Denis Payre : cet entrepreneur qui veut changer la politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 30146
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Denis Payre : cet entrepreneur qui veut changer la politique

Message non lu par wesker » 07 oct. 2014, 19:11:44

Il y a de bonnes idées la dedans, notamment sur la refonte d'un dialogue social modernisé et d'un code du travail qui permettent aux entreprises de pouvoir embaucher sans crainte et aux titulaires des CDI de ne pas s'y sentir prisonnier.

Qu'il soit nécessaire de garantir des droits, des perspectives aux salariés, qui de sérieux le contestera, mais bloquer toute rupture sans encourir le risque judiciaire peut dissuader des entreprises à embaucher et à augmenter, les rythmes de travail etc....Bref, il y a là une réflexion à mener et je crois qu'elle doit se conduire loin de tout dogmatisme. Mais s'il s'agit de réduire les droits, les garanties et les perspectives des salariés sans que des contreparties, du genre interessement, participation ou accompagnement dans la requalification, instauration d'un chômage partiel correctement indemnisé ou d'un accompagnement vers la reconversion professionnelle des salariés, c'est certain que chacun restera figé dans ses positions et ne fera pas avancer le dialogue qui se déroule aujourd'hui par des représentants exigeants de chacune des parties.

L'apprentissage ainsi que l'alternance peut permettre à nos jeunes de disposer d'une formation qualifiante et de se rapprocher du monde de l'entreprise ce qui permettrait de lutter contre le chômage des jeunes, même si les entreprises auront toujours besoin de perspectives, de visibilité, notamment fiscale et sur leur activité pour investir et embaucher. Ce dont nous sommes aujourd'hui convaincus et que l'immobilisme ne peut que conduire à l'augmentation du chômage et à la fragilisation de notre écononomie sans la bonne tenue de laquelle aucun redressement ni perspectives professionnelles ne semblent possible.

Avatar du membre
albert
Messages : 9853
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Denis Payre : cet entrepreneur qui veut changer la politique

Message non lu par albert » 07 oct. 2014, 19:43:48

wesker » 07 Oct 2014, 19:11 a écrit :Il y a de bonnes idées la dedans, notamment sur la refonte d'un dialogue social modernisé et d'un code du travail qui permettent aux entreprises de pouvoir embaucher sans crainte et aux titulaires des CDI de ne pas s'y sentir prisonnier.
Je n'ai jamais entendu un salarié en CDI dire qu'il se sentait "prisonnier". Pour la simple raison qu'il ne l'est pas puisqu'il lui est possible de démissionner.
La suppression du CDI n'est pas une revendication des salariés mais du patronat et des libéraux dans le genre Denis Payre.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
wesker
Messages : 30146
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Denis Payre : cet entrepreneur qui veut changer la politique

Message non lu par wesker » 08 oct. 2014, 13:28:42

Albert, al démission n'ouvre aucun droit, aucune perspective à un salarié.

Il ne peut prétendre à percevoir les allocations chômage, malgré les nombreuses cotisations qu'il a acquitté, ne peut se prévaloir de ses droits à la formation me semble t-il où encore bénéficier d'un accompagnement dans sa reconversion. Dès lors, il lui est plus difficile d'évoluer et de reconvertir à la suite d'une démission qu'à la suite d'un licenciement économique. Loin de moi l'idée de vouloir réduire les protections des salariés, mais je pense qu'une refondation du contrat et une définition nouvelle des relations entre entreprises et salariés doit permettre de répondre aux exigences du marché du travail ainsi qu'aux ambitions, légitimes des salariés.

Avatar du membre
albert
Messages : 9853
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Denis Payre : cet entrepreneur qui veut changer la politique

Message non lu par albert » 08 oct. 2014, 13:57:40

wesker » 08 Oct 2014, 13:28 a écrit :Albert, al démission n'ouvre aucun droit, aucune perspective à un salarié.

Il ne peut prétendre à percevoir les allocations chômage, malgré les nombreuses cotisations qu'il a acquitté, ne peut se prévaloir de ses droits à la formation me semble t-il où encore bénéficier d'un accompagnement dans sa reconversion. Dès lors, il lui est plus difficile d'évoluer et de reconvertir à la suite d'une démission qu'à la suite d'un licenciement économique. Loin de moi l'idée de vouloir réduire les protections des salariés, mais je pense qu'une refondation du contrat et une définition nouvelle des relations entre entreprises et salariés doit permettre de répondre aux exigences du marché du travail ainsi qu'aux ambitions, légitimes des salariés.
En général, lorsqu'un salarié démissionne, c'est qu'il a déjà retrouvé un autre emploi, il n'a donc pas besoin de percevoir des allocations chômage. Sinon, il existe d'autres moyens de quitter son entreprise, par exemple la rupture conventionnelle. Et dans le pire des cas, il est toujours possible de se faire licencier.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Denis Payre : cet entrepreneur qui veut changer la politique

Message non lu par Ramdams » 08 oct. 2014, 14:15:46

C'est précisément parce que le licenciement ouvre des droits que les entreprises cherchent à pousser à la démission les salariés dont elle veut se séparer.

Avatar du membre
wesker
Messages : 30146
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Denis Payre : cet entrepreneur qui veut changer la politique

Message non lu par wesker » 08 oct. 2014, 20:31:55

albert, effectivement, la rupture conventionnelle est une démarche intéressante et qui peut répondre aux aspirations des deux parties...sans pénaliser les droits de chacun.

Le licenciement, effectivement, ne peut qu'aboutir à des tensions qui n'ont pas leur place dans une économie moderne, surtout si elles peuvent être évitées.

Que l'on favorise le débat, que l'on introduise un nouveau concept et de nouvelles relations professionnelles entre les salariés et les entreprises qui ont, me semble t-il des intérêts convergents sera incontournable dans l'avenir, prétendre l'inverse revient à mentir aux gens mais cela ne doit, cependant pas se traduire par des abandons successifs que d'une des parties. En réalité, dans bien des cas, il n'y a pas de difficultés particulières.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Denis Payre : cet entrepreneur qui veut changer la politique

Message non lu par Ramdams » 14 oct. 2014, 12:53:07

Denis Payre, interrogé sur l'assurance-chômage : « Le vrai scandale en France, c’est le chômage de masse »

Revoir la vidéo ici :
http://videos.lesechos.fr/3836257754001

Avatar du membre
wesker
Messages : 30146
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Denis Payre : cet entrepreneur qui veut changer la politique

Message non lu par wesker » 14 oct. 2014, 13:46:47

Que les représentants patronaux souhaitent une réforme de l'assurance chômage est légitime, mais qu'ils assument, aussi leur part de responsabilité dans la situation du chômage de masse, qu'ils assument, également les déficits des caisses sociales, pénalisées, par la fraudes de certaines entreprises et alors, seulement des discussions pourront s'ouvrir, sur de bonnes bases avec, à la clef une adaptation de notre système de protection sociale qui permettent aux bénéficiaires d'avoir une visibilité et de permettre de retrouver un emploi, par la formation, la qualification, les accompagnements à la mobilité si nécessaire ou divers mécanismes de retour vers l'emploi qui, ailleurs ont montré leur efficacité.

Mais en l'occurrence il ne s'agit que d'une volonté de réduire les droits de victimes d'une crise infini sans mettre les responsabilités devant les acteurs, cela n'aboutit à rien et ne permettra pas aux demandeurs d'emplois de retrouver du boulot que seules des entreprises dynamiques, prospères et ayant de solides carnets de commandes peuvent créer. C'est donc sur ces leviers qu'il faut faire porter les réflexions, les débats et les réformes plutôt que des mesures restrictives, par pure volonté corporatiste.

Avatar du membre
albert
Messages : 9853
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Denis Payre : cet entrepreneur qui veut changer la politique

Message non lu par albert » 14 oct. 2014, 13:49:40

Ramdams » 14 Oct 2014, 12:53 a écrit :Denis Payre, interrogé sur l'assurance-chômage : « Le vrai scandale en France, c’est le chômage de masse »

Revoir la vidéo ici :
http://videos.lesechos.fr/3836257754001
Le chômage de masse est la conséquence du système libéral dont Denis Payée est le défenseur.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Denis Payre : cet entrepreneur qui veut changer la politique

Message non lu par Ramdams » 14 oct. 2014, 16:18:22

Il n'a jamais eu de responsabilités politiques ni même syndicales (au sein du Medef), je ne le mettrais pas au même rang que les autres.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17820
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Denis Payre : cet entrepreneur qui veut changer la politique

Message non lu par Jeff Van Planet » 14 oct. 2014, 16:50:46

albert » 14 Oct 2014, 13:49:40 a écrit :
Ramdams » 14 Oct 2014, 12:53 a écrit :Denis Payre, interrogé sur l'assurance-chômage : « Le vrai scandale en France, c’est le chômage de masse »

Revoir la vidéo ici :
http://videos.lesechos.fr/3836257754001
Le chômage de masse est la conséquence du système libéral dont Denis Payée est le défenseur.
:mdr:
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
wesker
Messages : 30146
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Denis Payre : cet entrepreneur qui veut changer la politique

Message non lu par wesker » 14 oct. 2014, 21:00:22

En tant que dirigeant d'entreprise il devrait, précisément savoir à quel point nombre de demandeurs d'emplois sont motivés et ont du mal à se réinsérer dans des entreprises, ayant elle même des incertitudes trop importantes pour investir et embaucher. Et réduire les prestations des chômeurs n'incitera pas les entreprises à embaucher davantage, tant qu'elles n'auront pas rétablie leurs marges, qu'elles n'auront pas de lisibilité et de perspectives fiscales, ou de carnet de commande solvables suffisant pou oser investir, embaucher.

Ce sont là des postures dogmatiques !

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Denis Payre : cet entrepreneur qui veut changer la politique

Message non lu par Ramdams » 14 oct. 2014, 21:12:04

As-tu regardé la vidéo, wesker ? Car il ne prône pas du tout la réduction des prestations des chômeurs. Il préconise la réduction des charges et la mise en place en lieu et place d'une TVA sociale. Il considère d'autre part que le chômage massif vient de la crainte pour les employeurs d'être trainés devant les prud'hommes si la personne qu'ils embauchent ne la satisfait pas ou en cas de mauvaise conjoncture.

Denis Payre annonce à mon sens des propositions beaucoup plus pragmatiques et beaucoup moins dogmatiques que l'UMP ou le PS. Je ne vois pas où est l'ultralibéralisme là-dedans.

Avatar du membre
wesker
Messages : 30146
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Denis Payre : cet entrepreneur qui veut changer la politique

Message non lu par wesker » 15 oct. 2014, 12:40:45

J'avoue ne pas avoir encore regardé la vidéo, je vais le faire.

Je ne crois pas que la principale difficulté des entreprises et du chômage soit les prestations auxquelles les bénéficiaires des indemnités chômage aient droit, je crois au contraire, que la difficulté provient, d'une part d'une insuffisance d'activité de la part des entreprises, en raison d'un climat d'affaires incertain, d'une part, de taxes, poids des cotisations et autres qui peuvent démotiver les entreprises à investir ou à embaucher, et qu'il est donc nécessaire d'encourager l'investissement, de rétablir, par la lisibilité de l'impôt, l'efficacité des administrations et les perspectives de développement qui doivent être recherchés et trouver entre entreprises et salariés afin qu'ils se fassent mutuellement confiance et accepte, lorsque les situations l'exigent de négocier pour accepter les efforts ou les contreparties à accorder.

Une entreprise qui a une visibilité, dans une économie dynamique, investit, embauche et le chômage se réduit mécaniquement, ce qui a, pour effet d'équilibrer les budgets sociaux et de pouvoir encore réduire le poids des cotisations qui pèsent sur le travail, sur les entreprises, bref, recréer un cercle vertueux. En s'en prenant aux demandeurs d'emplois, on racle les fonds de tiroir et on admets, la fatalité qui explique la démission à recréer la confiance.

Avatar du membre
albert
Messages : 9853
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Denis Payre : cet entrepreneur qui veut changer la politique

Message non lu par albert » 15 oct. 2014, 15:43:16

Ramdams » 14 Oct 2014, 21:12 a écrit :As-tu regardé la vidéo, wesker ? Car il ne prône pas du tout la réduction des prestations des chômeurs. Il préconise la réduction des charges et la mise en place en lieu et place d'une TVA sociale. Il considère d'autre part que le chômage massif vient de la crainte pour les employeurs d'être trainés devant les prud'hommes si la personne qu'ils embauchent ne la satisfait pas ou en cas de mauvaise conjoncture.

Denis Payre annonce à mon sens des propositions beaucoup plus pragmatiques et beaucoup moins dogmatiques que l'UMP ou le PS. Je ne vois pas où est l'ultralibéralisme là-dedans.
Casser le droit du travail et réduire les cotisations sociales - donc le salaire - sont des propositions libérales. Prétendre que cela va créer 1 million d'emplois est un mensonge digne du MEDEF.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré