Un troisième pilier au Front de gauche ?

Nico37
Messages : 18457
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Un troisième pilier au Front de gauche ?

Message non lu par Nico37 » 01 nov. 2012, 19:54:12

Un troisième pilier au Front de gauche ? Mina Kaci

Un rapprochement est envisagé entre des composantes de l’alliance.

Une troisième force politique va-t-elle se constituer et compter aussi fortement que le PCF et le Parti de gauche au sein du Front de gauche ? Les pourparlers se poursuivent depuis plusieurs semaines entre Convergences et Alternative, la Gauche anticapitaliste, la Gauche unitaire et la Fédération pour une alternative sociale et écologique afin d’envisager un éventuel rapprochement. Le texte stratégique que ces composantes de l’alliance ont rédigé le 17 octobre 2012 constate « un accord politique important », qui leur permet de créer « un courant d’idées en commun » à l’intérieur du Front de gauche.

« Nous avons une histoire commune, pas uniquement celle de la LCR, mais celle de la gauche radicale et de l’extrême gauche depuis des décennies », justifie Pierre-François Grond (Gauche anticapitaliste), lequel espère une « fusion » entre ces familles qui n’ont pas de « projets politiques distincts ». Le processus est en route sans « date couperet, précise-t-il. Nous n’avons aucune raison de nous corseter avec un planning artificiel ». Les choses semblent cependant aller très vite et une coordination permanente, bimensuelle, devrait voir le jour prochainement. On compte ainsi tenter de concrétiser cette idée avant l’été.

Pour Pierre-François Grond, le projet « ne se construit pas contre le PC et le PG. Ce n’est pas fait pour être à la “table des grands” et créer un troisième parti concurrentiel aux deux autres ». Il reste qu’une troisième force permettrait de rompre le tête-à-tête entre le PCF et le Parti de gauche. Elle assurerait, selon Pierre-François Grond, « une plus grande ouverture ». « Une ouverture pour tout le Front de gauche », clarifie-t-il. Le texte est versé comme contribution à la discussion générale ouverte sur l’orientation stratégique et les structures.

Avatar du membre
Florian
Messages : 6476
Enregistré le : 14 juil. 2012, 14:53:32

Re: Un troisième pilier au Front de gauche ?

Message non lu par Florian » 01 nov. 2012, 21:12:55

Et le NPA et LO , qu'est ce qu'ils font ?

Nico37
Messages : 18457
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Un troisième pilier au Front de gauche ?

Message non lu par Nico37 » 03 nov. 2012, 01:05:09

Florian a écrit :Et le NPA et LO , qu'est ce qu'ils font ?
Ils ne jettent pas à l'eau de peur de se noyer...
Solidarité avec le docteur Poupardin. 26/10

Le docteur Didier Poupardin a donc finalement été condamné par le tribunal des affaires sociales de Créteil à payer 2500 € pour rembourser la Caisse primaire d'assurance maladie du 94 des médicaments prescrits à des malades en affection longue durée dans la zone de remboursement à 100% de leurs ordonnances bizones.
La mobilisation citoyenne de grande ampleur, le large front unitaire d'élus, associations, syndicats, partis de gauche qui s'est constitué n'a pas permis d’empêcher que soit rendu un jugement aussi scandaleux.
Les 23 et 24 octobre 2012 sont deux dates bien sombres pour l'accès aux soins pour toutes et tous. D'un côté, on condamne un médecin de quartier populaire qui ne pratique pas de dépassement d'honoraires, qui refuse de découper ses malades en tranches et en pathologies car il les considère comme des êtres humains. De l'autre, un accord est passé entre les caisses de Sécurité sociale et les syndicats de médecins libéraux pour permettre toujours plus de dépassements d'honoraires. La ministre de la Santé, Marisol Touraine et son cabinet, n'ont pas voulu recevoir Didier Poupardin, n'ont pas voulu intervenir auprès des caisses. Par contre ils sont intervenus fortement pour qu'un accord ultralibéral puisse se faire sur le dos des malades.
La Gauche anticapitaliste, membre du Front de gauche, est solidaire du docteur Didier Poupardin, participera aux mobilisations pour que les pénalités exigée par la CPAM 94 pour retard de paiement soient annulées et continuera son combat pour l'accès à la santé de toutes et tous.
Le 26 octobre 2012.

Nico37
Messages : 18457
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Un troisième pilier au Front de gauche ?

Message non lu par Nico37 » 03 nov. 2012, 14:07:44

[BBvideo 600,350]http://www.youtube.com/watch?v=zWVB76_a15g#![/BBvideo]

Avatar du membre
wesker
Messages : 29871
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Un troisième pilier au Front de gauche ?

Message non lu par wesker » 03 nov. 2012, 19:23:00

Il est évident que le front de gauche bénéficie d'un effet d'attraction et la fédération des forces de gauche non sociale démocrate ajoutée aux qualités oratoires de Mélenchon et des résultats électoraux jugés satisfaisants permettent à ces formations de converger.

Cela étant dit, j'entend Mélenchon évoquer l'anti capitalisme dans cette interview dont le but est évidemment de convaincre ceux qui résident encore dans les groupes revolutionnaires.

Nico37
Messages : 18457
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Un troisième pilier au Front de gauche ?

Message non lu par Nico37 » 27 janv. 2013, 15:22:28

Image

Ce premier numéro de Trait d’Union est édité par quatre formations (C&A, FASE/ACU, GA, GU), mais a vocation à s’élargir rapidement à d’autres. La discussion menée avec République et Socialisme a abouti à un constat de convergences importantes, et elle est aussi en cours avec les Alternatifs, qui s’inscrivent dans la démarche. La prochaine édition de ce bulletin d’information et de débat sera donc élargie."

Trait d'Union n°1 (.pdf)

Avatar du membre
wesker
Messages : 29871
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Un troisième pilier au Front de gauche ?

Message non lu par wesker » 27 janv. 2013, 18:54:50

J'avoue que ce rassemblement d'organisations politiques, au sein d'une bannière peut se comprendre pour toute famille de pensée souhaitant exister et influer sur les orientations stratégiques et idéologiques du front de gauche.

Enfin, j'attends toujours une rapide synthèse de ce qui distingue, réellement, sur des sujets importants les diverses composantes du front de gauche.

Au sein du rassemblement bleu marine, à titre d'exemple, chacun est en mesure d'évaluer les convergences (Europe, refus de la politique d'immigration, attachement à un modèle économique, social et culturel fondé sur la nation) et les différences qui peuvent exister par exemple entre le SIEL qui est ouvertement gaulliste attaché à une vision de l'Etat relativement différente de celle du PEC souhaitant la prise en compte d'une sensibilité sociale, et de satisfaction des objectifs de progrès sociaux ou encore sur des sujets de société tels que la peine de mort qui séparent des indépendants tels que Collards de la présidente du FN.)

Mais au sein du front de gauche, en dehors de Mélenchon, de Pierre Laurent ou un peu de Clémentine Autain, on a un peu de mal à distinguer ce qui sépare les diverses organisations qui le composent, sur des sujets bien précis. Se retrouver pour dire son refus à l'austérité, marquer ses différences idéologiques avec les socialistes est certes utiles mais ne permets pas de faire la visibilité stratégique et la volonté ou non de ces formations à entretenir leurs liens, au sein des collectivités auprès des majorités sociales libérales qu'elles dénoncent le reste de l'année.

Avatar du membre
Florian
Messages : 6476
Enregistré le : 14 juil. 2012, 14:53:32

Re: Un troisième pilier au Front de gauche ?

Message non lu par Florian » 27 janv. 2013, 18:59:55

Le 3ième pilier du FG, c'est en train de devenir le FN, non ?

Avatar du membre
wesker
Messages : 29871
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Un troisième pilier au Front de gauche ?

Message non lu par wesker » 27 janv. 2013, 19:03:51

J'avais cru comprendre, cher Florian, que c'était davantage l'UMP ou plutôt le RUMP qui n'hésite jamais à voter pour une coalition rouge rose contre le FN et qui se plaints ensuite que ce dernier n'appelle pas ouvertement à voter en faveur d'une formation ouvertement hostile aux nationaux.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50570
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Un troisième pilier au Front de gauche ?

Message non lu par Nombrilist » 27 janv. 2013, 19:06:26

"Le 3ième pilier du FG, c'est en train de devenir le FN, non ?"

Pourquoi ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Florian
Messages : 6476
Enregistré le : 14 juil. 2012, 14:53:32

Re: Un troisième pilier au Front de gauche ?

Message non lu par Florian » 27 janv. 2013, 19:07:43

Nombrilist a écrit :"Le 3ième pilier du FG, c'est en train de devenir le FN, non ?"

Pourquoi ?
Je fais référence aux positions économiques et sociales récentes du FN.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50570
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Un troisième pilier au Front de gauche ?

Message non lu par Nombrilist » 27 janv. 2013, 19:09:45

Ah. Oui sur les positions économiques, de loin, ça doit se ressembler. Mais de loin, car le FN prône la sortie de l'UE, ce qui change tout.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29871
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Un troisième pilier au Front de gauche ?

Message non lu par wesker » 27 janv. 2013, 19:12:00

Florian a écrit :
Nombrilist a écrit :"Le 3ième pilier du FG, c'est en train de devenir le FN, non ?"

Pourquoi ?
Je fais référence aux positions économiques et sociales récentes du FN.
Je fais référence aux réalités politiques de terrain et aussi aux conséquences des 10 dernières années UMP (explosion du chômage, de l'endettement, des déficits, des dépenses publiques et de la fiscalité). Je fais référence aussi aux renoncements identitaires, au communautarisme assumé au travers la discrimination positive, alors objectivement, j'aimerais que la droite soit bonne gestionnaire et se montre soucieuse de concilier l'efficacité budgétaire avec la justice sociale à l'égard de ceux qui font des efforts mais force est de constater que ce n'est hélàs pas le cas, sinon, j'en serais sincèrement heureux de voir la droite réussir là où la gauche, idéologiquement ne peut y parvenir, encore que....

Nico37
Messages : 18457
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Un troisième pilier au Front de gauche ?

Message non lu par Nico37 » 27 janv. 2013, 19:36:04

Florian a écrit :
Nombrilist a écrit :"Le 3ième pilier du FG, c'est en train de devenir le FN, non ?"

Pourquoi ?
Je fais référence aux positions économiques et sociales récentes du FN.
Hormis la sortie de l'UE en effet, si l'on revient au sujet, ce 3ème pilier est bien plus présent que le FN sur le terrain tout en étant l'antithèse...
Dans le 13, plus de 100 militant(e)s(GU, GA, FASE, C&A, Alternatifs, ACU) rassemblés dans le Front de Gauche, débattent ensemble
19/01


Plus de cent camarades (107, pour être précis !) se sont retrouvés le 18 janvier pour la première assemblée générale unitaire dans les Bouches du Rhône appelée par plusieurs organisations ou courants membres du Front de Gauche : GU, GA, FASE, C&A, Alternatifs, ACU. La direction fédérale et des militants locaux du PCF étaient présents, ainsi que les camarades du PG. Il y avait également des camarades issus du NPA ou des anciens collectifs antilibéraux, qui pour l’instant ont pris du retrait et se sont sentis concernés et intéressés par notre démarche. Ainsi, bien au-delà d’une simple addition de nos courants, notre démarche de rassemblement peut permettre de regrouper de nombreux militants qui s’étaient découragés ces dernières années.

Une tribune avec des jeunes, et plus de femmes que d’hommes : ça n’est pas si fréquent ! Deux rapports introductifs, faits au nom de l’ensemble de nos groupes : l’un sur la situation politique et les tâches du Front de Gauche, l’autre sur la perspective de regrouper nos différents courants. En fin d’AG, une conclusion sur les campagnes dans lesquelles le Front de Gauche est impliqué ou qu’il initie lui-même actuellement.

Le débat a été particulièrement intéressant, avec un plaisir partagé de se retrouver, si nombreux, enfin réunis dans une même démarche.

Sur le fond (la crise économique et financière, écologique, sociale), la situation dans le monde syndical, la caractérisation de la politique du gouvernement, le positionnement que doit adopter le Front de Gauche, …) nous avons constaté une nouvelle fois de très fortes convergences entre nous. Si des nuances existent, elles ne différencient pas un courant d’un autre mais sont transversales à chaque courant et ne constituent en rien un frein à se rapprocher.

Fortement inscrits dans le Front de Gauche, avec la volonté affirmée de le renforcer et de le développer, tous nos courants sont favorables à son élargissement : Comment développer les assemblées citoyennes, leur redonner l’élan qu’elles avaient pendant la campagne présidentielle, les faire vivre avec des citoyens « non encartés » ? Comment prendre en compte la voix de ces derniers et celle des organisations politiques ? Quel mode de fonctionnement démocratique ?

Plusieurs expériences de collectifs locaux du Front de Gauche ont été rapportées, qui réunissent selon les configurations locales des camarades des différents partis composant le FdG et des citoyens n’adhérant à aucun d’eux. A été souligné l’intérêt de ces collectifs, qui permettent à des camarades issus d’organisations et d’histoires différentes de militer et débattre ensemble, de confronter leurs opinions.

Egalement mis en avant, les liens que le Front de Gauche doit tisser ou resserrer avec de nombreuses associations composant le « mouvement social » et qui militent régulièrement à nos côtés, ainsi qu’avec les militants du mouvement syndical.

Se retrouvant sur l’ensemble de ces points, convaincus que le Front de Gauche doit être l’outil qui peut permettre à la gauche de transformation sociale de proposer une alternative à la politique social libérale du gouvernement et qu’il doit chercher à gagner une majorité sur ces bases, conscients que s’il ne le fait pas l’échec à venir risque fort de profiter à la droite et à l’extrême droite, nos courants constatent leurs convergences fortes sur ces questions, ainsi que sur l’esquisse de ce que pourrait être un nouveau projet émancipateur : Pour une société démocratique, autogestionnaire, socialiste, écologiste, féministe, antiraciste, altermondialiste ; Pour relever les défis du temps, développer une conscience éco-socialiste, réorganiser la société à des fins de production socialement utile et écologiquement responsable.

Il nous paraît dès lors urgent de stopper notre émiettement, de rassembler nos forces pour prendre ensemble toute notre place dans le Front de Gauche et, aux côtés de nos camarades du PCF, du PG, et des autres composantes, de relever les défis du temps en renforçant le Front de Gauche, en oeuvrant pour qu’il prenne toute sa place sur la scène politique et sociale.

« Fusion » ou « rapprochement » ? Avec quel mode de fonctionnement ? Quelles garanties pour que les différentes sensibilités soient respectées et prises en compte ? Avec en tête l’agenda national de nos différents courants, nous allons régulièrement nous retrouver pour continuer à échanger sur ce que pourrait être un rassemblement fonctionnant sur des bases réellement démocratiques (prenant en compte nos erreurs passées), pour proposer ensemble des initiatives dans le cadre du Front de Gauche, pour (ré)apprendre à militer, échanger, construire ensemble !

Nous nous sommes quittés sur un appel à mobiliser toutes nos forces dans la campagne du Front de Gauche contre l’austérité, avec la volonté d’en être collectivement d’ardents partisans pour qu’elle se développe dans les Bouches du Rhône.

Un communiqué de presse a été lu à la fin de la réunion

Les organisations signataires, membres du Front de Gauche, ont entamé des discussions avec la volonté de se regrouper et de refonder ensemble un nouveau projet émancipateur, pour une société démocratique, autogestionnaire, socialiste, écologiste, féministe, antiraciste et altermondialiste. Pour Affirmer dans le Front de Gauche une force politique nouvelle, avec la volonté de le développer et de le renforcer. Un projet pour relever les défis du temps, pour développer une conscience éco-socialiste pour la réorganisation de la société à des fins de production socialement utile et écologiquement responsable. Un projet que nous voulons construire avec le plus grand nombre.

Convergences et Alternative, Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique incluant l’Association des Communistes Unitaires, Les Alternatifs, Gauche Anticapitaliste, Gauche Unitaire.

Nico37
Messages : 18457
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Un troisième pilier au Front de gauche ?

Message non lu par Nico37 » 01 août 2013, 15:27:44

Le pôle citoyen rouge et vert

La majorité gouvernementale cède à toutes les exigences des puissances financières. L’austérité provoque un désastre social et une catastrophe écologique. Face à ce naufrage politique, le Front de Gauche est porteur d’espoir et d’alternative. Mais il ne doit pas seulement apparaître comme un cartel électoral: il doit devenir un instrument qui favorise l’implication populaire.

Il nous paraît dès lors urgent de stopper notre émiettement, de rassembler nos forces pour prendre ensemble toute notre place dans le Front de Gauche aux côtés de nos camarades du PCF, du PG, en renforçant le Front de Gauche, et en œuvrant pour qu’il prenne toute sa place sur la scène politique et sociale. Nous pensons qu’il est urgent pour le F de G de relever le défi de la construction d’une gauche de transformation sociale et donc d’échapper à l’alternative mortelle de la soumission au PS par réalisme.

Le 3ème pôle: composé par qui ?

Dans ce but, plusieurs organisations* et des apartidaires* du département se sont regroupé-e-s dans un courant "rouge-vert" pour une meilleure cohésion des composantes du Front de Gauche dont il est membre.

Il regroupe dans le département des militants de la Gauche anticapitaliste, des alternatifs, de la FASE, des communistes unitaires et des citoyens adhérents à la démarche.

Au niveau national, d’autres organisations ont rejoint ce rassemblement. Un travail de réflexion et de collaboration a été initié depuis septembre 2012. Il verra son aboutissement lors de l’assemblée constituante d’une nouvelle organisation en novembre 2013.

Un 3ème pôle pour quoi faire?

 Construire une politique alternative à l’austérité et aux politiques libérales

 Unir nos forces pour que le F de G devienne une force crédible, indépendante et

déterminée, rassemblée, unitaire, disponible pour porter les exigences populaires, et résister au MEDEF et aux exigences du marché

 s’appuyer sur une puissante dynamique populaire et rassembler le plus largement possible en s’appuyant sur les luttes et mouvements de résistance à la politique libérale : tout faire pour apparaître comme un espace dans lequel les acteurs engagés dans les mouvements sociaux pourront trouver une place pour traduire leurs combats quotidiens et inventer une nouvelle relation non hiérarchisée entre parti et mouvement social

 initier, au sein du F de G, des campagnes larges contre l’austérité et la dictature de la finance, pour l’emploi, l’égalité des droits, l’appropriation sociale et démocratique et la transition énergétique

 créer un lieu de solidarité pour combattre la résignation et le repli sur soi

 élaborer un programme à long terme qui prenne en compte « l’humain d’abord » tout en l’analysant et le dépassant en particulier dans les domaines :

- de l’écosocialisme, pour construire un projet de société qui articulera lutte sociale et lutte écologique, qui remettra en cause le productivisme,

- de la construction européenne qui se devra démocratique, écologique et solidaire,

- de l’internationalisme qui donnera la priorité à la solidarité entre les peuples de la dimension démocratique et autogestionnaire de l’organisation de la société y compris dans l’entreprise,

 créer une organisation réellement démocratique, sans hiérarchie, en rupture avec l’idée du « parti-guide » ou des conceptions élitistes du militantisme, avec possibilité d’adhésion directe, qui respecte la bienveillance et la transparence dans les échanges

C’est pourquoi nous appelons :

Toutes celles et ceux qui ont participé à la campagne présidentielle ou contre le TSCG,

Toutes celles et tous ceux qui n’acceptent pas les reniements du gouvernement, notamment en matière d’écologie (NDDL, gaz de schiste, nucléaire -ITER, EPR-, etc.), d’atteintes aux droits humains (RESF, Roms…etc.), son adaptation aux dogmes libéraux du paiement de la dette, de la compétitivité, de l’austérité, sa soumission au MEDEF et son incapacité à répondre aux urgences sociales et écologiques

 qui veulent une réelle rupture avec le social-libéralisme et le productivisme

 qui veulent participer à la construction du F de G en toute indépendance

 qui pensent que sans la mobilisation rien ne pourra stopper ces agressions à nous retrouver dans ce nouveau courant du Front de Gauche.

Nous voulons mettre en oeuvre une nouvelle dynamique dans le Front de Gauche, en concentrant nos forces et notre intelligence dans la lutte unitaire contre le capitalisme et le productivisme, vers la construction d’alternatives sociales, écologiques, autogestionnaires, féministes et internationalistes.

Vous êtes cordialement invité-e-s à participer avec nous, sous la forme qui vous conviendra, à cette immense ambition au sein du Front de Gauche

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré