMP en 2007. Ceux qui veulent survivre se sont éloignés de l’UMP.
 
Rester à l’intérieur d’une majorité dont le gourou est Nicolas Sarkozy et qui n’accepte aucun courant en son sein, c’est comme accepter la castration politique.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29985
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 20 sept. 2009, 10:15:00

C'est exact...Mais ainsi que l'a reconnu Xavier Bertrand, à ma connaissance, Philippe de Villiers ne s'est pas encarté à l'UMP.

La situation regionale exige que la droite mette en oeuvre une stratégie de reconquête de ces dernières...Dans cette operation, il apparaît que le MPF doive prendre sa place, d'où le choix, par Philippe de Villiers de rejoindre le comité de la majorité.

Evidemment, certaines regions verront le MPF preferer l'autonomie ou l'indépendance, si elle se justifie au vu des reactions du candidat, du projet et des choix stratégiques de l'UMP.

Répondre

Retourner vers « Commentaire des face à face »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré