La petite fille de Jean Marie Lepen candidate aux régionales

Venez parler des élections régionales qui se passeront le 14 et 21 mars
Répondre
En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32024
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 08 déc. 2009, 20:54:00

Bonjour,
 Le Front national (FN) a officiellement lancé en politique la petite-fille de Jean-Marie Le Pen, jeudi 3 décembre, lors de l'inauguration de la campagne pour les élections régionales en Ile-de-France.
"J'ai baigné dans la politique depuis que je suis toute petite. C'est pour moi une formidable opportunité de faire mes classes", a déclaré à l'AFP Marion Maréchal-Le Pen, une étudiante de 19 ans, inscrite en seconde année de droit à la faculté parisienne d'Assas.
Désignée en deuxième position sur la liste départementale dans les Yvelines, la jeune femme, dont la mère Yann Le Pen est la fille cadette du président du FN et le père, Samuel Maréchal, fut longtemps l'un des cadres du parti avant leur divorce.
"Avant d'adhérer au Front national, je suis allée voir ailleurs, je voulais me faire mon opinion par moi-même, et ensuite je suis revenue au bercail", dit-elle, en affirmant avoir même eu des "amis communistes".

La chef de file de la campagne en Ile-de-France, Marie-Christine Arnautu, présidente du groupe FN au conseil régional, assure avoir "beaucoup insisté" pour recruter la petite-fille du patron du FN.
"Elle a toujours été démarcher les jeunes, que ce soit ses amis ou à la fac. Je me suis rendue compte qu'elle savait leur parler. C'est justement un public qui est en train de revenir vers nous", a dit Marie-Christine Arnautu, en soulignant l""humilité" de sa protégée.
Marion, qui envisage de ne conserver à l'avenir que son célèbre patronyme maternel, se dit "très proche" de sa tante, Marine Le Pen, vice-présidente du FN et grande favorite pour en prendre les rênes lors du prochain congrès en 2011.
"Marine a créé un véritable engouement. Grâce à elle, beaucoup de gens qui avaient une certaine appréhension par rapport à Jean-Marie Le Pen, nous rejoignent", affirme la jeune femme, qui dit n'avoir pris sa carte du parti qu'à 18 ans.
"Cela été une façon de me rattraper après avoir été trop jeune pour voter pour mon grand-père à la présidentielle de 2007", plaisante-t-elle, espérant que le FN lui restera "fidèle sur le plan idéologique".
 Qu'en pensez vous ?  A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
TiTi
Messages : 40
Enregistré le : 21 oct. 2009, 00:00:00

Message non lu par TiTi » 13 déc. 2009, 10:33:00

je pense que le fn va faire un carton dans certaines régions, rappeler vous du discours de sarko ( plus aucun SDF a la rue, je vais passer les cités au karcher, le pouvoir d'achat) et toutes les promesses non tenu. icon_evil

Avatar du membre
wesker
Messages : 29815
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 26 déc. 2009, 20:59:00

Je crois effectivement que le FN en dépit des manoeuvres de tromperie destinés à l'affaiblir, va rebondir au motif que les électeurs qui ne se reconnaissent pas dans la politique de l'UMP seront privées d'offres alternatives au sein de la majorité (sans être, comme le FN, en concurrence avec l'UMP) ne se deplaceront pas ou se porteront sur les listes du FN qui mettront en avant des propositions de gestion des régions alternatives face a la gauche (et que les UMP ont approuvé très souvent pour mieux les dénoncer ensuite au moment des élections)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 26 déc. 2009, 21:07:00

Bien que farouchement hostile aux idées du FN, je trouverais sympathique que la droite avoue ses 'intouchables", comme la gauche qui se les coltine depuis un bail, avec arlette et le facteur, pour ne citer qu'eux.
Encore faut il que les dits électeurs de droite lepénistes et assimilés veuillent reprendre leur autonomie. cela se traduirait en cas de dissidence ump, en 2012 a une situation cocasse qui conduirait certainement à une balkanisation de la droite.

Audrey
Messages : 204
Enregistré le : 14 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : France

Message non lu par Audrey » 27 déc. 2009, 10:50:00

Si c'est pas du parachutage ça y ressemble fortement, et après on vient critiquer sarkozy et son fils icon_biggrin  (alors que lui c'était une élection), il ne faut jamais dire "fontaine je ne boirais pas de ton eau"

De toute façon elle a aucune chance.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29815
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 27 déc. 2009, 13:13:00

Par conséquent, ce n'est pas un problème si tu estimes qu'elle n'a aucune chance alors que le fils du Président, sans diplôme ni expérience aurait, à coup sûr été élu au vu de la composition de cette institution cruciale pour la défense.

Répondre

Retourner vers « Election Régionale 2010 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré