Le PS est lancé dans les régionales

Venez parler des élections régionales qui se passeront le 14 et 21 mars
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31742
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 04 déc. 2009, 21:01:00

Bonjour,
 Environ entre 95 et 97000 adhérents ont voté. Sur 65 départements, on a une participation de 52-53%, équivalente à celle du vote précédent du 1er octobre» sur la rénovation et les têtes de listes socialistes, indiquait après minuit Christophe Borgel, secrétaire national du PS aux élections, alors que les résultats n'étaient pas encore finalisés. Les adhérents, selon des résultats non définitifs, ont adoubé les listes présentés avec 65 à 90% des voix en fonction des départements. Et plus de 80% dans le Languedoc-Roussillon où se présente Georges Frêche.     Président sortant, exclu du PS en 2007 après ses propos sur les harkis «sous-hommes» et la composition très «black» de l'équipe de France de football, Georges Frêche reste très influent, et très soutenu.  Il a reçu le soutien des cinq fédérations socialistes de la région. Ainsi la liste qu'il conduisait dans l'Hérault, étiquetée divers gauche, a-t-elle été validée par 87% des votants. Celle de l'Aude où se présente l'ancien international de rugby Didier Codorniou, a obtenu 90%. Or le premier socialiste pour la région Languedoc-Roussillon Codorniou a constamment déclaré qu'il céderait sa place à Frêche, élu en 2004 à la tête du conseil régional. Sur Europe 1, Georges Frêche s'en est pris au PS et notamment Martine Aubry. «Elle ne me connait pas bien. Je crois qu'elle a une fausse idée de moi.» Conscient qu'une exclusion pure et simple décidée à Paris risquait d'être contredite par la base, le PS n'a pas tranché le cas Frêche. Et devrait arguer du respect du fonctionnement interne du parti pour ne pas le faire. La liste doit être officiellement ratifiée le 12 décembre lors d'une convention nationale à Tours.  En Ile-de-France, les listes ont été validées entre «65 et 75%», selon Christophe Borgel. Dans l'Essonne, le député Julien Dray, vice-président de la région d'Ile-de-France, visé par une enquête judiciaire, fâché que son parti ne lui laisse pas une chance au nom de la présomption d'innoncence, n'a pas déposé de liste alternative comme il l'avait envisagé. C'est donc la liste menée par Carlos Da Silva, premier fédéral du département, qui a été adoptée «à plus de 70%». A Paris, la plus importante «fédé» avec 13 500 adhérents, la liste a été validée à 65,7% sauf dans le XIIIe où les «contre» sont majoritaires. Dans les Hautes-Pyrénées, la liste alternative menée par l'ancien ministre Jean Glavany a été battue (42%). Dans le Puy-de-Dôme, la liste de René Souchon, président sortant, a été rejetée par les militants. Après avoir conclu mercredi à Rennes son «Tour de France du projet», qui avait des allures d'échauffement pour la présidentielle, Martine Aubry a voté à Lille pour ratifier la liste socialiste du Nord. «On a bien travaillé tous ensemble. Tous les territoires sont représentés avec toutes les couleurs de la région», a déclaré la maire de Lille. Pour le PS, qui détient actuellement 20 des 22 régions métropolitaines, «ces élections régionales sont majeures», pour «protéger les Français face à la politique de casse sociale de la droite» et dire leur «désaveu de la politique de Nicolas Sarkozy».  Qu'en pensez vous ?   A plus tard, 
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 04 déc. 2009, 21:23:00

Je pense personnellement que le PS va perdre 2 ou 3 régions au profit de l'UMP, ce qui va suffire au petit Nicolas pour qu'il passe une bonne nuit après le deuxième tour.


Qui a dit qu'il ne savait pas se contenter de peu ?

Répondre

Retourner vers « Election Régionale 2010 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré