Régionales : Sarkozy remotive ses troupes

Venez parler des élections régionales qui se passeront le 14 et 21 mars
Répondre
En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32024
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 23 déc. 2009, 21:16:00

Bonjour,
 Du Johnny HALLYDAY dans le texte ! Réunis hier soir à huis clos à l’Elysée pour une de ces séances de coaching dont Nicolas Sarkozy a le secret, les chefs de file UMP et Nouveau Centre pour les régionales des 14 et 21 mars, dont plusieurs ministres, ont écouté le président philosopher longuement sur « l’envie de gagner ».   « Gagner les élections, c’est en avoir envie. Vous avez envie d’être candidat, il faut que l’envie se sente ! » leur a-t-il conseillé, paraphrasant l’idole des jeunes. Le président, d’ailleurs, ne regrette qu’une chose : « C’est de ne pas être candidat moi-même ! » Il se rattrapera en se rendant dans chacune des 22 régions de métropole pour soutenir les candidats de la majorité. « J’irai partout ! »   Deuxième leçon aux têtes de liste UMP, qui étaient escortées par le patron du parti Xavier Bertrand : mettre le paquet sur le premier tour, pour rafler la mise au second. « Soyez concentrés sur l’union. Si vous gagnez le premier tour, vous avez une dynamique », a-t-il assuré, égratignant le PS et les Verts : « En face de vous, ça se voit déjà, ils ne sont pas unis ! » Toujours décidé à nationaliser la campagne, Sarkozy a pressé les candidats de ne pas rougir des réformes, les invitant à parler de celle des collectivités, de la suppression de la taxe professionnelle ou de l’identité nationale. « On voit bien que le PS n’a pas de projet. Soyez forts sur les engagements, notamment sur la fiscalité. Regardez la folie fiscale des régions, les Français détestent les augmentations d’impôts ! »  
Pour sa part, il se chargera de mettre l’environnement au cœur des débats. Malgré l’échec de Copenhague, il rêve toujours d’un accord mondial d’ici la fin 2010. « Je repars à l’attaque ! » a-t-il confié hier midi aux ONG et associations qu’il recevait à l’Elysée, tout juste rentré d’une visite avec Carla aux enfants malades à l’hôpital de Créteil (Val-de-Marne). Il pourrait notamment se rendre au sommet de l’Union africaine fin janvier-début février en Ethiopie. Plutôt clément avec Barack Obama (« l’Américain le plus ouvert » sur le climat selon lui), il s’en est vivement pris à la Chine (d’où revient juste François Fillon), coupable à ses yeux du flop du sommet. « Il a jugé inadmissible que Pékin envoie des hauts fonctionnaires négocier lors de la séance nocturne, raconte un participant au déjeuner. Il a vécu ça comme une humiliation. Ses yeux lançaient des éclairs ! »
 Qu'en pensez vous ?  A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 29815
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 26 déc. 2009, 20:53:00

Je veux bien croire que ses troupes ont bien besoin d'être remotivé !

Audrey
Messages : 204
Enregistré le : 14 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : France

Message non lu par Audrey » 27 déc. 2009, 10:53:00

Oui il a raison de les remotiver, pourquoi n'aurait il pas le droit de le faire ? L'ump peut reprendre plusieurs régions, même si cela sera très difficile, car la gauche n'est seulement visible au niveau régionale, et à ce niveau là elle remporte souvent ces élections.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29815
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 27 déc. 2009, 13:45:00

Il a tout à fait le droit de le faire et ce d'autant plus que c'est sa stratégie d'union qui prive la droite d'offre alternative à l'UMP (usée par le pouvoir Sarkozy) sans être concurrentielle et prevoir des accords de second tour, qui la privera j'espère, d'une victoire aux régionales.

Après avoir approuvé les principales decisions des executifs socialistes dans les Régions, je trouve lapublication d'un livre noir en matière fiscale déplacé et justifie auprès des électeurs la nécessité de se porter sur les listes qui ont veritablement incarnée l'opposition à ces derives et proposent aujourd'hui de veritables projets regionaux adaptés aux enjeux regionaux face à une UMP qui a voulu nationaliser la gestion des regions.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 14 févr. 2010, 01:34:00

El presidente a certes le droit d'intervenir dans une campagne électorale par ailleurs très mal entamée, cependant il me semble qu'il avait expressément dit qu'il ne le ferait pas, il y a quelques mois de cela. Que vaut la parole d'un homme qui fait à peu près systématiquement le contraire de ce qu'il dit ? Au bout d'un moment, on ne peut plus accorder d'importance à ce que dit un menteur pathologique. On se lasse très vite, c'est naturel.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 29815
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 14 févr. 2010, 12:50:00

Tout à fait d'accords...Mais le revirement présidentiel s'explique sans doute par le fait que les chères enquêtes d'opinion qu'il a commandité depuis l'Elysée lui ont révélé l'ampleur de la defaite qui s'avance pour ses listes.

Ce cuisant échec supplémentaire permettra peut être aux élus UMP de comprendre que ce personnage n'est pas la martingale de victoire, au contraire.

Avatar du membre
mareaction
Messages : 453
Enregistré le : 12 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : partout

Message non lu par mareaction » 14 févr. 2010, 19:23:00

Audrey a écrit :Oui il a raison de les remotiver, pourquoi n'aurait il pas le droit de le faire ? L'ump peut reprendre plusieurs régions, même si cela sera très difficile, car la gauche n'est seulement visible au niveau régionale, et à ce niveau là elle remporte souvent ces élections.
Bonsoir Audrey, attention, ne vendons surtout pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué!

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 14 févr. 2010, 20:38:00

Forcément que l'ump va reprendre des régions et c'est normal. Aucun parti ne peut prétendre à diriger 90% d'un exécutif, même décentralisé.

En ce qui me concerne, la majorité des régions à gauche, serait une victoire.

Que l'ump récupère 6 ou  7 régions ne saurait être une victoire pour eux.

Prétendre le contraire, reviendrait à dire que le président (ump) élu en remplacement du sortant (ump) a été élu en ramassant au passage une défaite sans précédent, vu que son prédécesseur avait obtenu 80% et le dernier seulement 53%.

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 14 févr. 2010, 20:45:00

Sarkoy a dit : (en pensant à Martine Aubry )

Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine !!!

Euh,non... L'Alsace et la Corse... L'Alsace et la Corse !!!


Vous n'aurez pas l'Alsace et la Corse
Et, malgré vous, nous resterons en force
Vous avez pu socialiser la plaine
Mais l'Elysée vous ne l'aurez jamais !!


d'après PESCHARD & AMIATI http://www.chanson.udenap.org/paroles/a ... rraine.htm
icon_lol icon_lol icon_lol icon_lol

Avatar du membre
wesker
Messages : 29815
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 15 févr. 2010, 13:36:00

L'UMP considererait comme une victoire le fait de remporter une région supplémentaire par rapport à ce qu'elle possède aujourd'hui (Source : Elysée)

Cette simple consideration me rebute à voter pour les fossoyeurs d'une France en déclin !

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 15 févr. 2010, 17:45:00

Wesker, à l'ump ils ne sont pas bètes non plus, ils savent très bien que cela va être difficile de garder leurs 2 régions vu le rapport de force électoral actuel entre la gauche et la droite, la gauche est pas loin d'avoir la majorité absolue dans toutes les régions, donc le résultat ne va dépendre que des spécificités régionales et des divisions de la gauche, s'ils récupèrent une région de plus et conservent celles qu'ils ont ce sera déjà moindre mal pour eux vu les prévisions actuelles

exemple, ils peuvent peut être récupérer le languedoc roussillon à cause de l'histoire de Frêche, là bas la gauche est divisée en 2 et une partie de la gauche ne votera pas pour Frêche si c'est lui qui remporte le rapport de force

Avatar du membre
wesker
Messages : 29815
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 15 févr. 2010, 23:26:00

Compte tenu du retrait du Président de la République de cette campagne, j'en deduis que les enquêtes d'opinion que l'Elysée a commandé ont révélé des resultats calamiteux pour la majorité.

Si le Président de la République n'intervenait pas à tort et à travers, peut être que ses listes s'en seraient mieux sortis, non par la qualité de leur programme ou de leur stratégie, toujours fondée sur l'ostracisme à l'égard du FN et des idées qu'il incarne, mais par refus de cautionner les bilans de la gauche.

Répondre

Retourner vers « Election Régionale 2010 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré