Gilets jaunes : Quelle(s) suite(s) et conséquence(s) à cette crise ?

Répondre
En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32334
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Gilets jaunes : Quelle(s) suite(s) et conséquence(s) à cette crise ?

Message non lu par politicien » 02 déc. 2018, 19:50:41

Bonjour,

Une question de la semaine pour aller un peu plus loin sur le sujet des gilets jaunes :

Quelle est votre analyse ? Comment voyez la suite ? Et selon vous quelles seront les conséquences politiques, économiques, sociétales ?

C'est à vous.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51243
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Gilets jaunes : Quelle(s) suite(s) et conséquence(s) à cette crise ?

Message non lu par Nombrilist » 02 déc. 2018, 20:46:57

Rien. Rien ne va changer. J'ai compris ça après que 3 millions de personnes dans les rues n'aient rien changé à la réforme des retraites.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
johanono
Messages : 24566
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Gilets jaunes : Quelle(s) suite(s) et conséquence(s) à cette crise ?

Message non lu par johanono » 02 déc. 2018, 21:08:59

Nombrilist a écrit :
02 déc. 2018, 20:46:57
Rien. Rien ne va changer. J'ai compris ça après que 3 millions de personnes dans les rues n'aient rien changé à la réforme des retraites.
Les manifestants dont tu parles n'étaient pas assez violents. Là, on a quand même beaucoup de violence. Comme à NDDL. Comme avec les benets rouges. Les manifestants semblent de moins en moins nombreux, mais de plus en plus radicaux. Mon pressentiment est que le gouvernement cédera face à cette violence.

Avatar du membre
albert
Messages : 9946
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Gilets jaunes : Quelle(s) suite(s) et conséquence(s) à cette crise ?

Message non lu par albert » 03 déc. 2018, 07:03:56

Ces manifestations vont forcément s'épuiser car une forte mobilisation ne peut pas durer éternellement. La question qui se pose, c'est : qu'est-ce qui en restera ? Car, pour durer, le mouvement doit se transformer. Mais en se transformant, il va se banaliser. Il peut s'éteindre doucement comme Nuit Debout ou devenir un parti politique comme Podemos qui est né du mouvement des Indignés en Espagne.

Mais quel que soit l'avenir du mouvement, il va laisser des traces. Et comme les causes qui l'ont engendré vont subsister, il y aura des conséquences politiques, d'une façon ou d'une autre.

Parti d'un refus des taxes sur le carburant, le mouvement s'est étendu à un ensemble de revendications sur les thèmes du pouvoir d'achat, des inégalités sociales, du manque de démocratie. Mais en réalité, la cause de tous ces problèmes, c'est le néolibéralisme européen dont nous sommes prisonniers. Bizarrement, je n'ai pas entendu de slogans anti-UE ou anti-euro dans ces manifestations. C'est l'angle mort des gilets jaunes : ils combattent quelque chose qu'ils ne nomment pas car ils ne le voient pas. Comme si le problème était Macron et seulement lui.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24302
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Gilets jaunes : Quelle(s) suite(s) et conséquence(s) à cette crise ?

Message non lu par El Fredo » 03 déc. 2018, 08:51:58

Combattre le néolibéralisme en réclamant plus de dépenses et moins de taxe ? Moi j'appelle ça "starve the beast", AKA "le néolibéralisme". C'est le problème avec les prismes de lecture à usage universel.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
albert
Messages : 9946
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Gilets jaunes : Quelle(s) suite(s) et conséquence(s) à cette crise ?

Message non lu par albert » 03 déc. 2018, 11:13:04

Les gilets jaunes ne demandent pas moins d'impôts mais des impôts plus justes et plus progressifs.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
johanono
Messages : 24566
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Gilets jaunes : Quelle(s) suite(s) et conséquence(s) à cette crise ?

Message non lu par johanono » 03 déc. 2018, 11:25:08

albert a écrit :
03 déc. 2018, 11:13:04
Les gilets jaunes ne demandent pas moins d'impôts mais des impôts plus justes et plus progressifs.
Tu as mal vu. Relis leur cahier de doléances. Il est bien question de moins d'impôts.

Avatar du membre
albert
Messages : 9946
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Gilets jaunes : Quelle(s) suite(s) et conséquence(s) à cette crise ?

Message non lu par albert » 03 déc. 2018, 11:34:22

johanono a écrit :
03 déc. 2018, 11:25:08
albert a écrit :
03 déc. 2018, 11:13:04
Les gilets jaunes ne demandent pas moins d'impôts mais des impôts plus justes et plus progressifs.
Tu as mal vu. Relis leur cahier de doléances. Il est bien question de moins d'impôts.
J'ai lu leur cahier de doléances.
Extraits :
• Impôts : que les GROS (MacDo, Google, Amazon, Carrefour…) payent GROS et que les petits (artisans, TPE PME) payent petit.
(...)
• Fin du CICE. Utilisation de cet argent pour le lancement d’une industrie française de la voiture à hydrogène (qui est véritablement écologique, contrairement à la voiture électrique.)
(...)
https://lemediapresse.fr/actualites/les ... doleances/
Le rétablissement de l'ISF fait aussi partie de leurs slogans. Je ne crois pas trahir leurs revendications en disant qu'ils veulent que l'impôt repose moins sur les classes moyennes qui sont aujourd'hui matraquées, et davantage sur les premiers de cordée.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
johanono
Messages : 24566
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Gilets jaunes : Quelle(s) suite(s) et conséquence(s) à cette crise ?

Message non lu par johanono » 03 déc. 2018, 12:06:08

Alors je précise l'interprétation que je fais de leur cahier de doléances : ils veulent moins d'impôts pour eux (diminution des taxes sur les carburants, diminution de la CSG, etc.), et plus d'impôts pour les autres (sous-entendu : les riches, les entreprises, etc.).

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24302
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Gilets jaunes : Quelle(s) suite(s) et conséquence(s) à cette crise ?

Message non lu par El Fredo » 03 déc. 2018, 12:13:39

albert a écrit :
03 déc. 2018, 11:34:22
johanono a écrit :
03 déc. 2018, 11:25:08
albert a écrit :
03 déc. 2018, 11:13:04
Les gilets jaunes ne demandent pas moins d'impôts mais des impôts plus justes et plus progressifs.
Tu as mal vu. Relis leur cahier de doléances. Il est bien question de moins d'impôts.
J'ai lu leur cahier de doléances.
Extraits :
• Impôts : que les GROS (MacDo, Google, Amazon, Carrefour…) payent GROS et que les petits (artisans, TPE PME) payent petit.
(...)
Faire plus payer les gros et moins les petits aboutira à une baisse du produit des taxes vu que les premiers sont beaucoup moins nombreux que les seconds. Certains ont du mal avec des notions de base d'économie...
• Fin du CICE. Utilisation de cet argent pour le lancement d’une industrie française de la voiture à hydrogène (qui est véritablement écologique, contrairement à la voiture électrique.)
Et apparemment ils ont aussi du mal avec l'écologie et la thermodynamique. Désolé si ça sonne un peu nouveau monde/condescendance/mépris de classe tout ça, mais la vérité (et les lois de la physique) n'est pas une opinion comme une autre même si c'est un avis minoritaire sur Fakebook. En tout cas on a échappé à la voiture à air comprimé, celle que le lobby du pétrole déteste.
Le rétablissement de l'ISF fait aussi partie de leurs slogans. Je ne crois pas trahir leurs revendications en disant qu'ils veulent que l'impôt repose moins sur les classes moyennes qui sont aujourd'hui matraquées, et davantage sur les premiers de cordée.
Les "premiers de cordée" c'est pas les riches, ça ne l'a jamais été.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Snark
Messages : 1470
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Gilets jaunes : Quelle(s) suite(s) et conséquence(s) à cette crise ?

Message non lu par Snark » 03 déc. 2018, 12:23:56

Le gouvernement a la possibilité :

- de taxer les transactions financières , de lutter contre l'optimisation fiscale ,
de rétablir l'ISF , de taxer le kéroséne sur les vols internationaux , le pétrole lourd
utilisé par les navires et la malbouffe .

- de diminuer les taxes sur les billets de trains , de financer les transports en commun ,
de lutter contre les passoires énergétiques et les taudis , de développer le véhicule
et le train hydrogène comme en Allemagne , les énergies vertes , le stockage et le ferroutage entre autres .

Ca montrera une volonté plus claire que celle d'ACCOMPAGNER la transition énergétique
et on y verra plus clair .
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14551
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Gilets jaunes : Quelle(s) suite(s) et conséquence(s) à cette crise ?

Message non lu par Narbonne » 03 déc. 2018, 12:25:03

"Faire plus payer les gros et moins les petits aboutira à une baisse du produit des taxes vu que les premiers sont beaucoup moins nombreux que les seconds. Certains ont du mal avec des notions de base d'économie..."
Justement ils sont à la base et ils en ont marre de jongler à chaque fin de mois.
Le CICE ou son remplaçant est un échec total pour l'économie. Donnez 10€ à un salarié de base il le dépensera, donnez 10€ à quelqu'un du haut de la pyramide il le déposera à la banque.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Logos
Messages : 976
Enregistré le : 08 déc. 2015, 22:40:59

Re: Gilets jaunes : Quelle(s) suite(s) et conséquence(s) à cette crise ?

Message non lu par Logos » 03 déc. 2018, 19:15:06

Je n'ai jamais compris pourquoi on disait que les GJ étaient par principe contre l'impôt.
Genre tous les impôts, peu importe leur usage, peu importe leur répartition.

Il y en a sans doute qui identifient l'impôt comme la seule raison de leurs difficultés.
Mais globalement je pense que c'est un "autre impôt" qui est défendu. Réparti différemment, utilisé différemment.
Moins sur les petits, plus sur les gros. Évidemment à ces "doléances" on opposera des tas d'arguments économiques.
Expliquant pourquoi aucun changement n'est possible.

Et c'est là le cœur du problème : le décalage grandissant entre les ambitions officielles de la démocratie et ses actes.
Avant on opposait les "contraintes économiques" aux projets les plus révolutionnaires type révolution communiste.
Maintenant, on l'oppose à quasiment tout. Y compris des propositions tout à fait compatibles avec le capitalisme ou le libéralisme.
Mais souhaitant les rendre plus équitables, plus en phase avec la volonté des peuples.

Ce décalage crée le sentiment que le politique est soit devenu impuissant, soit corrompu ou coupé du peuple.
Dans les deux cas, il perd en légitimité. Les gens se disent : "Quel intérêt d'élire un Président qui n'a plus aucun pouvoir ?
Et dont le seul rôle est de jouer les VRP auprès des vrais décideurs ?".

Avatar du membre
Jean
Messages : 4528
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Gilets jaunes : Quelle(s) suite(s) et conséquence(s) à cette crise ?

Message non lu par Jean » 03 déc. 2018, 19:50:00

Ces événements m'interpellent sur la facilité de manipulation des gens et en conséquence sur le bien-fondé de la démocratie.

Les réseaux sociaux avec leur capacité de mettre en réseau des personnes qui "pensent" la même chose (du moins en quelques caractères) coupent paradoxalement les gens d'avis différents. L’anonymat par ailleurs et la brièveté des messages mettent à l'abri de tout évaluation et rendent inutiles tout développement construit.

C'est la démocratie directe, prônée par beaucoup, en action. Ce ne sont plus ceux qui savent qui parlent mais surtout ceux qui osent qui parlent. Et depuis Audiard, on sait qui sont ceux qui osent.

La cohérence du message est inutile, quelque phrases chocs sont suffisantes et les fausses infos beaucoup plus croustillantes que les vraies.. Alors roule ma poule disons n'importe quoi ce qui compte c'est de s'exprimer.

Les manipulateurs professionnels (internes comme étrangers) ont de beaux jours devant eux.

La démocratie risquent de mourir torpillées par des rumeurs fondés ou infondées qu'importe.


Ex: On en est à critiquer le coût du changement de certaines moquettes à l'Elysée... C'est dire l'absence de conscience de la taille des nombres et la marge existante pour glisser des C...

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32334
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Gilets jaunes : Quelle(s) suite(s) et conséquence(s) à cette crise ?

Message non lu par politicien » 03 déc. 2018, 21:49:21

Xavier Bertrand sur France 2 : «On a un pays qui est menacé par le chaos»

On l'avait peu entendu ces derniers jours. Le président de la région des Hauts-de-France était l'invité du 20 heures de France 2 lundi soir. "On a un pays avec des Français qui ont peur que l'on bascule dans le chaos. Et il y a un besoin d'ordre, un besoin d'autorité", a-t-il insisté. "Il faut que ceux qui sont condamnés purgent leur peine toute de suite. On ne peut pas avoir des policiers qui sont attaqués comme on l'a vu", a-t-il souligné. "On a un pays qui est menacé par le chaos", a-t-il assuré.

Pour le président de la région "celui qui a une responsabilité maintenant pour sortir de ces blocages, c'est le président de la République. Et il doit décider dans un premier temps le gel total de toutes les augmentations qui sont décidées au 1er janvier, au 1er février, au 1er mars. Il y a bien sûr l'augmentation du carburant, mais il n'y a pas que ça. il y a l'augmentation de l'énergie, de l'électricité et vous avez même les produits alimentaires. Tout ça va peser sur le pouvoir d'achat", a-t-il listé en appelant le gouvernement "à desserrer l'étau". "Il faut que le président fasse confiance aux Français", a-t-il indiqué appelant à "redéfinir le modèle français" pour "s'attaquer aux inégalités fiscales".

Dans ce contexte, Xavier Bertrand qui propose ses services au chef de l'Etat comme "président de région" et pas comme potentiel premier ministre - "certainement pas" - suggère comme "mesure rapide, efficace", la taxation des GAFA : Google, Amazon, Facebook et Apple. "Il faut que le président entende, c'est la seule façon d'éviter le chaos", juge Xavier Bertrand.


(...)

http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... uquiez.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Répondre

Retourner vers « La question de la semaine »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré