MoDem

Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32122
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 21 juil. 2010, 16:57:00

Bonjour,  Le Mouvement démocrate (MoDem) est un parti politique français du centre créé par François Bayrou (alors président de l'UDF) à la suite de l'élection présidentielle de 2007.
Le MoDem entend rassembler les démocrates soucieux d'un positionnement indépendant et central sur l'échiquier politique. En s'abstenant lors du vote de confiance au gouvernement Fillon, les quatre députés revendiqués à l'époque par le MoDem ont confirmé le positionnement « indépendant » de leur formation, à la fois en dehors de la majorité et de l'opposition parlementaires sous la XIIIe législature. Le MoDem compte aussi des députés européens, des sénateurs et des élus locaux.
Le mouvement de jeunesse du Mouvement démocrate s'appelle les Jeunes Démocrates
  La campagne présidentielle de 2007 voit, pour la première fois depuis Raymond Barre en 1988, une personnalité du centre rassembler un soutien assez important pour être considérée comme éligible. François Bayrou annonce le 3 mars 2007 dans Le Monde qu'en cas d'élection, il créera "un grand Parti démocrate". Avec 18,57 % des voix au premier tour, le 22 avril 2007, François Bayrou arrive en troisième position. François Bayrou annonce la création du « Parti démocrate » : 
« Les Français trouveront pour les représenter une force de contre-pouvoir, libre, capable de dire oui si l’action va dans le bon sens et non si elle va dans le mauvais sens. Capable, autrement dit, de faire sortir la politique des réflexes du toujours pour et du toujours contre, pour défendre l’intérêt général. (…) Le parti démocrate défendra l'idée que la responsabilité de la France et de l'Europe doit s'exercer en particulier dans le domaine de la lutte contre le réchauffement de la planète, de la défense de la biodiversité et du développement du tiers-monde, particulièrement de l'Afrique. Ce nouveau parti défendra la démocratie, comme portant des valeurs et un idéal, considérant que ce sont ces valeurs qui donnent leur sens à la vie des hommes et à la société qu'ils forment. » 
— François Bayrou, Conférence de presse à Paris, 25 avril 2007 Ni l'UDF, ni François Bayrou lui-même n'appellent à voter pour l'un des deux candidats restant en lice. Cependant, après le débat Sarkozy-Royal du 2 mai, François Bayrou indique à un journaliste du Monde qu'il ne votera pas pour Nicolas Sarkozy. Selon les sondages, les électeurs de François Bayrou au 1er tour de l'élection présidentielle de 2007 ont alors été aussi nombreux à choisir au second tour Ségolène Royal que Nicolas Sarkozy (40 % chacun selon TNS Sofres).  Le 10 mai 2007, les conseillers nationaux de l'UDF réunis à la Mutualité, appellent à la création du Mouvement démocrate par un vote à main levée, à l'unanimité moins 4 voix « contre » et 4 abstentions. L'intention annoncée de présenter des candidats dans toutes les circonscriptions aux élections législatives de 2007, s'est traduite par la présentation de 535 candidats (sur 577 circonscriptions), chiffre qui n'avait jamais été atteint par l'ancienne ou la nouvelle UDF. Cependant, parmi 23 députés UDF de 2002 qui entre les deux tours avaient soutenu Nicolas Sarkozy, 18 créent, à la demande du Président de la République, le Nouveau Centre, qui se définit comme de centre-droit et dans la majorité présidentielle. Le lancement public du Mouvement démocrate s'est déroulé le 24 mai 2007 au Zénith de Paris.  Les valeurs du Mouvement démocrate sont celles de l'humanisme, qui place l’Homme au centre de son action. Le Mouvement démocrate est par ailleurs engagé à promouvoir les idéaux républicains et le développement durable par l'édification d'une démocratie de responsabilité dans la vie politique nationale, européenne et mondiale comme dans la vie économique et sociale.  Quelques idées du programme du MoDem :   Européennes 2009 :  Le parti de François Bayrou propose que  "l'Union européenne s'oblige à agir de concert chaque fois que se présente une crise à l'échelle mondiale".    Le modèle européen du parti centriste souhaite également que l'exigence sociale, démocratique et écologique soit reconnue comme le fondement des politiques de l'Union. Le Mouvement démocrate propose également qu'aucune décision importante ne soit prise par le Conseil européen, sans un débat public préalable.    Il propose aussi qu'une démarche d'harmonisation fiscale entre les pays membres soit réalisée, qu'un doublement progressif du budget européen pour la recherche et une aide pratique au dépôt de brevets soit mis en place. Et, pour faire de l'Europe "une zone de sécurité", que la création d'un mandat de procureur de l'Union, avec autorité sur les polices et les autorités de poursuite de chacun des pays soit décidée.   Régionales 2010 (Pour le Nord pas de calais) : > Huit mille emplois nouveaux. Ils seraient créés dans les lycées. Il s'agirait de surveillants de lycées, à raison de deux par classe, à temps partiel. « Ce seront des accompagnateurs, chargés de la sécurité, de la discipline, de l'aide aux études et à l'orientation ... » Coût estimé : 48 millions par an, que le MoDem trouve en réduisant les investissements dans les bâtiments. La gratuité des manuels scolaires est également promise.  > Gratuité du transport régional. C'est l'une des mesures phares du programme, financée par une partie des recettes de la future contribution carbone (plus de 300 millions estimés). Une taxe encore abstraite ? « La Région doit être force de négociations avec l'État pour bien redistribuer cette taxe, explique Frédéric Leturque, chef de file du Pas-de-Calais. C'est un rapport de force.   » Également au menu : un tram-train sur le littoral (La Panne - Rang-du-Fliers), une accélération du désenclavement du sud du Nord, un plan d'équipement du territoire en bornes pour véhicules électriques, mais pas de troisième gare TGV.  > Santé : accentuer la prévention. Pour le MoDem, c'est à l'État d'assurer les investissements en équipements, la Région devant insister sur la prévention (avec doublement du budget) pour que les indicateurs sanitaires, tous dans le rouge dans le Nord - Pas-de-Calais aujourd'hui, rejoignent les moyennes nationales d'ici à 2020. Autres propositions : soutenir les maisons de santé et centres de soins d'urgence, inciter les étudiants en médecine à s'installer dans la région grâce à des contreparties, faire de la région un pôle de santé biotechnologies - nanotechnologies.  > Doubler le budget recherche. Avec un « objectif de 5 % du budget global en fin de mandat, au lieu de 1 % aujourd'hui », souligne Pierre Yana, universitaire et cinquième sur la liste du Nord. L'outil de l'avenir ? « La fusion des universités régionales et un regroupement avec les universités picardes, britanniques et belges au sein d'un Eurocampus. » Encore une fois un élément de réponse à la concurrence du Grand Paris.  > Et aussi... Emploi : « Profiter du gisement du tourisme, pas encore exploité à fond, et accompagner les TPE et PME », explique notamment Marguerite Deprez, chef d'entreprise, deuxième sur la liste du Pas-de-Calais. Avec harmonisation de tous les mécanismes d'aide au développement économique  Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 21 juil. 2010, 19:54:00

Bin le voilà mon MoDem !... (que Bayrou préfère dire Mouvement Démocrate).

Il est aussi ici : http://lesdemocrates.fr/
PAS MORT ?... PLUS FORT !

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 21 juil. 2010, 20:27:00

Ca existe encore ?

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50650
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 21 juil. 2010, 20:31:00

Ouh qu'il est joueur !
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 22 juil. 2010, 06:23:00

icon_cool  oui, petitement, certes ! mais la bête bouge encore... et elle soutient un homme qui a dit avant tout le monde dans quelle me... on fonçait tous feux éteints.
PAS MORT ?... PLUS FORT !

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 22 juil. 2010, 08:06:00

ouais le "avant tout le monde" me fait bien rire ;) bien sur tu as les preuves de cette affirmation ?

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50650
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 22 juil. 2010, 09:36:00

Quelle différence y a-t-il entre les programmes d'un Bayrou ou d'un Villepin (l'inventeur du bouclier fiscal) ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 22 juil. 2010, 10:46:00

Logan...? On est deux à rire... et c'est pas à moi de prouver quoi que ce soit... Je pense que c'est celui qui met en doute qui doit prouver !
PAS MORT ?... PLUS FORT !

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 22 juil. 2010, 11:38:00

non c'est à celui qui affirme sans preuve d'apporter des preuves

dis nous déjà de quoi tu parles exactement, qu'est ce qu'il aurait prophétisé en 1er ? =)

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24001
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 22 juil. 2010, 12:31:00

"La dette gnagnagna, le déficit gnignigni, pensons à nos enfants", etc.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 22 juil. 2010, 12:47:00

tu parles d'une prophétie c'est l'argument favori de la droite pour justifier toutes les mesures de régression sociales qu'elles mettent en place depuis plus de 30 ans, et c'est cette même droite qui creuse exprès la dette par ses politiques de défiscalisation et en ayant mis en place des mécanismes d'endettement pour financer le développement des marchés financiers depuis cette même période

la droite n'a pas attendu bayrou pour tenir ce discours

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 22 juil. 2010, 13:30:00

Voir Bayrou - aujourd'hui - à droite, c'est garder les yeux fermés et répéter un mantra...
PAS MORT ?... PLUS FORT !

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 22 juil. 2010, 13:48:00

Bah on s'en fou des qualificatifs de droite et de gauche ...

C'est pas dutout ça l'objet de mes propos, je te parle des politiques qu'il défend ... des intérêts qu'il sert. Il y a aussi des gens à gauche, comme DSK, qui servent ces intérêts financiers ...

Le souci c'est que dans une démocratie on aimerait avoir des vrais choix politiques à faire, hors entre Sarkozy, Bayrou, De villepin et DSK, si à la marge évidemment les politiques seraient différentes, malheureusement le coeur de leur projet politique est identique, il ne s'agit que de variantes d'un même projet politique qui consiste à servir les intérêts de la haute finance ...

Et je dis qu'il s'agit du coeur de leur projet parce que c'est évidemment ce qui est le plus important et ce qui a le plus d'impact sur l'ensemble de la société.

Est-ce que tu comprends ?

Aujourd'hui ce dont on a le plus besoin c'est de reprendre notre avenir en main, d'arrêter de nous faire dicter ce qu'il faut faire par la haute finance, et réformer notre pays dans l'intérêt général, pour améliorer les choses, nos vies, et celles de nos enfants
Tu vois bien que ces politiciens et leurs amis financiers nous imposent aujourd'hui des tas de régressions, revanchards, ils reviennent sur toutes les conquêtes sociales de nos ainés, le recul de l'age de départ à la retraite en tête de celles-ci, il faut bien comprendre que toutes ces régressions servent toujours les intérêts des financiers ou des plus riches, car elles leurs permettent d'obtenir encore plus de richesses, d'avoir plus de pouvoir, ou d'obtenir plus de privilèges

Le bobard de la dette couplé à des politiques de défiscalisations, on le sait, sert à justifier ces régressions, car comprends bien que s'il n'existait pas un tel argument, elles seraient injustifiables

Il faut donc virer tous ces politiciens qui servent les intérêts de ces financiers du pouvoir, et je suis désolé mais Bayrou en fait partie, ouvre les yeux

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 22 juil. 2010, 18:31:00

http://www.marianne2.fr/Securite-Bayrou ... -dans-l-an…

sic : .../..."Il faut donc virer tous ces politiciens qui servent les intérêts de ces financiers du pouvoir, et je suis désolé mais Bayrou en fait partie, ouvre les yeux " .../...

Virons ! pas de pb ! Et nous allons remplacer par....????... l'honnêteté faite homme, ces derniers temps, j'ignore où elle est... Mais il me semble que le moins pourri c'est celui qui me branche le plus...
Quant aux financiers, les banquiers, va falloir les virer un peu avant les politicards sinon on y arrivera pas... Et puis virer tous les petits porteurs boursicoteurs, graines de financiers de haut... vol !!!

C'est ça le truc... de tous les politiques, lequel à les pattes les moins sales...?
PAS MORT ?... PLUS FORT !

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50650
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 22 juil. 2010, 18:39:00

Regarde dans les petits partis de gauche. Il y a des gens intéressants à leur tête.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré