Parti Libéral Démocrate

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17632
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Parti Libéral Démocrate

Message non lu par Jeff Van Planet » 24 mai 2014, 16:16:40

Bonjour,


Le Parti Libéral démocrate est un parti membre de L'UDI.
Son président est Aurélien Véron ( Voir le Staff complet )


Les Valeurs Du Mouvement
Les Français contestent chaque jour davantage les décisions dirigistes de nos élites. Comme eux, nous ne tolérons plus les rentes et privilèges d’un système qui ne parvient pas à se réformer. Nous ne voulons plus vivre dans une société de défiance, frileuse et bloquée. Plus que jamais, notre pays a besoin qu’un mouvement libéral défende des idées nouvelles afin de favoriser, comme dans de nombreux pays qui s’en sont inspirées, la transition vers un modèle économique et social performant.

Jamais notre pays n'a fait le pari de la liberté, c’est pourtant le fondement de la prospérité et du bonheur. Jamais il ne s’est appuyé sur la responsabilité individuelle pour élargir la société et la rendre plus forte. Notre ambition, c’est une France qui respecte les choix de vie de chacun, et offre de vraies chances de réussite à tous.

Nous croyons bien entendu à l’entreprise, au libre-échange et à la concurrence la plus ouverte possible dans tous les secteurs non régaliens, en France comme en Europe. Nous sommes aussi les fervents défenseurs de l’esprit coopératif, ferment du lien social. C’est dans cette perspective que nous souhaitons un retour à un Etat limité dans ses prérogatives : moins omniprésent dans le quotidien des Français, moins infantilisant. Condition pour que l’individu, la famille et, plus largement, la société civile se retrouvent au cœur des initiatives dans tous les domaine (culture, recherche, nouvelles solidarités, etc.).

Nous sommes libéraux parce que nous aimons la liberté[...]
Ensemble, préparons la France de demain,

Aurélien Véron
Président du Parti Libéral Démocrate
Source et Message complet
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17632
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Parti Libéral Démocrate

Message non lu par Jeff Van Planet » 24 mai 2014, 16:18:31

Qui peut être satisfait du « modèle social français », ce maquis d'impôts et d'allocations empilés au fil des décennies, symptôme d'un paternalisme bureaucratique et méprisant ? Les pauvres ? Nombre d'entre eux, par fierté ou découragement devant la complexité des procédures, ne réclament même pas le revenu de solidarité active (RSA) auquel ils auraient droit. Les salariés ? Bien malin qui pourrait déchiffrer les trente lignes d'une feuille de paie, mélange de fausses cotisations et de vrais impôts. Les « smicards » ? Leur progression salariale est découragée par les effets de seuil. Les jeunes? Ils paient pour les retraités et les familles nombreuses. La complexité insondable et l'inefficacité patente du système sociofiscal représentent une insulte faite à chaque citoyen.

C'est pourquoi nous proposons, dans un rapport publié par le think tank Génération libre, de le refonder entièrement. Partons de considérations simples. Quelle est la première fonction de l'Etat régalien dans le domaine social ? Assurer la survie des membres du groupe. Et donc garantir à chacun un revenu minimum. Non pour vivre dans l'oisiveté, mais pour être en mesure d'effectuer ses propres choix.

Cette sécurité est le pendant de la responsabilité, puisqu'elle doit libérer les individus de la peur du lendemain, et l'administration de la tâche de multiplier sans fin les allocations, au gré des calculs électoraux. Nous baptiserons donc ce revenu minimum « Liber ».

Calculé pour permettre de subvenir aux besoins fondamentaux, il prendra la forme non pas d'une somme versée à tous, mais d'un crédit d'impôt – système imaginé par le très libéral Milton Friedman (1912-2006) dans les années 1960 et étudié depuis par grand nombre d'intellectuels, de Lionel Stoléru à Michel Foucault (1926-1984) ou de dirigeants, de Richard Nixon (1913-1994) à Lionel Jospin !
Source
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Parti Libéral Démocrate

Message non lu par freeze » 24 mai 2014, 16:31:18

http://www.contrepoints.org/2014/05/14/ ... e-manquant
L’UDI est de forte coloration radicale socialiste de tradition et de composition. Après quelques mois d’existence, l’UDI a éjecté de ses rangs sa mouvance libérale très minoritaire qui était représentée par le PLD (Parti Libéral Démocrate). Le PLD était incompatible avec le cœur de doctrine de l’UDI. L’UDI, prenant la suite des « radicaux valloisiens », est proche du parti travailliste anglais antérieur au blairisme. Notons qu’il y a des députés UDI qui ne se sont pas opposés au plan présenté par Monsieur Valls.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Parti Libéral Démocrate

Message non lu par Ramdams » 24 mai 2014, 16:33:08

Apparemment, le PLD aurait quitté l'UDI, devenue une espèce de coalition de rad-soc sans intérêt, sans idée, d'inspiration jacobine... une UMP bis en quelque sorte. Tout ce que je déteste personnellement. Je m'étais étonné que le PLD, au vue de ses positions, l'ait rejointe. J'ignore s'ils sont partis de leur plein gré mais si tel est le cas, ils ont raison.

Cela fait longtemps que je plaide pour une France qui délègue enfin la plupart de ses compétences à des régions fortes, sinon à des États fédérés, élues librement et de manière représentative. À l’État central, les compétences régaliennes dont la maîtrise des frontières. Au moins, ça évitera d'avoir un gouvernement qui divague volontairement sur des sujets comme la théorie du genre.

EDIT : freeze confirme donc mes doutes. L'UDI a éjecté la seule formation libérale de son mouvement.

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Parti Libéral Démocrate

Message non lu par freeze » 24 mai 2014, 16:36:38

le pld va t'il aller voir l'ump maintenant ? ^^

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Parti Libéral Démocrate

Message non lu par freeze » 24 mai 2014, 16:41:21

tu ne vas pas pouvoir voter pld dimanche jeff
blanc, abstention, autres ?
^^

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Parti Libéral Démocrate

Message non lu par Ramdams » 24 mai 2014, 16:46:48

Les listes Nous Citoyens sont celles qui se rapprochent le plus du Parti libéral-démocrate même si Denis Payre (fondateur de Nous Citoyens) se refuse de se qualifier de libéral. À la différence que Nous Citoyens ne s'occupe pas des sujets sociétaux pour l'instant.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17632
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Parti Libéral Démocrate

Message non lu par Jeff Van Planet » 24 mai 2014, 19:58:06

Oui c'est vrai qu'ils ont quitté (été éjecté?) l'UDI je ne m'en souvenais même plus^^

Je mettrai d'autres articles qu'ils publient sur leur site.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17632
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Parti Libéral Démocrate

Message non lu par Jeff Van Planet » 10 juin 2014, 17:17:55

L'ETAT SERAIT-IL JALOUX DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE ?
Dans quelques semaines, Marisol Touraine présentera à l'Assemblée Nationale de nouvelles mesures antitabac dans le cadre du projet de loi santé. Elles pourraient comprendre, outre une énième hausse des taxes, l'interdiction de la e-cigarette dans les lieux publics. On aura amplement l'occasion de rappeler que la e-cigarette a permis de faire reculer les ventes de tabac de plus de 7% l'année dernière, un résultat obtenu par une innovation marchande, que des décennies de politique publique répressive n'ont jamais atteint: depuis 2004, les trois hausses successives de la fiscalité sur le tabac (d'environ 6% chacune) n'ont entraîné aucune baisse des ventes ni de la prévalence tabagique. L'Etat serait-il jaloux de la cigarette électroniqu

Mais au-delà de l'éternel débat sur l'efficacité de telle ou telle mesure, où chacun va brandir des statistiques douteuses sur le nombre de morts, il convient de s'interroger, plus fondamentalement, sur la légitimité d'une politique antitabac. Le rôle d'un bon gouvernement est-il de sauver des vies à tout prix ?

Vous connaissez la réponse libérale classique: non. Elle a été formulée par le philosophe britannique John Stuart Mill dans son essai On Liberty (1859), la bible de tous ceux qui rejettent l'Etat-nounou. Mill annonce d'emblée la thèse centrale de sa réflexion: «La seule raison pour laquelle une contrainte peut être légitimement exercée sur un membre d'une société civilisée, contre sa volonté, est d'éviter de causer du mal à autrui. Son propre bien, qu'il soit physique ou moral, n'est pas une justification suffisante». Si donc l'on considère la société non comme un tout préexistant assurant sa propre survie à travers celle de ses membres (modèle Jean-Jacques Rousseau), mais comme l'association volontaire d'individus souverains (modèle John Locke), personne n'est autorisé à faire le bien des autres contre leur gré. On doit les informer ; on peut tenter de les raisonner ou de les persuader ; mais on ne saurait leur ôter la liberté de faire de mauvais choix. Si le citoyen est réputé assez mature pour voter sur des stratégies collectives complexes, comment prétendre que l'individu soit incapable de déterminer son propre intérêt? A l'inverse, si l'on traite les Français comme des enfants, comment s'étonner qu'ils réclament toujours davantage de protection?
[...]
SOURCE&SUITE
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17632
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Parti Libéral Démocrate

Message non lu par Jeff Van Planet » 04 juil. 2014, 17:13:17

Image
QUAND UN PHILOSOPHE LIBÉRAL DÉFEND LE SUICIDE ASSISTÉ

Plaignons les juges qui se voient sommés de trancher, sur des bases légales assez floues, des affaires éminemment délicates de «fin de vie». Les tragédies récentes montrent à quel point il est urgent de clarifier le droit. De ce point de vue, la mission que le Gouvernement vient de confier à Jean Leonetti (UMP) et Alain Claeys (PS) est opportune. Espérons qu'elle aboutisse une vraie réforme permettant à chacun de choisir librement sa mort.

Le choix du vocabulaire trahit les hypocrisies contemporaines. Pour bien poser le débat, simplifions-en les termes: la «fin de vie», c'est la mort. «L'accompagnement de fin de vie», c'est un suicide assisté. De ce point de vue, l'opposition à l'euthanasie active ne diffère guère de la condamnation du suicide sous l'Ancien Régime, et la sophistication des arguments bioéthiques d'un Axel Kahn, par exemple, rappelle les interminables arguties théologiques sur le sujet.

Un des pères fondateurs du libéralisme, David Hume, avait déjà publié en 1777 un Essai sur le Suicide dont le raisonnement est toujours valable aujourd'hui. «Efforçons-nous ici, annonce Hume d'emblée, de rendre aux hommes leur liberté originelle, en examinant tous les arguments courants contre le Suicide, et en montrant qu'un tel acte peut être débarrassé de toute culpabilité ou blâme». Comment en effet prétendre que les individus seraient capables de choisir leur vie, mais non leur mort? Qu'ils seraient propriétaires de leur corps, mais ne pourraient pas le dissoudre? Si la société s'interdit bien légitimement d'ôter la vie, ne devrait-elle pas s'interdire aussi, en toute logique, d'imposer la vie? Car le contrat social n'a pas pour fonction de préserver à tout prix l'existence des citoyens, comme on cherche parfois à nous le faire croire, mais de garantir leurs libertés - y compris celle de mourir.
article intégral
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12686
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Parti Libéral Démocrate

Message non lu par Baltorupec » 04 juil. 2014, 19:33:56

Personnellement, j'apprécie quelques idées, cependant je reste avant tout un écologiste et le PLD ne me semble pas vraiment se soucier de ce problème.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17632
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Parti Libéral Démocrate

Message non lu par Jeff Van Planet » 04 juil. 2014, 20:12:45

c'est pas vraiment dans le sujet, mais j'ai trouvé un bouquin (38 pages) que je n'ai pas lu au titre provocateur : http://www.euro92.com/acrob/smithF.pdf çà peut t'intéresser de voir une autre approche, même si (peut être) tu ne trouves pas çà convaincant.

a la limite çà mériterait un sujet.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12686
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Parti Libéral Démocrate

Message non lu par Baltorupec » 04 juil. 2014, 21:13:31

J'ai lu le début en diagonale, l'exemple de l'éléphant est intéressant. Mais je vois difficilement comment cela pourrait être appliqué à une forêt vierge, la haute mer ou les réserves de poissons.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17632
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Parti Libéral Démocrate

Message non lu par Jeff Van Planet » 05 juil. 2014, 09:51:51

Certains voient la solution à ce problème par la responsabilisation: <<tu prends trop de poissons en haute mer, tu nous en prive, nous pecheurs responsables, on fait une "class actions" et tu payeras des dommages et intérêts>>.

La même logique s'applique aux pollutions. Le voisin pollue la rivière (ou les terres, ou autre) çà cause des préjudices, les préjudiciés portent plaintes, le pollueur répare, çà coûte cher, et il prendra des précautions pour ne plus avoir à réparer ses fautes.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23998
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Parti Libéral Démocrate

Message non lu par El Fredo » 05 juil. 2014, 10:56:04

Sauf que si les préjudices dépassent les capacités du pollueur, celui-ci fait défaut et c'est la collectivité qui paie à sa place. Ça arrive tous les jours. Entre-temps le pollueur aura monté une nouvelle boite ailleurs pour continuer son business. Et si tu me dis qu'il faudrait l'empêcher de le faire, je te réponds que c'est anti-libéral icon_mrgreen
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré